Accueil CCFr  >   EADC Bernardus Guidonislien[Auteur], Practica officii inquisitionis
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bernardus GuidonisBernardus Guidonis

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 05/09/2023 11:42:37

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque d'étude et du patrimoine. Toulouse, Haute-Garonne Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements. Série in-quarto — Tome VII. Toulouse
Cote 1-887
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine de Toulouse, Ms. X, fol. Y.


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Auguste Molinier
Commanditaire Ministère chargé de la Culture et Ministère chargé de l'Enseignement supérieur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 1885
Date de la version électronique 29 février 2008
Création
Créé par conversion rétrospective de l'édition imprimée : [Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Série in-quarto]. Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements. Publié sous les auspices du Ministre de l'Instruction publique — Tome VII. Toulouse. Nîmes. Paris, Imprimerie nationale, 1885. Numérisation et rendu en mode texte réalisés par la société AIS (Paris, France). Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 par la société ArchProteus (Vancouver, Canada) le 29 février 2008.
Révision des notices des manuscrits de provenance dominicaine par Emilie Nadal (avril 2021, programme Biblissima "La bibliothèque des Dominicains de Toulouse en ligne") : ms. 3, 18, 19, 20, 27, , 28, 29, 30, 31, 33, 35, 38, 43, 44, 47, 48, 49, 53, 57, 59, 77, 78, 79, 82, 83, 96, 98, 103, 104, 105, 110, 111, 112, 119, 125, 128, 154, 155, 157, 161, 168, 170, 171, 172, 173, 178, 185, 188, 191, 197, 214, 215, 259, 260, 261, 262, 263, 264, 265, 266, 267, 268, 269, 270, 274, 287, 296-297, 309, 313, 314, 332, 333, 335, 336, 337, 339, 342, 345-346, 347-348, 349, 361-362, 365, 378, 379, 385, 388, 392, 410, 418, 450, 460, 462, 467, 477, 478, 479, 480-481, 485, 486, 487, 488, 489, 490, 609, 610, 696, 741, 744, 813, 814, 818, 823, 874, 883. Addition des cotes et des provenances du catalogue Dauzat de 1819 pour tous les manuscrits sur parchemin (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 457-487), à partir de la restitution transmise par Thomas Falmagne (mai 2021).
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Permalien https://ccfr.bnf.fr/portailccfr/ark:/16871/005FRCGMBPF-315556101-01a
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms. 388 Ancienne cote :  n° 196 (1819, Dauzat) Autre cote :  I, 267 (avant 1885) Support :  Parchemin Importance matérielle :  1 feuillet de garde (réemploi médiéval) + 107 feuillets Écriture :  Littera semitextualis libraria d'une seule main. Notes additionnelles marginales d'une main du 15e siècle (voir l' histoire du manuscrit). Particularités codicologiques :  Neuf cahiers de six bifeuillets, sauf le cahier n° 4 (f. 37-52) de huit bifeuillets et le dernier cahier (f. 101-108) de quatre bifeuillets. Réclames à chaque cahier. Le manuscrit n'a jamais été restauré, le fragment de manuscrits réemployé dans les gardes supérieures est encore en place.
Fragment : Breviarium notatum, Sanctorale (S. Martinus, Lect. 8-9), 12e siècle (Falmagne, 2016, p. 380, n° 41).
Réglure :  Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes ; 42 lignes. Décoration :  15 initiales fleuries peintes (f. 1r, 2v, 12r, 13r (x2), 25v, 53r, 70v, 84r, 90v, 93r, 94v (x2), 95v), nombreuses initiales filigranées bleues et rouges à l'encre rouge et violette. Les initiales peintes sont des grosses feuillets d'acanthes peintes en bleu (bleu foncé et bleu clair), rouge, rose, gris, vert foncé et jaune; de style bolonais. Dimensions  260 x 200 (195 x 150) mm. Reliure :  Reliure souple en parchemin, cousue sur quatre nerfs. Reliure non restaurée. Présentation du contenu : 

1) Bernardus Guidonis, Practica officii inquisitionis ; Delisle, 1879, 352-362 ; Kaeppeli, t. I, 1970, p. 222, n° 630. Même texte que le Toulouse, BM, ms. 387.

L'explicit, de la même main que le reste du texte, mentionne la mort de Bernard Gui (en 1331) : « Explicit tractatus de practica officii inquisitionis, compositus et compilatus per venerabilem et religiosum virum bone memorie fratrem Bernardum Guidonis, auctoritate Apostolica in regno Francie, maxime in partibus Tholosanis, inquisitorem heretice pravitatis deputatum, qui postmodum fuit factus episcopus Lodovensis, cujus anima requiescat in pace » (f. 103v).

