Accueil CCFr  >   EADC Légendier (saints de décembre à août) vol. 1 sur 3 (ms. 477, 478, 479).
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Légendier (saints de décembre à août) vol. 1 sur 3 (ms. 477, 478, 479).

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création
Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885. Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008.
Révision des notices des manuscrits de provenance dominicaine par Emilie Nadal (avril 2021, programme Biblissima "La bibliothèque des Dominicains de Toulouse en ligne") : ms. 3, 18, 19, 20, 27, , 28, 29, 30, 31, 33, 35, 38, 43, 44, 47, 48, 49, 53, 57, 59, 77, 78, 79, 82, 83, 96, 98, 103, 104, 105, 110, 111, 112, 119, 125, 128, 154, 155, 157, 161, 168, 170, 171, 172, 173, 178, 185, 188, 191, 197, 214, 215, 259, 260, 261, 262, 263, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270, 274, 287, 296-297, 309, 313, 314, 332, 333, 335, 336, 337, 339, 342, 345-346, 347-348, 349, 361-362, 365, 378, 379, 385, 388, 392, 410, 418, 450, 460, 462, 467, 477, 478, 479, 480-481, 485, 486, 487, 488, 489, 490, 609, 610, 741, 744, 813, 814, 818, 823, 874, 883..
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms. 477 Ancienne cote :  n° 12 (1819, Dauzat) Ancienne cote :  I, 10 (avant 1885) Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet de garde de restauration + 258 feuillets (+ f. 1bis, f. 42bis) + 5 feuillets de défets (4 médiévaux, 1 du 16e s.) + 1 feuillet de garde de restauration. Écriture :  Littera textualis libraria homogène. Le copiste semble identique dans les trois volumes du légendier : ms. 477, 478 et 479. Main différente pour la table des matières ajoutée sur onglet au f. 1v. Particularités codicologiques :  33 cahiers de quatre bifeuillets, sauf le cahier n° 1 (f. 1-8) dans lequel a été inséré le feuillet de la table des matières sur un onglet (f. 1) et le dernier cahier (f. 256-258) de deux bifeuillets, dont le dernier feuillet, probablement vierge, a été coupé. Réclames à chaque cahier. Lors de la restauration en 1951, quatre feuillets d'une Bible récupérés dans les gardes ont été reliés à la fin du manuscrit, tout comme un fragment d'archives qui servait à consolider un ais de bois (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1950-1952, p. 489).
Fragment : Biblia. Ioel, Amos, Mi, Hab, Za, Ma (ms. 35, ms. 477, ms. 462 ms. 204), Mcc (ms. 170, ms. 197, ms. 173, ms. 171, ms. 172), vers 1300 (Falmagne, 2016, p. 372, 381, n° 61). Le décor et l'écriture de ces feuilles (f. 259r-262v) montrent certaines ressemblances avec l'écriture et les initiales filigranées du Toulouse, BM, ms. 16 (Haruna-Czaplicki, 2013, p. 144 note 53). 
Fragment : fragment d'archives du 16e s. à identifier.
Réglure :  Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 36 lignes. Décoration :  Une quarantaine d'initiales puzzle filigranées rouge et bleue à l'encre rouge et bleue (à chaque début de texte), quelques initiales filigranées qu'H. Haruna-Czaplicki (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. III, pl. 221-222 ; Haruna-Czaplicki, 2018) rapproche de celles du Missel dominicain ms. 104 (daté de 1270-1302 d'après les saints présents dans le calendrier). Dimensions  370 x 270 (285 x 185) mm. Reliure :  Reliure du 17e siècle, cousue sur cinq nerfs, restaurée le 15 octobre 1951. Ais couverts d'une peau brun clair estampée à froid d'un double encadrement de filets et d'un losange, décor reconstitué d'après les vestiges de l'original (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1950-1952, p. 489). L'original devait ressembler à la reliure non restaurée du ms. 479. Autres caractéristiques matérielles :  Toulouse Présentation du contenu : 

Légendier anonyme, saints de décembre à août, vol. 1 sur 3 (ms. 477, 478, 479). Ces trois volumes, peut-être annotés par Bernard Gui (ms. 477, f. 187v ; ms. 479, f. 158r : Molinier, 1885, p. 275 et 282) ont été utilisés par ce dernier pour compiler son Speculum sanctorale (Dubreil-Arcin, 2011, p. 221-228). Ils appartiennent à un même groupe, unis par un contenu similaire, un copiste et un enlumineur identiques et plusieurs indices codicologiques proches (format, réglure et reliure identiques, cahiers de quatre bifeuillets pour les ms. 477 et 478, et pour la première partie du ms. 479). Identification des textes d'après Molinier (1885, notamment pour les références aux Acta sanctorum, cités AA. SS.), puis renvoi aux références de la Bibliotheca hagiographica latina (citée BHL) d'après Tugwell, 2008, p. 132-135 avec quelques compléments trouvés dans Dubreil-Arcin, 2018, p. 297-322 (les deux auteurs sont parfois en désaccord sur les identifications BHL).

A) Table des matières (f. 1v) sans n° de feuillets, par une main différente.

1) Vita s. Johannis apostoli et evangeliste (f. 1bisr-5r), BHL 4320-4321 : « Miletus, servus Christi, episcopus Laodicie... ».

2) Vita s. Silvestri pape urbi Rome (f. 5r-17v), BHL 7738, BHL 7726 puis 7727 et 7730 : « S. Silvestris actus et vitam me de greco in latinum transferre... ».

3) Vita s. Symeonis monachi, cujus corpus corpusculum Antiochie in ecclesia, que vocatur Penitencia, quiescit (f. 17v-21r), BHL 7958 : « Sanctus vir Symeon ex utero matris sue... »

4) Vita beati Pauli primi heremite, a beato Iheronimo edita (f. 21r-24r), BHL 6596 ; Migne, Patrologia Latina (désormais citée PL), 23, c. 17-28 : « Inter multos sepe dubitatum est... ».

5) Vita beati Hylarii episcopi et confessoris, edita a Fortunato episcopo, ejusdem discipulo (f. 24r-29r), BHL 3885 ; AA. SS., janvier, I, 780-795 : « Domino sancto et meritis benedicto patri Pascencio pape... ».

6) Vita s. Mauri abbatis, edita a Fausto monacho, beati Benedicti discipulo (f. 29r-41v), BHL 5773 ; AA. SS., janvier, I, 1039 : « Faustus famulorum christi famulus... ».

7) Vita s. Antonii abbatis, edita ab Evagrio presbitero (f. 41v-56r), BHL 609a ; AA. SS., janvier, II, 120-121 : « Presbiter Evagrius Carino filio... ».

8) Vita s. ac beatissimi Launomaris presbiteri atque abbatis (f. 56r-59v), BHL 4736 ; AA. SS., janvier, II, 520 : « Tempore illo cum in extremis pene mundi... ». A la suite, dans la rubrique qui annonce le saint suivant une note renvoie aux lettres de saint Jérôme, où on trouvera la Vie de sainte Paule, qui n'est donc pas copiée dans le ms. 477 : « Hic deberet poni vita s. Paule, set cum epistolis Iheronimi est et propter hoc non fuit hic posita » (f. 59v). À supposer que cette rubrique fasse référence à la bibliothèque des dominicains de Toulouse, il ne peut s'agir de l'exemplaire dominicain des Lettres de Jérôme encore conservé (Toulouse, BM, ms. 155) comme le suggère Tugwell, 2008, p. 135, car ce manuscrit daté de 1320-1330, est postérieur au ms. 477.

