Accueil CCFr  >   EADC Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium S. Augustini, tome 4.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium S. Augustini, tome 4.

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Cote Ms. 170-173
Ancienne cote n° 7 (1819, Dauzat)
Autre cote I, 4 (avant 1885)
Titre Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium sancti Augustini
Date 1343 (un des texte est dédié à Clément VI)-1375 (voir Décor)
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle Quatre volumes
Particularités codicologiques Les 14 feuillets d'une Bible utilisés dans les gardes des ms. 170, 171, 172 et 173 ont été détachés et rassemblés à part avec d'autres fragments du même livre (BM de Toulouse, Rapport de restauration, 1950-1952, p. 267). Fragment : Biblia. Ioel, Amos, Mi, Hab, Za, Ma (ms. 35, ms. 477, ms. 462 ms. 204), Mcc (ms. 170, ms. 197, ms. 173, ms. 171, ms. 172), vers 1300 (Falmagne, 2016, p. 372, 381, n° 61)
Autres caractéristiques matérielles France méridionale
Historique de la conservation

Les quatre manuscrits proviennent de la bibliothèque du couvent des dominicains de Toulouse, d'après le motif estampé de leur reliure (avec rinceaux et dragons) et l'étiquette 58 ; tous deux typiques des livres de cette bibliothèque respectivement aux 16e et 18e siècle. Un ex-libris moderne figure également dans le tome 3 : Pro Bibliotheca conventus Tolosani fratrum predicatorum (ms. 172, f. 1r). Les manuscrits 171 et 172 portent encore l'étiquette de provenance probablement révolutionnaire « Ms. Praed[icatorum] n° 24. t. 2 ». En bas du f. 181v du ms. 171, la note « heremite » pourrait être une allusion à une possible donation de ce livre par les Ermites de saint Augustin (Morard, Bibale) à moins qu'il ne s'agisse d'une référence à l'ordre auquel appartenait l'auteur.

- Inventaire de la bibliothèque des dominicains de Toulouse par le Père Laqueille en 1683 : D. 8, P. 7 : Milleloquium Augustini fratris Bartolomei Urbinatis (Toulouse, BM, ms. 883, f. 105v) [en supposant que les volumes aient été cités parmi les imprimés].

- Liste de quelques livres conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse, établie vers 1680 : Idem Augustini Milleloquium volumina quattuor (Paris, BnF, ms. latin 10395, f. 232r).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 7. Augustinus. Milleloquium veritatis Barth. ab Urbin. Prov : D (Dominicains) 4 vol. / f. / vélin (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 459).

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (janvier 2021).
Bibliographie

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. VIII, p. 103

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 75 note 9, p. 102 note 116, p. 107, p. 120 note 126.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 372, p. 381 n° 61.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 40 note 13 et 14, p. 43.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1, p. 154.

Bibliographie

Bibale ms. 170

Bibale ms. 171

Bibale ms. 172

Bibale ms. 173

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  Ms. 173 Division :  Tome 4 Importance matérielle :  1 feuillet de garde de restauration + 199 feuillets + 1 feuillet de garde de restauration Écriture :  Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 55-56 lignes. Particularités codicologiques :  18 cahiers de cinq bifeuillets des cahiers n° 1 à 6 (f. 1-60), de six bifeuillets des cahiers n° 7 à 17 (f. 61-192). Dernier cahier (f. 193-198) de trois bifeuillets. Réclames parfois ornées. Dimensions  375 x 265 (275 x 185) mm Reliure :  Reliure du 16e siècle cousue sur cinq nerfs, restaurée le 29 juillet 1952. Ais de bois couverts d'une peau brun clair estampée à froid d'un décor de roulettes typique de la bibliothèque des dominicains de Toulouse (rinceaux et dragon). Sept clous de cuivre sur le plat supérieur et trois clous sur les tranches de queue du livre. En tête du plat supérieur, vestige d'un emplacement pour la chaîne. Autres caractéristiques matérielles :  Littera textualis libraria méridionale. Variation de module selon le nombre de lignes Huit initiales puzzle filigranées à bandes d'I (f. 1r, 95r, 117r, 169v, 177v, 179r, 181r, 185r), en bleue et or. Deux initiale peinte en or sur fond rose et bleu, avec (f. 34v) et sans bande d'I (f. 35r). Nombreuses initiales filigranées à l'encre rouge et violette. A l'encre, un ours tenant un objet circulaire (f. 1r) et au-dessus d'une réclame, un homme nu à tête d'ours tenant une plume, surmonté du chapeau cardinalice dans un passage concernant les mots « schisme et schismatique » (f. 50v). L'initiale peinte en rose et bleu du f. 35r est la seule initiale ornée qui ne marque pas le début d'une nouvelle lettre de l'index, mais le mot Sacerdos. Le mot Scriptor (f. 51v) a été orné de petits personnages insérés entre les lettres en majuscule, selon un traitement qu'on ne trouve que pour ce mot. L'initiale puzzle filigranée marquant le début des mots débutant par X (Christus) représente un orgue portatif remarquablement détaillé (f. 169v)   Présentation du contenu : 

1) Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium S. Augustini (f.1r-179v), tome 4.

