Accueil CCFr  >   EADC
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore. Douai, Nord Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VI. Douai
Cote 1-1239
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Douai
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Douai, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) C. Dehaisnes
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1878
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VI. Douai. Paris, Imprimerie nationale, 1878.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes

Autre(s) fichier(s) lié(s) à cette institution:

Présentation du contenu
Titre PHILOSOPHIE, SCIENCES ET LITTÉRATURE
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  751 Support :  Parchemin Importance matérielle :  187 feuillets Dimensions  490 mm × 320 Reliure :  Reliure en peau de truie ; traces de clous, d'anneau et d'anciens fermoirs Autres caractéristiques matérielles :  Ce livre a été souillé par l'usage et l'humidité. Écriture minuscule, sur trois colonnes, de soixante lignes ; grandes initiales en or avec arabesques et animaux fantastiques sur fond bleu ou rouge ; titres en rouge, bleu ou vert ; en tête de l'Elementarium Papie, au folio 4, se trouve une miniature très-bien exécutée représentant le moine Rainaldus à genoux devant le Christ et lui présentant un livre. Cette miniature a été reproduite par M. Escallier dans l'Abbaye d'Anchin, p. 112 Présentation du contenu : 

Sur le phylactère de la miniature représentant Rainaldus et le Christ:

Suscipe, Christe, tui famuli librum Rainaldi.


En tête du volume : « Nomina regum latinorum, imperatorum, regum Franciæ, comitum Flandriæ, comitum Namurcensium et Boloniensium. » — (Fol. 1 vo) « Rhythmi de statu sæculi. »

Nous reproduisons des vers latins écrits sur le folio 3 de notre ms., qui ont été imprimés, avec quelques fautes, dans le catalogue de M. Duthilleul.

Si durante die nunquam tenebresceret orbis,
Usibus humanis nulla lucerna foret :
Sic in scriptura qui perspicit omnia clare
Non eget istius commoditate libri.
Sed quoniam quivis qui noverit omnia non est,
Est amplectendus omnibus iste liber.
Instar apis mella collecta labore decenni
Cunctis PAPIAS ista legenda dedit.
At cibus ut noster de divite ditior esset,
Apposuit nobis has RAINALDUS opes.
Ne tali nostra dulcedine mensa careret,
Extitit ejus in hoc officiosa manus.
Istud habe gratum munus, Salvator, et illi
Perpetuam requiem comparet iste labor.
Hunc amet, hunc relegat, hoc delectetur, et omni
Hunc studio servet grex, AQUICINCTE, tuus.
Scripti tempus habet qui Jhesu copulat annos
Undecies centum septuaginta tribus.
Noveris ista legens quod pro mercede laboris
Non aurum scriptor postulat, immo precem.
Ergo precem redde, quoniam preciosius auro
Est, prece devota, propitiare Deum.


Ces vers, qui avaient déjà été reproduits par Ducange, d'après Mabillon, nous apprennent que notre manuscrit a été écrit par le moine d'Anchin Rainaldus en l'année 1173. Ducange dit, en parlant de ces vers : ubi nescio quis Rainaldus nominatur ; Rainald ou Renaud était un moine d'Anchin qui a écrit, outre le manuscrit dont nous parlons ici, le Speculum caritatis d'Ailrède et le livre de Raban Maur De laudibus crucis. Le nom du scribe Rainaldus se trouve aussi sur une charte de l'année 1161, conservée à Lille dans les archives départementales du Nord. Voy. Escallier, l'Abbaye d'Anchin, p. 112 à 115.

Voici le commencement et la fin des proses sur l'état du siècle, qui renferment un grand nombre de strophes curieuses au point de vue des mœurs de l'époque, et que nous croyons inédites : 1o

Frequenter cogitans de factis hominum
In isto sæculo male viventium,
Affirmare queo quia desipiunt,
Præcepta Domini quando despiciunt.
.............................
Cæterum oremus Deum altissimum
Ut a criminibus expurget sæculum
Et a diaboli magna potentia
Sancta liberetur præsens Ecclesia,
Quæ sic in præsenti valeat crescere
Et sic per pastores bonos proficere
Ut christicolarum in die ultimo
Una plebs et una sit congregatio..............................


2o

Multum dolere possumus
Quod nostris in temporibus
Nostram perire penitus Ecclesiam aspicimus.
................... Ut in domo viventium
Per preces et obsequium
Tam vos quam ipsum populum
Conducatis ad Dominum.


3o

Vitæ meæ reminiscens
Quam duxi usque modo
Confiteor me duxisse
Absque omni commodo
Quod animæ videlicet
Ad salutem pertineat
Vel quod sine bono fine
Me salvare debeat.
................ Qui tribuat præteritis
Malis indulgentiam,
Medicamen præsentibus,
Futuris custodiam,
Ut cum carnis et animæ
Erit dissolutio
Me videre pura Deum
Faciat confessio.


