Accueil CCFr  >   EADC « Missale secundum consuetudinem Romane curie. » En tête, un calendrier avec nombreuses additions postérieures. Parties notées
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

« Missale secundum consuetudinem Romane curie. » En tête, un calendrier avec nombreuses additions postérieures. Parties notées

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  90 Autre cote :  I, 74 Support :  Vélin Importance matérielle :  407 feuillets Dimensions  Hauteur, 322 mm Reliure :  Reliure du XVIIe siècle, en veau Autres caractéristiques matérielles :  Manuscrit à 2 colonnes Magnifiquement orné, avec nombreuses miniatures ; beaucoup de lettres ornées d'un travail délicat, rinceaux et encadrements. — Les miniatures forment des lettres ; les couleurs sont extrêmement fraîches, mais le dessin des figures est défectueux. Chaque miniature est accompagnée de petits dessins de plusieurs couleurs, rappelant les émaux du temps. En outre, sur les pages qui portent des encadrements, aux rinceaux s'ajoutent de petits médaillons, dans lesquels sont figurées la vie du Christ et celle de la Vierge. Enfin, le volume contient une grande peinture, représentant le Christ en croix avec les saintes femmes et un groupe de soldats ; aux angles se trouvent des médaillons ; fond quadrillé or et bleu avec fleurs de lys blanches. — Au feuillet 200, un prélat en costume de franciscain, debout, mitré, tenant d'une main une crosse, de l'autre un livre ; au-dessous les mots Johannes episcopus Rivensis. De chaque côté un écusson ; le premier est parti d'azur à trois croissants d'or et de gueules à trois coquilles d'or ; le second est d'or à un grenadier de sinople, chargé de grenades au naturel. — La même figure se retrouve sur l'un des derniers feuillets, seulement l'évêque y porte la barbe Présentation du contenu : A l'office des morts, on lit ce qui suit, d'une main du milieu du XIVe siècle : et pro domino Johanne, episcopo Rivensi, qui hanc capellaniam edificavit et hoc missale dedit anno Domini M CCC XLIII, et pro domina Johanna regina Francie, et pro domino Robberto, rege Cecilie. — Ce Jean, évêque de Rieux, est Jean Ier de la Tixerenderie, qui siégea de 1322 à 1348 et fonda une chapellenie dans l'église des Cordeliers de Toulouse où il fut enterré. Le premier des écussons plus haut décrits porte les armes de ce prélat ; on le retrouve sur son tombeau, conservé aujourd'hui au Musée de Toulouse (voy. E. Roschach, Catalogue des antiquités du Musée de Toulouse, 1866, p. 266-267). — A la fin, quelques prières ajoutées au XVe siècle. Note : Franciscains.
90
Autre cote I, 74
Titre « Missale secundum consuetudinem Romane curie. » En tête, un calendrier avec nombreuses additions postérieures. Parties notées
Date Commencement du XIVe siècle
Langue latin
Support Vélin
Importance matérielle 407 feuillets
Dimensions Hauteur, 322 mm
Reliure Reliure du XVIIe siècle, en veau
Autres caractéristiques matérielles Manuscrit à 2 colonnes Magnifiquement orné, avec nombreuses miniatures ; beaucoup de lettres ornées d'un travail délicat, rinceaux et encadrements. — Les miniatures forment des lettres ; les couleurs sont extrêmement fraîches, mais le dessin des figures est défectueux. Chaque miniature est accompagnée de petits dessins de plusieurs couleurs, rappelant les émaux du temps. En outre, sur les pages qui portent des encadrements, aux rinceaux s'ajoutent de petits médaillons, dans lesquels sont figurées la vie du Christ et celle de la Vierge. Enfin, le volume contient une grande peinture, représentant le Christ en croix avec les saintes femmes et un groupe de soldats ; aux angles se trouvent des médaillons ; fond quadrillé or et bleu avec fleurs de lys blanches. — Au feuillet 200, un prélat en costume de franciscain, debout, mitré, tenant d'une main une crosse, de l'autre un livre ; au-dessous les mots Johannes episcopus Rivensis. De chaque côté un écusson ; le premier est parti d'azur à trois croissants d'or et de gueules à trois coquilles d'or ; le second est d'or à un grenadier de sinople, chargé de grenades au naturel. — La même figure se retrouve sur l'un des derniers feuillets, seulement l'évêque y porte la barbe
Présentation du contenu A l'office des morts, on lit ce qui suit, d'une main du milieu du XIVe siècle : et pro domino Johanne, episcopo Rivensi, qui hanc capellaniam edificavit et hoc missale dedit anno Domini M CCC XLIII, et pro domina Johanna regina Francie, et pro domino Robberto, rege Cecilie. — Ce Jean, évêque de Rieux, est Jean Ier de la Tixerenderie, qui siégea de 1322 à 1348 et fonda une chapellenie dans l'église des Cordeliers de Toulouse où il fut enterré. Le premier des écussons plus haut décrits porte les armes de ce prélat ; on le retrouve sur son tombeau, conservé aujourd'hui au Musée de Toulouse (voy. E. Roschach, Catalogue des antiquités du Musée de Toulouse, 1866, p. 266-267). — A la fin, quelques prières ajoutées au XVe siècle.
Mention de provenance

Franciscains.

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux . Ce manuscrit est également consultable dans la bibliothèque numérique de Toulouse. Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Manuscrit numérisé - Bibliothèque numérique de Toulouse
Index

 - Jean Ier de la Tixerenderie, évêque de Rieux (1322-1348) Jean Ier de la Tixerenderie, évêque de Rieux (1322-1348)  -  Description d'un missel lui ayant appartenu Description d'un missel lui ayant appartenu

 - Jeanne, reine de France Jeanne, reine de France

 - Robert, roi de Sicile Robert, roi de Sicile

 - Missel  -  Missale romanum Missale romanum

 - Peintures

Retour en haut de page