Accueil CCFr  >   EADC Notes préparatoires thématiques concernant la forêt de Compiègne. Forêt de Compiègne, chasse, arbres et garde forestiers : généralités.
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Notes préparatoires thématiques concernant la forêt de Compiègne. Forêt de Compiègne, chasse, arbres et garde forestiers : généralités.

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 05/01/2022 08:06:54

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Saint-Corneille. Compiègne, Oise Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire du fonds Léré
Cote Cotes diverses
Titre Fonds Léré
Origine Jean-Antoine-François Léré (1761-1837)
Date XVIII-XIXe siècles
Langue français
Support papier
Importance matérielle 35 boîtes d'archives
Biographie ou histoire Jean-Antoine François Léré (1761-1837) a légué à la ville de Compiègne, un savoir demeuré à l’état brut, sous forme de notes et de dessins. Passionné par Compiègne et ses environs, il en donne un état assez complet, au lendemain de la tourmente révolutionnaire. Après avoir fait des études au collège de la ville, il suit à Paris des cours de médecine et de sciences où on lui attribue le titre de pharmacien. Léré se dévoue très tôt, et pour longtemps, à l’administration de sa cité : peu après être entré au conseil municipal de Compiègne, il est nommé en 1803, premier adjoint au maire. A deux reprises, dans les dernières années de l’Empire, il est maire par intérim. En 1819, il est nommé par la Préfecture de l’Oise d’une mission de recherches sur les monuments du département. La fin de sa vie est assombrie par les soucis pécuniaires et familiaux : ruiné en 1823, il est accueilli à l’hôpital général d’où il poursuit ses recherches. En 1836, il offre à la ville contre une pension tout ce qui lui reste : manuscrits, herbiers, dessins. Le contrat est signé le 4 février 1837
Présentation du contenu Le fonds Léré est composé de notes et de dessins aquarellés réalisés par J.A.F. Léré. Les croquis, élévations, plans... ont été réalisés à la manière d'un impressionniste, sur le vif, tout au long de ses promenades et de ses observations
Modalités d'acquisition Don à la ville de la collection de Jean-Antoine François Léré en 1836
Documents en relation  La plupart des notices de ce catalogue étaient originellement inventoriées dans le catalogue général des manuscrits mais, par soucis de cohérence, elles ont été regroupées dans l'inventaire du fonds Léré ici présent.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Saint-Corneille, fonds Léré

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Saint-Corneille de Compiègne
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Permalien https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/16871/005FRCGMNOV-601596101-fpT
Présentation du contenu
Titre Histoire et description de la région
Description du contenu
Titre Forêt de Compiègne
Cote 197/XXI (1 à 7)
Titre Lieux remarquables en forêt de Compiègne
Date XVIII-XIXe siècles
Langue français
Support papier
Importance matérielle 7 dossiers
Présentation du contenu Abbaye de Saint-Pierre-en-Chastres ; plans aquarelles de l'abbaye ; laMontagne Saint-Pierre ; Pont de Berne ; La Motte-Belin ; parquet du Vivier Frère Robert ; Saint-Nicolas de Courson ; gibier tué en 1829 ; conservation des forêts du département de l'Oise ; rivières en forêt de Compiègne ; ru de berne ; ru de Moru près de Pierrefonds ; étangs et ruisseaux en forêt de Compiègne ; instruments de pêche ; à propos des asticots et des anguilles.Notes sur différents lieux et sujets : pêche dans l'étang de la ville de Pierrefonds ; ruines découverts dans la forêt de Compiègne ; chaussée Brunehaut ; fondations dans la forêt ; plantation dans la Vente de Fortelle ; Pierrefonds.Hameau de l'Ortille ; plans et croquis ; ferme de l'Ortille ; chasse ; gibier et aménagement de la forêt de Compiègne ; droits d'usage et braconnage; sources et fontaines ; routes et chemins ; lieux-dits en la forêt de Compiègne.
Document(s) de substitution Document intégralement numérisé sur Carlopolis, bibliothèque numérique de Compiègne Numérisation(s)Document numérisé
Catalogue général des manuscrits
Cote :  7 Présentation du contenu : 

a)- Bois :

« Nottes sur les Bois » (1828) ;

« Foret de l'aigle et de Senlis » ;

« Consommation de Bois de chauffage des châteaux royaux pour 1828 » (1827). 3 pièces.

