Accueil CCFr  >   EADC Lettres de noblesse accordées à François Jordain, de Chambéry, par Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, le dernier février 1564.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettres de noblesse accordées à François Jordain, de Chambéry, par Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, le dernier février 1564.

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 21/05/2024 15:36:14

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jean-Jacques Rousseau. Chambéry, Savoie Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XLI. Chambéry. Supplément
Cote MSS B 39 à MSS C 155
Titre Manuscrits du fonds Perpéchon (2)
Biographie ou histoire

La bibliothèque de Chambéry a été fondée grâce au legs de l'abbé Amédée Philibert de Mellarède (1682-1780). La bibliothèque s'est ensuite enrichie par différentes entrées, tels le riche fonds du collège des Jésuites, le legs des avocats Pillet et Guy, de l'astronome Marcoz, du docteur Rey, du général Bataillard et du baron Garriod. Ces entrées au sein de la bibliothèque constituent le fonds dit 'Perpéchon', appelé ainsi en hommage à Félix Perpéchon (1862-1913), qui a publié le catalogue de la collection en 1901. Membre de la Société Savoisienne d'Histoire et d'Archéologie le 4 juin 1893, il est nommé la même année, conservateur de la bibliothèque publique de la Ville de Chambéry.

« M. Perpéchon, sous-secrétaire aux Hospices, a été nommé par M. le Maire de Chambéry, bibliothécaire au Musée-Bibliothèque de notre Ville. M. Perpéchon est un homme aimable et instruit et qui remplira certainement d'une façon irréprochable les délicates fonctions qui lui sont confiées » (Le Patriote, 1893).

A l'extrême fin du XIXe siècle, la bibliothèque est gérée, comme ailleurs en France, par un comité d'achat des livres et de surveillance. Jusqu'en 1894, un bibliothécaire seul est attaché à l'établissement. Félix Perpéchon (1862-19..), bibliothécaire-archiviste de la ville de 1893 à 1913, est le premier à être secondé, avec comme objectif principal, d'inventorier tous les livres acquis depuis 1846. Francisque Bonnet est son sous-bibliothécaire en 1894 puis Antoine Neyret lui succède en 1895. Félix Perpéchon marque durablement son passage par l'élaboration d'un nouveau catalogue, achevé en 1901 : Catalogue des imprimés et manuscrits de la Bibliothèque Municipale. Ce catalogue recense au tout début du XXe siècle, 155 manuscrits, dont l'inestimable ouvrage de la bibliothèque : le Bréviaire de Marie de Savoie (vers 1430).

Pendant longtemps, le manuscrit a été connu sous le nom de Bréviaire d'Amédée VIII, duc de Savoie et père de Marie, du fait d'une première identification maladroite du destinataire de l'ouvrage liturgique. Ainsi, le bréviaire est attribué à Amédée VIII (1383-1451) dans le Catalogue Général et le Catalogue des imprimés et manuscrits de 1901 de Perpéchon. Cette entreprise de description du bibliothécaire fait suite aux grands travaux de recensement entrepris lors de la monarchie de Juillet, sous l'impulsion de François Guizot (1787-1874), ministre de l'Instruction publique. Il fait publier une circulaire en 1833 qui enjoint les bibliothèques à fournir un catalogue de leurs manuscrits, avant de soumettre au roi Louis-Philippe (1773-1850) l'ordonnance de 1841 qui prévoit la publication de ces catalogues aux frais du ministère.

Ce projet national est relancé en 1880, à l'initiative de Léopold Delisle (1826-1910), administrateur de la Bibliothèque nationale, qui a travaillé activement pour une description plus normalisée des catalogues. Cet instrument de recherche a été initié par le versement de tomes complémentaires du catalogue général, imprimé en 1903, soit deux ans, après la création du catalogue de Félix Perpéchon : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements - Tome XLI. Chambéry. Supplément tome 2, Paris.

Un projet de catalogage des manuscrits médiévaux de Chambéry est né en 1993. Il fait suite au Catalogue Général en 1893 et à son Supplément en 1903. Ce projet est à l'initiative d'Anne Ritz, historienne de l'art du Moyen Âge, qui a effectué sa thèse de doctorat sur le Bréviaire de Marie de Savoie. À la suite d'un dépouillement exhaustif des fonds de Chambéry, elle a sollicité le soutien de l'Institut de recherche et d'histoire des textes. Le dernier catalogage a été jugé « sommaire » au moment de l'enquête préparatoire, l'étude des enluminures obsolète. Anne Ritz et Caroline Heid-Guillaume, conservateur à la bibliothèque de Chambéry, ont ainsi établi un catalogue approfondi des quarante manuscrits médiévaux, étudiés autant du point de vue technique (archéologie du manuscrit), que du point de vue artistique ou historique (étude des provenances et remise en contexte des manuscrits). 

