Accueil CCFr  >   EADC Homiliaire d'été, du Vendredi saint à l'Avent, composé de sermons empruntés aux Pères. A la fin du volume, liste des papes s'arrêtant à Alexandre III ; ce dernier nom est accompagné du millésime 1170
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Homiliaire d'été, du Vendredi saint à l'Avent, composé de sermons empruntés aux Pères. A la fin du volume, liste des papes s'arrêtant à Alexandre III ; ce dernier nom est accompagné du millésime 1170

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 28/06/2022 09:39:57

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Le Labo-Cambrai, Nord. Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France, Département Nord : Cambrai - Tome XVII.  
Cote 1-1398
Titre Manuscrits du Labo - Cambrai
Description physique
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque municipale de Cambrai, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1891
Date de la version électronique 1 décembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XVII. Cambrai. Par Auguste Molinier, conservateur à la Bibliothèque Sainte-Geneviève, Paris, Plon-Nourrit, 1891.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 1 décembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  528 Autre cote :  487 Support :  Parchemin Importance matérielle :  274 feuillets à 2 colonnes Dimensions  445 × 338 mm Reliure :  Reliure bois sans caractère Présentation du contenu : 

Ce curieux volume est remarquable par son ornementation, sur laquelle voici quelques courtes notes. (V. Durieux, texte, et planches IV et V, et Société d'émulation de Cambrai, XXXII, 2, p. 20-22). Au fol. I préliminaire, grande peinture représentant le copiste assis, le calame et le grattoir à la main, devant un pupitre ; ce dernier porte un livre où sont écrits les premiers mots du Psautier. Au verso, une longue pièce de vers formant acrostiches ; nous en donnons le texte plus loin.

Au fol. 2, autre peinture, représentant le Christ, ayant à sa droite S. André (S. Andreas apostolus), à sa gauche Ste Maxellende (Sancta Maxellendis), avec les légendes suivantes : près de S. André : « Obsecro, Domine, fac misericordiam cum servo tuo R. » ; près de Ste Maxellende : « Domine, ne avertas faciem tuam a puero tuo R. » Sous le Christ, une petite figure appuyée sur un cercueil, avec les mots : Fr. Ranierus. Puis les invocations suivantes : « S. Andrea, per secretum Christi magistri tui intercede pro me » ; et : « Sub tuam protectionem confugio, beata virgo Maxellendis. » Ces peintures sont barbares, mais fort intéressantes.

Dans l'intérieur du volume, autres peintures assez curieuses en tête de chaque morceau. Voici l'indication des principales : fol. 1, le prophète Jérémie ; fol. 2, l'ange au sépulcre ; fol. 10, le psalmiste ; fol. 32, l'Ascension ; fol. 70, un roi à table, avec un serviteur.

Au fol. 120, commence le propre des saints, richement illustré. Fol. 120, martyre de S. Étienne (reproduit par M. Durieux, Société d'émulation, u. s.) ; fol. 125, S. Jean-Baptiste ; fol. 128, massacre des Innocents ; fol. 132, mort de S. Agnès ; fol. 135, conversion de S. Paul ; fol. 136, la Purification ; fol. 142, S. Pierre sur sa chaire ; fol. 165, le Christ entouré des douze Apôtres, réunis dans un médaillon ; fol. 166, S. Pierre chargé de chaînes ; fol. 170, la Vierge sur un trône ; fol. 184, décollation de S. Jean ; fol. 194, Ste Hélène ; fol. 197, S. Michel.

Au fol. 207, commence le commun des saints. Fol. 226, scène de martyre ; fol. 233, un évêque sur un trône ; fol. 238, buste d'un confesseur ; fol. 242, la Vierge et l'Enfant Jésus entre deux femmes couronnées ; fol. 248, Salomon devant l'autel ; fol. 257, le Christ et Zachée.

Au dernier feuillet, deux tableaux donnant, d'une part pour l'Ancien Testament (rois et prophètes), de l'autre pour le Nouveau (papes), un résumé de l'histoire de l'Église. A la suite, note sur les six âges du monde et sermon anonyme sur un évangile.

Le manuscrit a dû être exécuté vers 1170 à Saint-André-du-Câteau, par un moine nommé Rainier.

