Accueil  >   FONDS Nelly Roussel
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Nelly Roussel

Ajouter au panier
Mise à jour : 21/01/2015 12:08:21
Nelly Roussel

Période des documents

1884 - 1992 

Volume total du fonds

5 mètre(s) linéaire(s)

Type(s) de fonds

Fonds particulier

Permalien

https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/06871/0031526

Description du contenu

Le fonds rassemble l'ensemble des archives de Nelly Roussel, depuis ses cahiers d'écolière jusqu'aux lettres de condoléance reçues par sa famille à sa mort. Il a été donné à la bibliothèque en 1987 par Mireille Godet, fille de Nelly Roussel, très attachée à la diffusion de l'oeuvre de sa mère. Il contient des manuscrits, parmi lesquels ses agendas, une abondante correspondance, tant familiale et amicale que professionnelle et militante, de nombreux articles de journaux ou de périodiques, de ou sur Nelly Roussel, dont beaucoup ont été collés sur des cahiers, de manière chronologique. Le fonds comprend également des photographies, quelques affiches, les livres et les brochures écrits par Nelly Roussel, ainsi que des documents relatifs aux initiatives de Mireille Godet pour faire connaître l'oeuvre de sa mère.

Langue(s)

Français

Thèmes principaux

301 Sociologie et anthropologie.
323 Droits du citoyen et droits politiques.
376 Education des femmes.

Féminisme.
Néo-malthusianisme.

Type(s) de documents

Monographies .  Périodiques .  Recueils .  Dessins .  Photographies .  Textes manuscrits . 

Accès et catalogues

Possibilités de prêt

Consultation sur place

Catalogue(s) et inventaire(s)

Catalogue (base de données) consultable sur place uniquement
Base de données File Maker pro (notices imprimables)

Historique et constitution

Historique

Née en 1878 dans une famille bourgeoise catholique, dont elle se détache très jeune, Nelly Roussel passe son brevet élémentaire à 15 ans ; mariée à 20 ans au sculpteur Henri Godet, avec qui elle a trois enfants, elle se lance dans le combat féministe et la lutte pour la libre-pensée ; elle organise conférences, fêtes civiques et représentations classiques, où elle joue des rôles de tragédienne, au sein d'universités populaires. Parente, par alliance, de Paul Robin, elle découvre la théorie néo-malthusienne dont elle sera une ardente propagandiste. Conférencière de talent, elle multiplie les interventions publiques pendant vingt ans, elle publie aussi de nombreux articles, dans La Fronde, L'Action, La Voix des femmes, La mère éducatrice. Elle milite à l'Union fraternelle des femmes et adhère à la Ligue des femmes contre la guerre. Malade depuis plusieurs années, elle meurt en 1922.

Mode de constitution

Achat

Donateur(s)

Mireille Godet, fille de Nelly Roussel

Acquisition

Don(s)

Etat d'accroissement

Fonds clos

Informations complémentaires

Référence(s) bibliographique(s)


COVA Anne, « Féminisme et natalité : Nelly Roussel (1878-1922) », History of European ideas, vol. 15, n°4-6, 1992, pp. 663-672.
ACCAMPO Elinor, « Private life, public language. Motherhood and militancy in the self-construction of Nelly Roussel, 1900-1922 »
The New biography: performing feminity in 19th century France, edited by Jo Burr Margadant, University of California Press, 2000, pp. 218-261.
ACCAMPO Elinor, Blessed Motherhood, Bitter Fruit: Nelly Roussel and the Politics of Female Pain in Third Republic France

#haut-page