9) Sermo s. Augustini episcopi in Ypapanti Domini (f. 59v-65r) : « Si subtiliter a fidelibus que sit huius diei festivitas perpendatur... ». Sermon indiqué dans les Initia Patrum comme étant de Fulgentius Ruspensis, édition de 1742, p. 302 (Molinier, 1885, p. 273), attribué à Ambrosius Autpertus, Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis, 27B:985-100 (selon Tugwell, 2008, p. 132).

10) Vita s. Vedasti episcopi et confessoris cujus corpus Atrebato quiescit (f. 65r-67r), BHL 8501 ; AA. SS., février I, 792 (Vita brevior) : « Sanctorum quidem presulum... ».

11) Transitus s. ac Beatissimi Pauli, urbis Rome episcopi (f. 67r-v), BHL 6589 ; AA. SS., juin, V, 379 : « Cum aput urbem Romam... ».

12) Vita s. ac Beatissimi Austrigisili episcopi et confessoris, cujus corpus Bituricas quiescit (f. 67v-71r), BHL 839 ; AA. SS., mai, V, 229 : « Igitur s. Austrigisilus natus... ».

13) Vita s. Albini episcopi, edita a beato Fortunato episcopo, cujus corpus abetus Andegavis (f. 71r-73v), BHL 234 (sans le prologue) ; AA. SS., mars, I, 57 : « Religiosorum vita virorum... ».

14) Vita s. Gregorii pape (f. 73v-101r), BHL 3642 ; AA. SS., mars, II, 137 ; vie hybride combinant les textes de Paul Diacre et Jean Diacre (voir Tugwell, 2008, p. 132, n° 14) : « Incipit prologus Iohannis diaconi ad Iohannem, reverentissimum s. apostolice sedis pontificem, de institutione, vita, doctrina sive miraculis beati Gregorii pape. - Suscipe Romuleos pasto venerande, triumphos... ».

15) Vita s. Benedicti abbatis (f. 101r-118v), BHL 1123-1124 (avec quelques omissions) ; AA. SS., mars, III, p. 305 et suiv. : « Regni Italici summum ac plenarium decus... ». C'est le premier livre des miracles de s. Benoît par Adrevald, moine de Fleury (voir Certain, Les miracles de saint Benoît, p. 15-38 (Molinier,1885, p. 273)). Tugwell (2008) remarque un texte supplémentaire à la fin de la vita (f. 118r-v) : « Igitur in munere normannorum phalanges super quas Ramundus regnum otbinuerat... ut pre ceteris Gallie sanctis beatissimum vereantur patrem nostrum Benedictum ».

16) Vita s. Pauli episcopi Narbonensis (f. 119r-121v), BHL 6590, AA. SS., mars, III, 371-376, avec un paragraphe supplémentaire au début : « Festivitas et dedicatio sancti Pauli... clarus miraculis coronatus sepelitur » (Tugwell, 2008, p. 132, n° 16). Se termine par « ...episcopus Narbonensis ecclesie ».

17) Vita. s. Ambrosii episcopi Mediolanensis (f. 121v-130r), BHL 377 : « Incipit prologus in vita s. Ambrosii Mediolanensis episcopi. - Hortaris venerabilis pater Augustine... ». Vie écrite par s. Paulin de Nole, dans toutes les éditions des œuvres de s. Ambroise et dans Surius, 4 avril, II, 526 (Molinier, 1885, p. 274).

18) Vita s. Theodardi, confessoris Christi atque pontificis Narbonensis (f. 130r-145r), BHL 8045 ; AA. SS., mai, I, 142 : « Cum igitur divina ut credo dispositione agatur... ».

19) Vita s. Orientii episcopi et confessoris (f. 145r-146v), BHL 6344 ; AA. SS., mai, I, 61 (édité d'après ce manuscrits, selon Molinier, 1885, p. 274) : « Eodem die transitus s. Orientii episcopi et confessoris, cujus corpus in Auxitana civitate requiescit. - Beatissimi Orientii sacerdotis... ».

20) Vita s. Athanasii Alexandrini episcopi (f. 146v-149v) ; BHL 728 : « Igitur aput Alexandriam... ».

21) Tractatus de Inventione Crucis que observatur V° nonas maii (f. 149v-153v) ; BHL 4171 : « In temporibus illis... ». À la marge d'une autre main : « Eusebius in Ecclesiastica hystoria, libro VIII° ».

22) Transitus s. Genii confessoris Christi, cujus corpus in civitate Lactora requiescit (f. 153v-155v), AA. SS., mai, I, 384-386 (édité d'après ce manuscrit, selon Molinier, 1885, p. 274) ; BHL 3332 : « Obsecro vos omnes... ».

23) Transitus s. Juvenalis episcopi, cujus corpus in territorio Romane civitatis requiescit (f. 155v-157v), BHL 4614 ; AA. SS., mai, I, 387 : « Dum de universo orbe terrarum... ».

24) Vita s. Iustini confessoris, cujus corpus in partibus Vaconie, in vico qui vocatur Partiniacus [requiescit] (f. 157v-160r), BHL 4582 ; Labbe, Nova bibliotheca manuscriptorum, II, 579 : « Cum esset Iustinus.... ».

25-1) Ex dictis Augustini in dedicatione ecclesie (f. 160r-161v) : « Igitur egressus Iacob de Bersabee pergebat Aran... »

25-2) Sermo Augustini in dedicatione ecclesie (f. 161v-162v), Migne, PL, 39, 2166-2168 ; Corpus christianorum series latina, 104, 897-900: « Quocienscumque, fratres karissimi, altaris vel templi... ».

26) Vita s. Germerii, urbis Tholose episcopi, cujus corpus in vico, qui vulgariter Dux vocatur, requiescit (f. 162v-165v) AA. SS., mai, III, 592 (édité d'après ce manuscrit, selon Molinier, 1885, p. 274-275) ; BHL 3484 : « Temporibus gloriosissimi regis Clodovei... ». (édition Saltet, 1901, p. 157-164).

27) Vita s. ac beatissimi Medardi, Suessionensis episcopi et confessoris (f. 165v-167v), BHL 5864 ; AA. SS., juin, II, 79 : « Beatissimi Medardi antistitis... ».

28) Vita beatissimi Exuperii, confessoris atque Tholosani episcopi, sub attestacione Iheronimi edita (f. 167v-171r), BHL 2814 ; AA. SS., septembre, VII, 623 : « Aput Tholosam natalis sancti Exuperii eiusdem urbis episcopi, viri absque ullius predecessorum injuria...». (édition Peloux, 2016)

29) In nativitate s. Iohanne Baptiste (f. 171r-173v), combinaison de deux sermons du Pseudo-Augustin identifiés par Tugwell, 2008, p. 134, n° 29 : Migne, PL 39, 2111-2113 et Migne, PL 39, 2115-2117, en fait Cesarius, CCSL, 104, 861-864 : « Incipit tractatus ex dictis beati Leonis pape in nativitate s. Iohannis Baptiste. - Post illum sacrosanctum Domini... ».

