Accueil CCFr  >   EADC Gregorius Magnus, Opera
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Gregorius Magnus, Opera

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création
Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885. Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008.
Révision des notices des manuscrits de provenance dominicaine par Emilie Nadal (avril 2021, programme Biblissima "La bibliothèque des Dominicains de Toulouse en ligne") : ms. 3, 18, 19, 20, 27, , 28, 29, 30, 31, 33, 35, 38, 43, 44, 47, 48, 49, 53, 57, 59, 77, 78, 79, 82, 83, 96, 98, 103, 104, 105, 110, 111, 112, 119, 125, 128, 154, 155, 157, 161, 168, 170, 171, 172, 173, 178, 185, 188, 191, 197, 214, 215, 259, 260, 261, 262, 263, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270, 274, 287, 296-297, 309, 313, 314, 332, 333, 335, 336, 337, 339, 342, 345-346, 347-348, 349, 361-362, 365, 378, 379, 385, 388, 392, 410, 418, 450, 460, 462, 467, 477, 478, 479, 480-481, 485, 486, 487, 488, 489, 490, 609, 610, 741, 744, 813, 814, 818, 823, 874, 883. Addition des cotes et des provenances du catalogue Dauzat de 1819 pour tous les manuscrits sur parchemin (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 457-487), à partir de la restitution transmise par Thomas Falmagne (mai 2021).
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms. 185 Ancienne cote :  n° 1 (1819, Dauzat) Ancienne cote :  I, 3 (avant 1885) Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet de garde de restauration + 322 feuillets + 1 feuillet de garde de restauration Écriture :  Littera textualis méridionale, atelier probablement albigeois. Copiste « A » qui travaille pour Bernard de Castanet dans le ms. BnF, latin 1849, et dix ans plus tôt dans les manuscrits de Toulouse, BM, ms. 185 (daté de 1291-1293) et ms. 154 (daté de 1293) (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. II, p. 42 ; Haruna-Czaplicki, 2008, p. 238-239, 248-250). Interventions du copiste réviseur, qui a laissé plusieurs signatures « Cor. » ou « c ». (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. II, p. 84). Particularités codicologiques :  Un feuillet isolé inséré en tête (f. 1) suivi de 35 cahiers essentiellement composés de cinq bifeuillets, sauf le cahier n° 3 (f. 22-27) de trois bifeuillets, le cahier n° 14 (f. 127-128) qui est un bifeuillet, le cahier n° 24 (f. 219-221) de trois feuillets, les cahier n° 29 (f. 252-259) et n° 35 (f. 310-317) composés de quatre bifeuillets, et le dernier cahier (f. 318-322) de cinq feuillets. Toutes les fins de cahiers disposent de réclames, sauf lorsqu'il s'agit de la fin d'une unité textuelle. La réclame du f. 251 ne correspond pas au début du cahier suivant, il doit donc manquer un cahier. Les gardes, contre gardes et claies du manuscrits étaient composés d'une Somme de philosophie du 13e-14e siècle, désormais détachées et conservés à part avec des fragments du même ouvrage provenant du ms. 189 (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 286-287).
Fragment : Somme de philosophie à identifier, 13e-14e siècle (Falmagne, 2016, p. 381, n° 72).
Réglure :  Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 37 lignes. Décoration :  76 initiales ornées, peintes en bleu, rose, orange, gris, vert (pas de dorure) formé d'entrelacs, de motifs végétaux (f. 139v...) et animaliers, notamment oiseaux (f. 2r, 272r, 284v) et dragons (f. 2r...). Nombreuses initiales filigranées, dont plusieurs à bandes d'I. Au f. 273v décor filigrané avec tête d'oiseau et visage.
Les enlumineurs de ce manuscrit ont travaillé à Albi dans la dernière décennie du 13e siècle pour seize des 17 manuscrits de Bernard de Castanet (par ordre chronologique) : Toulouse, BM, ms. 185, 154, 189, 157, 161, 168 ; Lyon, BM, ms. 464 ; Paris, BnF, latin 1849 ; Paris, BnF, latin 5767 ; Paris, BnF, latin 6428B ; Chambéry, BM, ms. 29 ; Toulouse, BM, ms. 188, 44, 204 ; Paris, BnF, latin 3374 ; Paris, BnF, latin 5235 (Haruna-Czaplicki, 2008, p. 250-260).
Dimensions  395 x 275 (270 x 195) mm Reliure :  Reliure du 16e siècle, cousue sur cinq nerfs, restaurée le 28 mars 1954 (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 286-287). Ais de bois couverts d'une peau brun foncé, estampée à froid d'un double encadrement de roulettes à motif fleuri. Deux fermoirs métalliques encore en place sur le plat inférieur. Autres caractéristiques matérielles :  Albi ou Toulouse Présentation du contenu : 

