Accueil CCFr  >   EADC Thomas Aquinas, Summa theologiae, prima pars
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Thomas Aquinas, Summa theologiae, prima pars

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms. 214 Ancienne cote :  n° 142 (1819, Dauzat) Ancienne cote :  I, 104 (avant 1885) Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet de garde de restauration + 248 feuillets + 3 feuillets de fragment + 1 feuillet de garde de restauration Écriture :  Littera textualis libraria. Le copiste est un dominicain d'origine italienne, Franciscus Florium : (f. 245r) : « Millesimo quadringentesimo sexagesimo quinto, ad honorem individue Trinitatis et virginie Marie gloriam, explicit prima pars Summe theologice viri sanctissimi preclarissimique doctoris fratris Thome de Aquino, ordinis sacri Predicatorum, scripta per Franciscum Florium, de provincia Romana, ejusdem almi ordinis Dominici fratrem, spacio dierum centum ; nam XXIIe mensis mai anno supra notato, in vigilia scilicet Ascensionis Parisius incepta, ejusdem anni augusti mensis XXVIIIe die, videlicet Augustino dicata, feliciter fuit ad finem reducta pariterque expleta. Deo gratias, amen » (Tournoy, 2006). Le chiffre XXVIIII a été corrigé en XXVIII : la fête de saint Augustin tombe en effet le 28 août, mais c'est entre le 22 mai et le 29 août qu'il s'écoule cent jours (1968, Garand, Mabille, Metman, p. 397). Particularités codicologiques :  21 cahiers de cinq bifeuillets. Il manque un feuillet avant le f. 1, entre les f. 8 et 9, entre les f. 165 et 166 et après le f. 248 (probablement un feuillet vierge). Lors de la restauration du livre en 1953, trois fragments (deux imprimés, un archivistique manuscrit) retrouvés dans les ais en carton, ont été reliés à la fin du manuscrit (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 313). Réglure :  Réglure à l'encre rouge. Texte sur deux colonnes ; 47 lignes. Décoration :  Une centaine de grandes initiales ornées peintes sur fond d'or, avec une baguette dorée ornée de feuillages ; plusieurs centaines d'initiales champies dorée sur fond rose ou bleue avec leurs petites bordures de feuilles et de fleurs. Il y a deux types de bordures principales, correspondant peut-être à des artistes différents.
Type A : baguette dorée unie agrémentés dans les marges supérieur et inférieur de feuillage et de fleurs (f. 1r-70v ; f. 95r-248r).
Type A1 : baguette dorée unie agrémenté d'un feuillage plus imposant que pour le type A (f. 10v).
Type B : bordure décorative sans baguette dorée, formée de feuillage et de fleurs (f. 71r-94v).
Quelques oiseaux agrémentent les feuillages aux f. 140v, 147r, 175v, 191v, 205r. Ils ont tous été obtenus par la technique du piquetage (les trous indiquant les contours de l'oiseau sont visibles), tout comme un oiseau simplement tracé dans la marge au f. 8r (Nadal, 2020, p. 159-160).
Dimensions  310 x 210 (185 x 120) mm Reliure :  Reliure du 16e-17e siècle, cousue sur six nerfs, restaurée le 3 février 1953. Ais de carton couverts d'une peau retournée brun clair. Tranches dorées (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 313-314). Autres caractéristiques matérielles :  Paris Présentation du contenu : 

1) Thomas Aquinas, Summa theologiae, pars prima, quaestio 1-119.

Plusieurs lacunes (feuillets découpés sans doute pour récupérer les initiales enluminés des débuts de chapitre) : les feuillets du début ont été découpés, le texte démarre à « ...suum. Et similiter ea quae in diversis scientiis philosophicis tractantus.. » (f. 1r) (Fin de la question 1, article 3). Il manque du texte de la fin de l'article II de la question 5 au début de la question 6 (un feuillet manquant entre le f. 8 et 9), de la fin de l'article IV de la question 78 au début de la question 79 (un feuillet manquant entre le f. 165 et 166).

2) Table des matières (f. 245r-248v).

Historique de la conservation :  Informations sur le traitement : Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (janvier 2021).

1953, Toulouse, capitale de province sous l'ancien régime, Toulouse, Musée des Augustins, n° 9, p. 12.

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. 135.

Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais (éd.), Colophons des manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle, t. II. Colophons signés E-H, Fribourg, Ed. univ. Fribourg, 1967, p. 93, n° 4263.

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Garand M., Mabille M., Metman J., in Samaran C., Marichal R. (dir.), Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris, CNRS, 1968, p. 397 (notice détaillée).

