Accueil  >   FONDS Fonds Jules Cousin
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Jules Cousin

Ajouter au panier
Mise à jour : 06/06/2016 09:21:36
Fonds Jules Cousin

Période des documents

1500-1900 environ

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0034151

Exposition(s)

Fonds numérisé
L'article d'H. de Surirey de Saint-Remy est également publié dans le catalogue d'exposition "Constitution d'un patrimoine parisien : la bibliothèque historique depuis l'incendie de 1871" : exposition, Hôtel de Lamoignon, 12 juin-31 juillet 1980, Paris, 1980, p.7-18. Ce catalogue comprend également quelques extraits de lettres de Cousin sur les acquisitions de la bibliothèque.

Description du contenu

Jules Cousin (1830-1899) débuta sa carrière de bibliothécaire en 1856 à la bibliothèque de l’Arsenal. Mais c’est après la Commune de Paris, en mai 1871, que sa carrière prit un tournant décisif : à la suite de l’incendie de l’Hôtel de Ville qui consuma archives et bibliothèque, Jules Cousin, qui en était bibliothécaire depuis quelques mois, proposa à la Ville de créer une bibliothèque consacrée à l'histoire de Paris, et offrit en noyau sa collection personnelle riche de 4700 volumes et de 10000 estampes sur le sujet. Directeur jusqu'en 1895 de cette nouvelle bibliothèque, il mit en place une politique d’acquisition active et volontariste, achetant imprimés, estampes, photographies, cartes et plans, et suscitant de nombreux dons et legs. Réunie quelques années au Musée Carnavalet qui hébergeait ses collections, la Bibliothèque historique s’en sépara en 1898, un an avant la mort de son fondateur. Elle comptait alors 100 000 documents. Egalement co-fondateur de la Société de l’Histoire de Paris (1874), Jules Cousin en fut élu président en 1882.
Ce qui est traditionnellement dénommé au sein dela Bibliothèque historique "Fonds Jules Cousin" ne désigne que la partie Imprimés, et comprend en fait une grande partie des acquisitions de la fin du 19ème siècle, cotés de 1 à 36000, parmi lesquels est dispersée sa donation d'origine.

Document(s) remarquable(s)

Une partie de la correspondance de Jules Cousin est conservée au département des Manuscrits de la Bibliothèque historique, de façon dispersée. On peut citer notamment: 1) Ms 1469 correspondance adressée à Jules Cousin ; 2) Ms 2360, f.6-15 lettres au baron Pichon ; 3) N.A. Ms 51 correspondance de Jules Cousin relative à des acquisitions ; 4) C.P. 4044 correspondance adressée à Jules Cousin et papiers divers concernant le Musée et provenant de la succession de Jules Cousin, 1881-1893 ; 5) C.P. 5453, t.XVIII correspondance entre Jules Cousin, Faucou, G. Cain, Dr Molinet et Paul Le Vayer, 1894-1898 Compléter en connsultant le Catalogue général des manuscrits du CcFr

Autres données de volumétrie

Imprimés, périodiques
Manuscrits
Albums d'estampes

Thèmes principaux

944 France.

Histoire.

Type(s) de documents

Monographies .  Archives . 

Accès et catalogues

Catalogue(s) et inventaire(s)

Le premier volume de registre d'entrée de la Bibliothèque historique correspond à la donation Jules Cousin (coté 4-INV-01):
F.1-160 inventaire des livres de la donation (n°1-3083, soit 4728 vol.).
F.161-188 inventaire des ouvrages offerts par Jules Cousin à la Bibliothèque historique après son entrée en fonction (n°3084-4051).

Historique et constitution

Ancien(s) possesseur(s)

Cousin, Jules

Donateur(s)

Cousin, Jules

Acquisition

Don(s)

Etat du traitement

Catalogué : Imprimés: décrits dans le catalogue des bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris Archives: décrites dans le Catalogue général des manuscrits du CcFr, section de la BHVP

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)


Surirey de Saint Rémy (Henry de ), "Jules Cousin, fondateur de la Bibliothèque historique 1830-1899", in Bulletin de la Société des amis de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris, juin 1974, p.21-37.

Fonds liés

hors Répertoire
  • Collections du Musée Carnavalet. Lors de la répartition des collections faite entre Musée Carnavalet et Bibliothèque historique en 1898, certains documents sont restés au musée Carnavalet, comme les dessins et les médailles.
fonds numérisés lés
#haut-page