2) Additions diverses d'une main du 15e siècle (Molinier, 1885, p. 235-236) : Formule de citation à comparaître donnée au nom de H. Nigri, inquisiteur de Toulouse en 1340 (f. 103v), Constitutions de Clément V contre les excès de zèle des inquisiteurs (Corpus juris canonici Clementinae, lib. V, tit. III, cap. 1) : « Multorum querela... » (f. 105v-106r), diverses notes sur le droit canon, la procédure inquisitoriale etc.

Historique de la conservation :  Informations sur le traitement : Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).

1941, L'art du livre dans la région de Toulouse jusqu'en 1789, Toulouse, Bibliothèque municipale, n° 11, p. 19.

1953, Toulouse, capitale de province sous l'ancien régime, Toulouse, Musée des Augustins, n° 11, p. 13.

1955, Exposition. Histoire et iconographie du catharisme, Castres, Musée Goya, n° 12, p. 11.

Percin J.J., Monumenta conventus Tolosani, Toulouse, 1693, p. 68, n° 10. https://tolosana.univ-toulouse.fr/fr/notice/075570726

Quétif J., Échard J., Scriptores ordinis praedicatorum recensiti..., Paris, 1719, p. 579. https://archive.org/details/ScriptoresOpVolume1/page/n627/mode/1up

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, t. 27, 2ème partie, 1879, p. 352-362. (cité sous l'ancienne cote ms. 196).  https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n189/mode/2up

Molinier C., L'inquisition dans le Midi de la France au XIIIe et au XIVe siècle. Étude sur les sources de son histoire, Paris, 1880, p. 197-236. [cité sous l'ancienne cote ms. 267]. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58152169/f230.item

Douais C., Les sources de l'histoire de l'Inquisition dans le Midi de la France aux XIIIe et XIVe siècles, 1881, p. 72-73 [cité sous l'ancienne cote ms. 267]. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k66716z/f80.item.r=les%20sources%20de%20l'inquisition%20douais

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 235-236. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/234/mode/2up

Molinier C., Études sur quelques manuscrits des Bibliothèques d'Italie concernant l'inquisition et les croyances hérétiques du XIIe au XVIIe siècle, Paris, Ernest Leroux, 1887, p. 62, 64, 67.

Molinier C., « Rapport à M. le Ministre de l'instruction publique sur une mission exécutée en Italie de février à avril 1885 », Archives des missions scientifiques et littéraires, 1888, t. 14 (3ème série), p. 156 note 3, p. 163 note 1, p. 192-193, p. 256 note 4, p. 259 note. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57786999/f174.item

Doussot, « Bernard Gui, évêque de Lodève, son opuscule inédit De ordinatione officii Missae », in Douais C. (éd.), Mélanges de littérature et d'histoire religieuses publiées à l'occasion du jubilé épiscopal de Mrg de Cabrières, 1874-1899, Paris, Picard, 1899, p. 356.

Thomas A., « Bernard Gui, frère prêcheur », Histoire littéraire de la France, 1921, t.35, p. 203-209. https://archive.org/details/histoirelittra35riveuoft/page/202/mode/2up

Dacier E., Neveux P.(éd.), Les richesses des bibliothèques provinciales de France, Tome second. Lyon-Yvetot, Paris, Éditions des bibliothèques nationales de France, 1932, p. 171.

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Vernet A., « La diffusion de l'oeuvre de Bernard Gui d'après la tradition manuscrite », Bernard Gui et son monde, Cahiers de Fanjeaux 16, Toulouse, Privat, 1981, p. 236 (mention).

Pales-Gobilliard A., « Bernard Gui inquisiteur et auteur de la Practica », Bernard Gui et son monde, Cahiers de Fanjeaux 16, Toulouse, Privat, 1981, p. 254 (mention).

Biget J.-L., « L'anticléricalisme des hérétiques d'après les sources polémiques », L'anticléricalisme en France méridionale (milieu XIIe-début XIVe siècle), Cahiers de Fanjeaux 38, 2003, Toulouse, Privat, p. 421, 443 note 75.

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 80 note 32, p. 82 note 44, p. 107 note 123, p. 113.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 380, n° 41.

Bériou N., Hodel B., « Ce que l'examen des manuscrits de Bernard Gui peu révéler de l'histoire de DOminique », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 120 note 10.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 41 note 22, p. 43 note 40.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1, p. 168.

