Accueil CCFr  >   EADC Lettres de Rieutord
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettres de Rieutord

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 27/01/2022 17:56:41

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque municipale Gaston Doumergue. Aigues-Vives
Intitulé de l'instrument de recherche Fonds Gaston Doumergue
Cote 2J1 - 2J164
Titre Fonds Gaston Doumergue
Date 1766 - 1940
Langue français
Importance matérielle XX
Biographie ou histoire Gaston Doumergue, né le 1er août 1863 à Aigues-Vives (Gard) et mort le 18 juin 1937 dans la même ville, est un homme d'État français. Il est président de la République française du 13 juin 1924 au 13 juin 1931.Chargé d'importants portefeuilles ministériels, il est, une première fois, nommé président du Conseil en 1913, mais est contraint de laisser le pouvoir quelques mois après sa nomination. Élu président du Sénat en 1923, il est l'année suivante élu président de la République pour un mandat de sept ans ; il succède à Alexandre Millerand, démissionnaire.À l'issue de son mandat, refusant de concourir à sa succession, Doumergue se retire mais préside ensuite un gouvernement d'union nationale lors de la crise créée par les émeutes du 6 février 1934.
Présentation du contenu Le fonds est composé de correspondance et de documents provenant de l’appartement de Gaston Doumergue à Paris quand il était en exercice, est conservé dans la maison natale ; ainsi qu’un fonds iconographique composé de 44 albums photos (souvent annotés).
Modalités d'acquisition Le fonds est constitué des archives du Président Gaston Doumergue (1863-1937). En 1936, Il rédige un testament dans lequel il lègue à la Ville d’Aigues-Vives dans le Gard sa maison natale et ce qu’elle contient. Madame Jeanne Doumergue garde l’usufruit de la maison. En 1947, elle y renonce au profit de la Ville d’Aigues-Vives et exprime le souhait de son mari de transformer sa maison natale en bibliothèque municipale. Le fonds d’ouvrages imprimés est réparti dans plusieurs pièces de la maison natale. Dans le bureau du Président, se trouve une première bibliothèque de 1700 ouvrages. Elle est restée intacte et reflète la bibliothèque du Président telle qu’il l’avait conçue et aménagée pour son bureau. La présence des ouvrages a été attestée lors d’un état des lieux d’huissier en 1947. Une seconde bibliothèque de 1 400 ouvrages est répartie entre la « salle d’attente » et le « salon sur rue ». Une partie de cet ensemble était mentionnée dans l’état des lieux de 1947. La seconde partie provient de la maison des Doumergue à Tournefeuille en Haute-Garonne, qui a rejoint la maison natale d’Aigues-Vives en 1963-1964 après le décès de Madame Doumergue. Dans les années 1970, des étagères sont installées dans « la salle d��attente » pour accueillir cette bibliothèque ; ces étagères n’ont pas été modifiées depuis cette date. La bibliothèque de Tournefeuille contenait vraisemblablement des livres que le Président avait rapportés de son appartement à Paris, à l’occasion de son départ en retraite en 1931.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque municipale, fonds Gaston Doumergue.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque municipale Gaston Doumergue d'Aigues-Vives
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Titre Gaston Doumergue
Description du contenu
Titre Carrière de magistrat
Cote 2J34
Titre Indochine
Date 1890 - 1893
Langue français
Présentation du contenu Notes de travail, télégrammes, lettres, factures, cartes de visite professionnelles reçues dans le cadre de son poste de magistrat à Saïgon.
Index

 - Indochine française (1887-1946)

Titre Correspondance
Titre Lettres provenant d'Indochine
Catalogue général des manuscrits
Cote :  Importance matérielle :  24 lettres Biographie ou histoire : Originaire de Mus, Numa Rieutord (1839 - 1910) est présent en Indochine depuis 1880. Monté en grade au fil des années, il est nommé comptable de première classe au Secrétariat du Gouvernement du Cochinchine en 1893. Présentation du contenu : 

Les lettres, constituées d'un à quatre feuillets, sont écrites par Rieutord alors que Doumergue était en congés à Aigues-Vives. Elles permettent de tenir au courant Doumergue des évènements liés à l'administration, à la magistrature et à la politique en Cochinchine. Il donne des nouvelles de leur cercle commun, des noms identiques reviennent à chaque lettre (Gleizes, Farel, Rouchaud, Carmouze, Wetzel, Delaruelle ...). Il s'occupe également de faire suivre des commandes d'affaires et de produits par les Messageries Maritimes provenant de l'Orient. Il a joint aux lettres des journaux locaux, tels que Le Progrès de Saigon et Courrier Saigonnais, qui sont absents du fonds. Il parle aussi de sa vie professionnelle en tant que comptable de première classe.Il réagit aussi aux lettres envoyés par Doumergue et évoque sa famille en France ainsi que M. Emile [Jamais, Sous - Secrétaire d'État aux Colonies]. 

Le nom de Rieutord apparait également dans des lettres écrites par Ducros et Delaruelle.

Cote
Titre Lettres de Rieutord
Date Du 21 mai 1892 au 30 juillet 1893
Importance matérielle 24 lettres
Biographie ou histoire Originaire de Mus, Numa Rieutord (1839 - 1910) est présent en Indochine depuis 1880. Monté en grade au fil des années, il est nommé comptable de première classe au Secrétariat du Gouvernement du Cochinchine en 1893.
Présentation du contenu

Les lettres, constituées d'un à quatre feuillets, sont écrites par Rieutord alors que Doumergue était en congés à Aigues-Vives. Elles permettent de tenir au courant Doumergue des évènements liés à l'administration, à la magistrature et à la politique en Cochinchine. Il donne des nouvelles de leur cercle commun, des noms identiques reviennent à chaque lettre (Gleizes, Farel, Rouchaud, Carmouze, Wetzel, Delaruelle ...). Il s'occupe également de faire suivre des commandes d'affaires et de produits par les Messageries Maritimes provenant de l'Orient. Il a joint aux lettres des journaux locaux, tels que Le Progrès de Saigon et Courrier Saigonnais, qui sont absents du fonds. Il parle aussi de sa vie professionnelle en tant que comptable de première classe.Il réagit aussi aux lettres envoyés par Doumergue et évoque sa famille en France ainsi que M. Emile [Jamais, Sous - Secrétaire d'État aux Colonies]. 

Le nom de Rieutord apparait également dans des lettres écrites par Ducros et Delaruelle.

Retour en haut de page