30) Incipit vita septem fratrum Dormiencium, qui dormierunt in Epheso trecentis LX duobus annis (f. 173v-176r), BHL 2313 ; AA. SS., juillet, VI, 387 ; début semblable à la vie éditée par B. Krush, Analecta Bollandiana, 12, 1893, p. 377-387, mais le reste du texte est différent (Tugwell, 2008, p. 134) : « In tempore illo cum per universum orbem persecutio christianorum agitaretur... ».

31-1) Vita s. Marcialis, discipuli Domini nostri Jesu Christi (f. 176r-198v) BHL 5552 (jusqu'au f. 189r), BHL 308 (f. 189v-191r) ; AA. SS., juin, V, 5353 (vie dite d'AUrélien) : « Predicante Domino nostro J. Christo... ». Transitus s. Marcialis (f. 187v-188r) : « Incipit transitus ejusdem. Anno XL° post resurrectionem Domini nostri...panem scilicet et aquam. Finit sermo ad portam calcineam ». En marge de la rubrique, de la main de Bernard Gui selon Molinier (1885, p. 275) : « Nota quod XLVI milia hominum utriusque sexus baptizati sunt a beatissimo discipulo Christi Marciale, ad quatuor ejus predicationes, secundum quod hic invenitur scriptum. Benedictus Deus ».

31-2) Transitus s. Marcialis (f. 188r-191r) : « Appropinquante vero die obitus sui... cum Spiritu sancto in secula seculorum. Amen ».

31-3) Incipit epistola s. Marcialis ad Burdegalenses (f. 191r-194r) : « Marcialis servus Dei et apostolus Ihesu Christi...cum benedictione Dei eterna. Amen ».

31-4) Incipit epistola ejusdem ad Tholosanos (f. 194r-198v) : « Servus Dei apostolus autem Ihesu Christi Marcialis Cephas omnibus fratribus qui sunt Tholose cum sacerdotibus et ministris specialibus ecclesiarum dei... ad diem universalis iudicii. Amen. Explicit epistola ad Tholosanos ». Suit une note édité par Tugwell, 2008, p. 134, n° 31 : « Quo in loco vel quo tempore domino volente sint reperte ipse epistole. - He due epistole Domiciani persecutione adversus omnem dei ecclesiam ubique fervente recondite fuerunt in sacrario beati Petri videlicet in basilica predicti apostoli in tumulo cuiusdam, in qua etiam basilica pontificum sepultura antiquitus solebat haberi, ubi actenus ut in titulo scriptum repperimus latuerunt. Nostro autem in tempore Philippo rege regnate sunt reperte, que nimia vetustate consumpte, signis et litteris pene nobis incognitis ut mos antiquorum fuerat scripte, vix tamen legi potuerunt, largiente domino nostro Ihesu Christo cui laus debetur, honor omnis et victoria in secula seculorum. Amen ».

32) Vita s. ac beatissimi Eparchii confessoris Christi (f. 198v-203r), BHL 2559 jusqu'au f. 201v, puis BHL 2562 ; AA. SS., juillet, I, 112 : « Potissimum autem est illas... ».

33) Vita s. Marthe (f. 203v-209v), BHL 5545 ; AA. SS., juillet, VI, 4 : « Vita beate hospite Christi. - Cum s. Ecclesie typum beata Martha... ».

34) Vita s. Lupi episcopi, cujus corpus Trecas civitate quiescit (f. 209v-211r), BHL 5076 ; AA. SS., juillet, V, 72 : « In diebus illis, cum esset beatus Lupus... ».

35) Incipit prologus in vita s. Germani episcopi et confessoris (f. 211r-219v), BHL 3453 ; AA. SS., juillet, VII, 200 : « Dompno beatissimo apostolico... ».

36) Incipit Passio s. Eusebii, Vercellensis episcopi et martyris (f. 219v-227r), BHL 2748 : « Que Deo auctore in hoc nostro opere... ».

37) Vita s. ac beatissimi Mimii [Memmii], episcopi et confessoris, qui obiit in Cathalaunica civitate (f. 227r-228r), BHL 5907 ; AA. SS., août, II, 11 : « Igitur beatissimus Mimius episcopus... ».

38-1) Humbertus de Romanis, Vita sancti Dominici (f. 228r-253v), BHL 2218 ; Quétif et Echart, I, 25, édité par Tugwell, 2008, p. 450-532 : Prologue (f. 228r) : « Incipit prologus in vita beati Dominici, primi patris ordinis fratrum predicatorum. Multipharie multisque modis olim deus electos... sed veraci stilo perstringere opere precium est opitulante gratia Ihesu Christi »; § 1-109 (f. 131v-181v) : « Quod per beatum Dominicum deus ecclesie sue providit. Beatus Dominicus predicatorum dux et pater inclitus... hec autem breviter annotata sunt ad astructionem sanctitatis ipsius, ad edificatione fidelium, ad laudem quoque et gloriam eius qui facit mirabilia magna solus, qui trinus et unus deus vivit et regnat per infinita seculorum secula, amen ». Entre §109, 17 et §109, 18, insertion de la partie deux des Vitas fratrum, vraisemblablement utilisée par Bernard Gui pour sa rédaction de la vie de Dominique dans son Speculum Sanctorale (Tugwell, 2008, p. 134 n° 38, p. 137). Tugwell pense que cette version de la Vita a été copié d'après le ms. Toulouse, BM, 485 (Tugwell, 2008, p. 137-138).

39) Bulle de Grégoire IX pour la canonisation de S. Dominique, Fons sapientie verbum patris, Rieti, 13 juillet 1234 (f. 253v-254v), Potthast, Reg. Pontif., n° 9489.

40) Bulle d'Innocent IV pour la canonisation de s. Pierre martyr, Magnis et crebris declarata prodigiis, Pérouse, 24 mars 1253 (f. 254v-257r), Potthast, Reg. Pontif., n° 14926 ; BHL 2218.

41) Bulle d'Innocent VI pour la canonisation de s. Pierre martyr, Magna magnalia de beato Petro, Anagni, 8 août 1254 (f. 257r-257r). Potthast, Reg. Pontif., n° 15482

Historique de la conservation :  Informations sur le traitement : Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).

Quétif J., Échard J., Scriptores ordinis praedicatorum recensiti..., Paris, 1719, p. 579.https://archive.org/details/ScriptoresOpVolume1/page/n627/mode/1up

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, XXVII, 2ème partie, 1879, p. 292-294 (cité sous la cote pré-Molinier, n° 10). https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n129/mode/2up

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 272-277. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/272/mode/2up

Käppeli T., « Kurze Mitteilungen über Mittelalterliche Dimnikanerschriftsteller », Archivum Fratrum Praedicatorum, 1940, vol. 10, p. 290.

Philippart G., Les légendiers latins et autres manuscrits hagiographiques, Turnhout, Brepols, 1977, p. 102, note 86.