Voici maintenant les vers annoncés :


« Magnificando Deum psallat vox omnis in evum,
A te quem nitidae gesserunt claustra Mariae.
Nostrum, rex clemens, studeo deducere carmen,
Sed gratum tibi sit, mihi ne tua munera desint.
Imperiis rectae qui perspicit omnia normae
Terris pauper homo carnis sumpto fit amictu,
Ac cunctis vitae nascens spem contulit in se,
Propellens noxam quam gens male corruit exul.
Vivimus ergo Deo quia lux redit addita mundo.
Dum carni Dominus pro servis consociatur,
Preclarum stelle percurrit lumen in ethere,
Attestans populis quia natus sit Deus illis.
Tunc reges videas qui fervent noscere signa
Rectis ire simul gradibus seu visibus illuc,
Et querunt illum quem caelum terraque fautur.
Mater mente sciapens (sic) at recolens nova verba
Gaudens blanditur et in ulnis gestat alendum
Regem qui sanctis donabat in ethere tribunal.
Aree sedens supera Dominus descendit ad ima,
Tempore quo verae resplendens carnis in usu
Auctor erat mundi, nam signa dabat nova David.
Multos tunc sancte suadens ad proemia vitae,
Lege pia traxit stabilem reparando salutem.
Et qui nostra simul vel summa regit dominatu,
Gressu sic humili petit egros ac juvat illos,
Invalidos curat, levat ipse jacentia membra.
Tunc cecus lucem, surdus quoque percipit aurem.//Sed sermo non tanta potest exponere gesta.
Ille quidem mutis cunctisque ferendo juvamen
Blandus in orbe fuit, sed fari jam libet illud,
In populis sacro quod cum fert dogmata verbo.
Mortis ad exitium sevae dat plebs mala Jesum
Atque tenens poena velut agnum dampnat acerba.
Terra movebatur cruce Christi, sed renovatur,
Rectos laetificat, surgens vult ipse videri
Et vivus monstrat latus et post vescitur una,
Mirifice formam libravit ad ethera nostram. »


En prenant un certain nombre de lettres, marquées par le scribe, on a les vers suivants :


Magnificando Deum psallat vox omnis in evum.
Mansit apud patrem, gratam legit sibi matrem.
Aethere glorifica jam psallit voce caterva.
Mente vel ore sacram laudemus amando Mariam.
Metri pingo modum promens praecordia laudum.


Note : Saint-Sépulcre. Appartenait encore au XIIIe siècle à Saint-André-du-Câteau.
528
Autre cote 487
Titre Homiliaire d'été, du Vendredi saint à l'Avent, composé de sermons empruntés aux Pères. A la fin du volume, liste des papes s'arrêtant à Alexandre III ; ce dernier nom est accompagné du millésime 1170
Date XIIe siècle
Langue français
Support Parchemin
Importance matérielle 274 feuillets à 2 colonnes
Dimensions 445 × 338 mm
Reliure Reliure bois sans caractère
Présentation du contenu

Ce curieux volume est remarquable par son ornementation, sur laquelle voici quelques courtes notes. (V. Durieux, texte, et planches IV et V, et Société d'émulation de Cambrai, XXXII, 2, p. 20-22). Au fol. I préliminaire, grande peinture représentant le copiste assis, le calame et le grattoir à la main, devant un pupitre ; ce dernier porte un livre où sont écrits les premiers mots du Psautier. Au verso, une longue pièce de vers formant acrostiches ; nous en donnons le texte plus loin.

Au fol. 2, autre peinture, représentant le Christ, ayant à sa droite S. André (S. Andreas apostolus), à sa gauche Ste Maxellende (Sancta Maxellendis), avec les légendes suivantes : près de S. André : « Obsecro, Domine, fac misericordiam cum servo tuo R. » ; près de Ste Maxellende : « Domine, ne avertas faciem tuam a puero tuo R. » Sous le Christ, une petite figure appuyée sur un cercueil, avec les mots : Fr. Ranierus. Puis les invocations suivantes : « S. Andrea, per secretum Christi magistri tui intercede pro me » ; et : « Sub tuam protectionem confugio, beata virgo Maxellendis. » Ces peintures sont barbares, mais fort intéressantes.

Dans l'intérieur du volume, autres peintures assez curieuses en tête de chaque morceau. Voici l'indication des principales : fol. 1, le prophète Jérémie ; fol. 2, l'ange au sépulcre ; fol. 10, le psalmiste ; fol. 32, l'Ascension ; fol. 70, un roi à table, avec un serviteur.

Au fol. 120, commence le propre des saints, richement illustré. Fol. 120, martyre de S. Étienne (reproduit par M. Durieux, Société d'émulation, u. s.) ; fol. 125, S. Jean-Baptiste ; fol. 128, massacre des Innocents ; fol. 132, mort de S. Agnès ; fol. 135, conversion de S. Paul ; fol. 136, la Purification ; fol. 142, S. Pierre sur sa chaire ; fol. 165, le Christ entouré des douze Apôtres, réunis dans un médaillon ; fol. 166, S. Pierre chargé de chaînes ; fol. 170, la Vierge sur un trône ; fol. 184, décollation de S. Jean ; fol. 194, Ste Hélène ; fol. 197, S. Michel.