Contenu établi d'après Molinier (1885) et Haruna-Czaplicki (2006, t. II, p. 81-83).

Au f. 1v, ex-dono de Bernard de Castanet, précédé d'un court sommaire.

1) Gregorius Magnus, Super Cantica Canticorum (f. 2r-27r). « Incipit expositio beati Gregorii super Cantica Canticorum - Quia si ceco ac indisposito cordi sermo divinus voce propria, voce videlicet propria, loqueretur, non caperet, per quedam enigmata misericorditer monet et revocat et per res notas latenter ei amorem rerum non notarum vel sic insinuat...-...cui immensas gratias quoad usque vivimus reddamus, cui pro nobis tradito et resurgenti immortalitatem nos ipsos et spiritum et corpus debemus, qui vivit cum Deo patre in unitate Spiritus sancti per infinita secula seculorum. Amen ». PL 79, c. 493-548. Colophon daté de 1292 au f. 27r. Texte D de la tradition manuscrite, reprise du commentaire de Robert de Tombelaine avec un nouveau prologue : Quis si caeco (Haruna-Czaplicki, 2006, t. II, p. 81). Au-dessus de la première colonne du f. 1r, d'une main du 14e siècle : « Credo quod ista expositio sit vel Ieronimi vel Origenis, non enim inter libros Gregorii dicitur quod scripserit super Cantica, etiam quia in hoc opere non apparet stilus ipsius ».

2-1) Gregorius Magnus, Omilie in Ezechielem prophetam (f. 28r-126v). PL 76, c. 785-1072. Précédé de la lettre à l'évêque Marien « Omilias que in beato Ezechiele... ». L'ouvrage est divisé en 174 chapitres. Colophon daté de 1291 au f. 126v.

2-2) Tables des chapitre de l'Omilie in Ezechielem prophetam (f. 127r-128v).

3) Gregorius Magnus, Omelie super Evangelia (f. 129r-220r). PL 76, c. 1075-1312. Préface à Secundinus : « Reverendissimo atque sanctissimo fratri Secundino coepiscopo Gregorius servus servorum Dei salutem. Inter sacra missarum sollempnia... »

4) Gregorius Magnus, Sermo de mortalitate ad populum in basilica Sancti Johannis (f. 220r-220v) : « Oportet, fratres karissimi, ut flagella Dei... ». PL 76, c. 1311-1314.

5) Gregorius Magnus, Decretum de clero in basilica Beati Petri apostoli (f. 220v-221v). PL 77, c. 1334-1339. Décrétales du 5 juillet 595, voir Jaffé, Regesta pontificum, p. 114.

6-1) Table des capitula du Regule pastorales (f. 222r-222v)

6-2) Gregorius Magnus, Regule pastorales ad sanctum Johannem episcopum (f. 223r-259r). PL 77, c. 13-128. L'ouvrage est divisé en 65 chapitres.

7) Gregorius Magnus, Liber dialogorum beati Gregorii, pape urbis Rome (f. 260r-322v) : « Quadam die nimiis quorundam... ». PL 77, c. 149-432 et PL 66, c. 125-204. L'ouvrage est divisé en 150 chapitres. Colophon dat de 1293 au f. 322v.

