Accueil  >   EADC « Relation journalière d'un voyage fait en 1698, 1699, 1700 et 1701, par M. DE BEAUCHESNE, capitaine de vaisseau, aux isles du Cap Vert, coste du Brésil, coste déserte de l'Amérique méridionalle, destroit de Magellan, costes du Chily et du Pérou, aux isles Galapes, destroit du Maire, isles de Sebalds de Vards, isles des Essorts, fait par le sieur DUPLESSIS, ingénieur sur le vaisseau le Conte de Maurepas. »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Relation journalière d'un voyage fait en 1698, 1699, 1700 et 1701, par M. DE BEAUCHESNE, capitaine de vaisseau, aux isles du Cap Vert, coste du Brésil, coste déserte de l'Amérique méridionalle, destroit de Magellan, costes du Chily et du Pérou, aux isles Galapes, destroit du Maire, isles de Sebalds de Vards, isles des Essorts, fait par le sieur DUPLESSIS, ingénieur sur le vaisseau le Conte de Maurepas. »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Bibliothèques de la Marine. Ministère de la Marine
Cote Ms. 1-143 (série discontinue) et 232 ; Archives de la Marine (G 1-200) ; Dépôt des cartes et plans (SH 1-256) (série discontinue)
Titre Manuscrits de la bibliothèque du Service historique de la Défense. Bibliothèques de la Marine
Documents séparés Une partie des manuscrits de la bibliothèque historique de la Marine est conservée au département des archives définitives du Service historique de la Défense.
Consulter les notices de ces manuscrits
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque du Service historique de la Défense, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Ch. de la Roncière
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1907
Date de la version électronique 20 avril 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Bibliothèques de la Marine. Par Ch. de la Roncière, Paris, Plon-Nourrit, 1907.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 20 avril 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 6 août 2013
    • Indication des cotes actuelles
    • Indication des manuscrits manquants et des manuscrits transférés aux Archives nationales
    • Indication des microfilms
    • Suppression des notices des manuscrits conservés au département des archives définitives du Service historique de la Défense (Bibliothèque historique de la Marine : ms. 105, 118, 127, 140, 141, 142 ; dépôt des cartes et plans : SH 60, 76-86, 91-94, 96-103, 107-109, 113, 125, 126, 167-173, 177, 198-201, 203-208, 213, 243-246). Notices versées dans l'instance FRCGMBPF-940805102-03a.
Notes
Présentation du contenu
Titre BIBLIOTHÈQUE DU DÉPOT DES CARTES ET PLANS DE LA MARINE
Présentation du contenu

La bibliothèque du Dépôt des cartes renferme 256 manuscrits. J'ai dit comment l'ingénieur-hydrographe Buache reçut mission, en l'an III, de la former. Mais il y avait longtemps que le Dépôt lui-même existait, et, pour préciser, depuis le 19 novembre 1720. Et de même que Jacques-Nicolas Bellin, pour dresser ses cartes, avait distrait des papiers de la Marine conservés par Clairambault les cartes, plans, journaux et mémoires concernant la navigation, de même Buache dépouilla la collection formée par Bellin. La bibliothèque qu'il créa n'est guère qu'un démembrement des archives du Dépôt, dont elle reste voisine.

Avant de se fixer au no 13 de la rue de l'Université, les cartes et plans de la Marine ont beaucoup voyagé. Du prieuré de Saint-Louis-de-la-Culture, rue Saint-Antoine, le Comité de Salut public, le 20 prairial an II (8 juin 1794), les envoya rejoindre les archives de la Guerre au no 17 de la place des Piques (place Vendôme). Un an après, le 29 thermidor an III (16 août 1795), le Dépôt des cartes était transféré dans la maison d'Egmont-Pignatelli, au no 11 de la rue Louis-le-Grand. Il ne cessa ses pérégrinations qu'en 1817, date de son entrée dans l'immeuble acquis par l'administration de la Marine rue de l'Université.