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, XXVII, 2ème partie, 1879, appendice XVII, p. 402-415 (édition du sommaire et de la table du manusrit, cité par Delisle sous sa cote Dauzat, n° 196).  https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n237/mode/2up

Douais C., Practica inquisitionis heretice pravitatis, auctore Bernardo Guidonis, O.F.P., Paris, 1886. (édition d'après les Toulouse, BM, ms. 387 et 388). https://archive.org/details/practicainquisi00douagoog

Mollat G., Bernard Gui. Manuel de l'inquisiteur, Paris, Les Belles Lettres, 1964, t. I, p. XXV-XXVI (édition de la cinquième partie de l'ouvrage, notamment d'après le ms. 388).

Bibale ms. 388

Cote Ms. 388
Ancienne cote n° 196 (1819, Dauzat)
Autre cote I, 267 (avant 1885)
Titre Bernardus Guidonislien[Auteur], Practica officii inquisitionis
Date 14e siècle, après 1331 (mort de l'auteur (voir l'explicit)
Langue Latin
Support Parchemin
Importance matérielle 1 feuillet de garde (réemploi médiéval) + 107 feuillets
Écriture Littera semitextualis libraria d'une seule main. Notes additionnelles marginales d'une main du 15e siècle (voir l' histoire du manuscrit).
Particularités codicologiques Neuf cahiers de six bifeuillets, sauf le cahier n° 4 (f. 37-52) de huit bifeuillets et le dernier cahier (f. 101-108) de quatre bifeuillets. Réclames à chaque cahier. Le manuscrit n'a jamais été restauré, le fragment de manuscrits réemployé dans les gardes supérieures est encore en place.
Fragment : Breviarium notatum, Sanctorale (S. Martinus, Lect. 8-9), 12e siècle (Falmagne, 2016, p. 380, n° 41).
Réglure Réglure à la mine de plomb. Texte sur deux colonnes ; 42 lignes.
Décoration 15 initiales fleuries peintes (f. 1r, 2v, 12r, 13r (x2), 25v, 53r, 70v, 84r, 90v, 93r, 94v (x2), 95v), nombreuses initiales filigranées bleues et rouges à l'encre rouge et violette. Les initiales peintes sont des grosses feuillets d'acanthes peintes en bleu (bleu foncé et bleu clair), rouge, rose, gris, vert foncé et jaune; de style bolonais.
Dimensions 260 x 200 (195 x 150) mm.
Reliure Reliure souple en parchemin, cousue sur quatre nerfs. Reliure non restaurée.
Présentation du contenu

1) Bernardus Guidonis, Practica officii inquisitionis ; Delisle, 1879, 352-362 ; Kaeppeli, t. I, 1970, p. 222, n° 630. Même texte que le Toulouse, BM, ms. 387.

L'explicit, de la même main que le reste du texte, mentionne la mort de Bernard Gui (en 1331) : « Explicit tractatus de practica officii inquisitionis, compositus et compilatus per venerabilem et religiosum virum bone memorie fratrem Bernardum Guidonis, auctoritate Apostolica in regno Francie, maxime in partibus Tholosanis, inquisitorem heretice pravitatis deputatum, qui postmodum fuit factus episcopus Lodovensis, cujus anima requiescat in pace » (f. 103v).

2) Additions diverses d'une main du 15e siècle (Molinier, 1885, p. 235-236) : Formule de citation à comparaître donnée au nom de H. Nigri, inquisiteur de Toulouse en 1340 (f. 103v), Constitutions de Clément V contre les excès de zèle des inquisiteurs (Corpus juris canonici Clementinae, lib. V, tit. III, cap. 1) : « Multorum querela... » (f. 105v-106r), diverses notes sur le droit canon, la procédure inquisitoriale etc.