b)- Chasse, gibier et aménagement de la forêt de Compiegne :

«Chasse dans le fermé du Saut du Cerf du vendredi 11 mai 1827», relation, 4 pièces (1827) ;

« Chasse au Cerf du Prince de Bourbon », 1 pièce (1828);

«Débottés de la forets et a faire», 1 pièce (1830);

«Braconniers à Compiegne le 20 févr. 1829», 1 pièce (1829);

«Destructions de Loups en 1828», 1 pièce (1828) ;

Chasse aux loups et aux ours en France, 1 pièce (1817) ; 

Production de suif par les cerfs pour la fabrication des chandelles, 1 pièce (cl820) ;

 Elevage du gibier, poules couveuses, 1 pièce (25 avril 1829);

«Fourniture des œufs de Perdrix grises », 1 pièce (cl820) ;

« Destruction des lapin dans le Berne, le mardi 26janvier 1830 », statistiques, 1 pièce (1830) ;

 Destruction de l'écorce des arbres par les lièvres et les lapins, 1 pièce (s.d) ;

« Cerf Pris par ses Bois », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage des grandes bêtes », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage du Sanglier à-St Pierre le 5 février 1828 », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage de Sangliers le 31 janvier 1828, à La Garenne Le Roi », 1 pièce (1828) ;

« 1er pannotage à La Garene du Roy, jeudi 31 janvier 1828 », 1 pièce (1828) ;

« Nomination par le Roi, du nouveau gouverneur du château de Compiegne... », 1 pièce (25 avril 1826) ;

«Sur les arbres déperissans et couronés du Berne», 1 pièce (1830);

«Etetement des arbres de la foret », 1 pièce (s.d) ;

«Recepage entre La r. Bellicard et la Croix du St Signe », 1 pièce (13 janvier 1828) ;

« Arbres à voir », 1 pièce (1828);

«Foret de Compiegne, la Division du nord des cantons... division de l'Est », noms des cantons suivis du nom des gardes, 1 pièce (24 juillet 1823);

«Marre du Marais Le Blanc, traverse la route de l'Ortille », à propos du coût de la chasse (s.d) ;

« Carfours des 7 morts » suivi de «La croix près le pont du Mats », faits divers en 1564, lpièce (1828);

« Carfour Royal», aménagement du carrefour, 1 pièce (1822; 1823) ;

« Clôture de mur de la foret de Compiegne », projet, 1 pièce (5 avril 1828) ;

« Usage de Montmueque », droits d'usage dans la forêt de Laigle, 1 pièce (1828);

«Treillages de la foret», 1 pièce (1830);

« Entretien de Treillage » (s.d) ;

« Treillages de la foret de Compiegne » (28 février 1824) ;

« Plantations », notes sur la plantation des arbres près de la Place d'Armes, plantation le long de la route de Paris, à Royallieu et le long du chemin des Vaches (23 mars et 20 avril 1821) ;

« Carfours qu 'il faut traverser depuis celui du Longpont jusqu 'à Compiegne, et indication de la nature des arbres » (21 février 1828) ;

Emploi des gardes de la conservation retraités « Arrhes » (s.d) ;

« Donation de Gibierlorsque les Gardes de la conservation de Compiègne se marient » (1828) ;

A propos des gardes champêtres des communes de la forêt (1828);

fonctions de l'agent forestier spécial (s.d) ; ruines dans un fossé «coulans» (6 avril 1833);

«Tombes antiques en Pierre» (1832) ;

« Nature du chêne de la foret de l'Aigle» (4 avril 1831);

« Elagages » (s.d) ;

« Pousse des recepages des Taillis du Parc » (1830). 41 pièces.Droits d'usages, braconnage et lieux-dits de la forêt de Compiègne.

c)- Notes sur la vente de La Muette (1826) ; sur les ceps de vigne du bois du Valois, note sur l'achat par Quin Médard, vigneron et fabriquant de balais à Venette, de bois pris sur la forêt de Compiègne (1826) ; «Note sur les Propriétés utiles à réunir au domaine du Roi », notes et évaluations chiffrées, sont concernés le Pré des Citernes, dans le canton de Berne, le pré des Aulnois situé le long du chemin de Paris, le pré de Picardie le long du même chemin, le pré du Rosoy (s.d) ; vente du Bois Le Feron, au dessus de Pierrefonds, dans le lieu-dit «Les Vieux Usages de Pierrefonds » (s.d). 6 notes épinglées.