Tournoy G., « Francesco Florio, nouveliste italien », in McFarlane I. D. (éd.), Acta Conventus Neo-Latini Sanctandreani, Binghamton, New York, 1986, p. 197.

Tournoy G., « Francesco Florio's Novella Revisited », Humanistica Lovaniensia, 1991, vol. 40, p. 32. 

Mombello G., « Les Ditz des sages hommes de Guillaume Tardif : analyse morphologique », in Forner F., Monti C. M., Schmidt P. G. (éd.), Margarita amicorum : studi di cultura europea per Agostino Sottili, Milan, 2005, p. 735 note 9. 

Tournoy G., « An italian scribe at Bruges in the second half of the fifteenth century : Francesco Florio », in Claassens G.H.M, Verbeke W. (éd.), Medieval manuscripts in transition. Tradition and creative recycling, Louvain, Leuven university press, 2006, p. 266, p. 268.

Tournoy G., « Un humaniste italien en France, Francesco Florio », in Deramaix M., Vagenheim G. (dir.), L'Italie et la France dans l'Europe latine du XIVe au XVIIe siècle. Influence, émulation, traduction, Pub. des univ. de Rouen et du Havre, 2006, p. 66, p. 69.

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 88, p. 102 note 116, p. 108, p. 112, p. 120.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 10.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1, p. 159-160, fig. II-10, II-11.

Bibale ms. 214

Cote Ms. 214
Ancienne cote n° 142 (1819, Dauzat)
Ancienne cote I, 104 (avant 1885)
Titre Thomas Aquinas, Summa theologiae, prima pars
Date 1465 (voir Colophon)
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet de garde de restauration + 248 feuillets + 3 feuillets de fragment + 1 feuillet de garde de restauration
Écriture Littera textualis libraria. Le copiste est un dominicain d'origine italienne, Franciscus Florium : (f. 245r) : « Millesimo quadringentesimo sexagesimo quinto, ad honorem individue Trinitatis et virginie Marie gloriam, explicit prima pars Summe theologice viri sanctissimi preclarissimique doctoris fratris Thome de Aquino, ordinis sacri Predicatorum, scripta per Franciscum Florium, de provincia Romana, ejusdem almi ordinis Dominici fratrem, spacio dierum centum ; nam XXIIe mensis mai anno supra notato, in vigilia scilicet Ascensionis Parisius incepta, ejusdem anni augusti mensis XXVIIIe die, videlicet Augustino dicata, feliciter fuit ad finem reducta pariterque expleta. Deo gratias, amen » (Tournoy, 2006). Le chiffre XXVIIII a été corrigé en XXVIII : la fête de saint Augustin tombe en effet le 28 août, mais c'est entre le 22 mai et le 29 août qu'il s'écoule cent jours (1968, Garand, Mabille, Metman, p. 397).
Particularités codicologiques 21 cahiers de cinq bifeuillets. Il manque un feuillet avant le f. 1, entre les f. 8 et 9, entre les f. 165 et 166 et après le f. 248 (probablement un feuillet vierge). Lors de la restauration du livre en 1953, trois fragments (deux imprimés, un archivistique manuscrit) retrouvés dans les ais en carton, ont été reliés à la fin du manuscrit (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 313).
Réglure Réglure à l'encre rouge. Texte sur deux colonnes ; 47 lignes.
Décoration Une centaine de grandes initiales ornées peintes sur fond d'or, avec une baguette dorée ornée de feuillages ; plusieurs centaines d'initiales champies dorée sur fond rose ou bleue avec leurs petites bordures de feuilles et de fleurs. Il y a deux types de bordures principales, correspondant peut-être à des artistes différents.
Type A : baguette dorée unie agrémentés dans les marges supérieur et inférieur de feuillage et de fleurs (f. 1r-70v ; f. 95r-248r).
Type A1 : baguette dorée unie agrémenté d'un feuillage plus imposant que pour le type A (f. 10v).
Type B : bordure décorative sans baguette dorée, formée de feuillage et de fleurs (f. 71r-94v).
Quelques oiseaux agrémentent les feuillages aux f. 140v, 147r, 175v, 191v, 205r. Ils ont tous été obtenus par la technique du piquetage (les trous indiquant les contours de l'oiseau sont visibles), tout comme un oiseau simplement tracé dans la marge au f. 8r (Nadal, 2020, p. 159-160).
Dimensions 310 x 210 (185 x 120) mm
Reliure Reliure du 16e-17e siècle, cousue sur six nerfs, restaurée le 3 février 1953. Ais de carton couverts d'une peau retournée brun clair. Tranches dorées (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 313-314).
Autres caractéristiques matérielles Paris
Présentation du contenu

1) Thomas Aquinas, Summa theologiae, pars prima, quaestio 1-119.