Historique de la conservation :  Informations sur le traitement : Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (février 2021).

1954, Dix siècles d'enluminure et de sculpture en Languedoc, VIIe-XVIe siècles, Toulouse, Musée des Augustins, n° 43, p. 32 (J. Porcher).

1955, Exposition. Histoire et iconographie du catharisme, Castres, Musée Goya, n° 15, p. 11.

1985, Les Jacobins, 1385-1985, Toulouse, Réfectoire des Jacobins, n° 56, p. 35 (P. Cazalès-Rico).

1989, Patrimoine public et Révolution française, Toulouse, Réfectoire des Jacobins, n° 6, p. 122-123 (Y. Carbonell-Lamothe et P. Cazalès-Rico).

1993, Archéologie du livre médiéval, Toulouse, Bibliothèque municipale, n° 5, p. 16.

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 112-114.https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/112/mode/2up

Roschach E., Histoire graphique de l'ancienne province de Languedoc, Toulouse, Privat, 1905, p. 5 (fig. 5), p. 345 (fig. 249).https://archive.org/details/histoiregnra16viccuoft/page/4/mode/2up

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Garand M., Mabille M., Metman J., in Samaran C., Marichal R. (dir.), Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris, CNRS, 1968, p. 393 (notice détaillée).https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k48325/f434.item

Etaix R., « Répertoire des manuscrits des homélies sur l'Évangile de saint Grégoire le Grand », Sacris erudiri, 36, 1996, p. 137.

Heid-Guillaume C., Ritz A., Holtz L., Manuscrits médiévaux de Chambéry, Textes et enluminures, Turnhout, Brepols ; Paris, CNRS, 1998, p. 116.

Supino Martini P., « Orientamenti per la datazione e la localizzazione delle cosiddette litterae textuales italiane ed iberiche nei secoli XII-XIV », Scriptorium, 2000, t. 54-1, p. 32 note 28. https://doi.org/10.3406/scrip.2000.1902

Haruna-Czaplicki H., Les manuscrits enluminés exécutés pour Bernard de Castanet, évêque d'Albi de 1276 à 1308 et la production du livre à Toulouse aux alentours de 1300, Thèse de doctorat sous la direction de M. Pradalier-Schlumberger, Toulouse, Université de Toulouse II - Le Mirail, 2006, vol. II, p. 80-88 (notice détaillée).

Haruna-Czaplicki H., « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2008, t. 68, p. 227-281.https://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_68/09_haruna.pdf

Bilotta M. A., « Images dans les marges des manuscrits toulousains de la première moitié du XIVe siècle », Mélanges de l'École française de Rome, 2009, 121, n° 2, p. 352-353.https://www.persee.fr/doc/mefr_1123-9883_2009_num_121_2_9524

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 107, p. 113.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 362 n° 63, p. 381 n° 72.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 8.

Haruna-Czaplicki H., « Les livres et l'amitié. Les manuscrits enluminés donnés aux dominicains de Toulouse par Bernard de Castanet » in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 69-79.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1.