Les documents historiques et cartographiques que renferme l'établissement, sont répartis entre trois locaux distincts : la bibliothèque, les grandes archives du premier étage et, pour les journaux de bord, les archives du quatrième étage, sans qu'il y ait de séparation de principe bien nette entre les trois collections. Bien mieux, les divers tomes d'un ouvrage, les diverses cartes d'un hydrographe peuvent se trouver dispersés dans des locaux différents. C'est ainsi qu'on aurait tort de ne frapper qu'aux grandes archives pour avoir l'ensemble des cartes de l'Amérique : il en a été distrait, en 1864, un bon nombre, maintenant reliées en huit grands albums et conservées à la bibliothèque (Mss. 204 à 211). C'est ainsi encore, que la collection de l'illustre astronome-géographe Joseph-Nicolas De L'Isle, ou Delisle, a été dépecée entre la bibliothèque (Ms. 160), les grandes archives du Dépôt (Tomes III à VII, XIII à XVI de la Correspondance de J.-N. DELISLE (1709-1767)), la bibliothèque de l'Observatoire de Paris (Tomes I, II, VIII à XII, XIV bis et XV bis. (G. BIGOURDAN, Annales de l'Observatoire de Paris, t. XXI, appendice, fol. 15)) et la bibliothèque de la Chambre des députés (Mss. 1507-1509 (V, 5467) et 1538 (Z, 493) de la Chambre des députés). Et pour la reconstituer tout entière, il faudrait avoir le « Projet d'un inventaire descriptif des manuscrits, cartes et autres objets scientifiques rassemblés par Nicolas Delisle au Dépôt de la Marine » (Cf. MONTEIL, Traité de matériaux manuscrits de divers genres d'histoire (Paris, 1836, in-8o), t. II, p. 85).

Je n'ai point à retracer ici l'histoire du Dépôt. Elle a été faite par le capitaine de vaisseau Leps dans un ouvrage manuscrit, qui a pour titre : « Notice chronologique et historique sur le Dépôt des cartes et plans de la Marine depuis sa fondation jusqu'au 1er janvier 1867 (Bibliothèque nationale, Nouv. acq. françaises 9498, fol. 154) ». M. Henry Harrisse s'en est servi pour publier dans un de ses livres une bonne notice sur l'établissement de la rue de l'Université (Notes pour servir à l'histoire, à la bibliographie et à la cartographie de la Nouvelle-France et des pays adjacents (1545-1700) (Paris, 1872, in-8o), p. XIX-XXVIII).

On n'avait point été sans remarquer au ministère l'anomalie qu'il y avait dans la répartition des fonds, la bizarre attribution, par exemple, d'une partie des États de la marine au Dépôt et de l'autre au Ministère. Aussi fit-on procéder, en 1866, par le conservateur des archives de la Marine à un « examen des papiers du Dépôt des cartes et plans pour le retour des documents historiques aux archives » (Bibliothèque nationale, Nouv. acq. françaises 9498, fol. 1). Le travail de Margry ne reçut aucune sanction, et les choses restèrent en l'état.

De somptueuses reliures en maroquin armorié, des ex-libris et des notes préliminaires indiquent la provenance d'une grande partie des manuscrits. Ministres de la Marine et inspecteurs du Dépôt y figurent en nombre : Richelieu, Colbert, Pontchartrain, Sartine, Castries et La Luzerne, marquis de Chabert, d'Après de Mannevillette, Claret de Fleurieu et vice-amiral de Rosily. Citons encore M. de La Millière, intendant des ponts et chaussées, Riche de Prony, directeur de l'École des ponts et chaussées, et le vice-amiral danois Paul de Löwenorn, directeur du Dépôt des cartes marines à Copenhague et membre de notre Académie de Marine. Outre des cartes marines auciennes, la bibliothèque contient de nombreux journaux de voyages en Chine, en Amérique, dans le Levant, et plusieurs centaines de pièces originales sur l'histoire de la marine, achetées aux ventes des collections Joursanvault et Monteil.

