Accueil CCFr  >   EADC Ichtyologie. Archives du Laboratoire des Pêches coloniales
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ichtyologie. Archives du Laboratoire des Pêches coloniales

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale. Paris
Intitulé de l'instrument de recherche Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale. Paris. Ichtyologie
Titre Ichtyologie
Présentation du contenu Les bibliothèques du Muséum national d'histoire naturelle conservent des collections spécialisées en ichtyologie. La recherche en ichtyologie au Muséum s'est élaborée dans le cadre de deux chaires : la chaire Zoologie (reptiles et poissons), née de la scission de la chaire Zoologie des vertébrés ainsi que la chaire Pêches et productions coloniales d’origine animale, créée en 1920, qui fut renommée successivement chaire des Pêches d’Outre-mer puis en 1975 Laboratoire de dynamique des populations aquatiques. Les collections documentaires en ichtyologie sont conservées à la bibliothèque d'ichtyologie et d'anthropologie maritime Théodore Monod (dont les fonds proviennent de la bibliothèque du laboratoire des pêches coloniales et des collections sur les poissons issues de la bibliothèque des reptiles et poissons) ainsi qu'à la bibliothèque centrale. Ces collections renseignent sur l'histoire de la discipline et documentent également son actualité la plus récente.
Présentation du contenu

Fonds CollEx

Autre(s) instrument(s) de recherche

Catalogue Muscat : voir le catalogue

Pour le détail des catalogues, voir les sous-fonds décrits.

Conditions d'accès Accès : Collections conservées à la bibliothèque Théodore Monod et à la bibliothèque centrale du Muséum national d'histoire naturelle. Consultables sur place après inscription.
Index

590 Zoologie - Agronomie, écologie, biologie végétale - Ichtyologie - Poissons


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale. Paris
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 2021/03/26
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Importance matérielle :  Volume total : 6 mètre(s) linéaire(s) Importance matérielle :  Autre volumétrie : 53 boîtes d'archives, y compris les photos et affiches hors format conservées dans 3 boîtes d'archives spéciales Présentation du contenu : Les archives des Pêches coloniales concernent principalement la création du Laboratoire et ses activités sous l’impulsion de son premier directeur, le zoologiste Abel Jean Gruvel (1870-1941). En 1905, le gouverneur général de l’Afrique Occidentale Française (AOF), Ernest Nestor Roume (1858-1941), confie à Gruvel la première mission d’étude sur la faune marine dans l’Afrique Occidentale, et lui accorde ensuite une mission permanente pour l’étude de toutes les questions se rattachant à la pêche sur les côtes de l’Afrique Occidentale. En 1912, cette mission permanente est transformée, à la demande du Ministère des Colonies, au sein de l’Ecole pratique des hautes études, en un Laboratoire de productions coloniales d’origine animale, installé au Muséum. Puis, en 1920, Gruvel devient le premier titulaire de la Chaire de Pêches et Productions Coloniales d’origine animale du Muséum, communément appelé Pêches coloniales. Dans un article de 1921, Gruvel revient sur cette évolution : « … Les services du Laboratoire ont donc été étendus, d’une façon générale, à toutes les Colonies françaises et il est ainsi devenu le Laboratoire central des Pêches coloniales, en même temps qu’il s’occupe de l’étude et de l’exploitation de tous les produits coloniaux d’origine animale : produits de l’élevage, de l’apiculture, de la sériciculture, plumes, oiseaux de parure, ivoire, etc. … Nous espérons ainsi, grâce à tous les documents réunis au Laboratoire, grâce aussi à l’enseignement qui sera donné, à attirer, de plus en plus, l’attention du public sur les questions coloniales et former des naturalistes spécialisés, capables d’aller sur place poursuivre des études scientifiques, appliquées à l’exploitation de nos richesses coloniales. ». Jusqu’à son décès, Gruvel travaille en étroite liaison avec le Ministère des Colonies (dont il est conseiller scientifique et technique sur toutes les questions de pêche coloniale). Il est de tous les grands congrès coloniaux et des congrès internationaux qui concernent son domaine et il participe aux travaux de comités et de sociétés savantes à vocation coloniale. En 1931, dans le cadre de l’Exposition coloniale internationale de Paris, il installe l’Aquarium du Musée des Colonies (Aquarium de la Porte Dorée) qu’il dirige jusqu’à son décès. Enfin, de 1933 à son décès le 18 août 1941, il dirige aussi le Laboratoire de biologie marine du Muséum d’Histoire naturelle à Saint-Servan, puis à Dinard à partir de 1935. De 1942 à 1973, le Laboratoire est dirigé par Théodore Monod qui transforme l’intitulé de la chaire des « Pêches et Productions Coloniales d’origine animale » en « Pêches Outre-Mer ». En 1974, la chaire des « Pêches Outre-Mer » devient le Laboratoire de « Dynamique des Populations Aquatiques ». Jacques Daget est nommé en 1975 au poste laissé vacant par le départ de Monod. A la fin de l’année 1975, le nouveau laboratoire change encore d’intitulé pour devenir le Laboratoire d’« Ichtyologie Générale et Appliquée ». Présentation du contenu : 

