Accueil CCFr  >   EADC Processionale Sanctae Arelatensis Ecclesiae. Cum litaniis majoribus pro die Sancti Marci. Vel pro alia quacumque necessitate. Arles
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Processionale Sanctae Arelatensis Ecclesiae. Cum litaniis majoribus pro die Sancti Marci. Vel pro alia quacumque necessitate. Arles

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 10/11/2022 17:12:07

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque municipale. Arles, Bouches-du-Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire des manuscrits de la médiathèque d'Arles. Supplément
Cote Ms 2052-Ms 3083
Titre Manuscrits de la médiathèque d'Arles. Supplément
Langue français, sauf mention contraire
Support papier, sauf mention contraire
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque d'Arles, Ms. X, fol. Y.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Agence régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d'Azur
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Catalogue général des manuscrits
Présentation du contenu
Cote :  Ms 3075 Support :  Importance matérielle :  124 pages, in-8 Écriture :  Décoration :  La page de titre est ornée d'un dessin à l'encre coloré représentant les armes de Jean-Baptiste de Meyran-Laceta, IIIe marquis de Lagoy (1696-1781). Reliure :  Reliure maroquin, XVIIIe siècle Biographie ou histoire : 

Julien Pierre Marie Gaudion (1792-1870). Issu d'une vieille lignée de libraires arlésiens, cet ecclésiastique est resté curé de Notre-Dame de la Major pendant près de 40 ans. On lui doit l'érection de la statue monumentale de la Vierge surplombant le clocher de cette église, inaugurée en 1867. Selon l'abbé Marcelin Chailan, historien de l'Église d'Arles, il possédait une riche bibliothèque liturgique arlésienne aujourd'hui disparue, dont ce document faisait assurément partie.

Jean-Baptiste de Meyran-Laceta, IIIe marquis de Lagoy (1696-1781) ; « écartelé 1 et 4 de Meyran, et 2 et 3 de Laceta ». Ce noble arlésien a été 1er Consul d'Arles avant (1738) et après la datation de ce document (entre 1744 et 1746).

Présentation du contenu : 

Texte manuscrit en rouge et noir. Plain-chant des prières et litanies chantées pour les processions solennelles de la Saint Marc.

Célébrée chaque année sous l'Ancien Régime le 25 avril en la Collégiale Notre-Dame de la Major, il s'agissait de la fête officielle du Consulat arlésien, qui se revendiquait comme l'héritier de la médiévale "République d'Arles" et des légendaires rapports que cette dernière aurait eus avec Venise. A cette occasion, la Cité des Doges aurait offert à la ville une relique de Saint Marc, conservée en la Collégiale Notre-Dame de la Major. Le Conseil de Ville y organisait pour la Saint Marc une fête solennelle avec procession et office, y faisait prononcer par un grand prédicateur un sermon à sa gloire: le "Panégyrique d'Arles. 

Ex-libris manuscrit du chanoine Julien Pierre Marie Gaudion?.

Modalités d’acquisition : Acquis par l'intermédiaire de M. Alain Caumont, février 2020.
Cote Ms 3075
Titre Processionale Sanctae Arelatensis Ecclesiae. Cum litaniis majoribus pro die Sancti Marci. Vel pro alia quacumque necessitate. Arles
Date 1742
Support
Importance matérielle 124 pages, in-8
Écriture
Décoration La page de titre est ornée d'un dessin à l'encre coloré représentant les armes de Jean-Baptiste de Meyran-Laceta, IIIe marquis de Lagoy (1696-1781).
Reliure Reliure maroquin, XVIIIe siècle
Biographie ou histoire

Julien Pierre Marie Gaudion (1792-1870). Issu d'une vieille lignée de libraires arlésiens, cet ecclésiastique est resté curé de Notre-Dame de la Major pendant près de 40 ans. On lui doit l'érection de la statue monumentale de la Vierge surplombant le clocher de cette église, inaugurée en 1867. Selon l'abbé Marcelin Chailan, historien de l'Église d'Arles, il possédait une riche bibliothèque liturgique arlésienne aujourd'hui disparue, dont ce document faisait assurément partie.

Jean-Baptiste de Meyran-Laceta, IIIe marquis de Lagoy (1696-1781) ; « écartelé 1 et 4 de Meyran, et 2 et 3 de Laceta ». Ce noble arlésien a été 1er Consul d'Arles avant (1738) et après la datation de ce document (entre 1744 et 1746).

Présentation du contenu

Texte manuscrit en rouge et noir. Plain-chant des prières et litanies chantées pour les processions solennelles de la Saint Marc.

Célébrée chaque année sous l'Ancien Régime le 25 avril en la Collégiale Notre-Dame de la Major, il s'agissait de la fête officielle du Consulat arlésien, qui se revendiquait comme l'héritier de la médiévale "République d'Arles" et des légendaires rapports que cette dernière aurait eus avec Venise. A cette occasion, la Cité des Doges aurait offert à la ville une relique de Saint Marc, conservée en la Collégiale Notre-Dame de la Major. Le Conseil de Ville y organisait pour la Saint Marc une fête solennelle avec procession et office, y faisait prononcer par un grand prédicateur un sermon à sa gloire: le "Panégyrique d'Arles. 

Ex-libris manuscrit du chanoine Julien Pierre Marie Gaudion?.

Modalités d’acquisition Acquis par l'intermédiaire de M. Alain Caumont, février 2020.
Retour en haut de page