Accueil CCFr  >   EADC Sacramentarium vetustissimum, ad usum ecclesiae Sancti Theoderici prope Remos
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Sacramentarium vetustissimum, ad usum ecclesiae Sancti Theoderici prope Remos

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carnegie. Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Reims, Marne Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XXXVIII. Reims. Tome I. Fonds général (1)
Cote 1-389
Titre Manuscrits de la bibliothèque Carnegie de Reims
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carnegie. Bibliothèque d'étude et du patrimoine (Reims), Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Henri Loriquet
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1904
Date de la version électronique 17 janvier 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XXXVIII. Reims. Par Henri Loriquet, archiviste départemental honoraire, conservateur de la Bibliothèque de Rouen. Tome I, Paris, Plon-Nourrit, 1904.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 17 janvier 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 13 novembre 2013
    • Correction de la date du ms. 38 : « XIIIe siècle » remplacé par « entre 1680 et 1750 ». Ajout de la référence bibliographique proposant cette nouvelle datation.
  • 25 mars 2013
    • Ajustement du contenu de certains éléments altformavail et daogrp en vue de l'insertion des liens vers la bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux
  • 7 août 2012
    • Insertion de liens vers les manuscrits numérisés dans le cadre du projet Europeana Regia (ms. 1-5, 7, 9-11, 46, 70, 73, 75, 83, 85, 99-102, 110, 116, 118, 123, 213, 247, 296, 304, 369, 373, 376, 377, 382, 384, 385)
  • 15 novembre 2011
    • L'encodage des notices des manuscrits numérisés dans le cadre du projet Europeana Regia (ms. 3-5, 9-11, 46, 70, 73-75, 83, 85, 99-102, 110, 116, 118, 123, 213, 247, 296, 304, 369, 373, 376, 377, 382, 384, 385) a été revu. Des corrections ont été effectuées (informations replacées au niveau de description pertinent) et des améliorations ont été apportées (note type provenance remplacé par custodhist ou acqinfo, notamment).
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  213 Autre cote :  E. 320 Support :  Vélin d'une magnifique conservation Importance matérielle :  237 feuillets, plus 100 bis et 169 bis, et 3 folios A, B, C, le premier collé à l'intérieur du plat initial, les 2e et 3e blancs, l'un en tête, l'autre à la fin du volume Écriture :  Minuscule Caroline Dimensions  344 × 262 mm Reliure :  Reliure veau fauve sur carton Présentation du contenu : 

Ce volume, qui a servi de base à l'édition des Bénédictins (S. Gregorii opera. Paris, 1705, t. III), et qui a été l'objet d'une importante notice dans le Mémoire sur d'anciens Sacramentaires, par M. Léopold Delisle (p. 116-122), est en réalité une réunion de deux Sacramentaires copiés par l'abbaye de Saint-Thierry, sinon pour son usage, du moins pour son instruction, sur des manuscrits à elle communiqués par l'église cathédrale de Noyon et par une autre église. L'une et l'autre partie comprennent le cycle ecclésiastique complet, allant de la vigile de Noël aux derniers jours de l'Avent. La première est, à proprement parler, le Sacramentaire de S. Grégoire, et c'est à elle seule que se rapporte le titre qu'on lira ci-dessous (fol. 10). Pour s'en convaincre, il suffit de noter qu'en treize endroits de la seconde (fol. 92 vo, 93, 93 vo, 94, 95 vo, 96, 96 vo, 100 vo), le copiste se réfère à celle-là, en ces termes : « Require secundum Gregorium ». La seconde partie sert de complément au Sacramentaire grégorien, soit par l'adjonction de quelques oraisons aux fêtes qu'il indique, soit par la transcription de messes complètes différentes de celles recueillies par S. Grégoire, — voir notamment la fête des SS. Cosme et Damien, fol. 63 et 107, — soit surtout par l'intercalation de nombreux offices de saints honorés dans la région du nord-est de la France au milieu des saints de la liturgie romaine et par l'adjonction fréquente de bénédictions « super populum ». Ce second recueil pourrait bien être, — approprié à la contrée qui le vit écrire, — le Sacramentaire gélasien dont Mabillon (De liturg. gallicana, p. 17) dit avoir constaté l'usage, au IXe siècle, dans quelques églises placées sous l'influence de l'abbaye de Saint-Remi de Reims.