Bibale ms. 185

Initiale ms. 185

Cote Ms. 185
Ancienne cote n° 1 (1819, Dauzat)
Ancienne cote I, 3 (avant 1885)
Titre Gregorius Magnus, Opera
Date 1291-1293 (voir colophons)
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet de garde de restauration + 322 feuillets + 1 feuillet de garde de restauration
Écriture Littera textualis méridionale, atelier probablement albigeois. Copiste « A » qui travaille pour Bernard de Castanet dans le ms. BnF, latin 1849, et dix ans plus tôt dans les manuscrits de Toulouse, BM, ms. 185 (daté de 1291-1293) et ms. 154 (daté de 1293) (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. II, p. 42 ; Haruna-Czaplicki, 2008, p. 238-239, 248-250). Interventions du copiste réviseur, qui a laissé plusieurs signatures « Cor. » ou « c ». (Haruna-Czaplicki, 2006, vol. II, p. 84).
Particularités codicologiques Un feuillet isolé inséré en tête (f. 1) suivi de 35 cahiers essentiellement composés de cinq bifeuillets, sauf le cahier n° 3 (f. 22-27) de trois bifeuillets, le cahier n° 14 (f. 127-128) qui est un bifeuillet, le cahier n° 24 (f. 219-221) de trois feuillets, les cahier n° 29 (f. 252-259) et n° 35 (f. 310-317) composés de quatre bifeuillets, et le dernier cahier (f. 318-322) de cinq feuillets. Toutes les fins de cahiers disposent de réclames, sauf lorsqu'il s'agit de la fin d'une unité textuelle. La réclame du f. 251 ne correspond pas au début du cahier suivant, il doit donc manquer un cahier. Les gardes, contre gardes et claies du manuscrits étaient composés d'une Somme de philosophie du 13e-14e siècle, désormais détachées et conservés à part avec des fragments du même ouvrage provenant du ms. 189 (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 286-287).
Fragment : Somme de philosophie à identifier, 13e-14e siècle (Falmagne, 2016, p. 381, n° 72).
Réglure Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 37 lignes.
Décoration 76 initiales ornées, peintes en bleu, rose, orange, gris, vert (pas de dorure) formé d'entrelacs, de motifs végétaux (f. 139v...) et animaliers, notamment oiseaux (f. 2r, 272r, 284v) et dragons (f. 2r...). Nombreuses initiales filigranées, dont plusieurs à bandes d'I. Au f. 273v décor filigrané avec tête d'oiseau et visage.
Les enlumineurs de ce manuscrit ont travaillé à Albi dans la dernière décennie du 13e siècle pour seize des 17 manuscrits de Bernard de Castanet (par ordre chronologique) : Toulouse, BM, ms. 185, 154, 189, 157, 161, 168 ; Lyon, BM, ms. 464 ; Paris, BnF, latin 1849 ; Paris, BnF, latin 5767 ; Paris, BnF, latin 6428B ; Chambéry, BM, ms. 29 ; Toulouse, BM, ms. 188, 44, 204 ; Paris, BnF, latin 3374 ; Paris, BnF, latin 5235 (Haruna-Czaplicki, 2008, p. 250-260).
Dimensions 395 x 275 (270 x 195) mm
Reliure Reliure du 16e siècle, cousue sur cinq nerfs, restaurée le 28 mars 1954 (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1953-1954, p. 286-287). Ais de bois couverts d'une peau brun foncé, estampée à froid d'un double encadrement de roulettes à motif fleuri. Deux fermoirs métalliques encore en place sur le plat inférieur.
Autres caractéristiques matérielles Albi ou Toulouse
Présentation du contenu

Contenu établi d'après Molinier (1885) et Haruna-Czaplicki (2006, t. II, p. 81-83).

Au f. 1v, ex-dono de Bernard de Castanet, précédé d'un court sommaire.

1) Gregorius Magnus, Super Cantica Canticorum (f. 2r-27r). « Incipit expositio beati Gregorii super Cantica Canticorum - Quia si ceco ac indisposito cordi sermo divinus voce propria, voce videlicet propria, loqueretur, non caperet, per quedam enigmata misericorditer monet et revocat et per res notas latenter ei amorem rerum non notarum vel sic insinuat...-...cui immensas gratias quoad usque vivimus reddamus, cui pro nobis tradito et resurgenti immortalitatem nos ipsos et spiritum et corpus debemus, qui vivit cum Deo patre in unitate Spiritus sancti per infinita secula seculorum. Amen ». PL 79, c. 493-548. Colophon daté de 1292 au f. 27r. Texte D de la tradition manuscrite, reprise du commentaire de Robert de Tombelaine avec un nouveau prologue : Quis si caeco (Haruna-Czaplicki, 2006, t. II, p. 81). Au-dessus de la première colonne du f. 1r, d'une main du 14e siècle : « Credo quod ista expositio sit vel Ieronimi vel Origenis, non enim inter libros Gregorii dicitur quod scripserit super Cantica, etiam quia in hoc opere non apparet stilus ipsius ».