Dolbeau F., « Anciens possesseurs des mansucrits hagiographiques latins de la Bibliothèque nationale de Paris », Revue d'histoire des textes, 9, 1979, p. 193 note 4 (cités sous leur ancienne cote : I, 10 ; I, 14 et I, 44).

Dolbeau F., « Notes sur l'organisation interne des légendiers latins », Hagiographie, cultures et sociétés ; IVe-XIIe siècles, actes du colloque de Nanterre et Paris (2-5 mai 1979), Paris, éd. Augustiniennes, 1981, p. 12-31.

Tugwell S., Miracula sancti Dominici mandato magistri Berengarii collecta. Petri Calo Legendae sancti Dominici, Rome, Institutum historicum ordinis fratrum praedicatorum, 1997, p. 169-189 (mention).

Tugwell S., Bernardi Guidonis Scripta de sancto Dominico, Rome, Institutum historicum fratrum praedicatorum, 1998, p. 120 et suiv., p. 127-129, 142-143, 157-159.

Dubreil-Arcin A., « Bernard Gui, un hagiographe dominicain atypique ? », in Hagiographie et culte des saints en France méridionale, Cahiers de Fanjeaux 37, Toulouse, Privat, 2002, p. 167 note 15.

Lemaitre J.-L., « Martyrologes et cultes des saints en Languedoc », in Hagiographie et culte des saints en France méridionale, Cahiers de Fanjeaux 37, Toulouse, Privat, 2002, p. 79, p. 108 note 36.

Bultot-Verleysen A.-M., « Le Speculum sanctorale de Bernard Gui, témoin d'un intérêt pour la Vita de saint Géraud d'Aurillac au XIVe siècle », in E. Renard, M. Trigalet, X. Hermand, P. Bertrand (éd.), « Scribere sanctorum gesta » Recueil d'études d'hagiographie médiévale offert à Guy Philippart, (Hagiologia. Études sur la sainteté en Occident. Volume 3), Turnhout, Brepols, 2005, p. 371 note 24, 379 note 65.

Dubreil-Arcin A., « La place des saints d'origine ibérique dans le légendier du dominicain français Bernard Gui (premier tiers du XIVe siècle) », Homenaje a Henri Guerreiro : la hagiografía entre historia y literatura en la España de la Edad Media y del Siglo de Oro, Madrid, Frankfurt am Main, 2005, p. 529-548.

Haruna-Czaplicki H., Les manuscrits enluminés exécutés pour Bernard de Castanet évêque d'Albi de 1276 à 1308, et la production du livre à Toulouse aux alentours de 1300, thèse sous la direction de M. Pradalier-Schlumberger, Université Toulouse Le Mirail, 2006, vol. III, pl. 221-223.

Dubreil-Arcin A., « Les frères prêcheurs, entre cultes de l'ordre et cultes urbains », Moines et religieux dans la ville (XIIe-XVe siècle), Cahiers de Fanjeaux 44, 2009, p. 435 note 7, p. 436 note 20.

Tugwell S., « The Legenda of St Dominic in the « Prototype » and other manuscripts », in Boyle L. E., Gy P.-M. (dir.), Aux origines de la liturgie dominicaine : le manuscrit Santa Sabina XIV L 1, Rome, Ecole française de Rome, Paris, CNRS, 2004, p. 361-362.

Dubreil-Arcin A., Vies de saints, légendes de soi. L'écriture hagiographique dominicaine jusqu'au Speculum sanctorale de Bernard Gui, Turnhout, Brepols, 2011, p. 173 note 41, p. 221-228, p. 372-373, p. 413-419.

Haruna-Czaplicki H., « Trois manuscrits enluminés de la Bible à Toulouse vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2013, t. 73, p. 144 note 53. http://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_73/137-193_H.Haruna-Czaplicki_P.Cabau.pdf

Baillet C., Henriet P., « Gallia, 1130-fin XIIIe siècle. Province de Bordeaux, Auch et Narbonne », in Goullet M. (dir.), Hagiographies, t. 6, Turnhout, Brepols, 2014, p. 705-807 (cité par Medioevo Latino (MEL), n° 5503).

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 79, 85 note 52, p. 86 note 56, p. 107, p. 111.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 372-373, p. 381, n° 61.

Tugwell S., « The « confirmation ot the order of Preachers » : a tale of two bulls », Archivum Fratrum Praedicatorum, 2016, vol. 1, p. 53 note 103.

Baillet C., « Les saints de Gascogne dans le légendier de l'abbaye de Moissac », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 355.

Dubreil-Arcin A., « Une collection hagiographique dominicaine apparentée au légendier de Moissac : les mss. 477, 478 et 479 de la Bibliothèque municipale de Toulouse », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 289-322.

Haruna-Czaplicki H., « Histoire et décoration de deux légendier toulousains apparentés au légendier de Moissac (BnF, lat. 3809A-5306 et Toulouse, Bibl. mun. 477-478 et 479, ca 1300) », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 231-287.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 39 note 12, p. 40, 43, p. 43 note 39.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1 (mention).

Douais C, Saint Germier, évêque de Toulouse au VIe siècle, examen critique de la Vie [tiré à part des Mémoires de la Société nationale des Antiquaires de France], Paris, 1890, p. 95-99, 100-101. (édition vie de saint Germier : ms. 477, f. 162v-165v)

Saltet L., « Étude critique sur la vie de saint Germier », Annales du Midi, 1901, t. 13, n° 50, p. 157-164. (édition f. 162v-165v). https://www.persee.fr/doc/anami_0003-4398_1901_num_13_50_3478

Contrasty J., « Précisions sur les églises et les images de Sainte-Marie de la Dalbade », Revue d'histoire de Toulouse, 1946, 111, p. 1-88 (édition vie de saint Germier : ms. 477, f. 162v-165v).

Tugwell S., « For whom was Prouille founded ? », Archivum Fratrum Praedicatorum, 2004, vol. 74, p. 74. (feuillets non précisés)

Tugwell S., Humberti de Romanis legendae sancti Dominici, Rome, Institutum historicum ordinis fratrum praedicatorum, 2008, p. 131-140 (notice du ms. : ms. V), p. 450-532 (édition vie de saint Dominique : ms. 477, f. 228r-254v).

Peloux F., Les premiers évêques du Languedoc. Construction et déconstruction d'une mémoire hagiographique au Moyen Âge, Thèse de doctorat, Toulouse, 2016, vol. II, p. 417-451 (édition vie saint Exupère : ms. 477, f. 167v-171r).

