Accueil CCFr  >   EADI
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Fonds Norbert Dufourcq (1904-1990)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Louis Aragon. Le Mans, Sarthe Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Fonds Norbert Dufourcq (1904-1990)
Cote DUF-C-1937 (Marnesse Roland) à 
Titre Fonds Norbert Dufourcq (1904-1990)
Origine Norbert Dufourq
Date 1938-1985
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 51 boîtes d'archives et 40 partitions
Biographie ou histoire

Né le 21 septembre 1904 à Saint-Jean de Braye (45), Norbert Dufourcq a occupé une place prépondérante dans l'histoire de l'orgue au XXème siècle en tant que musicien, musicologue, éditeur, mais aussi pédagogue et conférencier.

Il étudie le piano avec Amédée Gastoué (1913-1920), puis, à partir de 1921, l'orgue avec André Marchal, ainsi que l'harmonie, la fugue et le contrepoint avec Marie-Rose Hublé. Dès 1923, il est nommé titulaire de l'orgue de Saint-Merri, fonction qu'il exercera jusqu'à sa mort.

En 1927, il fonde avec Bérenger de Miramon Fitz-James l'"Association des Amis de l'Orgue" et la revue Bulletin trimestriel des Amis de l'Orgue qui deviendra L'Orgue. A la même époque, il rencontre le facteur d'orgue Victor Gonzales, formé par Aristide Cavaillé-Coll, avec lequel il établit les bases esthétiques de l'orgue néoclassique, permettant de jouer un vaste répertoire, de l'époque classique à l'époque romantique. Diplômé de l'École nationale des Chartes en 1928, Norbert Dufourcq entre la même année à la Librairie Larousse comme secrétaire de la Direction des dictionnaires et encyclopédies. Il supervise jusqu'en 1975 des publications en histoire, géographie, beaux-arts et en musique. Parallèlement, il rédige sa thèse, qu'il soutient en Sorbonne en 1935 : Esquisse d'une histoire de l'orgue en France du XIIIe au XVIIIe siècle : étude technique et archéologique de l'instrument. En 1932, il devient membre de la Commission des Monuments historiques pour la Ve section relative aux orgues, et occupe cette fonction jusqu'en 1984. Sa correspondance témoigne de ses nombreux échanges avec des facteurs d'orgues, musiciens titulaires et ecclésiastiques à propos de projet de restauration. D'abord professeur d'histoire au collège Stanislas à Paris (1935-1946), Dufourcq succède en 1941 à Louis Laloy à la chaire d'histoire de la musique au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris. Son rayonnement pédagogique s'accompagne d'une intense activité éditoriale. Il publie ainsi chez Picard des éditions musicales et scientifiques d'oeuvres pour orgue et clavecin de maîtres français des 17e et 18e siècles (Boëly, François Couperin, Clérambault, Corrette, Daquin, De Grigny, Dornel, Jullien, Lanes, Lebègue, Nivers, Raison, Titelouze), et dirige les collections Archives des maîtres de l'orgue (Durand), et Orgue et Liturgie (éditions de la Schola cantorum). Légataire universel d'André Tessier (1886-1931), il tire de la documentation assemblée par cet historien de l'orgue du 17e siècle plusieurs ouvrages, dont les Notes et références pour servir à une histoire de Michel-Richard Delalande, Paris, 1957. Conférencier dans le cadre des concerts du Trocadéro avant guerre, Norbert Dufourcq poursuit cette activité dès 1942 auprès des Jeunesses Musicales de France (JMF), dont il accompagne les tournées en Afrique du Nord, mais surtout au Canada, où il participe régulièrement aux camps musicaux d'été. Propriétaire à partir de 1955 du château de Venevelles, à Luché-Pringé, dans la Sarthe, Norbert Dufourcq consacre à l'histoire de ce bâtiment son dernier ouvrage, Nobles et paysans aux confins du Maine et de l'Anjou : La seigneurie de Venevelles (Picard, 1988). Il s'éteint le 19 décembre 1990.

Présentation du contenu

Le fonds comprend :