2-1) Gregorius Magnus, Omilie in Ezechielem prophetam (f. 28r-126v). PL 76, c. 785-1072. Précédé de la lettre à l'évêque Marien « Omilias que in beato Ezechiele... ». L'ouvrage est divisé en 174 chapitres. Colophon daté de 1291 au f. 126v.

2-2) Tables des chapitre de l'Omilie in Ezechielem prophetam (f. 127r-128v).

3) Gregorius Magnus, Omelie super Evangelia (f. 129r-220r). PL 76, c. 1075-1312. Préface à Secundinus : « Reverendissimo atque sanctissimo fratri Secundino coepiscopo Gregorius servus servorum Dei salutem. Inter sacra missarum sollempnia... »

4) Gregorius Magnus, Sermo de mortalitate ad populum in basilica Sancti Johannis (f. 220r-220v) : « Oportet, fratres karissimi, ut flagella Dei... ». PL 76, c. 1311-1314.

5) Gregorius Magnus, Decretum de clero in basilica Beati Petri apostoli (f. 220v-221v). PL 77, c. 1334-1339. Décrétales du 5 juillet 595, voir Jaffé, Regesta pontificum, p. 114.

6-1) Table des capitula du Regule pastorales (f. 222r-222v)

6-2) Gregorius Magnus, Regule pastorales ad sanctum Johannem episcopum (f. 223r-259r). PL 77, c. 13-128. L'ouvrage est divisé en 65 chapitres.

7) Gregorius Magnus, Liber dialogorum beati Gregorii, pape urbis Rome (f. 260r-322v) : « Quadam die nimiis quorundam... ». PL 77, c. 149-432 et PL 66, c. 125-204. L'ouvrage est divisé en 150 chapitres. Colophon dat de 1293 au f. 322v.

Historique de la conservation

Livre copié pour Bernard de Castanet, alors évêque d'Albi (1275-1308), entre 1291 et 1293, comme l'attestent les trois colophons placés à la fin des unités textuelles : « Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M°CC°nonagesimo secundo » (f. 27r), et d'une autre main du 14e siècle : « Ad sequentes est additus, quia est hic secundo, licet in sequentibus sit primo ». (Molinier, 1885, p.112-114) ; « Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M°CC°nonagesimo primo » (f. 126v) et « Hunc librum fecit scribi dominus Bernardus de Castaneto, episcopus Albiensis, anno Domini M°CC° nonagesimo tercio » (f. 322v). Le livre a été donné par Bernar de Castanet au couvent des dominicains de Toulouse avec neuf autres manuscrits (par ordre chronologique : Toulouse, BM, ms. 185, 154, 189, 157, 178, 161, 168, 188, 44, 204). Il a été donné lorsque Bernard de Castanet était évêque du Puy entre 1308 et 1316 (f. 1v) : « Istud volumen dedit reverendus pater dominus Bernardus de Castaneto, divina providencia episcopus Aniencis [Le Puy], conventui fratrum Predicatorum de Tholosa cum conditionibus quod non possit dari, vendi, permutari, impignorari, extra conventum accomodari seu quocumque alio titulo alienari et sic recepit ipsum dictus conventus, quod si fierit, dat ipsum Summo Pontifici... ».

Le motif fleuri de la reliure du 16e siècle, typique des livres des dominicains de Toulouse confirme la présence de l'ouvrage dans le fonds des dominicains pendant la période moderne.

- Inventaire de la bibliothèque des dominicains de Toulouse par le Père Laqueille en 1683 : S. 32, P. 10 : Divus Gregorius in Cantica, item Pastorale et Dialogi (Toulouse, BM, ms. 883, f. 134v).