Bibale ms. 477

Cote Ms. 477
Ancienne cote n° 12 (1819, Dauzat)
Ancienne cote I, 10 (avant 1885)
Titre Légendier (saints de décembre à août) vol. 1 sur 3 (ms. 477, 478, 479).
Date 1290-1300 (voir décor)
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet de garde de restauration + 258 feuillets (+ f. 1bis, f. 42bis) + 5 feuillets de défets (4 médiévaux, 1 du 16e s.) + 1 feuillet de garde de restauration.
Écriture Littera textualis libraria homogène. Le copiste semble identique dans les trois volumes du légendier : ms. 477, 478 et 479. Main différente pour la table des matières ajoutée sur onglet au f. 1v.
Particularités codicologiques 33 cahiers de quatre bifeuillets, sauf le cahier n° 1 (f. 1-8) dans lequel a été inséré le feuillet de la table des matières sur un onglet (f. 1) et le dernier cahier (f. 256-258) de deux bifeuillets, dont le dernier feuillet, probablement vierge, a été coupé. Réclames à chaque cahier. Lors de la restauration en 1951, quatre feuillets d'une Bible récupérés dans les gardes ont été reliés à la fin du manuscrit, tout comme un fragment d'archives qui servait à consolider un ais de bois (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1950-1952, p. 489).
Fragment : Biblia. Ioel, Amos, Mi, Hab, Za, Ma (ms. 35, ms. 477, ms. 462 ms. 204), Mcc (ms. 170, ms. 197, ms. 173, ms. 171, ms. 172), vers 1300 (Falmagne, 2016, p. 372, 381, n° 61). Le décor et l'écriture de ces feuilles (f. 259r-262v) montrent certaines ressemblances avec l'écriture et les initiales filigranées du Toulouse, BM, ms. 16 (Haruna-Czaplicki, 2013, p. 144 note 53). 
Fragment : fragment d'archives du 16e s. à identifier.
Réglure Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 36 lignes.
Décoration Une quarantaine d'initiales puzzle filigranées rouge et bleue à l'encre rouge et bleue (à chaque début de texte), quelques initiales filigranées qu'H. Haruna-Czaplicki (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. III, pl. 221-222 ; Haruna-Czaplicki, 2018) rapproche de celles du Missel dominicain ms. 104 (daté de 1270-1302 d'après les saints présents dans le calendrier).
Dimensions 370 x 270 (285 x 185) mm.
Reliure Reliure du 17e siècle, cousue sur cinq nerfs, restaurée le 15 octobre 1951. Ais couverts d'une peau brun clair estampée à froid d'un double encadrement de filets et d'un losange, décor reconstitué d'après les vestiges de l'original (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1950-1952, p. 489). L'original devait ressembler à la reliure non restaurée du ms. 479.
Autres caractéristiques matérielles Toulouse
Présentation du contenu

Légendier anonyme, saints de décembre à août, vol. 1 sur 3 (ms. 477, 478, 479). Ces trois volumes, peut-être annotés par Bernard Gui (ms. 477, f. 187v ; ms. 479, f. 158r : Molinier, 1885, p. 275 et 282) ont été utilisés par ce dernier pour compiler son Speculum sanctorale (Dubreil-Arcin, 2011, p. 221-228). Ils appartiennent à un même groupe, unis par un contenu similaire, un copiste et un enlumineur identiques et plusieurs indices codicologiques proches (format, réglure et reliure identiques, cahiers de quatre bifeuillets pour les ms. 477 et 478, et pour la première partie du ms. 479). Identification des textes d'après Molinier (1885, notamment pour les références aux Acta sanctorum, cités AA. SS.), puis renvoi aux références de la Bibliotheca hagiographica latina (citée BHL) d'après Tugwell, 2008, p. 132-135 avec quelques compléments trouvés dans Dubreil-Arcin, 2018, p. 297-322 (les deux auteurs sont parfois en désaccord sur les identifications BHL).

A) Table des matières (f. 1v) sans n° de feuillets, par une main différente.

1) Vita s. Johannis apostoli et evangeliste (f. 1bisr-5r), BHL 4320-4321 : « Miletus, servus Christi, episcopus Laodicie... ».

2) Vita s. Silvestri pape urbi Rome (f. 5r-17v), BHL 7738, BHL 7726 puis 7727 et 7730 : « S. Silvestris actus et vitam me de greco in latinum transferre... ».

3) Vita s. Symeonis monachi, cujus corpus corpusculum Antiochie in ecclesia, que vocatur Penitencia, quiescit (f. 17v-21r), BHL 7958 : « Sanctus vir Symeon ex utero matris sue... »

4) Vita beati Pauli primi heremite, a beato Iheronimo edita (f. 21r-24r), BHL 6596 ; Migne, Patrologia Latina (désormais citée PL), 23, c. 17-28 : « Inter multos sepe dubitatum est... ».

5) Vita beati Hylarii episcopi et confessoris, edita a Fortunato episcopo, ejusdem discipulo (f. 24r-29r), BHL 3885 ; AA. SS., janvier, I, 780-795 : « Domino sancto et meritis benedicto patri Pascencio pape... ».

6) Vita s. Mauri abbatis, edita a Fausto monacho, beati Benedicti discipulo (f. 29r-41v), BHL 5773 ; AA. SS., janvier, I, 1039 : « Faustus famulorum christi famulus... ».

7) Vita s. Antonii abbatis, edita ab Evagrio presbitero (f. 41v-56r), BHL 609a ; AA. SS., janvier, II, 120-121 : « Presbiter Evagrius Carino filio... ».

8) Vita s. ac beatissimi Launomaris presbiteri atque abbatis (f. 56r-59v), BHL 4736 ; AA. SS., janvier, II, 520 : « Tempore illo cum in extremis pene mundi... ». A la suite, dans la rubrique qui annonce le saint suivant une note renvoie aux lettres de saint Jérôme, où on trouvera la Vie de sainte Paule, qui n'est donc pas copiée dans le ms. 477 : « Hic deberet poni vita s. Paule, set cum epistolis Iheronimi est et propter hoc non fuit hic posita » (f. 59v). À supposer que cette rubrique fasse référence à la bibliothèque des dominicains de Toulouse, il ne peut s'agir de l'exemplaire dominicain des Lettres de Jérôme encore conservé (Toulouse, BM, ms. 155) comme le suggère Tugwell, 2008, p. 135, car ce manuscrit daté de 1320-1330, est postérieur au ms. 477.

9) Sermo s. Augustini episcopi in Ypapanti Domini (f. 59v-65r) : « Si subtiliter a fidelibus que sit huius diei festivitas perpendatur... ». Sermon indiqué dans les Initia Patrum comme étant de Fulgentius Ruspensis, édition de 1742, p. 302 (Molinier, 1885, p. 273), attribué à Ambrosius Autpertus, Corpus Christianorum Continuatio Mediaevalis, 27B:985-100 (selon Tugwell, 2008, p. 132).

10) Vita s. Vedasti episcopi et confessoris cujus corpus Atrebato quiescit (f. 65r-67r), BHL 8501 ; AA. SS., février I, 792 (Vita brevior) : « Sanctorum quidem presulum... ».

11) Transitus s. ac Beatissimi Pauli, urbis Rome episcopi (f. 67r-v), BHL 6589 ; AA. SS., juin, V, 379 : « Cum aput urbem Romam... ».

12) Vita s. ac Beatissimi Austrigisili episcopi et confessoris, cujus corpus Bituricas quiescit (f. 67v-71r), BHL 839 ; AA. SS., mai, V, 229 : « Igitur s. Austrigisilus natus... ».

13) Vita s. Albini episcopi, edita a beato Fortunato episcopo, cujus corpus abetus Andegavis (f. 71r-73v), BHL 234 (sans le prologue) ; AA. SS., mars, I, 57 : « Religiosorum vita virorum... ».