On notera :
Fol. 236. « Orationes ad benedicendum abbatem » (XIe siècle)

De même, sur la garde A, cette liste des jours où l'on chante le Credo et la préface (XIe siècle) : « His tantum diebus canitur Credo in unum Deum : Natali Domini, Epiphania, Ypapanti Domini, Adnuntiatione Domini, Pa[s]cha, Ascensione, Pentecoste, Natali apostolorum Petri et Pauli, Assumpsione (sic) sancte Marie, Nativitati ejusdem, Omnium Sanctorum, in Dedicatione et in omnibus dominicis. His quoque tantum diebus prefationem dicimus : vigilia Natalis Domini et ad tres missas ipsius diei, S. Stephani, Johannis evangeliste, Innocentum, Circumcisione Domini, Epiphania, Ypapanti Domini, wigilia Pasche, in die sancto Pasche, et in reliquis VII diebus ad utramque missam, Ascensione Domini ad utramque missam, vigilia Pentecostis et in die et in reliquis VII diebus ad utramque missam, in sollemnitate sancte Trinitatis ad utranque missam, S. Johannis Baptiste, vigilia apostolorum Petri et Pauli, et in die S. Laurentii, Assumptione sancte Marie ad utramque missam, Nativitatis ejusdem, sollemnitate Omnium Sanctorum et S. Andree et in Dedicatione e cclesie ».

Riche enluminure des fol. 9-14. Aux pages 9 vo et 10, portiques cintrés, dont les colonnes et l'arcade sont garnies d'entrelacs nattés, mais dont l'intérieur n'a pas reçu le titre pour lequel on l'avait réservé. Les huit pages suivantes sont ornées d'encadrements de couleur, argent et or, à entrelacs nattés, terminés aux angles par des médaillons carrés, quadrilobés ou circulaires, garnis de rinceaux et de palmettes, ou par un motif piriforme sommé d'une palmette ou d'une tête d'oiseau. Les pages 10 vo et 11 contiennent le titre : « Incipit liber sacramentorum, etc. », en onciale d'argent sur fond pourpre. La page 11 vo, également teinte, n'a pas été occupée. La page 12 porte une magnifique lettre V, encadrant les lettres E, R, E, qui donnent le premier mot de la Préface ; celle-ci se continue en onciale d'or sur les pages 12 vo, 13, aussi teintes de pourpre. Les deux lettres TE du « Te igitur » occupent la page 13 vo, et le texte s'en poursuit, en onciale d'or sur fond pourpre, sur la page 14. Les grandes et belles initiales des fol. 17, 41, 48, 50, 81, 109, 117, 126 ne sont pas moins remarquables. Cf. Silvestre, Paléographie universelle, t. IV ; Jorand, Grammatographie du IXe siècle ; Fr. Madden, Universal palaeography, t. II, p. 622, et L. Delisle, ouvrage cité.

Historique de la conservation : 
213
Autre cote E. 320
Titre Sacramentarium vetustissimum, ad usum ecclesiae Sancti Theoderici prope Remos
Date IXe siècle
Langue latin
Support Vélin d'une magnifique conservation
Importance matérielle 237 feuillets, plus 100 bis et 169 bis, et 3 folios A, B, C, le premier collé à l'intérieur du plat initial, les 2e et 3e blancs, l'un en tête, l'autre à la fin du volume
Écriture Minuscule Caroline
Dimensions 344 × 262 mm
Reliure Reliure veau fauve sur carton
Présentation du contenu

Ce volume, qui a servi de base à l'édition des Bénédictins (S. Gregorii opera. Paris, 1705, t. III), et qui a été l'objet d'une importante notice dans le Mémoire sur d'anciens Sacramentaires, par M. Léopold Delisle (p. 116-122), est en réalité une réunion de deux Sacramentaires copiés par l'abbaye de Saint-Thierry, sinon pour son usage, du moins pour son instruction, sur des manuscrits à elle communiqués par l'église cathédrale de Noyon et par une autre église. L'une et l'autre partie comprennent le cycle ecclésiastique complet, allant de la vigile de Noël aux derniers jours de l'Avent. La première est, à proprement parler, le Sacramentaire de S. Grégoire, et c'est à elle seule que se rapporte le titre qu'on lira ci-dessous (fol. 10). Pour s'en convaincre, il suffit de noter qu'en treize endroits de la seconde (fol. 92 vo, 93, 93 vo, 94, 95 vo, 96, 96 vo, 100 vo), le copiste se réfère à celle-là, en ces termes : « Require secundum Gregorium ». La seconde partie sert de complément au Sacramentaire grégorien, soit par l'adjonction de quelques oraisons aux fêtes qu'il indique, soit par la transcription de messes complètes différentes de celles recueillies par S. Grégoire, — voir notamment la fête des SS. Cosme et Damien, fol. 63 et 107, — soit surtout par l'intercalation de nombreux offices de saints honorés dans la région du nord-est de la France au milieu des saints de la liturgie romaine et par l'adjonction fréquente de bénédictions « super populum ». Ce second recueil pourrait bien être, — approprié à la contrée qui le vit écrire, — le Sacramentaire gélasien dont Mabillon (De liturg. gallicana, p. 17) dit avoir constaté l'usage, au IXe siècle, dans quelques églises placées sous l'influence de l'abbaye de Saint-Remi de Reims.