Radix-Ruina (f. 1r-34v), Sabbatum-Suspitio (f. 34v-95r), Tabernaculum-Turbatio (f. 95r-117r), Vanitas-Uxor (f. 117r-169v), XPus [Christus]-XPstianus [Christianus] (f. 169v-177v), Ydea-Ysaias (f. 177v-179r), Zacharias-Zizania (f. 179r-v). Explicit Milleloquium veritatis Augstini, compillatum a fratre Bartholomeo de Urbino ordinis fratrum Heremitarum sancti Augustini (f. 185v).

2) Table des œuvres et des lettres de saint Augustin (f. 181r-195v) : Incipit distintio Augustini seu sufficientia librorum...(f. 181r), Explicit tabula epistularum Augustini....(f. 185r), Incipit tabula librorum eiusdem (f. 185r).

3) Table des sermons de saint Augustin, par matière (f. 196r-198r). Inachevé (dernier feuillet lacéré).

Selon Molinier (1885), cet ouvrage a été imprimé à Paris en 1555, in-folio, d'après des manuscrits semblables à celui-ci.

Cote Ms. 173
Division Tome 4
Titre Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium S. Augustini, tome 4.
Importance matérielle 1 feuillet de garde de restauration + 199 feuillets + 1 feuillet de garde de restauration
Écriture Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes, 55-56 lignes.
Particularités codicologiques 18 cahiers de cinq bifeuillets des cahiers n° 1 à 6 (f. 1-60), de six bifeuillets des cahiers n° 7 à 17 (f. 61-192). Dernier cahier (f. 193-198) de trois bifeuillets. Réclames parfois ornées.
Dimensions 375 x 265 (275 x 185) mm
Reliure Reliure du 16e siècle cousue sur cinq nerfs, restaurée le 29 juillet 1952. Ais de bois couverts d'une peau brun clair estampée à froid d'un décor de roulettes typique de la bibliothèque des dominicains de Toulouse (rinceaux et dragon). Sept clous de cuivre sur le plat supérieur et trois clous sur les tranches de queue du livre. En tête du plat supérieur, vestige d'un emplacement pour la chaîne.
Autres caractéristiques matérielles Littera textualis libraria méridionale. Variation de module selon le nombre de lignes Huit initiales puzzle filigranées à bandes d'I (f. 1r, 95r, 117r, 169v, 177v, 179r, 181r, 185r), en bleue et or. Deux initiale peinte en or sur fond rose et bleu, avec (f. 34v) et sans bande d'I (f. 35r). Nombreuses initiales filigranées à l'encre rouge et violette. A l'encre, un ours tenant un objet circulaire (f. 1r) et au-dessus d'une réclame, un homme nu à tête d'ours tenant une plume, surmonté du chapeau cardinalice dans un passage concernant les mots « schisme et schismatique » (f. 50v). L'initiale peinte en rose et bleu du f. 35r est la seule initiale ornée qui ne marque pas le début d'une nouvelle lettre de l'index, mais le mot Sacerdos. Le mot Scriptor (f. 51v) a été orné de petits personnages insérés entre les lettres en majuscule, selon un traitement qu'on ne trouve que pour ce mot. L'initiale puzzle filigranée marquant le début des mots débutant par X (Christus) représente un orgue portatif remarquablement détaillé (f. 169v)  
Présentation du contenu

1) Bartholomaeus de Urbino, Milleloquium S. Augustini (f.1r-179v), tome 4.

Radix-Ruina (f. 1r-34v), Sabbatum-Suspitio (f. 34v-95r), Tabernaculum-Turbatio (f. 95r-117r), Vanitas-Uxor (f. 117r-169v), XPus [Christus]-XPstianus [Christianus] (f. 169v-177v), Ydea-Ysaias (f. 177v-179r), Zacharias-Zizania (f. 179r-v). Explicit Milleloquium veritatis Augstini, compillatum a fratre Bartholomeo de Urbino ordinis fratrum Heremitarum sancti Augustini (f. 185v).

2) Table des œuvres et des lettres de saint Augustin (f. 181r-195v) : Incipit distintio Augustini seu sufficientia librorum...(f. 181r), Explicit tabula epistularum Augustini....(f. 185r), Incipit tabula librorum eiusdem (f. 185r).

3) Table des sermons de saint Augustin, par matière (f. 196r-198r). Inachevé (dernier feuillet lacéré).

Selon Molinier (1885), cet ouvrage a été imprimé à Paris en 1555, in-folio, d'après des manuscrits semblables à celui-ci.

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Ce document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Document numérisé
Retour en haut de page