Accueil CCFr  >   EADC Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Archives départementales. Amiens, Somme
Intitulé de l'instrument de recherche Archives départementales. Amiens, Somme. Bibliothèque diocésaine
Titre Bibliothèque diocésaine
Date 1490-9999
Langue latin français anglais
Importance matérielle Volume total : 1870 mètre(s) linéaire(s)
Biographie ou histoire La Bibliothèque Diocésaine est composée de la Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens (nommée aussi Bibliothèque Demarcy) et de la Bibliothèque de l’Évêché d'Amiens (nommée aussi Bibliothèque de l'école de théologie d'Amiens). Ces deux bibliothèques sont en dépôt depuis 1981 au sein des Archives départementales de la Somme. La bibliothèque de l’Evêché fut reconstituée à partir de 1801, la première bibliothèque ayant été confisquée à la Révolution. Elle s’accrut grâce à de nombreux dons et grâce à l’activité de Mgr Octave Demarcy (1867-1950), prêtre diocésain, vicaire général du diocèse et bibliophile confirmé. Ce dernier fit l’acquisition de la bibliothèque de l’érudit abbevillois et ancien conservateur de la bibliothèque municipal d’Abbeville Henri Macqueron (1853-1937).
Présentation du contenu La bibliothèque Diocésaine est composée d'ouvrages sur la théologie, l’histoire de l'église, la liturgie, le patristique, de revues religieuses catholiques, d’ouvrages d'histoire, d’histoire de l'art, et d'un fonds d'ouvrage concernant l'histoire du jansénisme. La bibliothèque Diocésaine, de par son histoire et son mode de constitution, est tout autant une bibliothèque religieuse qu’une bibliothèque d’étude et d’histoire locale. Théologie, patristique, liturgie, histoire de l'église et en particulier du jansénisme, composent la partie religieuse + de revues religieuses catholiques, d’ouvrages d'histoire, d’histoire de l'art. L’histoire locale et régionale est principalement représentée par les ouvrages provenant de la bibliothèque Macqueron, qui traitent de la Picardie dans ses différents aspects (littérature, patois, archéologie, géologie, carte et toponymie, guerres mondiales). A noter la présence de nombreux recueils factices, d’opuscules pouvant traiter de sujets divers (factum, navigation fluviale, notamment Canal de Picardie) et d’une importante collection de publications datant de la période révolutionnaire. Les ouvrages datant du début de l’imprimerie sont signalés dans le fonds des incunables et des éditions du 16eme siècle.
Présentation du contenu

Fonds particulier

Fonds ancien

Fonds régional

Présentation du contenu

Tous textes imprimés

Monographies

Thèses

Incunables

Recueils

Textes manuscrits

Archives

Partitions

Périodiques

Cartes et plans

Historique de la conservation

Octave Demarcy (1867-1950)

Henri Macqueron (1853-1937)

Henri Peltier (1898-1961)

Michel Destombe (1906-1995)

Ernest Schytte

Charles Pinsard

Francis Lecomte

Georges Bécourt

Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens

Bibliothèque de l’Évêché d'Amiens

Bibliothèque du Petit Séminaire de Saint-Riquier

Bibliothèque du Monastère de la Visitation d'Amiens

Bibliothèque des Jésuites de Saint-Acheul

Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens

Bibliothèque de l’Évêché d'Amiens

Bibliothèque du Petit Séminaire de Saint-Riquier

Bibliothèque du Monastère de la Visitation d'Amiens

Bibliothèque des Jésuites de Saint-Acheul

Modalités d'acquisition Achats, dons, dépôts
Accroissements

Fonds ouvert

Les prêtres diocésains enrichissent le fonds par des dons pouvant aller de quelques dizaines à quelques centaines par an.

Informations sur le traitement

M. Aurélien andré

Informations sur le traitement

Inventorié

Informations sur le traitement L'inventaire est sous forme manuscrite, il est en cours de catalogage.
Autre(s) instrument(s) de recherche

Base patrimoine : AA5

Il existe un catalogue papier de la bibliothèque de l’Evêché en cours d’informatisation. Les documents les plus anciens sont signalés dans le fonds « Incunables- XVIeme » qui regroupent les ouvrages datant du début de l’imprimerie.