Ainsi, la collection de manuscrits du fonds historique de la Bibliothèque municipale de Chambéry comporte plusieurs provenances, ainsi que des documents de différentes époques ; soit une production très riche et polyglotte (français, latin, italien) qui illustre les relations étroites entre la Savoie et ses voisins européens et garde traces sur plusieurs siècles de personnalités ayant participé à la vie du territoire savoyard.

Présentation du contenu

Un document d'importance se trouve dans une partie du minutaire de maître Rivoire (XVIIIe s.) (MSS B 147). Il s’agit du premier testament de Jean-Jacques Rousseau daté du 7 juin 1737, accompagné de la procuration annulant le testament quelques semaines plus tard, signée de la main de l’auteur. Dans ce premier testament, Rousseau règle ses dettes auprès de Mme de Warens : « il a fait, créé et institué, de sa propre bouche, nommé pour son héritière, ladite dame Françoise-Louise de la Tour, comtesse de Warens, la priant très humblement de vouloir accepter son hoirie, comme la seule marque qu’il lui peut donner, de la vive reconnaissance qu’il a de ses bontés, voulant que le présent soit son dernier testament, et que s’il ne peut valoir comme testament, qu’il vaille comme donation à cause de mort, et par tous autres moyens qu’il pourra mieux valoir [...] et par ces mêmes présentes, s’est établi et constitué ledit sieur Rousseau, lequel pour la décharge de sa conscience, déclare devoir à ladite dame Françoise-Louise de la Tour de Warens, absente, moi, dit notaire pour elle stipulant et acceptant, la somme de deux mille livres de Savoie, pour sa pension et entretien que ladite dame lui a fournis depuis dix années, laquelle somme ledit sieur Rousseau promet lui payer, si Dieu lui conserve vie, dans six mois prochains [...] ».

Ce fonds met également en lumière des recueils, tel que le Recueil historique de pièces imprimées et manuscrites (XVIIe s.) (MSS A 149), don de François Mugnier à la bibliothèque de Chambéry, regroupant 42 pièces manuscrites relatives à l'histoire de Chambéry et de ses relations historiques avec d'autres royaumes ou dignitaires. Se trouve également un autre recueil important de 292 pièces manuscrites, le Recueil de lettres et signatures autographes (XVIe-XIXe siècle) (MSS C 155). Ce corpus de lettres montre l'influence importante de l'évêché d'Annecy et du séminaire de Chambéry, avec comme principaux destinataires : Monseigneur Louis Rendu (1789-1859) évêque d'Annecy, Msg François Gros Billet (1801/1883) abbé et vicaire général de Chambéry et Mr Alexis Billiet (1783-1873) directeur du séminaire de Chambéry. Ce recueil majoritairement du XVIIIe et XIXe siècles, comprend quelques documents du XVIIe siècle. Cette importante correspondance est entretenu depuis des lieux clés et divers : Turin, Rome, Paris, Lyon, Genève, Lausanne, Chambéry et Annecy. Parmi les principaux signataires se trouvent des écrivains, des hommes politiques, des notables savoyards : par exemple, les frères de Maistre, Antony Dessaix, le marquis Alfieri de Sostegno, Bonnafous, directeur du journal l'Allobroge ; Marie-Caroline, duchesse de Berry ; le marquis Costa de Beauregard ; Charles-Félix, roi de Sardaigne, général Curial ; cardinal Gonsalvi; Chateaubriand ; Charvaz, archevêque de Gênes ; Charles de Savoie ; Charles-Louis, prince des Asturies ; Charles-Albert, roi de Sardaigne ; général de Boigne ; Ferdinand de Savoie, duc de Gênes ; Antoine Favre; Garibaldi ; cardinal Gerdil ; S. François de Sales ; Charles-Auguste de Sales ; George Sand ; Necker, baronne Staël de Holstein ; Victor-Amédée, roi de Sardaigne ; Louis Vignet ; marquis Hector de Yenne.

Informations sur le traitement Le fonds a été catalogué par Ambre Turhan (travail achevé en mars 2024).
Bibliographie Caroline Heid-Guillaume et Anne Ritz, Manuscrits médiévaux de Chambéry. Textes et enluminures, Paris, CNRS et Editions Brepols, 1998, pp. 7-8.
Félix Perpéchon, Catalogue méthodique et alphabétique des imprimés et des manuscrits, Chambéry, Bibliothèque municipale de Chambéry Ed., 1901, 1 vol, pp. 706-728.
Site WEB : Felix Perpechon - PDF. URL : http://www.lebouquetdesbibliotheques.fr/
Site WEB : Collège des Jésuites de Chambéry. URL : https://bibliotheque-numerique.chambery.fr/idurl/1/27634
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est libre d'accès après avoir fait l'objet d'une demande en salle de lecture.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèques municipales de Chambéry, MSS X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) [Non précisé dans le catalogue]
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1903
Date de la version électronique 23 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. [Départements] — Tome XLI. Supplément. Tome II. Caen-Luxeuil, Paris, Plon-Nourrit, 1903.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 23 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Permalien https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/16871/005FRCGMBPF-730656101-02a
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  102 Cote :  MSS A 102 Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet Particularités codicologiques :  Au dos de l'acte : "Lettres de noblesse pour noble François Jordain de Chambéry. N° 263." Illustration :  À gauche et à droite de l'écu, des cornes d'abondance débordent de fruits et de feuillages; au-dessus est étendue une nymphe, à peine couverte d'un voile. La scène est couronnée par une banderole déployée, où l'on peut lire la devise: "NON FORTUNA SED LABORE". Décoration :  Grandes lettres d'or peint cernées de noir "Emmanuel-Philibert" en haut du document. Sous le texte, au centre, l'écu qui porte les armes de François Jordain "d'azur à la fasce d'or accompagnée de trois croix de Saint-André d'or", est prétexte à une composition d'éléments décoratifs le mettant en valeur. Il est placé légèrement de biais au centre d'un grand cercle tracé à l'or peint au fond finement losangé, un heaume posé sur l'une de ses pointes. Dimensions  335 × 570 mm Autres caractéristiques matérielles :   France (Chambéry)[5050]


