Accueil CCFr  >   EADC Archives d'archéologues : Fonds Auguste Allmer
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Archives d'archéologues : Fonds Auguste Allmer

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris
Intitulé de l'instrument de recherche Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris. Archives d'archéologues
Titre Archives d'archéologues
Langue français allemand
Importance matérielle Volume total : 27 unité(s)
Importance matérielle Autre volumétrie : 27 fonds d'archives
Biographie ou histoire Au début du XXe siècle, les érudits qui avaient collaboré à la constitution de la bibliothèque lui lèguèrent volontiers leurs papiers et les documents : Salomon Reinach, qui donna une partie de sa collection photographique et les archives de Charles Tissot, Emile Espérandieu, etc. D'autres fonds furent acquis plus tard par don ou par achat .
Présentation du contenu Les fonds d’archives se composent à la fois de documents d’archives (notes de travail, manuscrits d’ouvrages) et de collections documentaires et iconographiques (photographies, cartes postales, coupures de presse). Les fonds d’archives sont complétés par les collections d’autographes, regroupant des fonds constitués uniquement de correspondance et des pièces de correspondance isolées, et les manuscrits.
Présentation du contenu

Fonds spécialisé

Fonds CollEx

Présentation du contenu

Textes manuscrits

Cartes postales

Photographies

Modalités d'acquisition

Production propre

Don(s), Legs, Achat(s)

Accroissements Fonds ouvert
Informations sur le traitement

Inventorié

Informations sur le traitement Certains fonds ont été triés, classés et inventoriés.
Autre(s) instrument(s) de recherche

Inventaires par donateur

Calames : voir le catalogue

Consultation sur rendez-vous pour les fonds inventoriés.

Documents en relation Paris - Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris - Fonds photographique (Fonds lié)
Bibliographie Marie-Dominique Nobécourt et Jean-Luc Gautier-Gentès, 'La Bibliothèque d'art et d'archéologie', dans Patrimoine des bibliothèques de France, t. I, p 68-77.
Conditions d'accès Accès : Fonds consultables en communication différée, sur rendez-vous, les mardis et jeudis après-midis. Prêt : Non Prêt inter-bibliothèques : Non
Citer sous la forme Citer sous la forme : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris - Archives et fonds documentaires d'historiens de l'art et d'archéologues
Index

Archéologie - Arts


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 2009/06/25
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Importance matérielle :  Volume total : 0.13 mètre(s) linéaire(s) Résumé : épigraphie Présentation du contenu : La majorité des documents concerne la préparation des inscriptions de Nîmes pour la réédition par Privat de l'Histoire générale du Languedoc publiée au 18e siècle, dont Allmer est l'un des éditeurs scientifiques. Ce sont principalement des dessins et relevés d'inscriptions, des estampages, parfois accompagnés de notes et correspondance. Quelques documents sont sur papier calque. Épigraphiste français, membre de l'école française d'épigraphie latine réunie autour de Léon Renier, Louis Christophe Auguste Allmer (1815-1899) participe comme dessinateur, puis épigraphiste, au projet de musée épigraphique à Vienne. La ville de Lyon le nomme en 1878 conservateur de ses musées d'épigraphie, de numismatique et de sigillographie. La même année, dépité de ce que la France ne possédât aucune revue spécialement consacrée aux inscriptions antiques, il fonde la Revue épigraphique du Midi de la France. Enfin, Il prend part au chantier des inscriptions antiques de la Gaule Narbonnaise, qui le mènera à collaborer, entre autres, avec Héron de Villfosse, Germer-Durand père et fils, Hirschfeld et Espérandieu. Auteur de plusieurs ouvrages, il meurt à Lyon en 1899. Présentation du contenu : 

Fonds CollEx

Fonds particulier

Présentation du contenu : 

Dessins

Accroissements : Fonds clos Informations sur le traitement : 

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Informations sur le traitement : 

Archives : Cote Archives 53

Correspondance : Cote Ms 391 et Ms 392.

ensemble de notes, dessins et correspondance reliés, concernant l’épigraphie de la Gaule méridionale : Cote Ms 582 à Ms 606 ; Ms 611-Ms 612 ; Ms 640-Ms 641 ; Ms 648 ; Ms 660.

traductions par Allmer : Cote Ms 621 et Ms 628.

copie de la main d'Allmer : Cote Ms 638.

cahier annoté : Cote Ms 745

Autre(s) instrument(s) de recherche : Calames : voir le catalogueDocuments en relation : Paris - Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris - Archives d'archéologues : Papiers Emile Espérandieu (Fonds lié)Conditions d'accès : Accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA
Titre Archives d'archéologues : Fonds Auguste Allmer
Date 1867-1901
Langue français
Importance matérielle Volume total : 0.13 mètre(s) linéaire(s)
Résumé épigraphie
Présentation du contenu La majorité des documents concerne la préparation des inscriptions de Nîmes pour la réédition par Privat de l'Histoire générale du Languedoc publiée au 18e siècle, dont Allmer est l'un des éditeurs scientifiques. Ce sont principalement des dessins et relevés d'inscriptions, des estampages, parfois accompagnés de notes et correspondance. Quelques documents sont sur papier calque. Épigraphiste français, membre de l'école française d'épigraphie latine réunie autour de Léon Renier, Louis Christophe Auguste Allmer (1815-1899) participe comme dessinateur, puis épigraphiste, au projet de musée épigraphique à Vienne. La ville de Lyon le nomme en 1878 conservateur de ses musées d'épigraphie, de numismatique et de sigillographie. La même année, dépité de ce que la France ne possédât aucune revue spécialement consacrée aux inscriptions antiques, il fonde la Revue épigraphique du Midi de la France. Enfin, Il prend part au chantier des inscriptions antiques de la Gaule Narbonnaise, qui le mènera à collaborer, entre autres, avec Héron de Villfosse, Germer-Durand père et fils, Hirschfeld et Espérandieu. Auteur de plusieurs ouvrages, il meurt à Lyon en 1899.
Présentation du contenu

Fonds CollEx

Fonds particulier

Présentation du contenu

Dessins

Accroissements Fonds clos
Informations sur le traitement

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Catalogué

Informations sur le traitement

Archives : Cote Archives 53

Correspondance : Cote Ms 391 et Ms 392.

ensemble de notes, dessins et correspondance reliés, concernant l’épigraphie de la Gaule méridionale : Cote Ms 582 à Ms 606 ; Ms 611-Ms 612 ; Ms 640-Ms 641 ; Ms 648 ; Ms 660.

traductions par Allmer : Cote Ms 621 et Ms 628.

copie de la main d'Allmer : Cote Ms 638.

cahier annoté : Cote Ms 745

Autre(s) instrument(s) de recherche Calames : voir le catalogue
Documents en relation Paris - Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet. Bibliothèque. Paris - Archives d'archéologues : Papiers Emile Espérandieu (Fonds lié)
Conditions d'accès Accès : Librement communicable selon les règles définies par la bibliothèque de l'INHA
Index

Thème(s) :   - 411.7 Paléographie, épigraphie  - 930 Histoire du monde antique  - Histoire  - Estampage  - Correspondance

Lieu(x) géographique(s) :   - Nîmes (Gard)

Personne(s) liée(s) :   - Allmer, Auguste (1815-1899) Allmer, Auguste (1815-1899)  - Espérandieu, Émile (1857-1939) Espérandieu, Émile (1857-1939)

Retour en haut de page