Accueil CCFr  >   FONDS Edouard Dufour
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Edouard Dufour

Ajouter au panier Obtenir extraction pdf
Mise à jour : 20/07/2020 10:06:57
Edouard Dufour

Période des documents

1858 - 1882 

Volume total du fonds

3 boîtes d'archives 

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0035029

Description du contenu

Le fonds contient quelques papiers personnels d’Edouard Dufour majoritairement liés à sa carrière, lorsqu’il était directeur de l’École professionnelle de Nantes, ainsi que des archives produites après son décès par son beau-frère, Monsieur Bens (chronologie de diplômes, de nominations et de distinctions honorifiques, nécrologie, biographie). Le reste du fonds témoigne de l’ensemble de l’activité d’Edouard Dufour en tant que conservateur du Muséum d’histoire naturelle de Nantes. Ainsi, y sont conservées des archives concernant l’administration et le fonctionnement du Muséum, à savoir la gestion du personnel, la comptabilité du Muséum par année (définition du budget, attribution de budgets supplémentaires notamment pour le financement des travaux, demandes d’allocations départementales, dépenses pour travaux d’entretien et fournitures), les réunions de la Commission de surveillance, et de la correspondance sur des affaires administratives et culturelles diverses (comme l’ouverture du Muséum aux scolaires, les réunions de la Commission des Beaux-arts, l’exposition de peinture de 1872…). Cette correspondance témoigne aussi des relations qu’entretenaient le Muséum et la municipalité de Nantes – en particulier avec les maires René Waldeck-Rousseau (1870-1871 ; 1872-1873), Arsène Leloup (1871-1872) et Julien-Charles Lechat (1874-1881). Aussi, le fonds contient des archives relatives à différentes étapes de déménagement, que ce soit un échange de salle avec l’École supérieure des sciences et des lettres, ou encore l’aménagement des anciens locaux de l’Hôtel de la Monnaie pour l’installation du nouveau Muséum. Le fonds contient des archives relatives aux acquisitions et prêts de collections (majoritairement sous forme de correspondance, notamment à propos de plantes exotiques provenant de Colombie, Venezuela, Australie, et d’animaux naturalisés tels que des oiseaux de Sibérie, kangourou, girafe, squelette de baleine) et à la bibliothèque. En outre, il contient des catalogues d’herbiers (dont celui d’Edouard Dufour), ainsi que des documents concernant le legs de Frédéric Cailliaud en 1869 (collection conchyliologique). Enfin, il contient de la correspondance sur la participation du Muséum à l’Exposition Universelle de 1878 à Paris (exposition de costumes bretons).

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

Administration publique.

Sciences naturelles.

Type(s) de documents

Archives . 

Accès et catalogues

Conditions d'accès

Consultation sur rendez-vous

Possibilités de prêt

Non

Possibilités de reproduction

Photos numériques autorisées

Historique et constitution

Historique

Né à Rouen, en Seine-Maritime, le 14 mai 1829, Michel Charles Edouard Dufour est un géologue et naturaliste qui a exercé ses fonctions de conservateur du Muséum d'histoire naturelle de Nantes, de 1869 à 1882. Avant d'obtenir son baccalauréat en 1857, Edouard Dufour travaille dans les Douanes à Mesquer, puis à Nantes. Une fois son diplôme en poche, il se consacre exclusivement à l'étude des sciences. Edouard Dufour dirige l'École professionnelle de Nantes de 1859 à 1862, puis est chargé des cours de géologie institués par Charles Bertrand-Geslin à l'École des Sciences, en 1865. Conservateur-adjoint du Muséum d'histoire naturelle de Nantes du 17 août 1867 au 31 mai 1869, sous la direction de Frédéric Cailliaud, Edouard Dufour devient conservateur, à la mort de ce dernier, du 1er juin 1869, jusqu'à sa propre disparition, le 15 octobre 1882. Physicien de formation, naturaliste très éclectique et passionné de botanique, Edouard Dufour fait l'acquisition pour le muséum de nombreux herbiers et s'emploie à combler certaines lacunes au niveau des collections, notamment en zoologie. Il porte une attention toute particulière à la classification, à la nomenclature et à la conservation des objets. Durant ces années de fonction, il dirige notamment le déménagement du muséum, place de la Monnaie. Inauguré le 19 août 1875 à l'occasion du congrès de l'Association française pour l'avancement des sciences, le nouveau muséum bâti par Gustave Bourgerel, est adossé à l'ancien Hôtel de la Monnaie. Parallèlement à sa fonction de conservateur, Edouard Dufour se livre à l'enseignement des sciences, préparant ainsi des centaines de jeunes gens aux examens du baccalauréat ou des écoles. Membre très actif de la Société Académique, intervenant aussi bien en botanique qu'en minéralogie, géologie, histoire naturelle et physique, il est nommé président en 1866. Edouard Dufour publie de nombreux travaux, notamment sur les terrains tertiaires de Loire-Inférieure, sur le pseudomorphisme des rochers feldspathiques ou encore sur la nomenclature chimique et minéralogique. En 1869, il rédige une très succincte note sur un singe fossile, puis une importante série de notes sur la mycologie.

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Nom du responsable du fonds

Anne Bergère

Référence(s) bibliographique(s)

DHOMBRES Jean (dir.), Un Musée dans sa ville. Sciences, industries et société dans la région nantaise, XVIIIe-XXe siècle, Nantes, Ouest Éditions, 1990, 495 p. ​

Retour en haut de page