Biographie ou histoire : François Jordain est un bourgeois de Chambéry, qui occupait une charge au sein de l'administration des finances du duc de Savoie Emmanuel-Philibert, période durant laquelle il se fait remarquer pour sa "dextérité" dont il avait usé "à la conduite des finances estans à sa charge, pour le payement des gens de guerre" recrutés "pour réprimer la rebellion de ceuls de la Vals d'Augrougne". Le duc a mené quelques campagnes contre ses sujets vaudois de la haute vallée de l'Angrogne, dans la province de Pignerol, en particulier en 1563. Un "honorable" François Jourdain, "trésorier de la ville (de Chambéry)", est présent à la nomination d'un recteur de l'hôpital Saint-François de Chambéry, en août 1554. Caroline Heid-Guillaume et Anne Ritz, Manuscrits médiévaux de Chambéry. Textes et enluminures, Paris, CNRS et Editions Brepols, 1998, pp. 124-125.

Félix Perpéchon, Catalogue méthodique et alphabétique des imprimés et des manuscrits, Chambéry, Bibliothèque municipale de Chambéry Ed., 1901, 1 vol, p. 721.
102
Cote MSS A 102
Titre Lettres de noblesse accordées à François Jordain, de Chambéry, par Emmanuel-Philibert, duc de Savoie, le dernier février 1564.
Date Février 1564-1565
Langue français
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet
Particularités codicologiques Au dos de l'acte : "Lettres de noblesse pour noble François Jordain de Chambéry. N° 263."
Illustration À gauche et à droite de l'écu, des cornes d'abondance débordent de fruits et de feuillages; au-dessus est étendue une nymphe, à peine couverte d'un voile. La scène est couronnée par une banderole déployée, où l'on peut lire la devise: "NON FORTUNA SED LABORE".
Décoration Grandes lettres d'or peint cernées de noir "Emmanuel-Philibert" en haut du document. Sous le texte, au centre, l'écu qui porte les armes de François Jordain "d'azur à la fasce d'or accompagnée de trois croix de Saint-André d'or", est prétexte à une composition d'éléments décoratifs le mettant en valeur. Il est placé légèrement de biais au centre d'un grand cercle tracé à l'or peint au fond finement losangé, un heaume posé sur l'une de ses pointes.
Dimensions 335 × 570 mm
Autres caractéristiques matérielles  France (Chambéry)[5050]


Biographie ou histoire François Jordain est un bourgeois de Chambéry, qui occupait une charge au sein de l'administration des finances du duc de Savoie Emmanuel-Philibert, période durant laquelle il se fait remarquer pour sa "dextérité" dont il avait usé "à la conduite des finances estans à sa charge, pour le payement des gens de guerre" recrutés "pour réprimer la rebellion de ceuls de la Vals d'Augrougne". Le duc a mené quelques campagnes contre ses sujets vaudois de la haute vallée de l'Angrogne, dans la province de Pignerol, en particulier en 1563. Un "honorable" François Jourdain, "trésorier de la ville (de Chambéry)", est présent à la nomination d'un recteur de l'hôpital Saint-François de Chambéry, en août 1554.
Document(s) de substitution Microfilm. Cote : MIF 2.033. Consultation en salle de lecture indisponible.
Bibliographie Caroline Heid-Guillaume et Anne Ritz, Manuscrits médiévaux de Chambéry. Textes et enluminures, Paris, CNRS et Editions Brepols, 1998, pp. 124-125.

Félix Perpéchon, Catalogue méthodique et alphabétique des imprimés et des manuscrits, Chambéry, Bibliothèque municipale de Chambéry Ed., 1901, 1 vol, p. 721.
Index

Emmanuel-Philibert, duc de Savoie Lettres de noblesse accordées par lui

Jordain (François)[Auteur] Lettres de noblesse à lui accordées par Emmanuel-Philibert

Chambéry Jésuites. Manuscrits leur ayant appartenu

Armoiries Armoiries peintes

Devise Non fortuna, sed labore

Retour en haut de page