Accueil CCFr  >   EADI
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Paul Valéry

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque François Mitterrand. Sète, Hérault Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Fonds Paul Valéry
Sous-titre Répertoire détaillé de la correspondance de l'écrivain et de la famille Valéry
Cote 840 VAL
Titre Fonds Paul Valéry
Origine Paul Valéry ainsi que la famille Valéry
Date 1880-1970
Langue Ces papiers sont en grande majorité rédigés en français mais certaines lettres le sont en italien du fait des origines maternelles de Paul Valéry, plus rarement en anglais
Importance matérielle 3 mètres linéaires - 34 boîtes
Biographie ou histoire Paul Valéry est né à Cette (qui deviendra Sète en 1927) le 30 octobre 1871. Il est le second fils de Barthélemy Valéry, vérificateur principal des douanes, et de Fanny Grassi, descendante de vieilles familles de Gênes et de Venise, fille du Consul d'Italie.
Paul Valéry suit une scolarité classique à Sète puis à Montpellier où la famille déménage en 1884. Ce sera en 1890 qu'il rencontre Pierre Louÿs. Celui-ci l'introduira dans le Paris littéraire de cette fin du 19ème siècle. L'année précédente, son premier poème Rêve est publié dans la revue Maritime. A côté de ses activités d'écriture, Paul Valéry travaille en tant que rédacteur au Ministère de la Guerre. Il épouse Jeannie Gobillard en 1900, année où il devient le secrétaire particulier d'Edouard Lebey. Ce sera à la mort de son "patron" que Paul Valéry commence une carrière mondaine et officielle : il vit désormais de sa plume et de conférences qu'il donne dans toute l'Europe. En 1923, il est fait chevalier de la Légion d'honneur puis officier, commandeur et grand officier en 1938. Il est élu à l'Académie Française en 1925, devient membre de l'Académie des sciences de Lisbonne en 1935 et obtient une chaire de poétique au Collège de France en 1937. Il meurt à Paris le 20 juillet 1945 et sera inhumé au cimetière marin de Sète le 27 juillet.
Classement Ces correspondances sont classées principalement par nom de correspondants. Les lettres dont l’auteur n’a pu être identifié sont regroupées à la fin de la correspondance, par ordre chronologique quand cela a été possible.
Cela permet notamment pour Jeannie Valéry de dégager deux axes principaux dans sa correspondance : avant le décès de Paul Valéry, sa correspondance relève plutôt de l'intime : ce sont des lettres de famille, d'amies proches, des lettres de félicitation pour son mariage, pour la naissance de ses enfants. A la mort de Paul Valéry, Jeannie devient la garante des œuvres de son époux, on le voit notamment dans sa correspondance pour l'adaptation de Faust.
Nous proposons le plan de classement suivant :
  • 1 : Paul Valéry
  • 1.1 : Correspondance active
  • 1.1.1 : La Rochefoucauld
  • 1.1.2 : Léautaud
  • 1.1.3 : Louÿs
  • 1.1.4 : Révelin
  • 1.1.5 : J. Voilier
  • 1.1.6 : Divers correspondants
  • 1.2 : Iconographie et documents divers
  • 2 : correspondance Famille Valéry
  • 2.1 : les lettres reçues par Paul Valéry
  • 2.2 : Correspondance Jeannie Valéry
  • 2.3 : Correspondance entre les membres de la Famille Valéry
  • 2.4 : Correspondance Paule Gobillard
Modalités d'acquisition

C'est à partir de l'année 1985 que la médiathèque de Sète (alors bibliothèque municipale) commence à investir dans son fonds patrimonial consacré à Paul Valéry, l'enfant du pays.

« Je me félicite d'être né en un point tel que mes premières impressions aient été celles que l'on reçoit face à la mer et au milieu de l'activité des hommes. »


Depuis lors, la mairie de Sète et la bibliothèque municipale ont montré le souci constant de compléter leur fonds. Cette volonté persista une fois la bibliothèque devenue bibliothèque d'agglomération avec la naissance de la communauté d'agglomération Sète Agglopôle Méditerranée (autrefois Thau Agglo) en 2003. En effet, des achats ont enrichi la collection jusqu'en 2006.
Ainsi, de 1986 à 1991, le fonds s’accrut avec l'entrée de lettres, cartes postales et dessins acquis lors de ventes publiques à Paris. En 1991, la correspondance de Paul Valéry à Madame Révelin vint compléter le fonds existant avec 35 lettres achetées à Ader Picard Tajan. En 1992 et 1993 ce fut la correspondance destinée à Pierre Louÿs et Paul Léautaud en majorité acquise lors d'une vente d'Artus associés. La correspondance avec Madame Révelin est enrichie jusqu'en 1997 (Hubert Le Blanc).

C'est en 1993 que la bibliothèque se dota de lettres autographes destinées par Paul Valéry à son grand amour Jean Voilier (Achat Charavay de 1993 et 1995).

Enfin, en 2006, la bibliothèque se dota d'un fonds d'environ 1500 pièces principalement adressées à Jeannie Valéry, une cinquantaine à Paul Valéry et une centaine à Paule Gobillard. On y trouve notamment une correspondance de soldats dont Jeannie est la marraine de guerre lors du conflit 1914-1918, de nombreuses personnalités (ou leurs épouses) de la sphère littéraire de l'époque ou des personnalités telles que Yolande d'Ormesson.

Conditions d'accès Documents de Grande Réserve. Communication sur autorisation du directeur ou du responsable des fonds patrimoniaux de l'établissement.
Conditions d'utilisation Toute reproduction de documents est soumise à autorisation
Citer sous la forme Mention conseillée : Médiathèque François Mitterrand, Sète. 840 VAL. Fonds Paul Valéry

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque François Mitterrand de Sète
Commanditaire Encodé grâce au soutien financier de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et la participation de Sète Agglopôle Méditerranée
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de publication 2017
Création Encodé conformément à la DTD EAD 2002
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Règle de description Rédigé conformément à la recommandation DeMArch (2010). Indexation conforme aux normes AFNOR NF Z 44-060, NF Z 44-061 et NF Z 44-081.
Retour en haut de page