Accueil CCFr  >   EADC "Livre de beaucoup de choses mémorables qui se sont passées à Nevers"
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

"Livre de beaucoup de choses mémorables qui se sont passées à Nevers"

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 05/10/2022 13:58:03

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque municipale Jean Jaurès. Nevers Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue du Fonds Nivernais
Cote MS 001 à MS 200
Titre Manuscrits du fonds nivernais de la médiathèque de Nevers.
Langue français
Bibliographie Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. Départements — Tome XXIV. Rennes. Lorient. Lannion. Vitré. Montreuil-sur-mer. Étampes. Clermont-de-l'oise. Senlis. Gien. Fontainebleau. Chateau-thierry. Épernay. Blois. Loches. Neufchateau. Bourbonne. Condom. Bar-le-duc. Nevers. Compiègne. Mont-de-marsan. Paris, Plon-Nourrit, 1894.
Bibliographie Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France. [Départements] — Tome XLII. Supplément. Tome III. Lyon-Orléans , Paris, Bibliothèque nationale, 1904.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque Jean Jaurès de Nevers. Ms. X, fol. Y.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque Jean Jaurès. Nevers
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
N° :  11 Cote :  MS 011 Ancienne cote :  878 Ancienne cote :  3 N 249 Support :  Papier Importance matérielle :  301 pages Dimensions  170 × 120 mm, pour le premier tome, et 180 × 118 mm, pour le second Reliure :  Non relié mais couvert à posteriori. Présentation du contenu : 

Tel est le titre autographe que l'on trouve sur une feuille de parchemin formant la couverture primitive. Née de La Rochelle l'a reproduit au verso de la garde en papier et y a ajouté ce qui suit : "depuis le 3 aoust 1655 jusqu'au 7 juillet 1675. Par André Callot, greffier de l'hotel de ville de Nevers, procureur au baillage, notaire royal. Ce travail est continué jusqu'au 12 janvier 1684, jour auquel mourut André Callot, et fut repris par Louis Callot, son fils, qui le suivit jusqu'au 20 juillet 1720.

Il avoit succédé à son père dans les fonctions de greffier de l'hotel de ville de Nevers. Il avoit un 2e fils, Charles Callot, de dame Françoise Siraux : il s'est fait carme. J'ai ces deux recueils, utiles par les dates et les faits qu'ils contiennent pendant 65 ans." Verso de la garde paginé 1 et de l'écriture de Née de La Rochelle.

Le manuscrit formait d'abord deux volumes : le 1er de 131 pages, tout entier de la main d'André Callot ; le second, aujourd'hui paginé 132-301, est d'André jusqu'au folio 19, coté 170 dans la pagination nouvelle, et de la main de son fils de cette page à la dernière.

A la page 132, sous le titre du second volume : "Livre des choses qui se sont passées et qui sont remarquables, 1675", on lit cette note de Née de La Rochelle : "La signature ci-derrière prouve que c'est ici l'original du journal d'André Callot. Son décès, placé au feuillet 19, et la nomination de Louis Callot comme greffier de la ville de Nevers, à la place de son père, semblent indiquer qu'il a continué le journal de celui-ci. J'ai réuni en 1815 les deux volumes de peur qu'ils ne se perdissent." NDLR et parafe.

Au bas de la page 301, d'une écriture bien postérieure (nous la croyons de Grangier de la Marinière, qui fut possesseur du manuscrit), on lit : "Ce dernier recueil ne contient, comme le premier, que des faits intéressans. Ce qu'il y a de meilleur, c'est la description du cérémonial qui eut lieu à la mort de Mr Bargedé, évêque de Nevers, décédé le 20 juillet 1719, folio 77 et suivant." Le petit blanc ci-dessus représente un grattage manifeste : l'auteur de la note avait écrit : "peu intéressans."

Historique de la conservation :  Autre(s) instrument(s) de recherche : Une copie, établie au début du XXe siècle par Gaston Gauthier (1860-1911) qui était conservateur adjoint de la bibliothèque, a été donnée en 1948 à la bibliothèque de la Société Nivernaise (Bulletin de la Société Nivernaise, novembre 1948, n° 9).
11
Cote MS 011
Ancienne cote 878
Ancienne cote 3 N 249
Titre "Livre de beaucoup de choses mémorables qui se sont passées à Nevers"
Date XVIIe-XVIIIe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 301 pages
Dimensions 170 × 120 mm, pour le premier tome, et 180 × 118 mm, pour le second
Reliure Non relié mais couvert à posteriori.
Unité de conditionnement Conservé dans une boîte de conservation grise.
Présentation du contenu

Tel est le titre autographe que l'on trouve sur une feuille de parchemin formant la couverture primitive. Née de La Rochelle l'a reproduit au verso de la garde en papier et y a ajouté ce qui suit : "depuis le 3 aoust 1655 jusqu'au 7 juillet 1675. Par André Callot, greffier de l'hotel de ville de Nevers, procureur au baillage, notaire royal. Ce travail est continué jusqu'au 12 janvier 1684, jour auquel mourut André Callot, et fut repris par Louis Callot, son fils, qui le suivit jusqu'au 20 juillet 1720.

Il avoit succédé à son père dans les fonctions de greffier de l'hotel de ville de Nevers. Il avoit un 2e fils, Charles Callot, de dame Françoise Siraux : il s'est fait carme. J'ai ces deux recueils, utiles par les dates et les faits qu'ils contiennent pendant 65 ans." Verso de la garde paginé 1 et de l'écriture de Née de La Rochelle.

Le manuscrit formait d'abord deux volumes : le 1er de 131 pages, tout entier de la main d'André Callot ; le second, aujourd'hui paginé 132-301, est d'André jusqu'au folio 19, coté 170 dans la pagination nouvelle, et de la main de son fils de cette page à la dernière.

A la page 132, sous le titre du second volume : "Livre des choses qui se sont passées et qui sont remarquables, 1675", on lit cette note de Née de La Rochelle : "La signature ci-derrière prouve que c'est ici l'original du journal d'André Callot. Son décès, placé au feuillet 19, et la nomination de Louis Callot comme greffier de la ville de Nevers, à la place de son père, semblent indiquer qu'il a continué le journal de celui-ci. J'ai réuni en 1815 les deux volumes de peur qu'ils ne se perdissent." NDLR et parafe.

Au bas de la page 301, d'une écriture bien postérieure (nous la croyons de Grangier de la Marinière, qui fut possesseur du manuscrit), on lit : "Ce dernier recueil ne contient, comme le premier, que des faits intéressans. Ce qu'il y a de meilleur, c'est la description du cérémonial qui eut lieu à la mort de Mr Bargedé, évêque de Nevers, décédé le 20 juillet 1719, folio 77 et suivant." Le petit blanc ci-dessus représente un grattage manifeste : l'auteur de la note avait écrit : "peu intéressans."

Historique de la conservation

A appartenu à Née de La Rochelle.

Acheté par la ville à la vente de la bibliothèque de feu M. Grangier de la Marinière, le 29 mai 1883, au prix de 141 francs.

Autre(s) instrument(s) de recherche Une copie, établie au début du XXe siècle par Gaston Gauthier (1860-1911) qui était conservateur adjoint de la bibliothèque, a été donnée en 1948 à la bibliothèque de la Société Nivernaise (Bulletin de la Société Nivernaise, novembre 1948, n° 9).
Retour en haut de page