Accueil CCFr  >   EADC Theodorici Carnotensis Bibliotheca. (Second volume)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Theodorici Carnotensis Bibliotheca. (Second volume)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque L'Apostrophe. Chartres, Eure-et-Loir Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XI. Chartres
Cote Fonds général (1-814), Histoire locale (1000-1340), Fonds Roux (1501-1744), Fonds Durand (1745-1796)
Titre Manuscrits de la médiathèque l'Apostrophe de Chartres
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque l'Apostrophe de Chartres, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Henri Omont, Auguste Molinier, Camille Couderc, Ernest Coyecque
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1890
Date de la version électronique 18 novembre 2007
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XI. Chartres. Par M. Omont, Molinier, Couderc et Coyecque, Paris, Plon-Nourrit, 1890.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 18 novembre 2007
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes

Autre(s) fichier(s) lié(s) à cette institution:

Ps. LXXXILUC, XXIII, 43Un catalogue des manuscrits des Dominicains de Chartres se trouve dans la Bibliotheca bibliothecarum de Montfaucon, t. II, p. 1364. Un très court index de ces mêmes manuscrits a été relié dans le manuscrit latin 10393 (fol. 67 bis et ter) de la Bibliothèque nationaleSaint-Jean-en-Vallée-lez-Chartres, abbaye de l'Ordre de Saint-Augustin, fondée en 1038Josaphat-lez-Chartres, abbaye de l'Ordre de Saint-Benoît, fondée en 1117
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  498 Autre cote :  142 Support :  Parchemin Importance matérielle :  246 feuillets à 2 colonnes Dimensions  430 × 365 mm Reliure :  Reliure peau blanche Note : Manuscrit détruit lors du bombardement de la bibliothèque le 26 juin 1944. Présentation du contenu : 

NOTE : M. l'abbé Clerval, professeur au grand séminaire de Chartres, a bien voulu nous communiquer, au sujet de ces deux volumes, les remarques suivantes extraites d'un mémoire qu'il publiera prochainement dans le Compte rendu du congrès scientifique international des catholiques, tenu à Paris en 1888 :

« Les manuscrits 497 et 498, semblables de format, de caractère et de parchemin, sont les deux volumes d'un même ouvrage. Ils renferment une encyclopédie complète des arts libéraux et des auteurs enseignés à l'époque où ils furent écrits. On le reconnaît facilement en jetant les yeux sur l'ordre des matières, le titre et le prologue. Les ouvrages transcrits se suivent selon l'ordre des sept branches du Trivium et du Quadrivium. »

« L'auteur de cette Somme des arts libéraux est Thierry de Chartres, qui vivait dans la première moitié du XIIe siècle ; son nom se lit en toutes lettres en tête du prologue, et son obit mentionne le legs de ces deux volumes au chapitre de Notre-Dame de Chartres : « Obiit magister Teodoricus, cancellarius et archidiaconus alme Marie, qui dedit huic ecclesie Bibliothecam septem liberalium artium... » (Cart. de N.-D. de Chartres, III, 206.) — Cet écolâtre est déjà connu. L'Histoire littéraire (XII, p. 267, et XIII, p. 376) et M. Hauréau (Comptes rendus de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 3e série, I, 1872, p. 79-81 ; Mémoires sur quelques chanceliers de l'Église de Chartres, dans les Mémoires de l'Institut, XXXI, 2e part., 1884, p. 77-86 ; et XXVIII, 2e part., p. 226 ; Histoire de la philosophie scolastique, I, 392), s'en sont plusieurs fois occupés. M. Hauréau (Notices et extraits des manuscrits, XXXII, 2e p.) a publié son De sex dierum operibus, d'après le ms. latin 647 de la Bibliothèque nationale, et M. P. Thomas a fait une étude dans les Mélanges Graux, p. 42, sur son Commentaire de la rhétorique de Cicéron (ms. 10057 de la Bibliothèque de Bruxelles), mais sans en connaître l'auteur. Nous avons signalé nous-même pour la première fois l'Encyclopédie analysée ci-dessus dans une lecture faite au Congrès scientifique international des catholiques tenu à Paris, en avril 1888. »)

Note : Chapitre.
498
Autre cote 142
Titre Theodorici Carnotensis Bibliotheca. (Second volume)
Date XIIe siècle
Langue latin
Support Parchemin
Importance matérielle 246 feuillets à 2 colonnes
Dimensions 430 × 365 mm
Reliure Reliure peau blanche
Note Manuscrit détruit lors du bombardement de la bibliothèque le 26 juin 1944.
Présentation du contenu

NOTE : M. l'abbé Clerval, professeur au grand séminaire de Chartres, a bien voulu nous communiquer, au sujet de ces deux volumes, les remarques suivantes extraites d'un mémoire qu'il publiera prochainement dans le Compte rendu du congrès scientifique international des catholiques, tenu à Paris en 1888 :

« Les manuscrits 497 et 498, semblables de format, de caractère et de parchemin, sont les deux volumes d'un même ouvrage. Ils renferment une encyclopédie complète des arts libéraux et des auteurs enseignés à l'époque où ils furent écrits. On le reconnaît facilement en jetant les yeux sur l'ordre des matières, le titre et le prologue. Les ouvrages transcrits se suivent selon l'ordre des sept branches du Trivium et du Quadrivium. »

« L'auteur de cette Somme des arts libéraux est Thierry de Chartres, qui vivait dans la première moitié du XIIe siècle ; son nom se lit en toutes lettres en tête du prologue, et son obit mentionne le legs de ces deux volumes au chapitre de Notre-Dame de Chartres : « Obiit magister Teodoricus, cancellarius et archidiaconus alme Marie, qui dedit huic ecclesie Bibliothecam septem liberalium artium... » (Cart. de N.-D. de Chartres, III, 206.) — Cet écolâtre est déjà connu. L'Histoire littéraire (XII, p. 267, et XIII, p. 376) et M. Hauréau (Comptes rendus de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, 3e série, I, 1872, p. 79-81 ; Mémoires sur quelques chanceliers de l'Église de Chartres, dans les Mémoires de l'Institut, XXXI, 2e part., 1884, p. 77-86 ; et XXVIII, 2e part., p. 226 ; Histoire de la philosophie scolastique, I, 392), s'en sont plusieurs fois occupés. M. Hauréau (Notices et extraits des manuscrits, XXXII, 2e p.) a publié son De sex dierum operibus, d'après le ms. latin 647 de la Bibliothèque nationale, et M. P. Thomas a fait une étude dans les Mélanges Graux, p. 42, sur son Commentaire de la rhétorique de Cicéron (ms. 10057 de la Bibliothèque de Bruxelles), mais sans en connaître l'auteur. Nous avons signalé nous-même pour la première fois l'Encyclopédie analysée ci-dessus dans une lecture faite au Congrès scientifique international des catholiques tenu à Paris, en avril 1888. »)

Mention de provenance

Chapitre.

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Index

Thierry de Chartres Thierry de Chartres  -  Bibliotheca septem artium liberalium Bibliotheca septem artium liberalium

Retour en haut de page