- 50 boîtes de correspondance professionnelle passive (à l'exception de quelques brouillons de réponse autographes de Dufourcq), soit près de 30000 lettres, reçues de 1938 à 1985. Elles documentent l'ensemble des activités professionnelles de Dufourcq (enseignement, projets éditoriaux, participation à la commission historique des orgues, organisation de concert). Il s'agit essentiellement de lettres de compositeurs, d'organistes, de musiciens (Marcel Dupré, Maurice Duruflé, Olivier Messiaen, Charles Tournemire, Jehan Alain, Marie-Rose Hublé, Daniel-Lesur, etc.), mais aussi de musicologues, d'ecclésiastiques, de facteurs d'orgues, de professeurs de conservatoire ou d'universitaires. Sont incluses également des lettres reçues par Bérenger de Miramon Fitz-William, de 1937 à 1938, et celles qu'il a adressées à Norbert Dufourcq, de juin 1926 à mars 1948. Le fonds comporte quelques rares lettres personnelles (père, épouse, parrain et amis d'enfance de Norbert Dufourcq). Enfin, quelques lettres sont adressées à Odette Dufourcq, épouse du musicologue ;
- les papiers d'histoire musicale d'André Tessier (1886-1931), secrétaire de la Société Française de Musicologie et ami du donateur. Il s'agit essentiellement de fiches bibliographiques, auxquelles sont jointes des notes de cours prises sous la dictée d'Amédée Gastoué, de Louis Laloy, de Romain Rolland ou encore de Jean Marnold ; 
- un ensemble de partitions, traités et méthodes (XVIIe-XIXe siècles), ainsi que des copies manuscrites de partitions anciennes pour orgue.

Modalités d'acquisition Legs de Norbert Dufourcq à la Ville du Mans en 1986
Informations sur le traitement Le fonds est en cours de traitement. Les pièces sont donc décrites au fur et à mesure de leur mise en communication.
Autre(s) instrument(s) de recherche Une partie des partitions, traités et méthodes, ainsi que les copies manuscrites a été signalée en Unimarc dans le catalogue de la bibliothèque du Mans : rechercher par "provenance" en indiquant "Dufourcq".
Les archives de la maison Gonzales sont conservées aux Archives départementales des Vosges et décrites dans un inventaire détaillé J 152. Fonds de la Manufacture de Grandes Orgues de Rambervillers(1814-2006). On y trouve notamment des dossiers techniques sur des orgues classées dont il est question dans la correspondance de N. Dufourcq.
Documents séparés Outre le fonds conservé à la bibliothèque municipale du Mans, Norbert Dufourcq a consenti différents legs aux institutions suivantes :
- à la bibliothèque centrale du CNAM : ses ouvrages sur l'histoire et les techniques de l'orgue des origines à nos jours, sa correspondance professionnelle avec des archivistes des départements et des universitaires, des estampes, des photographies et des albums se rapportant à la musique en général, et à l'orgue en particulier. Voir l'instrument de recherche consultable dans Calames
- aux Archives de Paris : les archives des « Amis de l'orgue » (1928-1994), des concerts du Palais de Chaillot, des Heures liturgiques et musicales de Saint-Merry, et des émissions radiophoniques ;
- à la bibliothèque municipale de Versailles : des ouvrages sur les XVIIe et XVIIIe siècles français ;
- au Conservatoire Jean-Philippe Rameau (Paris 6e) : un clavecin et un buste de Rameau
En 1991, les héritiers de N. Dufourcq ont donné à la médiathèque Hector Berlioz du Conservatoire national supérieur de musique de Paris l'ensemble des livres de musicologie, des partitions, des périodiques musicaux, et de la discothèque qui se trouvaient au dernier domicile parisien de N. Dufourcq, rue Cassette.
Documents en relation Marcelle Benoit, fidèle collaboratrice de Norbert Dufourcq de 1943 à 1990 aussi bien aux éditions Larousse, aux Amis de l'Orgue qu'au conservatoire de la rue de Madrid, a laissé des archives d'un grand intérêt pour l'étude du fonds Dufourcq, notamment :
- à la Médiathèque Hector Berlioz : les archives de la classe d'histoire de la musique de Norbert Dufourcq (1943-1975) ;
- à la BnF : les archives relatives à ses travaux sur la musique au XVIIème siècle, notamment sa correspondance professionnelle et éditoriale.
Par ailleurs, en 2016 et en 2017, M. Roland Mercadal, a fait don à la médiathèque du Mans de 4 lettres autographes que lui avait adressées Norbert Dufourcq.
Bibliographie Bibliographie sur Norbert Dufourcq : 
« Norbert Dufourcq (1904-1990) », in : L'Orgue. Cahiers et mémoires, 49-50, Paris, 1993
L'autobiographie de Marcelle Benoit, éditée à compte d'auteur, apporte des renseignements essentiels sur l'activité de Norbert Dufourcq. On y trouve notamment la liste de tous les élèves qui ont suivi le cours d'histoire de la musique, rue de Madrid :
Ego, Paris, 2010
Conditions d'accès Consultation sur rendez-vous uniquement.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Pour la correspondance : Le Mans, Médiathèque Louis Aragon, fonds Norbert Dufourcq, cote du dossier, n° de feuillet. Par exemple : Le Mans, Médiathèque Louis Aragon, fonds Norbert Dufourcq, DUC-C-1938 (Gastoué Amédée), f. 2

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque Louis Aragon du Mans
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Retour en haut de page