d)- «Affaire de 7 Braconiers, audience du 13 Xbre 1826» (1826);

«Droits d'usage et chauffage », notes sur le droit s'usage des habitants de Jonquières (s.d) ;

« Des Etangs - De l'Etang de Ginancourt, paroisse de Guise » suivi de l'énumération des étangs à Saint-Pierre en Chastres (s.d) ;

note sur les étangs « Vuarin », sur la superficie des terres de Saint-Nicolas de Courson et sur le plan général de la forêt de Compiègne commencé le 9 décembre 1662 (s.d). 4 pièces.

Sources et fontaines

 e)- « Fontaines jumelle du Furie, proche de la route de Picardie » et « Source sans nom après la route allant à la plaine de Béthizy », avec 2 esquisses de plans à la plume (s.d) ;

Plan d'un pont construit en moellons qu'on appelait ponceau (s.d) ;

« Fontaine salé au 3eme Pont dans la route de Picardie, à gauche en se dirigeant sur le grand chemin de Paris », avec 1 esquisse de plan à la plume (17 juillet 1823) ; suivie de « Fontaine St Jean au bord du chemin de St Sauveur dans la foret » avec 1 esquisse de plan au crayon (s.d) « Fontaine Georgette, chemin de Paleine, près St Nicolas de Courson », avec 2 esquisse de plans au crayon (17 juillet 1823) ;

Note sur la fontaine du Rosoy à l'angle de la route des Prés du Rosoy et celle de la Fontaine Saint Jean (s.d). 4 pièces avec 4 esquisses de plans à la plume.Routes et chemins.

f)- Situations géographiques du chemin des Rossignols, du chemin de la Plaine aux Biches, du chemin d'Entre Deux, du « chemin de la Rouille près La Croix», «Route du Carendeau au Port du Carendeau » (auj. Carandeau) ;

chemin du Port de la Joyette, route de la Pierre qui Tourne, chemin de la Montagne des Pierrettes, chemin de Marillac, chemin du Buriau (janvier 1828) ; « Chemin du Bac », des Belles Allées à Royallieu (27 février 1828) ;

« Chemin de Mercière» suivi de «Autre chemin qui n 'est plus fréquenté »;

« Le chemin marqué, des Rossignols et des Arzillières », suivi de « Chemin des Arzillières » ;

« Chemin de Marie Jeanne Deux Liards » et «Chemin Creux» (22 janvier 1828);

« Nouvelles Routes de Senlis à Crépy, de Crépy à Compiegne, à Nanteuil, à Villers Cotterets » (s.d) ;

« Chemin de Debardage » (26 mars 1828) ;

«De l'ancien chemin de Soissons à Paris, passant dans la plaine de Compiegne », suivi de « Chemin des Pèlerins » et de « Chemin des Morts» (21 février 1828);

«Le chemin Bergeron dans la foret en la carée aux Anglais », près de Saint-Sauveur (s.d) ;

« Pour aller au hazoy... » (s.d) ; considérations sur les différents chemins de la forêt, le document est incomplet (s.d). 9 pièces.

g)- Lieux-dits de la forêt de Compiegne :

« Bois Fertin » (s.d) ;

La Croix du Signe (s.d) ;

Note sur les grilles neuves (s.d) ; et sur le puits de la Faisanderie (6 août 1833);

«Beau chêne aux Beaux Monts» (s.d);

« Puits des Grands Monts » (25 mai 1829) ;

« Excavation à Maie Assise » (10 mars 1827);

«mal assise» (Commune de Saint-Jean-aux-Bois) (1833); «Malmaire» (s.d); «Beaux chênes dans la garde de Michelette » suivi de « Le Chauffage », « Four à chaux, canton de la Michelette, entre les routes du longpont... » (s.d) ;

« La Pierre qui Tourne au Mont St Pierre » (s.d) ; note sur le prieuré Saint Nicolas de Courson (Commune de Morienval) et sur la réparation de l'église paroissiale de Jonquières (s.d) ;

« Foret de Compiegne - Puy du Roy » (s.d) ;

« Hauteur du Mont Saint Marc » (s.d) ; « L'Ortille », en 1662 (s.d) ;

