Accueil CCFr  >   EADC « Mémoire de la geste des Trois Roys et des hystoires y servans »
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Mémoire de la geste des Trois Roys et des hystoires y servans »

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale d'étude et de conservation. Besançon, Doubs Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XXXII. Besançon. Tome I. Fonds général (2)
Cote 508-1004
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Besançon
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Besançon, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Castan
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1897
Date de la version électronique 18 novembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XXXII. Besançon. Par Auguste Castan, correspondant de l'Institut. Tome I, Paris, Plon-Nourrit, 1897.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 18 novembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  825 Support :  Parchemin et papier ; chaque cahier composé de 6 feuillets de papier encartés dans un double feuillet de parchemin Importance matérielle :  76 feuillets Dimensions  274 × 200 mm Reliure :  Volume dérelié. Tranches dorées Autres caractéristiques matérielles :  Première page encadrée de rinceaux, avec fleurs, fruits et animaux fantastiques. Lettrine de début englobant une miniature qui représente l'Adoration des Rois. Réglure à l'encre vose Présentation du contenu : 

Début (fol. 1) : « Comme ainsi soit que tout le monde [ce mot, qui avait été omis, est figuré par une boule crucigère ajoutée en bout de ligne] soit plain des louanges des trois Roys, car eulx vivans ont honnourer (sic) le Saulveur du monde de présens et de dons somptueulx... » — Le volume, auquel il manque à la fin trois feuillets, se termine par ce début du 47e chapitre (fol. 76 vo) : « Resjoys toy, heureuse Colongne, qu'estz honnourée de si très nobles trésors ; car tu te dois plus resjoyr des trois Roys que de toutes les aultres richesses ; car, pour l'amour d'eulx, on te ayme pour eulx. »

Ce traité d'hagiographie paraît être une version française de l'ouvrage écrit en latin, au XIVe siècle, par le Carme Jean de Hildesheim, sous le titre : De Trium Regum corporibus Coloniam tramlatis, ouvrage dont il existe une ancienne édition en langue française, avec ce titre : La vie des trois Rois, Jaspar, Melchior et Balthazar, translatée de latin en françois, imprimée par Jehan Treperel; Paris, 1498, in-4o. (Cosmas de Villiers, Bibliolheca Carmelitana, t. II, col. 4 et 5. — Cf. Hain, Repo bibl., nos 9395-9399.)

Le milieu de la marge inférieure de la première page est occupé par un écusson d'azur, à la bande dæor, appuyé contre une crosse abbatiale et accompagné de la devise : In te spero. La même devise est répétée dans la plate-bande du haut. Ces emblèmes héraldiques appartenaient à l'un des prélats de la maison de Longvy, pour qui le volume avait été calligraphié. Bien que la crosse y soit tournée dans le sens réservé aux abbés, il y a lieu de croire que le blason qu'elle accompagne fut dessiné pour faire honneur à Étienne de Longvy, évêque de Mâcon, qui occupa ce siège entre les années 1485 et 1511.

Note : Boisot, no 34. — 67, E. 19
825
Titre « Mémoire de la geste des Trois Roys et des hystoires y servans »
Date Premières années du XVIe siècle
Langue latin
Support Parchemin et papier ; chaque cahier composé de 6 feuillets de papier encartés dans un double feuillet de parchemin
Importance matérielle 76 feuillets
Dimensions 274 × 200 mm
Reliure Volume dérelié. Tranches dorées
Autres caractéristiques matérielles Première page encadrée de rinceaux, avec fleurs, fruits et animaux fantastiques. Lettrine de début englobant une miniature qui représente l'Adoration des Rois. Réglure à l'encre vose
Présentation du contenu

Début (fol. 1) : « Comme ainsi soit que tout le monde [ce mot, qui avait été omis, est figuré par une boule crucigère ajoutée en bout de ligne] soit plain des louanges des trois Roys, car eulx vivans ont honnourer (sic) le Saulveur du monde de présens et de dons somptueulx... » — Le volume, auquel il manque à la fin trois feuillets, se termine par ce début du 47e chapitre (fol. 76 vo) : « Resjoys toy, heureuse Colongne, qu'estz honnourée de si très nobles trésors ; car tu te dois plus resjoyr des trois Roys que de toutes les aultres richesses ; car, pour l'amour d'eulx, on te ayme pour eulx. »

Ce traité d'hagiographie paraît être une version française de l'ouvrage écrit en latin, au XIVe siècle, par le Carme Jean de Hildesheim, sous le titre : De Trium Regum corporibus Coloniam tramlatis, ouvrage dont il existe une ancienne édition en langue française, avec ce titre : La vie des trois Rois, Jaspar, Melchior et Balthazar, translatée de latin en françois, imprimée par Jehan Treperel; Paris, 1498, in-4o. (Cosmas de Villiers, Bibliolheca Carmelitana, t. II, col. 4 et 5. — Cf. Hain, Repo bibl., nos 9395-9399.)

Le milieu de la marge inférieure de la première page est occupé par un écusson d'azur, à la bande dæor, appuyé contre une crosse abbatiale et accompagné de la devise : In te spero. La même devise est répétée dans la plate-bande du haut. Ces emblèmes héraldiques appartenaient à l'un des prélats de la maison de Longvy, pour qui le volume avait été calligraphié. Bien que la crosse y soit tournée dans le sens réservé aux abbés, il y a lieu de croire que le blason qu'elle accompagne fut dessiné pour faire honneur à Étienne de Longvy, évêque de Mâcon, qui occupa ce siège entre les années 1485 et 1511.

Mention de provenance

Boisot, no 34. — 67, E. 19

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Index

Boisot (L'abbé Jean-Baptiste) Boisot (L'abbé Jean-Baptiste)  -  Manuscrits mentionnés dans son catalogue Manuscrits mentionnés dans son catalogue

Adoration des Mages  -  Miniature la représentant Miniature la représentant

Trois Rois  -  Geste des Trois Rois Geste des Trois Rois

Retour en haut de page