Accueil CCFr  >   FONDS Paul-Léon Niort
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Paul-Léon Niort

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 24/09/2020 16:47:26
Paul-Léon Niort

Période des documents

1947 - 1955 

Volume total du fonds

1 boîte d'archives 

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035034

Description du contenu

Le fonds Paul-Léon Niort contient des archives liées au fonctionnement et à la vie administrative du Muséum sous sa direction (gestion du personnel, comptabilité…). Il contient également un ensemble de correspondance concernant, notamment, le laboratoire d'entomologie du Muséum et la création d'une réserve naturelle à Saint-Brevin (la Pierre Attelée). Aussi, le fonds comporte des archives relatives aux acquisitions du Muséum, tant au sein de la bibliothèque que des autres collections, dont la collection du lieutenant-colonel Edouard Dattin donnée au Muséum par sa femme en 1947 et qui rassemble une collection de microlépidoptères qui a ensuite été laissée en dépôt au Muséum national d'histoire naturelle, de 1950 à 1955, pour son entretien et sa reconstitution, après les dégâts causés par la Seconde guerre mondiale.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Administration publique.

Sciences naturelles.

Personne(s) liée(s)

Paul-Léon Niort.

Lieu(x) géographique(s)

Nantes. 

Type(s) de documents

Archives . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur rendez-vous.

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Photos numériques autorisées.

Catalogue(s) en ligne

Inventaire publié sur le Catalogue Général des Manuscrits 

Historique et constitution

Historique

Paul Marie Joseph Léon Niort naît le 30 avril 1914, à Castelnaudary, dans l'Aude. Disciple de Paul Rode qui mena de nombreux travaux de recherche sur les mammifères, il est nommé conservateur du Muséum d'histoire naturelle de Nantes le 26 décembre 1947. Sa nomination coïncide avec la création d'un service de Muséologie, à Paris, et d'une Inspection des Musées d'histoire naturelle de Province. C'est ainsi que se nouent des relations entre le Muséum d'histoire naturelle de Nantes et le Muséum national. Lors de son discours pour la réouverture du Muséum en 1949, Paul-Léon Niort évoque la mémoire de feu son prédécesseur, Joseph Kowalski, dont le fils fut captif à ses côtés à l'Oflag 17A, pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1951, Paul-Léon Niort inaugure une exposition sur la préhistoire, présentée à l'occasion de la création de la Société nantaise de préhistoire qui est, jusqu'en 1960, une antenne locale de la Société préhistorique française, et dont les séances se tiennent dans l'amphithéâtre du Muséum. L'année suivante, Paul-Léon Niort décide de partir pour le Burundi et donne sa démission du poste de conservateur du Muséum laquelle prend effet au 7 janvier 1953. Ainsi, son prédécesseur, Georges Durivault, assure de nouveau l'intérim à la tête du Muséum, avant la nomination de Jacqueline Bodin, par la Ville de Nantes, le 1er janvier 1954. En 1972, Paul-Léon Niort autoédite une "Profession de foi d'un biologiste" ; il est alors professeur à l'Université de Bujumbura, au Burundi.
Il s'éteint à Cognac, le 21 janvier 1997.

Mode de constitution

Fonds constitué au cours de la carrière de Paul-Léon Niort en tant que conservateur du Muséum d'histoire naturelle de Nantes.

Etat du traitement

Classé

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Anne Bergère

Retour en haut de page