« Hermitage de St Jacques le Mineur à Royalieu », à propos du chemin dit des Amoureux (1833);

A propos de la fosse Dupuis Garde (s.d); «Bûche avec une Croix » à Royallieu (20 juin 1827) ;

«St Etienne », à propos des droits d'usage au Mont Berny, à la Chenoye, à la Chapelle de La Mariolle, à Cuise (s.d) ;

« Maison Recopé à St Etienne, canton de Pierrefonds », description (février 1829); petite note sur la même maison (1829);

« Eaux de St Nicolas et de St Jean », à propos des eaux à Saint-Jean-aux-Bois (cl823) ;

« St Jean aux Bois », à propos des habitations dépendantes de Saint-Jean-aux-Bois et notamment de la Brévière (31 août 1828) ;

le prieuré de Sainte Périne, « Course à la Heroniere le 25 juillet 1822 » avec 1 croquis au crayon représentant 1 hêtre (1822) ;

Saint Pierre au Mont de Châtres, à propos de la maison des Célestins (s.d) ;

« Vente de St Pierre », sur la commune de Vieux-Moulin, description (27 décembre 1825) ;

à propos de la Vente du Vivier Corax (cl820) ; « Vente de la Justice ord. 1820» (1820);

« Vente de la Justice, 1822, sciage» (28 mai 1822);

« Bouleau foudroyé le lendemain de la fête au Vieux Moulin...», 1 croquis au crayon (s.d) ;

« Lettres du Roi datée de 1594 disant que l'abaye a été fondé par les Rois... » (s.d); à propos du chemin qui va à SaintPérine (s.d) ;

 Mares situées près du Mont Arcy avec 2 esquisses de plans au crayon (s.d) ;

Liste des grands maîtres des Eaux et forêts au département de l'Ile-de-France entre 1722 et 1762 (s.d). 34 pièces avec 2 croquis au crayon, 2 esquisses de plans au crayon.

Cote 7
Titre Notes préparatoires thématiques concernant la forêt de Compiègne. Forêt de Compiègne, chasse, arbres et garde forestiers : généralités.
Présentation du contenu

a)- Bois :

« Nottes sur les Bois » (1828) ;

« Foret de l'aigle et de Senlis » ;

« Consommation de Bois de chauffage des châteaux royaux pour 1828 » (1827). 3 pièces.

b)- Chasse, gibier et aménagement de la forêt de Compiegne :

«Chasse dans le fermé du Saut du Cerf du vendredi 11 mai 1827», relation, 4 pièces (1827) ;

« Chasse au Cerf du Prince de Bourbon », 1 pièce (1828);

«Débottés de la forets et a faire», 1 pièce (1830);

«Braconniers à Compiegne le 20 févr. 1829», 1 pièce (1829);

«Destructions de Loups en 1828», 1 pièce (1828) ;

Chasse aux loups et aux ours en France, 1 pièce (1817) ; 

Production de suif par les cerfs pour la fabrication des chandelles, 1 pièce (cl820) ;

 Elevage du gibier, poules couveuses, 1 pièce (25 avril 1829);

«Fourniture des œufs de Perdrix grises », 1 pièce (cl820) ;

« Destruction des lapin dans le Berne, le mardi 26janvier 1830 », statistiques, 1 pièce (1830) ;

 Destruction de l'écorce des arbres par les lièvres et les lapins, 1 pièce (s.d) ;

« Cerf Pris par ses Bois », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage des grandes bêtes », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage du Sanglier à-St Pierre le 5 février 1828 », 1 pièce (1828) ;

« Pannotage de Sangliers le 31 janvier 1828, à La Garenne Le Roi », 1 pièce (1828) ;

« 1er pannotage à La Garene du Roy, jeudi 31 janvier 1828 », 1 pièce (1828) ;

« Nomination par le Roi, du nouveau gouverneur du château de Compiegne... », 1 pièce (25 avril 1826) ;

«Sur les arbres déperissans et couronés du Berne», 1 pièce (1830);

«Etetement des arbres de la foret », 1 pièce (s.d) ;

«Recepage entre La r. Bellicard et la Croix du St Signe », 1 pièce (13 janvier 1828) ;

« Arbres à voir », 1 pièce (1828);

