Accueil CCFr  >   EADC Hôtel et maisons remarquables
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Hôtel et maisons remarquables

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 05/01/2022 08:06:54

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Saint-Corneille. Compiègne, Oise Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire du fonds Léré
Cote Cotes diverses
Titre Fonds Léré
Origine Jean-Antoine-François Léré (1761-1837)
Date XVIII-XIXe siècles
Langue français
Support papier
Importance matérielle 35 boîtes d'archives
Biographie ou histoire Jean-Antoine François Léré (1761-1837) a légué à la ville de Compiègne, un savoir demeuré à l’état brut, sous forme de notes et de dessins. Passionné par Compiègne et ses environs, il en donne un état assez complet, au lendemain de la tourmente révolutionnaire. Après avoir fait des études au collège de la ville, il suit à Paris des cours de médecine et de sciences où on lui attribue le titre de pharmacien. Léré se dévoue très tôt, et pour longtemps, à l’administration de sa cité : peu après être entré au conseil municipal de Compiègne, il est nommé en 1803, premier adjoint au maire. A deux reprises, dans les dernières années de l’Empire, il est maire par intérim. En 1819, il est nommé par la Préfecture de l’Oise d’une mission de recherches sur les monuments du département. La fin de sa vie est assombrie par les soucis pécuniaires et familiaux : ruiné en 1823, il est accueilli à l’hôpital général d’où il poursuit ses recherches. En 1836, il offre à la ville contre une pension tout ce qui lui reste : manuscrits, herbiers, dessins. Le contrat est signé le 4 février 1837
Présentation du contenu Le fonds Léré est composé de notes et de dessins aquarellés réalisés par J.A.F. Léré. Les croquis, élévations, plans... ont été réalisés à la manière d'un impressionniste, sur le vif, tout au long de ses promenades et de ses observations
Modalités d'acquisition Don à la ville de la collection de Jean-Antoine François Léré en 1836
Documents en relation  La plupart des notices de ce catalogue étaient originellement inventoriées dans le catalogue général des manuscrits mais, par soucis de cohérence, elles ont été regroupées dans l'inventaire du fonds Léré ici présent.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Saint-Corneille, fonds Léré

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Saint-Corneille de Compiègne
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Permalien https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/16871/005FRCGMNOV-601596101-fpT
Présentation du contenu
Titre Histoire et description de la région
Description du contenu
Titre Compiègne
Titre Histoire et traditions de Compiègne
Cote 197/IX (1 à 9)
Titre Edifices et monuments de la ville de Compiègne
Date XVIII-XIXe siècles
Langue français
Support papier
Présentation du contenu Souterrains ; bainspublics ; hôtels et auberges ; maisons remarquables ; caserne ; recensement des maisons ; recensement des maisons du Petit-Margny.
Document(s) de substitution Document intégralement numérisé sur Carlopolis, bibliothèque numérique de Compiègne Numérisation(s)Document numérisé
Catalogue général des manuscrits
Cote :  4 Présentation du contenu : 

a)- Hôtel de la Croix d'Or, rue de Pierrefonds. Note historique «Notice historique sur le Roi Louis Onze et le logement qu'il a occupé en 1469 à Compiègne. Par Léré, archéologue du Département de l'Oise», 1 cahier de 8 pages et 2 dessins aquarelles à savoir :

-« Vue de l'élévation géométrique de l'Auberge de l'Hôtel de la Croix d'or, de Compiègne, qui a servi de logement au Roi Louis Onze, en l'année 1469 » (1824) ;

-«Armoiries de Louis 11, trouvées en Mai 1824, à l'hôtel de la Grande Croix d'or, entre l'apui de la Croisé du Ie' étage, et la Grande Porte» (s.d).1 cahier de 8 pages, 2 dessins aquarelles.

b)- Maison Garanger, rue des Trois Pigeons. Note descriptive « MaisonGaranger, Rue des 3 Pigeons, N° 197 », avec 1 plan aquarelle de la cave(s.d).Caves : note descriptive avec 1 plan aquarelle intitulé : « Plan géométrald'une vieille Maison, Rue des Trois pigeons, portant le N° 197, ayantappartenu à M. Garanger, Bonnetier, aujourd'hui à M. Castellot » (s.d).1 pièce, 2 plans aquarelles.

c)- Maison Brachet, rue des Domeliers. Note descriptive avec 1 dessin aquarelle (18 août 1817) ; 1 plan et 1 dessin aquarelles à savoir :

-« Plan de l'antichambre et de la Rothonde de la Maison Brachet » ;

-« Parquet de la Rothonde de la Maison Brachet ». 1 pièce, 1 plan et 2 dessins aquarelles.

d)- Maison d'Humières, rue du Vieux-Pont. 1 plan et 1 dessin aquarelles à savoir :

-«Maison d'Humières, Rue du Vieux Pont, à Compiègne, et à celle de l'Ecu, Bâtie en 1631, et démolie dans le courant du mois d'août 1823 » (c. 1823).