Historique de la conservation

Une note datée de 1473 ajoutée au f. 106v indique que le volume appartenait à la Maison de l'Inquisition de Toulouse (dépendant du couvent des Dominicains de Toulouselien[Ancien possesseur / Propriétaire précédent]) et qu'il fut envoyé au couvent des Dominicains de Bordeaux pour en faire une copie. Selon C. Molinier, les signatures à la fin de cette note sont celles de Guillaume de l'Abbaye et Pierre de Broquier, 25 et 26ème prieur provincial de la province de Toulouse (Molinier C., 1880, p. 201, note 2) : « Iste liber de practica officii sancte Inquisitionis est domus ejusdem officii Tholose, missus reverendo magistro Jo. Pinsonis pro copiando conventus Burdegalensis, ordinis Predicatorum missus, inquam, per dominum P. Fabri, canonicum regularem, priorem prioratus de Guilhaguorssia, diocesis Petraguoricensis, anno Domini MCCCC LXXIII, presentibus venerabilibus religiosis fratribus P. de Broquerio, in theologia presentato, et Guillelmo de Abbacia, ejusdem gradus seu promotionis, dicti ordinis Fratrum Predicatorum, conventuum Sancti Severi et Banheriarum. Quem quidem librum, sicut premittitur, mittit supradicto magistro frater A. Th. I. cum intentione quod idem liber redeat ad dictam domum sancte Inquisicionis Tholoze, loco et tempore opportunis - [signé] Frater A. Th., Frater P. de Brocario, Frater Guillelmus de Abbacia » (voir aussi Delisle L., 1879, p. 353 note 2 ; Morard, 2014, p. 113).

En 1693, le Père Percin signale que le manuscrit est perdu : « Scripsit librum de practica inquisitionis qui nobis est deperditus, magno damno » (Percin, 1693, p. 68, n° 10 ; Morard, 2014, p. 107). Il fut pourtant retrouvé puisqu'il entre dans les collections municipales avec la Révolution française (Morard, 2014, p. 82, note 44).

- Liste de quelques livres conservés dans la bibliothèque des dominicains de Toulouse, établie vers 1680 : Bernardus Guido. en sept volumes (Paris, BnF, ms. latin 10395, f. 232r). Plus de sept manuscrits des dominicains de Toulouse peuvent être concernés par cet item, entre les livres dont il fut l'auteur (ms. 388, 450, 480, 481, 488, 489, 490) et ceux qui lui étaient attribués au 17e siècle comme le prouvent les étiquettes de titre de cette époque (ms. 313, 477, 478, 479).

- Inventaire de la bibliothèque municipale de Toulouse par l'abbé Dauzat en 1819 : n° 196. Guidonis. De Practica officii inquisit. Parch. Prov : Dom (Dominicains) 1 vol ./ 4 / vél. (Toulouse, BM, ms. 1176, p. 470).

Le manuscrit a été prêté à la Bibliothèque nationale de France pour M. Jacques Megret, du 24 décembre 1946 au 28 janvier 1947 (BM de Toulouse, Communication des manuscrits à l'extérieur, p. 10). Les manuscrits 105, 185, 388, 489 et 490 ont été prêtés au Musée de Castres pour une exposition du 25 novembre au 6 octobre 1955 (BM de Toulouse, Communication des manuscrits à l'extérieur, p. 30).

Informations sur le traitement Notice de Molinier (1885) révisée par Emilie Nadal (mars 2021).
Document(s) de substitutionCe manuscrit a été numérisé intégralement par l’IRHT. Il est consultable dans la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux .Ce document a été numérisé intégralement. Il est consultable dans Gallica.Numérisation(s)
Manuscrit numérisé – BVMM

Numérisation(s)Document numérisé
Bibliographie

1941, L'art du livre dans la région de Toulouse jusqu'en 1789, Toulouse, Bibliothèque municipale, n° 11, p. 19.

1953, Toulouse, capitale de province sous l'ancien régime, Toulouse, Musée des Augustins, n° 11, p. 13.

1955, Exposition. Histoire et iconographie du catharisme, Castres, Musée Goya, n° 12, p. 11.

Bibliographie

Percin J.J., Monumenta conventus Tolosani, Toulouse, 1693, p. 68, n° 10. https://tolosana.univ-toulouse.fr/fr/notice/075570726

Quétif J., Échard J., Scriptores ordinis praedicatorum recensiti..., Paris, 1719, p. 579. https://archive.org/details/ScriptoresOpVolume1/page/n627/mode/1up

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, t. 27, 2ème partie, 1879, p. 352-362. (cité sous l'ancienne cote ms. 196).  https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n189/mode/2up

Molinier C., L'inquisition dans le Midi de la France au XIIIe et au XIVe siècle. Étude sur les sources de son histoire, Paris, 1880, p. 197-236. [cité sous l'ancienne cote ms. 267]. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58152169/f230.item

Douais C., Les sources de l'histoire de l'Inquisition dans le Midi de la France aux XIIIe et XIVe siècles, 1881, p. 72-73 [cité sous l'ancienne cote ms. 267]. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k66716z/f80.item.r=les%20sources%20de%20l'inquisition%20douais

Molinier A., Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques des départements, t.VII. Toulouse, Nîmes, Paris, 1885, p. IX, p. 235-236. https://archive.org/details/cataloguegnr07franuoft/page/234/mode/2up

Molinier C., Études sur quelques manuscrits des Bibliothèques d'Italie concernant l'inquisition et les croyances hérétiques du XIIe au XVIIe siècle, Paris, Ernest Leroux, 1887, p. 62, 64, 67.

