Accueil CCFr  >   EADI
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds des enquêtes auprès des rapatriés sur la situation des régions envahies

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Lyon, Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire du fonds des enquêtes auprès des rapatriés sur la situation des régions envahies
Cote Ms 7715
Titre Fonds des enquêtes auprès des rapatriés sur la situation des régions envahies
Origine Bureau de recherche des réfugiés belges et français (Lyon)
Date 1914-1918
Support Papiers divers, dont papier carbone
Importance matérielle 26 boites contenant au total 1782 pochettes
Biographie ou histoire Le Bureau de recherches des réfugiés et des rapatriés belges et français a été créé en septembre 1914. Il s'agissait d'une oeuvre à but social et philanthropique s'étant donnée pour mission de venir au secours des victimes de la guerre et notamment des familles originaires des régions envahies, dispersées et séparées. Né de l'initiative privée, le Bureau est devenu une oeuvre municipale à l'initiative d'Edouard Herriot présidée par Maurice Picard. Installé dans une salle de l'Hôtel de Ville de Lyon au printemps 1915, il était spécialisé dans la recherche des disparus de la guerre et s'est employé à centraliser tous les renseignements sur les réfugiés et rapatriés. Il est rapidement devenu un office national placé sous le contrôle du ministère de l’Intérieur subventionné par le budget de l’Etat. Des centaines de collaborateurs y rédigeaient des fiches de renseignements et les classaient.
Présentation du contenu

Afin de recueillir des renseignements, le Bureau a entrepris des enquêtes auprès des instituteurs de toute la France non-occupée. Il demandait de lui faire connaître les adresses des rapatriés nouvellement arrivés et évacués dans leurs communes. Désireux de pouvoir donner des nouvelles aux personnes qui en réclamaient, il entreprit dès l’été 1915 de s’enquérir de la situation des communes occupées auprès des rapatriés récemment partis d’une commune envahie qui pouvaient fournir de précieux renseignements précis et détaillés sur les personnes qu’ils y avaient laissés.

Ainsi, ces enquêtes comprennent des listes de personnes des localités d'où sont originaires les rapatriés interrogés, mais aussi des informations détaillées sur la situation matérielle et morale de cette localité au moment où ils l'ont quittée. Cette entreprise était réalisée en accord avec l’Office de renseignements pour les familles dispersées de Paris. Ce sont donc les instituteurs des communes de refuge qui, appuyés par les inspecteurs d’Académie, ont procédé aux interrogatoires.

Le fonds est principalement constitué de trois types de questionnaires différents. L'un est une liste des personnes de la commune avec le nom, le prénom, l'adresse, l'âge et l'état de santé de chacun en précisant à chaque fois la date de départ du rapatrié interrogé. Nous pouvons ainsi suivre les différents mouvements et départs des Français occupés. Un autre document correspond aux réponses des interrogés concernant la situation de la commune envahie (états des immeubles, alimentation, attitude des Allemands et moral de la population). Enfin, un dernier document vise à transmettre des renseignements sur les prisonniers de guerre présents dans la commune occupée.

Les documents se présentent sous la forme de feuillets libres. Il s'agit principalement de formulaires imprimés complétés à la main ou de copies dactylographiées.

Modalités d'acquisition Don du Bureau de recherches des réfugiés et des rapatriés belges et français, 1920. Ces documents ont rejoint le fonds de la guerre 1914-1918 conservé à la Bibliothèque municipale de Lyon.
Informations sur le traitement Le classement d'origine élaboré par le Bureau de recherches des réfugiés et des rapatriés belges et français a été conservé. Les documents y ont été rangés par département et par commune d'origine en suivant l'ordre alphabétique. Certains documents qui étaient mal classés ont été remis à leur place conformément à ce plan de classement. L'ordre alphabétique des lieux conformément à leur orthographe de l'époque a également été conservé. Les documents ont ensuite été reconditionnés dans des pochettes et des boites d’archives de conservation adaptées.
Documents séparés Les Archives municipales de Lyon conservent d'autres documents concernant le Bureau des Réfugiés et ses missions sous les cotes (1229WP/35) à (1229WP/40), (797WP/162) et (799WP/54/3). Il s'agit notamment de documents administratifs concernant le fonctionnement du Bureau.
Bibliographie Ehrhard, Auguste. Les oeuvres de l'Hôtel de Ville pendant la guerre. Lyon, 1918.Picard, Maurice. Les rapatriés civils : Conférence. Lyon, 1917
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à la Bibliothèque municipale de Lyon.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Lyon, Ms 7715

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Philomène Picart
Commanditaire Inventaire réalisé grâce au soutien financier de la Bibliothèque nationale de France
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de publication 15 novembre 2017
Création Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 avec le logiciel Oxygen XML Editor, réalisé par Philomène Picart de juin à novembre 2017.
Langue(s) de l'instrument de recherche Inventaire rédigé en français
Retour en haut de page