«Foret de Compiegne, la Division du nord des cantons... division de l'Est », noms des cantons suivis du nom des gardes, 1 pièce (24 juillet 1823);

«Marre du Marais Le Blanc, traverse la route de l'Ortille », à propos du coût de la chasse (s.d) ;

« Carfours des 7 morts » suivi de «La croix près le pont du Mats », faits divers en 1564, lpièce (1828);

« Carfour Royal», aménagement du carrefour, 1 pièce (1822; 1823) ;

« Clôture de mur de la foret de Compiegne », projet, 1 pièce (5 avril 1828) ;

« Usage de Montmueque », droits d'usage dans la forêt de Laigle, 1 pièce (1828);

«Treillages de la foret», 1 pièce (1830);

« Entretien de Treillage » (s.d) ;

« Treillages de la foret de Compiegne » (28 février 1824) ;

« Plantations », notes sur la plantation des arbres près de la Place d'Armes, plantation le long de la route de Paris, à Royallieu et le long du chemin des Vaches (23 mars et 20 avril 1821) ;

« Carfours qu 'il faut traverser depuis celui du Longpont jusqu 'à Compiegne, et indication de la nature des arbres » (21 février 1828) ;

Emploi des gardes de la conservation retraités « Arrhes » (s.d) ;

« Donation de Gibierlorsque les Gardes de la conservation de Compiègne se marient » (1828) ;

A propos des gardes champêtres des communes de la forêt (1828);

fonctions de l'agent forestier spécial (s.d) ; ruines dans un fossé «coulans» (6 avril 1833);

«Tombes antiques en Pierre» (1832) ;

« Nature du chêne de la foret de l'Aigle» (4 avril 1831);

« Elagages » (s.d) ;

« Pousse des recepages des Taillis du Parc » (1830). 41 pièces.Droits d'usages, braconnage et lieux-dits de la forêt de Compiègne.

c)- Notes sur la vente de La Muette (1826) ; sur les ceps de vigne du bois du Valois, note sur l'achat par Quin Médard, vigneron et fabriquant de balais à Venette, de bois pris sur la forêt de Compiègne (1826) ; «Note sur les Propriétés utiles à réunir au domaine du Roi », notes et évaluations chiffrées, sont concernés le Pré des Citernes, dans le canton de Berne, le pré des Aulnois situé le long du chemin de Paris, le pré de Picardie le long du même chemin, le pré du Rosoy (s.d) ; vente du Bois Le Feron, au dessus de Pierrefonds, dans le lieu-dit «Les Vieux Usages de Pierrefonds » (s.d). 6 notes épinglées.

d)- «Affaire de 7 Braconiers, audience du 13 Xbre 1826» (1826);

«Droits d'usage et chauffage », notes sur le droit s'usage des habitants de Jonquières (s.d) ;

« Des Etangs - De l'Etang de Ginancourt, paroisse de Guise » suivi de l'énumération des étangs à Saint-Pierre en Chastres (s.d) ;

note sur les étangs « Vuarin », sur la superficie des terres de Saint-Nicolas de Courson et sur le plan général de la forêt de Compiègne commencé le 9 décembre 1662 (s.d). 4 pièces.

Sources et fontaines

 e)- « Fontaines jumelle du Furie, proche de la route de Picardie » et « Source sans nom après la route allant à la plaine de Béthizy », avec 2 esquisses de plans à la plume (s.d) ;

Plan d'un pont construit en moellons qu'on appelait ponceau (s.d) ;

« Fontaine salé au 3eme Pont dans la route de Picardie, à gauche en se dirigeant sur le grand chemin de Paris », avec 1 esquisse de plan à la plume (17 juillet 1823) ; suivie de « Fontaine St Jean au bord du chemin de St Sauveur dans la foret » avec 1 esquisse de plan au crayon (s.d) « Fontaine Georgette, chemin de Paleine, près St Nicolas de Courson », avec 2 esquisse de plans au crayon (17 juillet 1823) ;

Note sur la fontaine du Rosoy à l'angle de la route des Prés du Rosoy et celle de la Fontaine Saint Jean (s.d). 4 pièces avec 4 esquisses de plans à la plume.Routes et chemins.