Au fol. 207, commence le commun des saints. Fol. 226, scène de martyre ; fol. 233, un évêque sur un trône ; fol. 238, buste d'un confesseur ; fol. 242, la Vierge et l'Enfant Jésus entre deux femmes couronnées ; fol. 248, Salomon devant l'autel ; fol. 257, le Christ et Zachée.

Au dernier feuillet, deux tableaux donnant, d'une part pour l'Ancien Testament (rois et prophètes), de l'autre pour le Nouveau (papes), un résumé de l'histoire de l'Église. A la suite, note sur les six âges du monde et sermon anonyme sur un évangile.

Le manuscrit a dû être exécuté vers 1170 à Saint-André-du-Câteau, par un moine nommé Rainier.

Voici maintenant les vers annoncés :


« Magnificando Deum psallat vox omnis in evum,
A te quem nitidae gesserunt claustra Mariae.
Nostrum, rex clemens, studeo deducere carmen,
Sed gratum tibi sit, mihi ne tua munera desint.
Imperiis rectae qui perspicit omnia normae
Terris pauper homo carnis sumpto fit amictu,
Ac cunctis vitae nascens spem contulit in se,
Propellens noxam quam gens male corruit exul.
Vivimus ergo Deo quia lux redit addita mundo.
Dum carni Dominus pro servis consociatur,
Preclarum stelle percurrit lumen in ethere,
Attestans populis quia natus sit Deus illis.
Tunc reges videas qui fervent noscere signa
Rectis ire simul gradibus seu visibus illuc,
Et querunt illum quem caelum terraque fautur.
Mater mente sciapens (sic) at recolens nova verba
Gaudens blanditur et in ulnis gestat alendum
Regem qui sanctis donabat in ethere tribunal.
Aree sedens supera Dominus descendit ad ima,
Tempore quo verae resplendens carnis in usu
Auctor erat mundi, nam signa dabat nova David.
Multos tunc sancte suadens ad proemia vitae,
Lege pia traxit stabilem reparando salutem.
Et qui nostra simul vel summa regit dominatu,
Gressu sic humili petit egros ac juvat illos,
Invalidos curat, levat ipse jacentia membra.
Tunc cecus lucem, surdus quoque percipit aurem.//Sed sermo non tanta potest exponere gesta.
Ille quidem mutis cunctisque ferendo juvamen
Blandus in orbe fuit, sed fari jam libet illud,
In populis sacro quod cum fert dogmata verbo.
Mortis ad exitium sevae dat plebs mala Jesum
Atque tenens poena velut agnum dampnat acerba.
Terra movebatur cruce Christi, sed renovatur,
Rectos laetificat, surgens vult ipse videri
Et vivus monstrat latus et post vescitur una,
Mirifice formam libravit ad ethera nostram. »


En prenant un certain nombre de lettres, marquées par le scribe, on a les vers suivants :


Magnificando Deum psallat vox omnis in evum.
Mansit apud patrem, gratam legit sibi matrem.
Aethere glorifica jam psallit voce caterva.
Mente vel ore sacram laudemus amando Mariam.
Metri pingo modum promens praecordia laudum.


Mention de provenance

Saint-Sépulcre. Appartenait encore au XIIIe siècle à Saint-André-du-Câteau.

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Index

Pierre de Blois Pierre de Blois  -  Summa dictaminis, ou recueil de ses lettres Summa dictaminis, ou recueil de ses lettres

Saint-André du Câteau (Abbaye de) Saint-André du Câteau (Abbaye de)  -  Manuscrit exécuté dans cette abbaye Manuscrit exécuté dans cette abbaye

Saint-Sépulcre (Abbaye du), à Cambrai Saint-Sépulcre (Abbaye du), à Cambrai

Église  -  Courte histoire de l'Église, ou résumé sous forme de listes Courte histoire de l'Église, ou résumé sous forme de listes

Évangiles  -  Acrostiches sur l'histoire évangélique Acrostiches sur l'histoire évangélique

Homiliaire  -  Homiliaire d'été Homiliaire d'été

Papes  -  Liste jusqu'à Alexandre III Liste jusqu'à Alexandre III

Peintures et miniatures  -  Peintures d'un homiliaire Peintures d'un homiliaire

Peintures et miniatures  -  Très curieuses accompagnant un homiliaire Très curieuses accompagnant un homiliaire

Sermons  -  Sermons anonymes Sermons anonymes

Six âges du monde  -  Sur les six âges du monde Sur les six âges du monde

Retour en haut de page