Note : Abbaye d'Anchin. G. 408, D. 702. En tête, on lit, sous un titre en capitales, écrit d'une manière très-remarquable : « Liber Sancti Salvatoris Aquicincti. »
751
Date XIIe siècle
Langue latin
Support Parchemin
Importance matérielle 187 feuillets
Dimensions 490 mm × 320
Reliure Reliure en peau de truie ; traces de clous, d'anneau et d'anciens fermoirs
Autres caractéristiques matérielles Ce livre a été souillé par l'usage et l'humidité. Écriture minuscule, sur trois colonnes, de soixante lignes ; grandes initiales en or avec arabesques et animaux fantastiques sur fond bleu ou rouge ; titres en rouge, bleu ou vert ; en tête de l'Elementarium Papie, au folio 4, se trouve une miniature très-bien exécutée représentant le moine Rainaldus à genoux devant le Christ et lui présentant un livre. Cette miniature a été reproduite par M. Escallier dans l'Abbaye d'Anchin, p. 112
Présentation du contenu

Sur le phylactère de la miniature représentant Rainaldus et le Christ:

Suscipe, Christe, tui famuli librum Rainaldi.


En tête du volume : « Nomina regum latinorum, imperatorum, regum Franciæ, comitum Flandriæ, comitum Namurcensium et Boloniensium. » — (Fol. 1 vo) « Rhythmi de statu sæculi. »

Nous reproduisons des vers latins écrits sur le folio 3 de notre ms., qui ont été imprimés, avec quelques fautes, dans le catalogue de M. Duthilleul.

Si durante die nunquam tenebresceret orbis,
Usibus humanis nulla lucerna foret :
Sic in scriptura qui perspicit omnia clare
Non eget istius commoditate libri.
Sed quoniam quivis qui noverit omnia non est,
Est amplectendus omnibus iste liber.
Instar apis mella collecta labore decenni
Cunctis PAPIAS ista legenda dedit.
At cibus ut noster de divite ditior esset,
Apposuit nobis has RAINALDUS opes.
Ne tali nostra dulcedine mensa careret,
Extitit ejus in hoc officiosa manus.
Istud habe gratum munus, Salvator, et illi
Perpetuam requiem comparet iste labor.
Hunc amet, hunc relegat, hoc delectetur, et omni
Hunc studio servet grex, AQUICINCTE, tuus.
Scripti tempus habet qui Jhesu copulat annos
Undecies centum septuaginta tribus.
Noveris ista legens quod pro mercede laboris
Non aurum scriptor postulat, immo precem.
Ergo precem redde, quoniam preciosius auro
Est, prece devota, propitiare Deum.


Ces vers, qui avaient déjà été reproduits par Ducange, d'après Mabillon, nous apprennent que notre manuscrit a été écrit par le moine d'Anchin Rainaldus en l'année 1173. Ducange dit, en parlant de ces vers : ubi nescio quis Rainaldus nominatur ; Rainald ou Renaud était un moine d'Anchin qui a écrit, outre le manuscrit dont nous parlons ici, le Speculum caritatis d'Ailrède et le livre de Raban Maur De laudibus crucis. Le nom du scribe Rainaldus se trouve aussi sur une charte de l'année 1161, conservée à Lille dans les archives départementales du Nord. Voy. Escallier, l'Abbaye d'Anchin, p. 112 à 115.

Voici le commencement et la fin des proses sur l'état du siècle, qui renferment un grand nombre de strophes curieuses au point de vue des mœurs de l'époque, et que nous croyons inédites : 1o

Frequenter cogitans de factis hominum
In isto sæculo male viventium,
Affirmare queo quia desipiunt,
Præcepta Domini quando despiciunt.
.............................
Cæterum oremus Deum altissimum
Ut a criminibus expurget sæculum
Et a diaboli magna potentia
Sancta liberetur præsens Ecclesia,
Quæ sic in præsenti valeat crescere
Et sic per pastores bonos proficere
Ut christicolarum in die ultimo
Una plebs et una sit congregatio..............................


2o

Multum dolere possumus
Quod nostris in temporibus
Nostram perire penitus Ecclesiam aspicimus.
................... Ut in domo viventium
Per preces et obsequium
Tam vos quam ipsum populum
Conducatis ad Dominum.


3o

Vitæ meæ reminiscens
Quam duxi usque modo
Confiteor me duxisse
Absque omni commodo
Quod animæ videlicet
Ad salutem pertineat
Vel quod sine bono fine
Me salvare debeat.
................ Qui tribuat præteritis
Malis indulgentiam,
Medicamen præsentibus,
Futuris custodiam,
Ut cum carnis et animæ
Erit dissolutio
Me videre pura Deum
Faciat confessio.


Mention de provenance

Abbaye d'Anchin. G. 408, D. 702. En tête, on lit, sous un titre en capitales, écrit d'une manière très-remarquable : « Liber Sancti Salvatoris Aquicincti. »

Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Index

Poésies et vers  -  Versus de statu sæculi Versus de statu sæculi

Rois  -  Nomina regum latinorum, imperatorum, regum Francisæ, comitum Flandriæ, comitum Namurcensium et Bolonensium Nomina regum latinorum, imperatorum, regum Francisæ, comitum Flandriæ, comitum Namurcensium et Bolonensium

Retour en haut de page