Documents séparés Une partie des manuscrits du dépôt des cartes et plans est conservée au département des archives définitives du Service historique de la Défense.
Consulter les notices de ces manuscrits
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  223 Cote :  SH 223 Ancienne cote :  5617 Support :  Papier Importance matérielle :  230 feuillets Dimensions  340 × 215 mm Reliure :  Reliure maroquin vert Autres caractéristiques matérielles :  Nombreux dessins coloriés : poissons, poissons volants, thons, requins, crocros, lunes, lisses, grandes gueules, poissons armés, bicoudes, bourées, et de poissons non dénommés ; oiseaux, foux, foyroux, oyes, pingouins, ploplos, grands gosiers, etc. ; sauvages du détroit de Magellan, Indiens de la mer du Sud naviguant sur deux faisceaux de joncs dits balds ou sur des raz ; aguanaca ou mouton du Pérou Présentation du contenu : 

En tête de la Relation, est un certificat de Beauchesne, témoignant sa satisfaction à « Du Plessis » ; La Rochelle, 10 septembre 1701.

La partie de la Relation relative aux Fuégiens a été publiée par M. G. Marcel, Les Fuégiens à la fin du XVIIesiècle, d'après des documents français inédits. Paris, 1892, 8o, p. 9.

Note : Ex-libris du chevalier de Fleurieu.
223
Cote SH 223
Ancienne cote 5617
Titre « Relation journalière d'un voyage fait en 1698, 1699, 1700 et 1701, par M. DE BEAUCHESNE, capitaine de vaisseau, aux isles du Cap Vert, coste du Brésil, coste déserte de l'Amérique méridionalle, destroit de Magellan, costes du Chily et du Pérou, aux isles Galapes, destroit du Maire, isles de Sebalds de Vards, isles des Essorts, fait par le sieur DUPLESSIS, ingénieur sur le vaisseau le Conte de Maurepas. »
Date XVIIe-XVIIIe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 230 feuillets
Dimensions 340 × 215 mm
Reliure Reliure maroquin vert
Autres caractéristiques matérielles Nombreux dessins coloriés : poissons, poissons volants, thons, requins, crocros, lunes, lisses, grandes gueules, poissons armés, bicoudes, bourées, et de poissons non dénommés ; oiseaux, foux, foyroux, oyes, pingouins, ploplos, grands gosiers, etc. ; sauvages du détroit de Magellan, Indiens de la mer du Sud naviguant sur deux faisceaux de joncs dits balds ou sur des raz ; aguanaca ou mouton du Pérou
Présentation du contenu

En tête de la Relation, est un certificat de Beauchesne, témoignant sa satisfaction à « Du Plessis » ; La Rochelle, 10 septembre 1701.

La partie de la Relation relative aux Fuégiens a été publiée par M. G. Marcel, Les Fuégiens à la fin du XVIIesiècle, d'après des documents français inédits. Paris, 1892, 8o, p. 9.

Mention de provenance

Ex-libris du chevalier de Fleurieu.

Index

Beauchesne (De), capitaine de vaisseau, explorateur Beauchesne (De), capitaine de vaisseau, explorateur

Du Plessis, explorateur Du Plessis, explorateur

Fleurieu (Chevalier, puis comte Charles-Pierre Claret de), capitaine de vaisseau, ministre de la marine Fleurieu (Chevalier, puis comte Charles-Pierre Claret de), capitaine de vaisseau, ministre de la marine  -  Ex-libris Ex-libris

Marcel (Gabriel) Marcel (Gabriel)

Galapes (Iles)  -  Cartes et vues Cartes et vues

Le Maire (Détroit de)  -  Cartes Cartes

Magellan (Détroit de)  -  Cartes et vues Cartes et vues

Magellan (Détroit de)  -  Dessins de poissons Dessins de poissons

Aguanaca, mouton du Pérou

Bateaux flambars, petits navires de guerre  -  Indiens de la mer du Sud Indiens de la mer du Sud

Fuégiens, insulaires de la Terre de Feu

Indiens  -  De la mer du Sud De la mer du Sud

Maurepas (Le comte de), vaisseau Maurepas (Le comte de), vaisseau

#haut-page