Accueil CCFr  >   EADC Recueil des antiquités de la ville de Valenciennes, composé en 1552 par Louis de la Fontaine, dit Wicart
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Recueil des antiquités de la ville de Valenciennes, composé en 1552 par Louis de la Fontaine, dit Wicart

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore. Douai, Nord Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VI. Douai
Cote 1-1239
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Douai
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Douai, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) C. Dehaisnes
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1878
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VI. Douai. Paris, Imprimerie nationale, 1878.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes

Autre(s) fichier(s) lié(s) à cette institution:

Présentation du contenu
Titre SUPPLÉMENT
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  1183 Importance matérielle :  3 volumes, 100, 255 et 356 feuillets Dimensions  300 mm × 200 Reliure :  L'ouvrage entier est bien conservé, relié en veau, aux armes de S. Le Boucq, dont le nom est sur le plat avec la date de 1619 Autres caractéristiques matérielles :  Nos volumes renferment un grand nombre de miniatures sur pages entières, peintes à l'aquarelle, ainsi que des blasons, des monnaies, etc. Présentation du contenu : 

Ce remarquable manuscrit se compose de trois volumes. — Le premier, de 100 feuillets, papier, commence par une note de M. Tordreau, né à Valenciennes en 1715, laquelle reproduit un feuillet volant, malheureusement égaré, écrit de la main de Simon Le Boucq, et commençant ainsi : « Moy, Simon Le Boucq, faisant rechercher des mémoires de la ville de Valenciennes, lieu de ma naissance et résidence, je trouvai entre autres pièces de remarque, ce présent volume et deux suivants entre les mains de Dlle Jeanne de la Croix, veuve de feu maistre Henry Doultreman. » Il raconte ensuite que, malgré les répugnances de cette dame, il parvint à lui acheter l'ouvrage au prix de 225 florins, somme énorme pour l'époque, qu'il le fit restaurer « et l'emplifia sur le derrière d'aucuns mémoires qui n'y estoient compris. » Vient ensuite un dizain sur « l'imposition du nom de la ville de Valenchienne, » daté de 1553. Après un avertissement au lecteur, commence le chapitre premier : « Des divins présaiges et divinements non sinistres quy furent faictz à la première construction de Vallenchienne. »

Le deuxième volume, contenant 255 feuillets, commence par un « prologue au lecteur bénévole, » à la suite duquel se trouve le chapitre de « Jehan Davesnes et de la chartre que le dit donna. » En tête du dernier volume, de 356 feuillets, figure un troisième prologue, suivi de la « très-illustre et très-inclite généalogie du roi don Philippe de Castille (Philippe II). » A la fin sont quelques feuillets blancs destinés sans doute aux « amplifications » de Simon Le Boucq, qui ne paraissent consister qu'en un mémoire sur les monnaies de Valenciennes, inséré à la fin du second volume. La bibliothèque de Valenciennes possède, sous le no 529, un exemplaire en deux volumes de cet ouvrage, longuement décrit par M. Mangeart, dans son catalogue des manuscrits, p. 534. Il ne fait aucune mention de miniatures

Note : Legs de M. Foucques.
1183
Titre Recueil des antiquités de la ville de Valenciennes, composé en 1552 par Louis de la Fontaine, dit Wicart
Langue français
Importance matérielle 3 volumes, 100, 255 et 356 feuillets
Dimensions 300 mm × 200
Reliure L'ouvrage entier est bien conservé, relié en veau, aux armes de S. Le Boucq, dont le nom est sur le plat avec la date de 1619
Autres caractéristiques matérielles Nos volumes renferment un grand nombre de miniatures sur pages entières, peintes à l'aquarelle, ainsi que des blasons, des monnaies, etc.
Présentation du contenu

Ce remarquable manuscrit se compose de trois volumes. — Le premier, de 100 feuillets, papier, commence par une note de M. Tordreau, né à Valenciennes en 1715, laquelle reproduit un feuillet volant, malheureusement égaré, écrit de la main de Simon Le Boucq, et commençant ainsi : « Moy, Simon Le Boucq, faisant rechercher des mémoires de la ville de Valenciennes, lieu de ma naissance et résidence, je trouvai entre autres pièces de remarque, ce présent volume et deux suivants entre les mains de Dlle Jeanne de la Croix, veuve de feu maistre Henry Doultreman. » Il raconte ensuite que, malgré les répugnances de cette dame, il parvint à lui acheter l'ouvrage au prix de 225 florins, somme énorme pour l'époque, qu'il le fit restaurer « et l'emplifia sur le derrière d'aucuns mémoires qui n'y estoient compris. » Vient ensuite un dizain sur « l'imposition du nom de la ville de Valenchienne, » daté de 1553. Après un avertissement au lecteur, commence le chapitre premier : « Des divins présaiges et divinements non sinistres quy furent faictz à la première construction de Vallenchienne. »

Le deuxième volume, contenant 255 feuillets, commence par un « prologue au lecteur bénévole, » à la suite duquel se trouve le chapitre de « Jehan Davesnes et de la chartre que le dit donna. » En tête du dernier volume, de 356 feuillets, figure un troisième prologue, suivi de la « très-illustre et très-inclite généalogie du roi don Philippe de Castille (Philippe II). » A la fin sont quelques feuillets blancs destinés sans doute aux « amplifications » de Simon Le Boucq, qui ne paraissent consister qu'en un mémoire sur les monnaies de Valenciennes, inséré à la fin du second volume. La bibliothèque de Valenciennes possède, sous le no 529, un exemplaire en deux volumes de cet ouvrage, longuement décrit par M. Mangeart, dans son catalogue des manuscrits, p. 534. Il ne fait aucune mention de miniatures

Mention de provenance

Legs de M. Foucques.

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.
Retour en haut de page