Accueil CCFr  >   EADC
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marceline Desbordes-Valmore. Douai, Nord Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VI. Douai
Cote 1-1239
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale de Douai
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Douai, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) C. Dehaisnes
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1878
Date de la version électronique 29 février 2008
Création Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VI. Douai. Paris, Imprimerie nationale, 1878.
Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes

Autre(s) fichier(s) lié(s) à cette institution:

Présentation du contenu
Titre ÉCRITURE SAINTE
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
N° :  49 Support :  Parchemin Importance matérielle :  126 feuillets Dimensions  50 mm × 180 Reliure :  Relié en carton et parchemin vers 1850 Autres caractéristiques matérielles :  Écriture minuscule gothique du commencement du XIIIe siècle, sur deux colonnes de cinquante et une lignes, piquées et réglées à la mine de plomb ; petites initiales vertes et rouges, de plusieurs mains Bien conservé Présentation du contenu : 

Feuillets 105, 115 et 115 vo : De ces opuscules d'Adam de Perseigne, le premier offre des titres tout à fait en rapport avec ceux qui sont indiqués par Ch. de Visch, Biblioth. script. ord. Cisterciensis, p. 4 ; le second a été publié par D. Martène, Thesaurus novus anecdotorum, t. I, p. 710, et par l'abbé Migne, Patrologie lat. t. CCXI, p. 641, mais ces auteurs donnent l'initiale B au lieu du mot Andream qui se trouve dans notre manuscrit ; le 3e et le 4e ont été reproduits par l'abbé Migne. op. cit. p. 14, et 699. Sur Adam de Perseigne, voy. l'Hist. litt. de la France, t. XVI, p. 437, Ch. de Visch, Bibl. scriptor. ord. Cisterciensis, p. 4, et surtout Hauréau, Histoire littéraire du Maine, 2e édition, t. I, p. 20-51. — On lit sur le verso du feuillet 124 :


Fili ? — Quid, mater ? — Deus es ? — Sum. — Cur ita pendes ?
— Ne genus humanum vadat ad interitum.
—Jure fleo, cum te video, fili, morientem.
—Ne timeas cum me videas mundum redimentem.
In cruce sum per te, ne pecces, desine, per me.
Desine, do veniam ; dic culpam ; corrige vitam.


Note : Abbaye de Marchiennes. G. 194, D. 71.
49
Date XIIIe siècle
Langue latin
Support Parchemin
Importance matérielle 126 feuillets
Dimensions 50 mm × 180
Reliure Relié en carton et parchemin vers 1850
Autres caractéristiques matérielles Écriture minuscule gothique du commencement du XIIIe siècle, sur deux colonnes de cinquante et une lignes, piquées et réglées à la mine de plomb ; petites initiales vertes et rouges, de plusieurs mains Bien conservé
Présentation du contenu

Feuillets 105, 115 et 115 vo : De ces opuscules d'Adam de Perseigne, le premier offre des titres tout à fait en rapport avec ceux qui sont indiqués par Ch. de Visch, Biblioth. script. ord. Cisterciensis, p. 4 ; le second a été publié par D. Martène, Thesaurus novus anecdotorum, t. I, p. 710, et par l'abbé Migne, Patrologie lat. t. CCXI, p. 641, mais ces auteurs donnent l'initiale B au lieu du mot Andream qui se trouve dans notre manuscrit ; le 3e et le 4e ont été reproduits par l'abbé Migne. op. cit. p. 14, et 699. Sur Adam de Perseigne, voy. l'Hist. litt. de la France, t. XVI, p. 437, Ch. de Visch, Bibl. scriptor. ord. Cisterciensis, p. 4, et surtout Hauréau, Histoire littéraire du Maine, 2e édition, t. I, p. 20-51. — On lit sur le verso du feuillet 124 :


Fili ? — Quid, mater ? — Deus es ? — Sum. — Cur ita pendes ?
— Ne genus humanum vadat ad interitum.
—Jure fleo, cum te video, fili, morientem.
—Ne timeas cum me videas mundum redimentem.
In cruce sum per te, ne pecces, desine, per me.
Desine, do veniam ; dic culpam ; corrige vitam.


Mention de provenance

Abbaye de Marchiennes. G. 194, D. 71.

Numérisation(s)Des éléments de décor du manuscrit ont été numérisés par l’IRHT. Ils sont consultables dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Décors numérisés – BVMM

Retour en haut de page