14) Vita s. Gregorii pape (f. 73v-101r), BHL 3642 ; AA. SS., mars, II, 137 ; vie hybride combinant les textes de Paul Diacre et Jean Diacre (voir Tugwell, 2008, p. 132, n° 14) : « Incipit prologus Iohannis diaconi ad Iohannem, reverentissimum s. apostolice sedis pontificem, de institutione, vita, doctrina sive miraculis beati Gregorii pape. - Suscipe Romuleos pasto venerande, triumphos... ».

15) Vita s. Benedicti abbatis (f. 101r-118v), BHL 1123-1124 (avec quelques omissions) ; AA. SS., mars, III, p. 305 et suiv. : « Regni Italici summum ac plenarium decus... ». C'est le premier livre des miracles de s. Benoît par Adrevald, moine de Fleury (voir Certain, Les miracles de saint Benoît, p. 15-38 (Molinier,1885, p. 273)). Tugwell (2008) remarque un texte supplémentaire à la fin de la vita (f. 118r-v) : « Igitur in munere normannorum phalanges super quas Ramundus regnum otbinuerat... ut pre ceteris Gallie sanctis beatissimum vereantur patrem nostrum Benedictum ».

16) Vita s. Pauli episcopi Narbonensis (f. 119r-121v), BHL 6590, AA. SS., mars, III, 371-376, avec un paragraphe supplémentaire au début : « Festivitas et dedicatio sancti Pauli... clarus miraculis coronatus sepelitur » (Tugwell, 2008, p. 132, n° 16). Se termine par « ...episcopus Narbonensis ecclesie ».

17) Vita. s. Ambrosii episcopi Mediolanensis (f. 121v-130r), BHL 377 : « Incipit prologus in vita s. Ambrosii Mediolanensis episcopi. - Hortaris venerabilis pater Augustine... ». Vie écrite par s. Paulin de Nole, dans toutes les éditions des œuvres de s. Ambroise et dans Surius, 4 avril, II, 526 (Molinier, 1885, p. 274).

18) Vita s. Theodardi, confessoris Christi atque pontificis Narbonensis (f. 130r-145r), BHL 8045 ; AA. SS., mai, I, 142 : « Cum igitur divina ut credo dispositione agatur... ».

19) Vita s. Orientii episcopi et confessoris (f. 145r-146v), BHL 6344 ; AA. SS., mai, I, 61 (édité d'après ce manuscrits, selon Molinier, 1885, p. 274) : « Eodem die transitus s. Orientii episcopi et confessoris, cujus corpus in Auxitana civitate requiescit. - Beatissimi Orientii sacerdotis... ».

20) Vita s. Athanasii Alexandrini episcopi (f. 146v-149v) ; BHL 728 : « Igitur aput Alexandriam... ».

21) Tractatus de Inventione Crucis que observatur V° nonas maii (f. 149v-153v) ; BHL 4171 : « In temporibus illis... ». À la marge d'une autre main : « Eusebius in Ecclesiastica hystoria, libro VIII° ».

22) Transitus s. Genii confessoris Christi, cujus corpus in civitate Lactora requiescit (f. 153v-155v), AA. SS., mai, I, 384-386 (édité d'après ce manuscrit, selon Molinier, 1885, p. 274) ; BHL 3332 : « Obsecro vos omnes... ».

23) Transitus s. Juvenalis episcopi, cujus corpus in territorio Romane civitatis requiescit (f. 155v-157v), BHL 4614 ; AA. SS., mai, I, 387 : « Dum de universo orbe terrarum... ».

24) Vita s. Iustini confessoris, cujus corpus in partibus Vaconie, in vico qui vocatur Partiniacus [requiescit] (f. 157v-160r), BHL 4582 ; Labbe, Nova bibliotheca manuscriptorum, II, 579 : « Cum esset Iustinus.... ».

25-1) Ex dictis Augustini in dedicatione ecclesie (f. 160r-161v) : « Igitur egressus Iacob de Bersabee pergebat Aran... »

25-2) Sermo Augustini in dedicatione ecclesie (f. 161v-162v), Migne, PL, 39, 2166-2168 ; Corpus christianorum series latina, 104, 897-900: « Quocienscumque, fratres karissimi, altaris vel templi... ».

26) Vita s. Germerii, urbis Tholose episcopi, cujus corpus in vico, qui vulgariter Dux vocatur, requiescit (f. 162v-165v) AA. SS., mai, III, 592 (édité d'après ce manuscrit, selon Molinier, 1885, p. 274-275) ; BHL 3484 : « Temporibus gloriosissimi regis Clodovei... ». (édition Saltet, 1901, p. 157-164).

27) Vita s. ac beatissimi Medardi, Suessionensis episcopi et confessoris (f. 165v-167v), BHL 5864 ; AA. SS., juin, II, 79 : « Beatissimi Medardi antistitis... ».

28) Vita beatissimi Exuperii, confessoris atque Tholosani episcopi, sub attestacione Iheronimi edita (f. 167v-171r), BHL 2814 ; AA. SS., septembre, VII, 623 : « Aput Tholosam natalis sancti Exuperii eiusdem urbis episcopi, viri absque ullius predecessorum injuria...». (édition Peloux, 2016)

29) In nativitate s. Iohanne Baptiste (f. 171r-173v), combinaison de deux sermons du Pseudo-Augustin identifiés par Tugwell, 2008, p. 134, n° 29 : Migne, PL 39, 2111-2113 et Migne, PL 39, 2115-2117, en fait Cesarius, CCSL, 104, 861-864 : « Incipit tractatus ex dictis beati Leonis pape in nativitate s. Iohannis Baptiste. - Post illum sacrosanctum Domini... ».

30) Incipit vita septem fratrum Dormiencium, qui dormierunt in Epheso trecentis LX duobus annis (f. 173v-176r), BHL 2313 ; AA. SS., juillet, VI, 387 ; début semblable à la vie éditée par B. Krush, Analecta Bollandiana, 12, 1893, p. 377-387, mais le reste du texte est différent (Tugwell, 2008, p. 134) : « In tempore illo cum per universum orbem persecutio christianorum agitaretur... ».

31-1) Vita s. Marcialis, discipuli Domini nostri Jesu Christi (f. 176r-198v) BHL 5552 (jusqu'au f. 189r), BHL 308 (f. 189v-191r) ; AA. SS., juin, V, 5353 (vie dite d'AUrélien) : « Predicante Domino nostro J. Christo... ». Transitus s. Marcialis (f. 187v-188r) : « Incipit transitus ejusdem. Anno XL° post resurrectionem Domini nostri...panem scilicet et aquam. Finit sermo ad portam calcineam ». En marge de la rubrique, de la main de Bernard Gui selon Molinier (1885, p. 275) : « Nota quod XLVI milia hominum utriusque sexus baptizati sunt a beatissimo discipulo Christi Marciale, ad quatuor ejus predicationes, secundum quod hic invenitur scriptum. Benedictus Deus ».

31-2) Transitus s. Marcialis (f. 188r-191r) : « Appropinquante vero die obitus sui... cum Spiritu sancto in secula seculorum. Amen ».

31-3) Incipit epistola s. Marcialis ad Burdegalenses (f. 191r-194r) : « Marcialis servus Dei et apostolus Ihesu Christi...cum benedictione Dei eterna. Amen ».