Fonds CollEx

Présentation du contenu : 

Textes manuscrits

Archives

Cartes postales

Photographies

Accroissements : Fonds clos Informations sur le traitement : 

Catalogué

Informations sur le traitement : ARCH PC 1 - ARCH PC 53 Autre(s) instrument(s) de recherche : Catalogue Calames : voir le catalogueDocuments en relation : Paris - Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale. Paris - Ecologie, environnement, biodiversité. Archives du Laboratoire des Pêches coloniales (Fonds lié) Abel Gruvel. "Le laboratoire des pêches et productions coloniales d’origine animale du Muséum national d’histoire naturelle". Revue d’histoire naturelle appliquée, 1921, n°2, p. 100-108 Abel Jean Gruvel. Titres et Travaux scientifiques. Paris : Société d’Editions géographiques, maritimes et coloniales, 1930 Abel Gruvel. "VIème Section : Zoologie pure et appliquée. Rapport préliminaire". Congrès de la Recherche scientifique dans les territoires d’Outre-Mer. Paris, 20-26 septembre 1937. Paris : Association colonies-sciences, 1938, p. 428-437 J. Feytaud. "Abel Gruvel (1870-1941)". Revue de Zoologie agricole et appliquée, janvier-février 1942, n°1-2, p. 1-7 Théodore Monod. "Le Laboratoire des Pêches Coloniales du Muséum". Congrès des Pêches et Pêcheries dans l’Union Française outre-mer. Marseille, 11-14 octobre 1950. Marseille : Imprimerie A. Lestrohan, 1950, p. 73-74 Marc Pave et Emmanuel Charles-Dominique. "Science et politique des pêches en Afrique Occidentale Française (1900-1950) : quelles limites de quelles ressources ?". Natures Sciences Sociétés, 1999, vol. 7, n°2, p. 5-18Conditions d'accès : Accès : Fonds conservé à la Bibliothèque centrale du Muséum national d'Histoire naturelle. Consultable sur place après inscription
Titre Ichtyologie. Archives du Laboratoire des Pêches coloniales
Date 1868-1982
Langue français
Importance matérielle Volume total : 6 mètre(s) linéaire(s)
Importance matérielle Autre volumétrie : 53 boîtes d'archives, y compris les photos et affiches hors format conservées dans 3 boîtes d'archives spéciales
Présentation du contenu Les archives des Pêches coloniales concernent principalement la création du Laboratoire et ses activités sous l’impulsion de son premier directeur, le zoologiste Abel Jean Gruvel (1870-1941). En 1905, le gouverneur général de l’Afrique Occidentale Française (AOF), Ernest Nestor Roume (1858-1941), confie à Gruvel la première mission d’étude sur la faune marine dans l’Afrique Occidentale, et lui accorde ensuite une mission permanente pour l’étude de toutes les questions se rattachant à la pêche sur les côtes de l’Afrique Occidentale. En 1912, cette mission permanente est transformée, à la demande du Ministère des Colonies, au sein de l’Ecole pratique des hautes études, en un Laboratoire de productions coloniales d’origine animale, installé au Muséum. Puis, en 1920, Gruvel devient le premier titulaire de la Chaire de Pêches et Productions Coloniales d’origine animale du Muséum, communément appelé Pêches coloniales. Dans un article de 1921, Gruvel revient sur cette évolution : « … Les services du Laboratoire ont donc été étendus, d’une façon générale, à toutes les Colonies françaises et il est ainsi devenu le Laboratoire central des Pêches coloniales, en même temps qu’il s’occupe de l’étude et de l’exploitation de tous les produits coloniaux d’origine animale : produits de l’élevage, de l’apiculture, de la sériciculture, plumes, oiseaux de parure, ivoire, etc. … Nous espérons ainsi, grâce à tous les documents réunis au Laboratoire, grâce aussi à l’enseignement qui sera donné, à attirer, de plus en plus, l’attention du public sur les questions coloniales et former des naturalistes spécialisés, capables d’aller sur place poursuivre des études scientifiques, appliquées à l’exploitation de nos richesses coloniales. ». Jusqu’à son décès, Gruvel travaille en étroite liaison avec le Ministère des Colonies (dont il est conseiller scientifique et technique sur toutes les questions de pêche coloniale). Il est de tous les grands congrès coloniaux et des congrès internationaux qui concernent son domaine et il participe aux travaux de comités et de sociétés savantes à vocation coloniale. En 1931, dans le cadre de l’Exposition coloniale internationale de Paris, il installe l’Aquarium du Musée des Colonies (Aquarium de la Porte Dorée) qu’il dirige jusqu’à son décès. Enfin, de 1933 à son décès le 18 août 1941, il dirige aussi le Laboratoire de biologie marine du Muséum d’Histoire naturelle à Saint-Servan, puis à Dinard à partir de 1935. De 1942 à 1973, le Laboratoire est dirigé par Théodore Monod qui transforme l’intitulé de la chaire des « Pêches et Productions Coloniales d’origine animale » en « Pêches Outre-Mer ». En 1974, la chaire des « Pêches Outre-Mer » devient le Laboratoire de « Dynamique des Populations Aquatiques ». Jacques Daget est nommé en 1975 au poste laissé vacant par le départ de Monod. A la fin de l’année 1975, le nouveau laboratoire change encore d’intitulé pour devenir le Laboratoire d’« Ichtyologie Générale et Appliquée ».
Présentation du contenu