Bibliographie *Schedel, Chronique de Nuremberg (Liber Chronicarum), Nuremberg, 1493, 294 ff., reliure en peau de truie estampée à froid d’époque. :
voir *Jansonius et Blaeu, Atlas, Amsterdam, 1646, 5 vol. *I. Bergamensis, De Claris Mulieribus, Paris, S. Colinali, 1521, 219 f. :
voir *Martin Zeiller, Topogaphia Galliae. Amsterdam : Caspar Merian, 1660 (30 planches montées sur onglet. Reliure plein papier Ex-libris Oswald Macqueron et Henri Macqueron) :
voir *Satyre d'un curé picard sur les vérités du temps Révérend Père *** Jésuite [Louis-Alexandre Devérité]. A Avignon : Chez Claude Lenclume, à l'enseigne de Muche ten Pot, 1754. (Reliure demi-basane marron. Ex-libris d'Oswald et d'Henri Macqueron Bibliothèque Macqueron) :
voir *De La Fosse et Chambon, Nouvel Atlas Chorographique de la Picardie et de l'Artois. Paris : Chez le Sieur Desnos, Ingénieur Géographe pour les Globes et Sphères, rue Saint Jacques à l'enseigne du Globe et de la Sphère, 1766 (Reliure demi-chagrin. 28 cartes aquarellées. Bibliothèque Demarcy) :
voir *La République française en LXXXVIII départemens. Paris, Chez l'Editeur, rue des Marais, an II *John Ruskin, La Bible d'Amiens ; traduit par Marcel Proust. Paris : Société du Mercure de France, 1904 *John Buchan, The Battle of the Somme. First Phase. Londres : Thomas Nelson & Sons Ltd., [1917]. (Cartonnage bleu de l'éditeur. Ex-libris Henri Macqueron) :
voir
Conditions d'accès Accès : Les ouvrages sont consultables en salle de lecture des Archives départementales de la Somme, avec l’accord de l’archiviste-bibliothécaire diocésain. Prêt : Non Prêt inter-bibliothèques : Non
Conditions d'utilisation Reproduction : Les ouvrages, reliés ou brochés, ne peuvent être photocopiés pour raison de conservation. Il est possible de numériser les ouvrages. Les reproductions payantes peuvent être réalisées par le service des Archives départementales de la Somme. Les photographies sont autorisées sans flash.
Citer sous la forme Citer sous la forme : Bibliothèque Diocésaine
Index

Religion - Histoire - Géographie - Archéologie - Picard - Cathédrale d’Amiens - Canaux de navigation


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Archives départementales. Amiens, Somme
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de l'édition imprimée 2013/12/16
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Importance matérielle :  Volume total : 1140 mètre(s) linéaire(s) Biographie ou histoire : Le Grand Séminaire d’Amiens fut officiellement créé en 1657 par l’évêque d’Amiens François Faure (1653-1687). En 1662 le séminaire fut retiré aux Oratoriens pour être confié aux Lazaristes. Mgr Faure les installa rue Saint-Denis d'Amiens (emplacement de l’actuel Palais de Justice sur la rue Victor-Hugo). Louis-François-Gabriel d’Orléans de la Motte, évêque d’Amiens (1734-1774) transféra le Grand Séminaire au faubourg de Noyon (actuelle rue Jules-Barni) en 1741. En 1790 les Lazaristes refusèrent de prêter serment à la Constitution Civile du Clergé. M. Desbois de Rochefort, élu en 1791 évêque du département de la Somme, ne pouvait reprendre purement et simplement le séminaire existant. Les Lazaristes furent exclus. Les bâtiments, devenus propriété publique, servirent d’abord de maison de retraite pour les prêtres âgés et infirmes, puis furent affectés à un hôpital militaire de 1793 à 1808, et enfin à un dépôt de mendicité. La bibliothèque fut confisquée et en partie dispersée. Le concordat de 1801 rétablit la paix religieuse. Le Grand séminaire d’Amiens, rouvert en 1805 dans les locaux de l’ancien collège, rue des Jacobins, ne regagna le Faubourg Noyon d'Amiens qu’en 1816. Les bâtiments, désormais propriété de l’État étaient mis à la disposition de l’évêque. Les deuxième et troisième étages abritaient chacun 98 cellules de séminaristes et la bibliothèque. C’est au début du XIXe siècle que fut reconstituée la bibliothèque actuelle du Grand Séminaire. Le 17 décembre 1906, suite à la loi de Séparation de l’Église et de l’État, les séminaristes furent chassés des lieux par la force publique. Le mobilier, hormis le mobilier cultuel et les livres de la bibliothèque, fut vendu aux enchères en 1908. En 1911, le Grand Séminaire d’Amiens s’installa dans l’ancien monastère de la Visitation Sainte-Marie d’Amiens (rue Saint-Fuscien), acquis par le diocèse après l’expulsion des religieuses en 1904. La bibliothèque y fut installée. Le Grand Séminaire ferma ses portes en 1962. La bibliothèque continua néanmoins à s’enrichir de nouveaux ouvrages. Présentation du contenu : La bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens est principalement constituée d'un fonds de théologie, d'ouvrages sur l'histoire de l'Eglise, sur la liturgie, la patristique, et de revues religieuses catholiques. Présentation du contenu : 

Fonds local

Fonds spécialisé

Présentation du contenu : 

Tous textes imprimés

Monographies

Périodiques

Thèses

Incunables

Recueils

Textes manuscrits

Archives

Partitions

Modalités d’acquisition : 

Achat(s), Don(s)

La Bibliothèque du Grand Séminaire d’Amiens a intégré une partie de l’ancienne bibliothèque du Petit Séminaire Diocésain.

Accroissements : 

Fonds ouvert

Accroissement variable. L’accroissement de la bibliothèque provient essentiellement de dons de prêtres diocésains et de quelques particuliers.