-« Plan de la Maison d'Humières » (cl823). 1 plan aquarelle, 1 dessin aquarelle.

e)- Maison de Guillaume de Flavy. 4 dessins au crayon à savoir :

-« Vue de la partie latérale de la maison occupée par Me Desmaret, Maîtresse d'école. Face de la grauche (sic) » (18 avril 1829) ;

-«Maison de Me Desmaret, maîtresse d'Ecole ou de Guillaume de Flavy » (s.d) ;

-« Porte d'entrée de Me Desmaret » (23 septembre 1828) ;

-dessin au crayon de l'enseigne « Chevaux et voitures de louage » (s.d). 4 dessins au crayon.

f)- Maison Léré, rue du Vieux-Pont. 4 dessins et 5 plans aquarelles à savoir :

-«Maison de M. Léré, Rue du Vieux [Pont], au coin de celle des Clochettes » (s.d) ;

-Plans aquarelles des étages de la maison : « Rez de Chaussée » ; « Explications sur le premier Etage » ; « Plan du second Etage » ; plan des caves avec explications ; plan muet (s.d) ;

-« Vue d'une partie intérieure de mon Jardin » ; « Porte Cochère du Jardin de M. Léré, comme celle des hôtels » ; « Porte croisé de mon jardin et des hôtels » (s.d).4 dessins aquarelles, 5 plans aquarelles.

g)- Maison Le Tellier, rue des Trois Barbeaux. Relation de la découverte du trésor monétaire en 1826 : « Trésor trouvé le 25 Mars 1826, à Compiegne, dans une Maison size Rue des Trois Barbeaux, en face de celle de La Corne de Cerf» suivie de « Notice sur la Maison nouvellement acquise par M Le Tellier, Rue des 3 Barbeaux en face de celle Corne de Cerf», cahier de 24 pages avec 4 dessins aquarelles à savoir :

-«Petite pièce d'or d'Espagne sans date...autre pièce allégorique en or avec deux aigles de Gènes ou de Genève, portant le millésime 1638 » ;

-« Pièce d'Espagne de grandeur naturelle » ;

-«Pièce de Monnoye de Philippe 4, Roi d'Espagne, trouvée le 25 Mars 1826 dans la Maison de M. Le Tellier, rue des 3 barbeaux, figurée de grandeur naturelle » ;

-« Pièces Anciennes fabriquées en Espagne, ayant cour de Monnoye en Amérique, représentées dans leur grandeur naturelle » (25 mars 1826).Un plan et 2 dessins aquarelles de la maison Le Tellier à savoir :

-Plan de la maison : « Maison nouvellement acquise par M. Le Tellier. La place désignée A, sur ce plan, dans le Bûcher, est l'endroit où le Trésor était enterré... » ; .

-« Vue d'un Escalier ancien de la Maison de M. Le Tellier, dont le terrein a originairement appartenu aux Templiers, par une donation d Agathe de Pierrefonds. Un chien en pierre y est figuré dans une attitude couchée » ;

-« Elévation de la Maison nouvellement aquise par M. Le Tellier, dans laquelle on a trouvé un Trésor le 24 Mars 1826 » (1826).

Cote 4
Titre Hôtel et maisons remarquables
Présentation du contenu

a)- Hôtel de la Croix d'Or, rue de Pierrefonds. Note historique «Notice historique sur le Roi Louis Onze et le logement qu'il a occupé en 1469 à Compiègne. Par Léré, archéologue du Département de l'Oise», 1 cahier de 8 pages et 2 dessins aquarelles à savoir :

-« Vue de l'élévation géométrique de l'Auberge de l'Hôtel de la Croix d'or, de Compiègne, qui a servi de logement au Roi Louis Onze, en l'année 1469 » (1824) ;

-«Armoiries de Louis 11, trouvées en Mai 1824, à l'hôtel de la Grande Croix d'or, entre l'apui de la Croisé du Ie' étage, et la Grande Porte» (s.d).1 cahier de 8 pages, 2 dessins aquarelles.

