Accueil CCFr  >   EADI
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Jules Pellisson

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Pierre Fanlac. Périgueux, Dordogne Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire sommaire du fonds Pellisson
Cote Pellisson 1 à Pellisson 99
Titre Fonds Jules Pellisson
Origine Jules Pellisson, donateur.
Date XVIe-XXe siècles
Langue Documents en français. Quelques documents en occitan, en latin ou en langues étrangères.
Importance matérielle Environ 80 boîtes d'archives soit 11 mètres linéaires
Biographie ou histoire

Jules Pellisson (1839-1915) était originaire de Charente, avocat à Cognac puis magistrat, docteur en droit, juge au tribunal de Périgueux de 1894 à sa retraite en 1909. Il a passé les dernières années de sa vie au 27, boulevard des Arènes à Périgueux. Parallèlement à son métier d'avocat, il a été sous-bibliothécaire de Cognac dans les années 1870.

Il était par ailleurs membres de plusieurs sociétés savantes dont la Société historique et archéologique de l'Aunis et de la Saintonge, la Société historique et archéologique du Périgord, la société Le Vieux Papier.

Le contenu des dossiers permet de dessiner les contours de son environnement familial : il y avait un Louis Pellisson, médecin à Cognac en même temps (lettre de l'un à l'autre datée de novembre 1897), et il est vraisemblable que son père l'était aussi (boîte 32, c) ; il y avait aussi un Maurice Pellisson inspecteur d'académie en Dordogne (boîte 42) et Directeur de la lecture en classe et dans la famille au Ministère de l'Instruction publique dans le dernier quart du XIXe siècle (boîte 80).

Présentation du contenu

Ces dossiers rassemblent des documents très variés, classés par thématique par Jules Pellisson. Les plus anciens remontent au XVIIe siècle, les plus récents au début des années 1910, mais la grande majorité date du XIXe siècle. Les origines géographiques sont diverses et ne se cantonnent absolument pas au sud-ouest de la France ; il y a évidemment des documents périgourdins (mais finalement assez peu au regard de la taille de la collection) et charentais (notamment Cognac et Barbezieux) ; beaucoup de pièces concernent Paris. D'une façon générale, toutes les régions de France sont représentées.

Les documents sont d'origine diverses. Une partie des correspondances, par exemple, n'est pas adressée à Jules Pellisson mais à d'autres personnes, souvent périgourdines ou charentaises.

Par convention, une grande partie des dossiers sont datés « XIXe siècle-1914 » : la plupart du temps, ils contiennent des documents contemporains de Jules Pellisson, datant du dernier quart du XIXe siècle et surtout des dix premières années du XXe siècle.

Modalités d'acquisition

Ce fonds est entré à la bibliothèque de Périgueux vers 1915, à la mort de Jules Pellisson

Le désordre de certains dossiers et les redondances entre dossiers (par exemple sur les menus) laissent penser que plusieurs collections ont été agrégées dans ce fonds. En particulier, il est vraisemblable que Jules Pellisson a récupéré et intégré à sa collection des documents collectés par des membres de sa famille restés à Cognac. Autre exemple : un nombre significatif de pièces vient de la librairie Sengence à Périgueux. Il est aussi possible qu'à l'instar du fonds Lapeyre, ce fonds ait été complété par des papiers d'Albert Dujarric-Descombes.

Des interventions sur ce fonds ont manifestement eu lieu après son entrée à la bibliothèque. Des documents ont été sortis des boîtes et non réintégrés ; inversement, des documents des années 1920 et 1930 y ont été ajoutés. Parmi ceux-ci, on peut sans doute identifier un petit fonds « Vitrac », vraisemblablement une correspondance avec Maurice Vitrac (boîte 95r).

Les modifications les plus tardives, que l'on ne peut que supposer en l'absence de documentation, ont sans doute été apportées par Mlle Marie-Cécile de La Motte, bibliothécaire à Périgueux au milieu du XXe siècle.

Informations sur le traitement

Les numéros de dossier, lorsqu'ils sont précisés seuls, sont d'origine. Quelques boîtes ne mentionnaient plus ce numéro : il leur en a été attribué un à l'issue de cet inventaire. Dans ce cas, il est suivi de la lettre « r » pour rappeler qu'il s'agit d'un numéro attribué parmi les cotes vacantes en fonction des sujets des boîtes adjacentes. Par exemple, une boîte de gravures sans cote a été cotée 3r pour la rapprocher de la boîte 2 (cote d'origine) qui contient le même type de documents.

Les numéros de dossier ont été autant que possible vérifiés sur l'inventaire établi lors de l'entrée du fonds à la Bibliothèque municipale de Périgueux.

A l'intérieur des dossiers, les chemises existantes ont reçu une lettre pour faciliter leur communication. Les titres existants ont été conservés, ceux qui ont été forgés à l'occasion de cet inventaire sont présentés entre crochets.

Certains dossiers mêlant des documents d'Ancien Régime et plus récents, des pièces fragiles ont été déplacées et mises sous papier neutre (au sein du même dossier) pour des raisons de conservation.

Les documents de grand format ont été pliés par le collectionneur : ils n'ont pas pu être dépliés à l'occasion du présent inventaire, les dimensions mentionnées dans l'inventaire peuvent donc être inférieures aux dimensions réelles des documents.

Conditions d'accès Le fonds Pellisson est consultable sur demande écrite adressée au directeur de la bibliothèque municipale de Périgueux.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Périgueux, fonds Jules Pellisson, [cote].

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Jean-Marie Barbiche
Édition 2e édition augmentée (2014).

Ajout de la description du carton 67 retrouvé après la rédaction de l'inventaire initial

Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de publication 2014
Création Cet inventaire a été rédigé et encodé par M. Jean-Marie Barbiche (juillet 2013 à l'exception de la description du carton 67 réalisée à l'automne 2013). Encodage réalisé selon la DTD EAD-2002 avec le logiciel Notepad ++.
Langue(s) de l'instrument de recherche Instrument de recherche rédigé en français.
Notes
Retour en haut de page