31-4) Incipit epistola ejusdem ad Tholosanos (f. 194r-198v) : « Servus Dei apostolus autem Ihesu Christi Marcialis Cephas omnibus fratribus qui sunt Tholose cum sacerdotibus et ministris specialibus ecclesiarum dei... ad diem universalis iudicii. Amen. Explicit epistola ad Tholosanos ». Suit une note édité par Tugwell, 2008, p. 134, n° 31 : « Quo in loco vel quo tempore domino volente sint reperte ipse epistole. - He due epistole Domiciani persecutione adversus omnem dei ecclesiam ubique fervente recondite fuerunt in sacrario beati Petri videlicet in basilica predicti apostoli in tumulo cuiusdam, in qua etiam basilica pontificum sepultura antiquitus solebat haberi, ubi actenus ut in titulo scriptum repperimus latuerunt. Nostro autem in tempore Philippo rege regnate sunt reperte, que nimia vetustate consumpte, signis et litteris pene nobis incognitis ut mos antiquorum fuerat scripte, vix tamen legi potuerunt, largiente domino nostro Ihesu Christo cui laus debetur, honor omnis et victoria in secula seculorum. Amen ».

32) Vita s. ac beatissimi Eparchii confessoris Christi (f. 198v-203r), BHL 2559 jusqu'au f. 201v, puis BHL 2562 ; AA. SS., juillet, I, 112 : « Potissimum autem est illas... ».

33) Vita s. Marthe (f. 203v-209v), BHL 5545 ; AA. SS., juillet, VI, 4 : « Vita beate hospite Christi. - Cum s. Ecclesie typum beata Martha... ».

34) Vita s. Lupi episcopi, cujus corpus Trecas civitate quiescit (f. 209v-211r), BHL 5076 ; AA. SS., juillet, V, 72 : « In diebus illis, cum esset beatus Lupus... ».

35) Incipit prologus in vita s. Germani episcopi et confessoris (f. 211r-219v), BHL 3453 ; AA. SS., juillet, VII, 200 : « Dompno beatissimo apostolico... ».

36) Incipit Passio s. Eusebii, Vercellensis episcopi et martyris (f. 219v-227r), BHL 2748 : « Que Deo auctore in hoc nostro opere... ».

37) Vita s. ac beatissimi Mimii [Memmii], episcopi et confessoris, qui obiit in Cathalaunica civitate (f. 227r-228r), BHL 5907 ; AA. SS., août, II, 11 : « Igitur beatissimus Mimius episcopus... ».

38-1) Humbertus de Romanis, Vita sancti Dominici (f. 228r-253v), BHL 2218 ; Quétif et Echart, I, 25, édité par Tugwell, 2008, p. 450-532 : Prologue (f. 228r) : « Incipit prologus in vita beati Dominici, primi patris ordinis fratrum predicatorum. Multipharie multisque modis olim deus electos... sed veraci stilo perstringere opere precium est opitulante gratia Ihesu Christi »; § 1-109 (f. 131v-181v) : « Quod per beatum Dominicum deus ecclesie sue providit. Beatus Dominicus predicatorum dux et pater inclitus... hec autem breviter annotata sunt ad astructionem sanctitatis ipsius, ad edificatione fidelium, ad laudem quoque et gloriam eius qui facit mirabilia magna solus, qui trinus et unus deus vivit et regnat per infinita seculorum secula, amen ». Entre §109, 17 et §109, 18, insertion de la partie deux des Vitas fratrum, vraisemblablement utilisée par Bernard Gui pour sa rédaction de la vie de Dominique dans son Speculum Sanctorale (Tugwell, 2008, p. 134 n° 38, p. 137). Tugwell pense que cette version de la Vita a été copié d'après le ms. Toulouse, BM, 485 (Tugwell, 2008, p. 137-138).

39) Bulle de Grégoire IX pour la canonisation de S. Dominique, Fons sapientie verbum patris, Rieti, 13 juillet 1234 (f. 253v-254v), Potthast, Reg. Pontif., n° 9489.

40) Bulle d'Innocent IV pour la canonisation de s. Pierre martyr, Magnis et crebris declarata prodigiis, Pérouse, 24 mars 1253 (f. 254v-257r), Potthast, Reg. Pontif., n° 14926 ; BHL 2218.

41) Bulle d'Innocent VI pour la canonisation de s. Pierre martyr, Magna magnalia de beato Petro, Anagni, 8 août 1254 (f. 257r-257r). Potthast, Reg. Pontif., n° 15482

Historique de la conservation

Ce manuscrit appartient à un ensemble de trois livres : ms. 477, 478, 479. Dans le ms. 479, on trouve trois ex-libris du 14e siècle montrant qu'il appartenait à la bibliothèque du couvent des dominicains de Toulouse : Iste liber est fratrum predicatorum de Tholosa (f. Ar), Vite iste sanctorum sunt Patrum predicatorum Tholose (f. 306r), Vite iste sanctorum sunt fratrum predicatorum conventus Tholose (f. 306r) (Morard, 2014, p. 111). Le ms. 479 ayant conservé sa reliure non restaurée, il porte encore en place plusieurs étiquettes typiques des livres de cette bibliothèque.

En haut du f. 2r du ms. 478, un écu à la fasce et à trois demi-pals en chef tracé en rouge, pourrait dater du 15e ou du 16e siècle (image). Il est est repris dans la marge inférieure du ms. 479 au f. 206r, en pendant d'un autre écu à trois annelets au f. 205v (image) (description des écus : V. Dumoulin). Dans le ms. 479 ces deux écus prennent place sur les feuillets de la vie de l'apôtre Barthélémy, ils ont été tracés semble-t-il en même temps que plusieurs pieds de mouche ajoutés aux f. 206r-v.

Les fragments réemployés dans les gardes de la reliure du ms. 477, proviennent d'une même Bible dont T. Falmagne a montré qu'elle avait été démembrée pour relier plusieurs manuscrits provenant tous de la bibliothèque des dominicains de Toulouse (Falmagne, 2016, p. 372, 381, n° 61).

- Inventaire de la bibliothèque des dominicains de Toulouse par le Père Laqueille en 1683 : S. 34, P. 5 : Idem [Bernard Gui] de sanctis pontificis et confessoribus, [in omni / Iohanem] evang. et ss. virgin. (Toulouse, BM, ms. 883, f. 135v).

- Liste de quelques livres conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse, établie vers 1680 : Bernardus Guido. en sept volumes (Paris, BnF, ms. latin 10395, f. 232r). Plus de sept manuscrits des dominicains de Toulouse peuvent être concernés par cet item, entre les livres dont il fut l'auteur (ms. 388, 450, 480, 481, 488, 489, 490) et ceux qui lui étaient attribués au 17e siècle comme le prouvent les étiquettes de titre de cette époque (ms. 313, 477, 478, 479).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 12. Vitae sanctorum. Prov. : Dom[inicains] 1 vol. / f. / vél. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 486).