b)- Maison Garanger, rue des Trois Pigeons. Note descriptive « MaisonGaranger, Rue des 3 Pigeons, N° 197 », avec 1 plan aquarelle de la cave(s.d).Caves : note descriptive avec 1 plan aquarelle intitulé : « Plan géométrald'une vieille Maison, Rue des Trois pigeons, portant le N° 197, ayantappartenu à M. Garanger, Bonnetier, aujourd'hui à M. Castellot » (s.d).1 pièce, 2 plans aquarelles.

c)- Maison Brachet, rue des Domeliers. Note descriptive avec 1 dessin aquarelle (18 août 1817) ; 1 plan et 1 dessin aquarelles à savoir :

-« Plan de l'antichambre et de la Rothonde de la Maison Brachet » ;

-« Parquet de la Rothonde de la Maison Brachet ». 1 pièce, 1 plan et 2 dessins aquarelles.

d)- Maison d'Humières, rue du Vieux-Pont. 1 plan et 1 dessin aquarelles à savoir :

-«Maison d'Humières, Rue du Vieux Pont, à Compiègne, et à celle de l'Ecu, Bâtie en 1631, et démolie dans le courant du mois d'août 1823 » (c. 1823).

-« Plan de la Maison d'Humières » (cl823). 1 plan aquarelle, 1 dessin aquarelle.

e)- Maison de Guillaume de Flavy. 4 dessins au crayon à savoir :

-« Vue de la partie latérale de la maison occupée par Me Desmaret, Maîtresse d'école. Face de la grauche (sic) » (18 avril 1829) ;

-«Maison de Me Desmaret, maîtresse d'Ecole ou de Guillaume de Flavy » (s.d) ;

-« Porte d'entrée de Me Desmaret » (23 septembre 1828) ;

-dessin au crayon de l'enseigne « Chevaux et voitures de louage » (s.d). 4 dessins au crayon.

f)- Maison Léré, rue du Vieux-Pont. 4 dessins et 5 plans aquarelles à savoir :

-«Maison de M. Léré, Rue du Vieux [Pont], au coin de celle des Clochettes » (s.d) ;

-Plans aquarelles des étages de la maison : « Rez de Chaussée » ; « Explications sur le premier Etage » ; « Plan du second Etage » ; plan des caves avec explications ; plan muet (s.d) ;

-« Vue d'une partie intérieure de mon Jardin » ; « Porte Cochère du Jardin de M. Léré, comme celle des hôtels » ; « Porte croisé de mon jardin et des hôtels » (s.d).4 dessins aquarelles, 5 plans aquarelles.

g)- Maison Le Tellier, rue des Trois Barbeaux. Relation de la découverte du trésor monétaire en 1826 : « Trésor trouvé le 25 Mars 1826, à Compiegne, dans une Maison size Rue des Trois Barbeaux, en face de celle de La Corne de Cerf» suivie de « Notice sur la Maison nouvellement acquise par M Le Tellier, Rue des 3 Barbeaux en face de celle Corne de Cerf», cahier de 24 pages avec 4 dessins aquarelles à savoir :

-«Petite pièce d'or d'Espagne sans date...autre pièce allégorique en or avec deux aigles de Gènes ou de Genève, portant le millésime 1638 » ;

-« Pièce d'Espagne de grandeur naturelle » ;

-«Pièce de Monnoye de Philippe 4, Roi d'Espagne, trouvée le 25 Mars 1826 dans la Maison de M. Le Tellier, rue des 3 barbeaux, figurée de grandeur naturelle » ;

-« Pièces Anciennes fabriquées en Espagne, ayant cour de Monnoye en Amérique, représentées dans leur grandeur naturelle » (25 mars 1826).Un plan et 2 dessins aquarelles de la maison Le Tellier à savoir :

-Plan de la maison : « Maison nouvellement acquise par M. Le Tellier. La place désignée A, sur ce plan, dans le Bûcher, est l'endroit où le Trésor était enterré... » ; .

-« Vue d'un Escalier ancien de la Maison de M. Le Tellier, dont le terrein a originairement appartenu aux Templiers, par une donation d Agathe de Pierrefonds. Un chien en pierre y est figuré dans une attitude couchée » ;

-« Elévation de la Maison nouvellement aquise par M. Le Tellier, dans laquelle on a trouvé un Trésor le 24 Mars 1826 » (1826).

Retour en haut de page