Molinier C., « Rapport à M. le Ministre de l'instruction publique sur une mission exécutée en Italie de février à avril 1885 », Archives des missions scientifiques et littéraires, 1888, t. 14 (3ème série), p. 156 note 3, p. 163 note 1, p. 192-193, p. 256 note 4, p. 259 note. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k57786999/f174.item

Doussot, « Bernard Gui, évêque de Lodève, son opuscule inédit De ordinatione officii Missae », in Douais C. (éd.), Mélanges de littérature et d'histoire religieuses publiées à l'occasion du jubilé épiscopal de Mrg de Cabrières, 1874-1899, Paris, Picard, 1899, p. 356.

Thomas A., « Bernard Gui, frère prêcheur », Histoire littéraire de la France, 1921, t.35, p. 203-209. https://archive.org/details/histoirelittra35riveuoft/page/202/mode/2up

Dacier E., Neveux P.(éd.), Les richesses des bibliothèques provinciales de France, Tome second. Lyon-Yvetot, Paris, Éditions des bibliothèques nationales de France, 1932, p. 171.

Mesuret R., Évocation du vieux Toulouse, Paris, Les éditions de Minuit, 1960, p. 429 (mention).

Vernet A., « La diffusion de l'oeuvre de Bernard Gui d'après la tradition manuscrite », Bernard Gui et son monde, Cahiers de Fanjeaux 16, Toulouse, Privat, 1981, p. 236 (mention).

Pales-Gobilliard A., « Bernard Gui inquisiteur et auteur de la Practica », Bernard Gui et son monde, Cahiers de Fanjeaux 16, Toulouse, Privat, 1981, p. 254 (mention).

Biget J.-L., « L'anticléricalisme des hérétiques d'après les sources polémiques », L'anticléricalisme en France méridionale (milieu XIIe-début XIVe siècle), Cahiers de Fanjeaux 38, 2003, Toulouse, Privat, p. 421, 443 note 75.

Morard M., « La bibliothèque évaporée. Livres et manuscrits des dominicains de Toulouse (1215-1840) » in Bériou N., Morard M., Nebbiai D. (éds.), Entre stabilité et itinérance. Livres et culture des ordres mendiants, Bibliologia 37, Turnhout, Brepols, 2014, p. 80 note 32, p. 82 note 44, p. 107 note 123, p. 113.

Falmagne T., « Fragments et bibliothèques médiévales à Toulouse : vestiges mineurs, signes de bibliothèques majeures disparues », Culture religieuse méridionale. Les manuscrits et leur contexte artistique, Cahiers de Fanjeaux 51, Toulouse, Privat, 2016, p. 380, n° 41.

Bériou N., Hodel B., « Ce que l'examen des manuscrits de Bernard Gui peu révéler de l'histoire de DOminique », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 120 note 10.

Falmagne T., « Fragments et recyclage d'une Bible chez les dominicains de Toulouse », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 41 note 22, p. 43 note 40.

Nadal É., « Catalogue de l'exposition Manuscrits médiévaux des dominicains de Toulouse. Mémoire d'une bibliothèque », in Nadal É., Vène M. (dir), La bibliothèque des dominicains de Toulouse, Toulouse, PUM, 2020, p. 150 note 1, p. 168.

Bibliographie

Delisle L., « Notice sur les manuscrits de Bernard Gui », Notices et extraits des manuscrits de la bibliothèque nationale et autres bibliothèques, XXVII, 2ème partie, 1879, appendice XVII, p. 402-415 (édition du sommaire et de la table du manusrit, cité par Delisle sous sa cote Dauzat, n° 196).  https://archive.org/details/noticesurlesman00deligoog/page/n237/mode/2up

Douais C., Practica inquisitionis heretice pravitatis, auctore Bernardo Guidonis, O.F.P., Paris, 1886. (édition d'après les Toulouse, BM, ms. 387 et 388). https://archive.org/details/practicainquisi00douagoog

Mollat G., Bernard Gui. Manuel de l'inquisiteur, Paris, Les Belles Lettres, 1964, t. I, p. XXV-XXVI (édition de la cinquième partie de l'ouvrage, notamment d'après le ms. 388).

Bibliographie

Bibale ms. 388

Retour en haut de page