Plusieurs lacunes (feuillets découpés sans doute pour récupérer les initiales enluminés des débuts de chapitre) : les feuillets du début ont été découpés, le texte démarre à « ...suum. Et similiter ea quae in diversis scientiis philosophicis tractantus.. » (f. 1r) (Fin de la question 1, article 3). Il manque du texte de la fin de l'article II de la question 5 au début de la question 6 (un feuillet manquant entre le f. 8 et 9), de la fin de l'article IV de la question 78 au début de la question 79 (un feuillet manquant entre le f. 165 et 166).

2) Table des matières (f. 245r-248v).

Historique de la conservation

Ce manuscrit provient de la bibliothèque du couvent des dominicains de Toulouse comme l'indique une inscription sur le plat supérieur Prima pars Summa sancti Thoma de Acquino. Pro communi bibliotheca Tolosani fratrum praedicatorum ; confirmé par l'étiquette probablement révolutionnaire : « Ms. ff. Praed[icatorum] n° 60 ».

Il a été copié à Paris en 1465 par Franciscum Florium, en cent jours (du 22 mai au 28 août) comme l'indique le colophon (voir écriture). Ce dominicain d'origine italienne est bien connu pour son travail de copiste et d'auteur. Entré au service du comte Jean V d'Armagnac en 1461, Franciscus Florium suit le comte jusqu'à Paris de 1464 à 1467, période au cours de laquelle il copie plusieurs manuscrits dont l'exemplaire conservé à Toulouse. Il quitte ensuite Paris pour Tours, où il écrit une description de la ville, et achève une novella probablement autobiographique racontant les amours contrariés de Camillo et Emilia. Après quoi, il entre ensuite au service de l'archevêque de Sens, Tristan de Salazar, pour qui il copie des manuscrits juridiques du Corpus juris canonici, encore conservés à Paris et à la Bibliothèque vaticane (toutes les informations sur ce personnage d'après Tournoy, 2006).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 148. Thomas. Summa theologica per F. Florium. Beau vélin L. maj et or d. Prov : Dom (Dominicains) 1 vol. / f. / vél. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 484). [Le n° 148 donné par Dauzat, ne correspond pas au n° 142 qui est marqué dans l'ouvrage, mais la description ne laisse aucun doute].

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (janvier 2021).
Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Ce document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Document numérisé
Bibliographie

1953, Toulouse, capitale de province sous l'ancien régime, Toulouse, Musée des Augustins, n° 9, p. 12.

Bibliographie

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. 135.

Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais (éd.), Colophons des manuscrits occidentaux des origines au XVIe siècle, t. II. Colophons signés E-H, Fribourg, Ed. univ. Fribourg, 1967, p. 93, n° 4263.

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Garand M., Mabille M., Metman J., in Samaran C., Marichal R. (dir.), Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris, CNRS, 1968, p. 397 (notice détaillée).

Tournoy G., « Francesco Florio, nouveliste italien », in McFarlane I. D. (éd.), Acta Conventus Neo-Latini Sanctandreani, Binghamton, New York, 1986, p. 197.

Tournoy G., « Francesco Florio's Novella Revisited », Humanistica Lovaniensia, 1991, vol. 40, p. 32. 

Mombello G., « Les Ditz des sages hommes de Guillaume Tardif : analyse morphologique », in Forner F., Monti C. M., Schmidt P. G. (éd.), Margarita amicorum : studi di cultura europea per Agostino Sottili, Milan, 2005, p. 735 note 9. 

Tournoy G., « An italian scribe at Bruges in the second half of the fifteenth century : Francesco Florio », in Claassens G.H.M, Verbeke W. (éd.), Medieval manuscripts in transition. Tradition and creative recycling, Louvain, Leuven university press, 2006, p. 266, p. 268.

Tournoy G., « Un humaniste italien en France, Francesco Florio », in Deramaix M., Vagenheim G. (dir.), L'Italie et la France dans l'Europe latine du XIVe au XVIIe siècle. Influence, émulation, traduction, Pub. des univ. de Rouen et du Havre, 2006, p. 66, p. 69.

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 88, p. 102 note 116, p. 108, p. 112, p. 120.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 10.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1, p. 159-160, fig. II-10, II-11.

Bibliographie

Bibale ms. 214

Retour en haut de page