Fonds CollEx

Présentation du contenu

Textes manuscrits

Archives

Cartes postales

Photographies

Accroissements Fonds clos
Informations sur le traitement

Catalogué

Informations sur le traitement ARCH PC 1 - ARCH PC 53
Autre(s) instrument(s) de recherche Catalogue Calames : voir le catalogue
Documents en relation Paris - Muséum national d'histoire naturelle. Bibliothèque centrale. Paris - Ecologie, environnement, biodiversité. Archives du Laboratoire des Pêches coloniales (Fonds lié)
Bibliographie Abel Gruvel. "Le laboratoire des pêches et productions coloniales d’origine animale du Muséum national d’histoire naturelle". Revue d’histoire naturelle appliquée, 1921, n°2, p. 100-108 Abel Jean Gruvel. Titres et Travaux scientifiques. Paris : Société d’Editions géographiques, maritimes et coloniales, 1930 Abel Gruvel. "VIème Section : Zoologie pure et appliquée. Rapport préliminaire". Congrès de la Recherche scientifique dans les territoires d’Outre-Mer. Paris, 20-26 septembre 1937. Paris : Association colonies-sciences, 1938, p. 428-437 J. Feytaud. "Abel Gruvel (1870-1941)". Revue de Zoologie agricole et appliquée, janvier-février 1942, n°1-2, p. 1-7 Théodore Monod. "Le Laboratoire des Pêches Coloniales du Muséum". Congrès des Pêches et Pêcheries dans l’Union Française outre-mer. Marseille, 11-14 octobre 1950. Marseille : Imprimerie A. Lestrohan, 1950, p. 73-74 Marc Pave et Emmanuel Charles-Dominique. "Science et politique des pêches en Afrique Occidentale Française (1900-1950) : quelles limites de quelles ressources ?". Natures Sciences Sociétés, 1999, vol. 7, n°2, p. 5-18
Conditions d'accès Accès : Fonds conservé à la Bibliothèque centrale du Muséum national d'Histoire naturelle. Consultable sur place après inscription
Index

Thème(s) :   - 330 Economie  - 590 Zoologie  - Agronomie, écologie, biologie végétale  - Colonies françaises  - Pêches  - Produits animaux

Personne(s) liée(s) :   - Gruvel, Abel Jean (1870-1941) Gruvel, Abel Jean (1870-1941)

Retour en haut de page