Accueil  >   FONDS Archives sonores
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Archives sonores

Ajouter au panier
Mise à jour : 12/03/2015 16:50:57
Archives sonores

Période des documents

1950 - 2002 

Volume total du fonds

107 300 notice(s)

Type(s) de fonds

Fonds spécialisé

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031346

Description du contenu

Panorama de l'histoire de la musique enregistrée en France depuis le microsillon.

Les collections sont riches de documents en provenance des pays de l'ex 'bloc de l'Est' et des Etats-Unis.

Le fonds compte 4 000 disques 78 tours et une sélection de 500 vidéocassetes à caractère documentaire sur la musique et la danse.

Des collections de 8 000 documents sonores en jazz français et 6 000 musiques de film forment de véritables fonds de référence dans ces domaines.

Les documents plus récents (compact-discs) font également depuis le départ l’objet d’achats sélectifs dans la production courante, dans le but d’en assurer également la conservation (55 000).

Bien que moins nombreux (6 000) les supports les plus anciens (disques 78 tours), recèlent également nombre de raretés, comme cet ensemble exceptionnel de documents sonores parlés (collection Poilvé), dont la numérisation constitue une des premières expériences réalisées à ce jour dans ce domaine

Thèmes principaux

780 Musique.

Jazz.
Opéra.
Musiques de film.
Musiques du monde.
Danse.

Type(s) de documents

Disques vinyl .  Images animées .  Partitions .  CDs .  Enregistrements sonores . 

Volumétrie par type de document

Disques vinyl :  80 000 notice(s)
Images animées :  500 notice(s)
Partitions :  3 000 notice(s)
CDs :  20 000 notice(s)
Enregistrements sonores :  4 000 notice(s)

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Les collections sont en écoute sur place (32 postes) exceptés les 78 tours.

Historique et constitution

Historique

Au dépôt fondateur par l'association 'Discothèque de France' se sont ajoutées des acquisitions régulières-sélectionnées dans la production courante - ou occasionnelles - auprès des collectionneurs (jazz par exemple)

Edifiées à partir du fonds emblématique (40 000 microsillons) de la Discothèque de France, cédée par convention avec la Ville de Paris en 1986, les Archives sonores constituent une véritable mémoire de l’édition discographique.

Régulièrement enrichies grâce à une politique suivie d’achats et de dons, les collections, accessibles en écoute sur place, comptent parmi les plus importantes conservées en France. Leur diversité exceptionnelle leur assure une notoriété qui s’étend à l’ensemble du territoire national.

Pourtant peu enclin à être considéré comme objet patrimonial à part entière, le disque microsillon (90 000 aujourd’hui), fait l’objet, aux Archives sonores, d’accroissements réguliers, provenant des transferts d’autres bibliothèques publiques, aussi bien que d’acquisitions ou de dons remarquables, telle la collection Peroy, (6 000 disques de musiques de films) ou la collection Stiegler (8 000 microsillons de jazz français).

Origine géographique des documents : France, Etats-Unis, Europe de l'Est

Ancien(s) possesseur(s)

Association 'Discothèque de France', et diverses discothèques municipales.

Acquisition

Echange(s) ,  Don(s) ,  Achat(s)

Etat d'accroissement

Fonds ouvert
Accroissement moyen annuel : 3 000 unités

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Alfred Caron

#haut-page