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).
Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Ce document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Document numérisé
Bibliographie

Quétif J., Échard J., Scriptores ordinis praedicatorum recensiti..., Paris, 1719, p. 579.https://archive.org/details/ScriptoresOpVolume1/page/n627/mode/1up

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, XXVII, 2ème partie, 1879, p. 292-294 (cité sous la cote pré-Molinier, n° 10). https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n129/mode/2up

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 272-277. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/272/mode/2up

Käppeli T., « Kurze Mitteilungen über Mittelalterliche Dimnikanerschriftsteller », Archivum Fratrum Praedicatorum, 1940, vol. 10, p. 290.

Philippart G., Les légendiers latins et autres manuscrits hagiographiques, Turnhout, Brepols, 1977, p. 102, note 86.

Dolbeau F., « Anciens possesseurs des mansucrits hagiographiques latins de la Bibliothèque nationale de Paris », Revue d'histoire des textes, 9, 1979, p. 193 note 4 (cités sous leur ancienne cote : I, 10 ; I, 14 et I, 44).

Dolbeau F., « Notes sur l'organisation interne des légendiers latins », Hagiographie, cultures et sociétés ; IVe-XIIe siècles, actes du colloque de Nanterre et Paris (2-5 mai 1979), Paris, éd. Augustiniennes, 1981, p. 12-31.

Tugwell S., Miracula sancti Dominici mandato magistri Berengarii collecta. Petri Calo Legendae sancti Dominici, Rome, Institutum historicum ordinis fratrum praedicatorum, 1997, p. 169-189 (mention).

Tugwell S., Bernardi Guidonis Scripta de sancto Dominico, Rome, Institutum historicum fratrum praedicatorum, 1998, p. 120 et suiv., p. 127-129, 142-143, 157-159.

Dubreil-Arcin A., « Bernard Gui, un hagiographe dominicain atypique ? », in Hagiographie et culte des saints en France méridionale, Cahiers de Fanjeaux 37, Toulouse, Privat, 2002, p. 167 note 15.

Lemaitre J.-L., « Martyrologes et cultes des saints en Languedoc », in Hagiographie et culte des saints en France méridionale, Cahiers de Fanjeaux 37, Toulouse, Privat, 2002, p. 79, p. 108 note 36.

Bultot-Verleysen A.-M., « Le Speculum sanctorale de Bernard Gui, témoin d'un intérêt pour la Vita de saint Géraud d'Aurillac au XIVe siècle », in E. Renard, M. Trigalet, X. Hermand, P. Bertrand (éd.), « Scribere sanctorum gesta » Recueil d'études d'hagiographie médiévale offert à Guy Philippart, (Hagiologia. Études sur la sainteté en Occident. Volume 3), Turnhout, Brepols, 2005, p. 371 note 24, 379 note 65.

Dubreil-Arcin A., « La place des saints d'origine ibérique dans le légendier du dominicain français Bernard Gui (premier tiers du XIVe siècle) », Homenaje a Henri Guerreiro : la hagiografía entre historia y literatura en la España de la Edad Media y del Siglo de Oro, Madrid, Frankfurt am Main, 2005, p. 529-548.

Haruna-Czaplicki H., Les manuscrits enluminés exécutés pour Bernard de Castanet évêque d'Albi de 1276 à 1308, et la production du livre à Toulouse aux alentours de 1300, thèse sous la direction de M. Pradalier-Schlumberger, Université Toulouse Le Mirail, 2006, vol. III, pl. 221-223.

Dubreil-Arcin A., « Les frères prêcheurs, entre cultes de l'ordre et cultes urbains », Moines et religieux dans la ville (XIIe-XVe siècle), Cahiers de Fanjeaux 44, 2009, p. 435 note 7, p. 436 note 20.

Tugwell S., « The Legenda of St Dominic in the « Prototype » and other manuscripts », in Boyle L. E., Gy P.-M. (dir.), Aux origines de la liturgie dominicaine : le manuscrit Santa Sabina XIV L 1, Rome, Ecole française de Rome, Paris, CNRS, 2004, p. 361-362.

Dubreil-Arcin A., Vies de saints, légendes de soi. L'écriture hagiographique dominicaine jusqu'au Speculum sanctorale de Bernard Gui, Turnhout, Brepols, 2011, p. 173 note 41, p. 221-228, p. 372-373, p. 413-419.

Haruna-Czaplicki H., « Trois manuscrits enluminés de la Bible à Toulouse vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2013, t. 73, p. 144 note 53. http://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_73/137-193_H.Haruna-Czaplicki_P.Cabau.pdf

Baillet C., Henriet P., « Gallia, 1130-fin XIIIe siècle. Province de Bordeaux, Auch et Narbonne », in Goullet M. (dir.), Hagiographies, t. 6, Turnhout, Brepols, 2014, p. 705-807 (cité par Medioevo Latino (MEL), n° 5503).

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 79, 85 note 52, p. 86 note 56, p. 107, p. 111.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 372-373, p. 381, n° 61.

Tugwell S., « The « confirmation ot the order of Preachers » : a tale of two bulls », Archivum Fratrum Praedicatorum, 2016, vol. 1, p. 53 note 103.

Baillet C., « Les saints de Gascogne dans le légendier de l'abbaye de Moissac », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 355.

Dubreil-Arcin A., « Une collection hagiographique dominicaine apparentée au légendier de Moissac : les mss. 477, 478 et 479 de la Bibliothèque municipale de Toulouse », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 289-322.

Haruna-Czaplicki H., « Histoire et décoration de deux légendier toulousains apparentés au légendier de Moissac (BnF, lat. 3809A-5306 et Toulouse, Bibl. mun. 477-478 et 479, ca 1300) », in Peloux F. (éd.), Le légendier de Moissac et la culture hagiographique méridionale autour de l'an mil, Brepols, Turnhout, 2018, p. 231-287.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 39 note 12, p. 40, 43, p. 43 note 39.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1 (mention).

Bibliographie

Douais C, Saint Germier, évêque de Toulouse au VIe siècle, examen critique de la Vie [tiré à part des Mémoires de la Société nationale des Antiquaires de France], Paris, 1890, p. 95-99, 100-101. (édition vie de saint Germier : ms. 477, f. 162v-165v)

Saltet L., « Étude critique sur la vie de saint Germier », Annales du Midi, 1901, t. 13, n° 50, p. 157-164. (édition f. 162v-165v). https://www.persee.fr/doc/anami_0003-4398_1901_num_13_50_3478

Contrasty J., « Précisions sur les églises et les images de Sainte-Marie de la Dalbade », Revue d'histoire de Toulouse, 1946, 111, p. 1-88 (édition vie de saint Germier : ms. 477, f. 162v-165v).

Tugwell S., « For whom was Prouille founded ? », Archivum Fratrum Praedicatorum, 2004, vol. 74, p. 74. (feuillets non précisés)

Tugwell S., Humberti de Romanis legendae sancti Dominici, Rome, Institutum historicum ordinis fratrum praedicatorum, 2008, p. 131-140 (notice du ms. : ms. V), p. 450-532 (édition vie de saint Dominique : ms. 477, f. 228r-254v).

Peloux F., Les premiers évêques du Languedoc. Construction et déconstruction d'une mémoire hagiographique au Moyen Âge, Thèse de doctorat, Toulouse, 2016, vol. II, p. 417-451 (édition vie saint Exupère : ms. 477, f. 167v-171r).

Bibliographie

Bibale ms. 477

Retour en haut de page