Informations sur le traitement : 

Aurélien André

Informations sur le traitement : 

Inventorié

Informations sur le traitement : Inventaire en coursDocuments en relation : Amiens - Archives départementales. Amiens, Somme - Bibliothèque diocésaine (La bibliothèque du Grand Séminaire est un des deux fonds constituant la Bibliothèque Diocésaine.)Conditions d'accès : Accès : Les ouvrages sont consultables en salle de lecture des Archives départementales de la Somme, avec l’accord de l’archiviste-bibliothécaire diocésain. Prêt : Non Prêt inter-bibliothèques : NonMention conseillée : Citer sous la forme : Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens Libellé alternatif du nom : Bibliothèque de l’École de Théologie d'Amiens
Titre Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens
Date 1501-
Langue latin, grec moderne (après 1453), français
Importance matérielle Volume total : 1140 mètre(s) linéaire(s)
Biographie ou histoire Le Grand Séminaire d’Amiens fut officiellement créé en 1657 par l’évêque d’Amiens François Faure (1653-1687). En 1662 le séminaire fut retiré aux Oratoriens pour être confié aux Lazaristes. Mgr Faure les installa rue Saint-Denis d'Amiens (emplacement de l’actuel Palais de Justice sur la rue Victor-Hugo). Louis-François-Gabriel d’Orléans de la Motte, évêque d’Amiens (1734-1774) transféra le Grand Séminaire au faubourg de Noyon (actuelle rue Jules-Barni) en 1741. En 1790 les Lazaristes refusèrent de prêter serment à la Constitution Civile du Clergé. M. Desbois de Rochefort, élu en 1791 évêque du département de la Somme, ne pouvait reprendre purement et simplement le séminaire existant. Les Lazaristes furent exclus. Les bâtiments, devenus propriété publique, servirent d’abord de maison de retraite pour les prêtres âgés et infirmes, puis furent affectés à un hôpital militaire de 1793 à 1808, et enfin à un dépôt de mendicité. La bibliothèque fut confisquée et en partie dispersée. Le concordat de 1801 rétablit la paix religieuse. Le Grand séminaire d’Amiens, rouvert en 1805 dans les locaux de l’ancien collège, rue des Jacobins, ne regagna le Faubourg Noyon d'Amiens qu’en 1816. Les bâtiments, désormais propriété de l’État étaient mis à la disposition de l’évêque. Les deuxième et troisième étages abritaient chacun 98 cellules de séminaristes et la bibliothèque. C’est au début du XIXe siècle que fut reconstituée la bibliothèque actuelle du Grand Séminaire. Le 17 décembre 1906, suite à la loi de Séparation de l’Église et de l’État, les séminaristes furent chassés des lieux par la force publique. Le mobilier, hormis le mobilier cultuel et les livres de la bibliothèque, fut vendu aux enchères en 1908. En 1911, le Grand Séminaire d’Amiens s’installa dans l’ancien monastère de la Visitation Sainte-Marie d’Amiens (rue Saint-Fuscien), acquis par le diocèse après l’expulsion des religieuses en 1904. La bibliothèque y fut installée. Le Grand Séminaire ferma ses portes en 1962. La bibliothèque continua néanmoins à s’enrichir de nouveaux ouvrages.
Présentation du contenu La bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens est principalement constituée d'un fonds de théologie, d'ouvrages sur l'histoire de l'Eglise, sur la liturgie, la patristique, et de revues religieuses catholiques.
Présentation du contenu

Fonds local

Fonds spécialisé

Présentation du contenu

Tous textes imprimés

Monographies

Périodiques

Thèses

Incunables

Recueils

Textes manuscrits

Archives

Partitions

Modalités d’acquisition

Achat(s), Don(s)

La Bibliothèque du Grand Séminaire d’Amiens a intégré une partie de l’ancienne bibliothèque du Petit Séminaire Diocésain.

Accroissements

Fonds ouvert

Accroissement variable. L’accroissement de la bibliothèque provient essentiellement de dons de prêtres diocésains et de quelques particuliers.

Informations sur le traitement

Aurélien André

Informations sur le traitement

Inventorié

Informations sur le traitement Inventaire en cours
Documents en relation Amiens - Archives départementales. Amiens, Somme - Bibliothèque diocésaine (La bibliothèque du Grand Séminaire est un des deux fonds constituant la Bibliothèque Diocésaine.)
Conditions d'accès Accès : Les ouvrages sont consultables en salle de lecture des Archives départementales de la Somme, avec l’accord de l’archiviste-bibliothécaire diocésain. Prêt : Non Prêt inter-bibliothèques : Non
Mention conseillée Citer sous la forme : Bibliothèque du Grand Séminaire d'Amiens Libellé alternatif du nom : Bibliothèque de l’École de Théologie d'Amiens
Index

Thème(s) :   - Religion  - Revues religieuses catholiques  - Revues d’histoire et d’histoire de l’art  - Journal catholique  - Littérature française  - Dictionnaires  - Histoire de l’enseignement  - Histoire de l’Eglise durant la Révolution  - Histoire locale (Picardie)  - Patristique

Retour en haut de page