f)- Situations géographiques du chemin des Rossignols, du chemin de la Plaine aux Biches, du chemin d'Entre Deux, du « chemin de la Rouille près La Croix», «Route du Carendeau au Port du Carendeau » (auj. Carandeau) ;

chemin du Port de la Joyette, route de la Pierre qui Tourne, chemin de la Montagne des Pierrettes, chemin de Marillac, chemin du Buriau (janvier 1828) ; « Chemin du Bac », des Belles Allées à Royallieu (27 février 1828) ;

« Chemin de Mercière» suivi de «Autre chemin qui n 'est plus fréquenté »;

« Le chemin marqué, des Rossignols et des Arzillières », suivi de « Chemin des Arzillières » ;

« Chemin de Marie Jeanne Deux Liards » et «Chemin Creux» (22 janvier 1828);

« Nouvelles Routes de Senlis à Crépy, de Crépy à Compiegne, à Nanteuil, à Villers Cotterets » (s.d) ;

« Chemin de Debardage » (26 mars 1828) ;

«De l'ancien chemin de Soissons à Paris, passant dans la plaine de Compiegne », suivi de « Chemin des Pèlerins » et de « Chemin des Morts» (21 février 1828);

«Le chemin Bergeron dans la foret en la carée aux Anglais », près de Saint-Sauveur (s.d) ;

« Pour aller au hazoy... » (s.d) ; considérations sur les différents chemins de la forêt, le document est incomplet (s.d). 9 pièces.

g)- Lieux-dits de la forêt de Compiegne :

« Bois Fertin » (s.d) ;

La Croix du Signe (s.d) ;

Note sur les grilles neuves (s.d) ; et sur le puits de la Faisanderie (6 août 1833);

«Beau chêne aux Beaux Monts» (s.d);

« Puits des Grands Monts » (25 mai 1829) ;

« Excavation à Maie Assise » (10 mars 1827);

«mal assise» (Commune de Saint-Jean-aux-Bois) (1833); «Malmaire» (s.d); «Beaux chênes dans la garde de Michelette » suivi de « Le Chauffage », « Four à chaux, canton de la Michelette, entre les routes du longpont... » (s.d) ;

« La Pierre qui Tourne au Mont St Pierre » (s.d) ; note sur le prieuré Saint Nicolas de Courson (Commune de Morienval) et sur la réparation de l'église paroissiale de Jonquières (s.d) ;

« Foret de Compiegne - Puy du Roy » (s.d) ;

« Hauteur du Mont Saint Marc » (s.d) ; « L'Ortille », en 1662 (s.d) ;

« Hermitage de St Jacques le Mineur à Royalieu », à propos du chemin dit des Amoureux (1833);

A propos de la fosse Dupuis Garde (s.d); «Bûche avec une Croix » à Royallieu (20 juin 1827) ;

«St Etienne », à propos des droits d'usage au Mont Berny, à la Chenoye, à la Chapelle de La Mariolle, à Cuise (s.d) ;

« Maison Recopé à St Etienne, canton de Pierrefonds », description (février 1829); petite note sur la même maison (1829);

« Eaux de St Nicolas et de St Jean », à propos des eaux à Saint-Jean-aux-Bois (cl823) ;

« St Jean aux Bois », à propos des habitations dépendantes de Saint-Jean-aux-Bois et notamment de la Brévière (31 août 1828) ;

le prieuré de Sainte Périne, « Course à la Heroniere le 25 juillet 1822 » avec 1 croquis au crayon représentant 1 hêtre (1822) ;

Saint Pierre au Mont de Châtres, à propos de la maison des Célestins (s.d) ;

« Vente de St Pierre », sur la commune de Vieux-Moulin, description (27 décembre 1825) ;

à propos de la Vente du Vivier Corax (cl820) ; « Vente de la Justice ord. 1820» (1820);

« Vente de la Justice, 1822, sciage» (28 mai 1822);

« Bouleau foudroyé le lendemain de la fête au Vieux Moulin...», 1 croquis au crayon (s.d) ;

« Lettres du Roi datée de 1594 disant que l'abaye a été fondé par les Rois... » (s.d); à propos du chemin qui va à SaintPérine (s.d) ;

 Mares situées près du Mont Arcy avec 2 esquisses de plans au crayon (s.d) ;

Liste des grands maîtres des Eaux et forêts au département de l'Ile-de-France entre 1722 et 1762 (s.d). 34 pièces avec 2 croquis au crayon, 2 esquisses de plans au crayon.

Retour en haut de page