- Liste de quelques livres conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse, établie vers 1680 : Gregorii Magni opera in cantica, Ezechielem, Evangelia et pastorale et dialogi (Paris, BnF, ms. latin 10395, f. 232r).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 1. Gregorii. In Cantica Canticorum. B. de Casteneto. Lettres initiales dorées. Bois. Prov. : Dom. (Dominicains) 1 / f. 1293 / vél. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 469).

Les manuscrits 105, 185, 388, 489 et 490 ont été prêtés au Musée de Castres pour une exposition du 25 novembre au 6 octobre 1955 (BM de Toulouse, Communication des manuscrits à l'extérieur, p. 30). Le ms. 185 a été prêté au Musée de Narbonne, du 6 juillet au 12 septembre 1960 (expo ? ). (p. 37).

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (février 2021).
Document(s) de substitutionCe document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)Document numérisé
Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Bibliographie

1954, Dix siècles d'enluminure et de sculpture en Languedoc, VIIe-XVIe siècles, Toulouse, Musée des Augustins, n° 43, p. 32 (J. Porcher).

1955, Exposition. Histoire et iconographie du catharisme, Castres, Musée Goya, n° 15, p. 11.

1985, Les Jacobins, 1385-1985, Toulouse, Réfectoire des Jacobins, n° 56, p. 35 (P. Cazalès-Rico).

1989, Patrimoine public et Révolution française, Toulouse, Réfectoire des Jacobins, n° 6, p. 122-123 (Y. Carbonell-Lamothe et P. Cazalès-Rico).

1993, Archéologie du livre médiéval, Toulouse, Bibliothèque municipale, n° 5, p. 16.

Bibliographie

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 112-114.https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/112/mode/2up

Roschach E., Histoire graphique de l'ancienne province de Languedoc, Toulouse, Privat, 1905, p. 5 (fig. 5), p. 345 (fig. 249).https://archive.org/details/histoiregnra16viccuoft/page/4/mode/2up

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Garand M., Mabille M., Metman J., in Samaran C., Marichal R. (dir.), Catalogue des manuscrits en écriture latine portant des indications de date, de lieu ou de copiste, t. VI, Bourgogne, Centre, Sud-Est et Sud-Ouest de la France, Paris, CNRS, 1968, p. 393 (notice détaillée).https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k48325/f434.item

Etaix R., « Répertoire des manuscrits des homélies sur l'Évangile de saint Grégoire le Grand », Sacris erudiri, 36, 1996, p. 137.

Heid-Guillaume C., Ritz A., Holtz L., Manuscrits médiévaux de Chambéry, Textes et enluminures, Turnhout, Brepols ; Paris, CNRS, 1998, p. 116.

Supino Martini P., « Orientamenti per la datazione e la localizzazione delle cosiddette litterae textuales italiane ed iberiche nei secoli XII-XIV », Scriptorium, 2000, t. 54-1, p. 32 note 28. https://doi.org/10.3406/scrip.2000.1902

Haruna-Czaplicki H., Les manuscrits enluminés exécutés pour Bernard de Castanet, évêque d'Albi de 1276 à 1308 et la production du livre à Toulouse aux alentours de 1300, Thèse de doctorat sous la direction de M. Pradalier-Schlumberger, Toulouse, Université de Toulouse II - Le Mirail, 2006, vol. II, p. 80-88 (notice détaillée).

Haruna-Czaplicki H., « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 2008, t. 68, p. 227-281.https://societearcheologiquedumidi.fr/_samf/memoires/t_68/09_haruna.pdf

Bilotta M. A., « Images dans les marges des manuscrits toulousains de la première moitié du XIVe siècle », Mélanges de l'École française de Rome, 2009, 121, n° 2, p. 352-353.https://www.persee.fr/doc/mefr_1123-9883_2009_num_121_2_9524

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 107, p. 113.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 362 n° 63, p. 381 n° 72.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 37 note 8.

Haruna-Czaplicki H., « Les livres et l'amitié. Les manuscrits enluminés donnés aux dominicains de Toulouse par Bernard de Castanet » in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 69-79.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1.

Bibliographie

Bibale ms. 185

Initiale ms. 185

Retour en haut de page