Accueil CCFr  >   EADC 2ème cahier 
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

2ème cahier 

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Saint-Corneille. Compiègne, Oise Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire du fonds Léré
Cote Cotes diverses
Titre Fonds Léré
Origine Jean-Antoine-François Léré (1761-1837)
Date XVIII-XIXe siècles
Langue français
Support papier
Importance matérielle 35 boîtes d'archives
Biographie ou histoire Jean-Antoine François Léré (1761-1837) a légué à la ville de Compiègne, un savoir demeuré à l’état brut, sous forme de notes et de dessins. Passionné par Compiègne et ses environs, il en donne un état assez complet, au lendemain de la tourmente révolutionnaire. Après avoir fait des études au collège de la ville, il suit à Paris des cours de médecine et de sciences où on lui attribue le titre de pharmacien. Léré se dévoue très tôt, et pour longtemps, à l’administration de sa cité : peu après être entré au conseil municipal de Compiègne, il est nommé en 1803, premier adjoint au maire. A deux reprises, dans les dernières années de l’Empire, il est maire par intérim. En 1819, il est nommé par la Préfecture de l’Oise d’une mission de recherches sur les monuments du département. La fin de sa vie est assombrie par les soucis pécuniaires et familiaux : ruiné en 1823, il est accueilli à l’hôpital général d’où il poursuit ses recherches. En 1836, il offre à la ville contre une pension tout ce qui lui reste : manuscrits, herbiers, dessins. Le contrat est signé le 4 février 1837
Présentation du contenu Le fonds Léré est composé de notes et de dessins aquarellés réalisés par J.A.F. Léré. Les croquis, élévations, plans... ont été réalisés à la manière d'un impressionniste, sur le vif, tout au long de ses promenades et de ses observations
Modalités d'acquisition Don à la ville de la collection de Jean-Antoine François Léré en 1836
Documents en relation  La plupart des notices de ce catalogue étaient originellement inventoriées dans le catalogue général des manuscrits mais, par soucis de cohérence, elles ont été regroupées dans l'inventaire du fonds Léré ici présent.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Saint-Corneille, fonds Léré

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Saint-Corneille de Compiègne
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Titre Histoire et description de la région
Description du contenu
Titre Compiègne
Titre Histoire et traditions de Compiègne
175 (1-9)
Titre « Mémoires pour servir à l'histoire de Compiègne. 1re partie contenant l'histoire profane et séculière de laditte ville » par Jean-Antoine-François Léré, suivi du « Mémorial des principaux événements qui se sont passés à Compiègne » en 1815
Date XIXe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 282 p. et 12 feuillets
Dimensions 300 × 195 mm
Document(s) de substitution Document intégralement numérisé sur Carlopolis, bibliothèque numérique de CompiègneNumérisation(s)Document numérisé
Catalogue général des manuscrits
Cote :  2 Support :  papier Importance matérielle :  1 cahier de 25 pages Présentation du contenu : 

-« La lere destruction de la Ville parait avoir lieu en 885 ou 886 » ;

-« Par quelle voie les Normands pénètrent dans l'intérieur » ;

-« Etat des fortifications à cette époque » ;

-« Autre irruption des Normands en 890 sous les Rois Charles le Simple et Eudes » ;

-« Les Normands viennent à Choisy et détruisent Compiègne en 895 » ;

-« Charles le Simple est obligé de donner au chef de ces brigands sa fille Gisla en mariage » ;

-« Perfidie d'Héribert, comte de Vermandois, et Bernard, comte de Senlis s'emparèrent de la personne de Charles le Simple vers 923, et ravagèrent Compiègne et ses environs » ;

-« Privilèges accordés à la Ville de Compiègne par Louis 6 dit le Gros » ;

-« Règlement pour les délits forestiers et ruraux » ;

-«Règlement relatif aux défrichemens des terres de la foret deCompiègne » ;

-« Règlement relatif à la liberté de commerce et des personnes » ;

-« Précautions prises pour assurer l'exécution de ces règlemens » ;

-« Règlement relatif aux monnaies » ;

-« La reine Adélaïde bâtit La Neuville » ;

-« Lettre d'érection de la nouvelle ville de Royalieu » ;

-« La Ville de Compiègne est donnée en douaire, à la reine Adélaïde » ;

-« Erection de la Commune ».

Cote 2
Titre 2ème cahier 
Support papier
Importance matérielle 1 cahier de 25 pages
Présentation du contenu

-« La lere destruction de la Ville parait avoir lieu en 885 ou 886 » ;

-« Par quelle voie les Normands pénètrent dans l'intérieur » ;

-« Etat des fortifications à cette époque » ;

-« Autre irruption des Normands en 890 sous les Rois Charles le Simple et Eudes » ;

-« Les Normands viennent à Choisy et détruisent Compiègne en 895 » ;

-« Charles le Simple est obligé de donner au chef de ces brigands sa fille Gisla en mariage » ;

-« Perfidie d'Héribert, comte de Vermandois, et Bernard, comte de Senlis s'emparèrent de la personne de Charles le Simple vers 923, et ravagèrent Compiègne et ses environs » ;

-« Privilèges accordés à la Ville de Compiègne par Louis 6 dit le Gros » ;

-« Règlement pour les délits forestiers et ruraux » ;

-«Règlement relatif aux défrichemens des terres de la foret deCompiègne » ;

-« Règlement relatif à la liberté de commerce et des personnes » ;

-« Précautions prises pour assurer l'exécution de ces règlemens » ;

-« Règlement relatif aux monnaies » ;

-« La reine Adélaïde bâtit La Neuville » ;

-« Lettre d'érection de la nouvelle ville de Royalieu » ;

-« La Ville de Compiègne est donnée en douaire, à la reine Adélaïde » ;

-« Erection de la Commune ».

Retour en haut de page