On notera :
Fol. 236. « Orationes ad benedicendum abbatem » (XIe siècle)

De même, sur la garde A, cette liste des jours où l'on chante le Credo et la préface (XIe siècle) : « His tantum diebus canitur Credo in unum Deum : Natali Domini, Epiphania, Ypapanti Domini, Adnuntiatione Domini, Pa[s]cha, Ascensione, Pentecoste, Natali apostolorum Petri et Pauli, Assumpsione (sic) sancte Marie, Nativitati ejusdem, Omnium Sanctorum, in Dedicatione et in omnibus dominicis. His quoque tantum diebus prefationem dicimus : vigilia Natalis Domini et ad tres missas ipsius diei, S. Stephani, Johannis evangeliste, Innocentum, Circumcisione Domini, Epiphania, Ypapanti Domini, wigilia Pasche, in die sancto Pasche, et in reliquis VII diebus ad utramque missam, Ascensione Domini ad utramque missam, vigilia Pentecostis et in die et in reliquis VII diebus ad utramque missam, in sollemnitate sancte Trinitatis ad utranque missam, S. Johannis Baptiste, vigilia apostolorum Petri et Pauli, et in die S. Laurentii, Assumptione sancte Marie ad utramque missam, Nativitatis ejusdem, sollemnitate Omnium Sanctorum et S. Andree et in Dedicatione e cclesie ».

Riche enluminure des fol. 9-14. Aux pages 9 vo et 10, portiques cintrés, dont les colonnes et l'arcade sont garnies d'entrelacs nattés, mais dont l'intérieur n'a pas reçu le titre pour lequel on l'avait réservé. Les huit pages suivantes sont ornées d'encadrements de couleur, argent et or, à entrelacs nattés, terminés aux angles par des médaillons carrés, quadrilobés ou circulaires, garnis de rinceaux et de palmettes, ou par un motif piriforme sommé d'une palmette ou d'une tête d'oiseau. Les pages 10 vo et 11 contiennent le titre : « Incipit liber sacramentorum, etc. », en onciale d'argent sur fond pourpre. La page 11 vo, également teinte, n'a pas été occupée. La page 12 porte une magnifique lettre V, encadrant les lettres E, R, E, qui donnent le premier mot de la Préface ; celle-ci se continue en onciale d'or sur les pages 12 vo, 13, aussi teintes de pourpre. Les deux lettres TE du « Te igitur » occupent la page 13 vo, et le texte s'en poursuit, en onciale d'or sur fond pourpre, sur la page 14. Les grandes et belles initiales des fol. 17, 41, 48, 50, 81, 109, 117, 126 ne sont pas moins remarquables. Cf. Silvestre, Paléographie universelle, t. IV ; Jorand, Grammatographie du IXe siècle ; Fr. Madden, Universal palaeography, t. II, p. 622, et L. Delisle, ouvrage cité.

Historique de la conservation

Saint-Thierry, no 62

Sur le fol. 1, on lit cette note du XVIIe siècle : « Sacramentarium vetustissimum S. Gregorii papae, monasterii Sancti Theoderici prope Remos ». — On lit cette autre (XVIe siècle), sur le fol. 237 : « Pour les vénérables religieulx de Saint-Thiéry, près Reims en Champaigne ».

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Ce manuscrit a également été numérisé dans le cadre du projet Europeana Regia. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Sacramentarium vetustissimum, ad usum ecclesiae Sancti Theoderici prope Remos
Manuscrit numérisé - Gallica

Index

Saint-Thierry (Abbaye de), près Reims Saint-Thierry (Abbaye de), près Reims

Saint-Thierry (Abbaye de), près Reims Saint-Thierry (Abbaye de), près Reims  -  Sacramentaire Sacramentaire

Noyon

Sacramentaires  -  De Saint-Thierry de Reims De Saint-Thierry de Reims

Liturgie  -  Liste des jours où l'on chante le Credo et la préface (XIe siècle) Liste des jours où l'on chante le Credo et la préface (XIe siècle)

Préfaces  -  Liste Liste

Retour en haut de page