Accueil CCFr  >   EADC Campaniformes (Gard)
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Campaniformes (Gard)

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue des manuscrits de la bibliothèque Carré d'Art de Nîmes
Cote Ms_1153
Titre Fonds Jean-Marc Roger
Origine Jean-Marc Roger
Date 1960 - 2011
Langue français
Support papier
Importance matérielle 20 boîtes
Biographie ou histoire

Jean-Marc Roger (1949 - 2011), originaire de Congénies dans la Vaunage, était un archéologue et professeur d'économie. Dès son plus jeune âge, il démontre une capacité à réunir de la documentation et effectuer des recherches en s'intéressant au protestantisme, sa religion familiale, en Vaunage.

Après des études de droit et d'histoire de l'art au Lycée Alphonse Daudet de Nîmes, puis une maîtrise de droit privé à Montpellier, il effectue un voyage au Liban en 1973 qui le mène à fréquenter des sites de fouilles et entérine sa passion pour l'archéologie et les fouilles. A son retour, il commence ses recherches sur l'histoire de la Vaunage, et amasse une importante documentation.

Proche de Maurice Aliger, ils créent ensemble la revue Congénies en Vaunage en 1974. Suite au décès de Maurice Aliger en 1993, il poursuit son œuvre sous la forme de l'association Maurice Aliger qu'il préside. Dans ces années, Jean-Marc Roger multiplie les conférences à l'Académie de Nîmes dans laquelle il est élu membre correspondant en 1984 puis membre résident en 1997 (au fauteuil de Pierre Clavel) avant de la présider en 2010 - 2011. Il organise également plusieurs colloques auxquels il fait participer des grands noms de la discipline archéologique et historique, comme Emmanuel Leroy-Ladurie, auquel il est très lié, ou encore Maurice Agulhon.

A travers sa présidence de l'association Maurice Aliger et ses travaux, Jean-Marc Roger est à l'origine d'une vaste entreprise de publications faisant participer nombre de ses confrères et consœurs, sur le thème de la Vaunage aux XVIIIe, XIXe et XXe siècle ainsi que des monographies sur les villages de cette zone (Langlade, Clarensac, etc...), publiées par l'éditeur nîmois Lacour. Parmi ses dernières interventions, on peut citer en mai 2011 une conférence sur les Quakers de Congénies à la Société d'Histoire du Protestantisme du Gard. En parallèle de son travail d'archéologue, bénévole, il enseigne l'économie au lycée Alphonse Daudet et Philippe Lamour, à Nîmes. Source : Jean-Louis Meunier, « Éloge de son prédécesseur, M. Jean-Marc Roger » [archive], le site de l'Académie de Nîmes, 16 novembre 2012

Présentation du contenu Le fonds Jean-Marc Roger réunit ses notes et inventaires sur les témoins archéologiques du Gard et de l'Occitanie (voire de la France) tels que les dolmens, les menhirs, les campaniformes, mais aussi sur la culture de Fontbouisse, les sépultures etc. Une grande partie du fonds est constituée de compilations de textes de ses confrères et consœurs classés par auteurs, photocopiés à partir d'imprimés.
Modalités d'acquisition Le fonds a été acquis suite à un don de l'association Maurice Aliger.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'Art, Fonds Jean-Marc Roger

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Carré d'Art de Nîmes
Éditeur Bibliothèque Nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Cote Ms_1153_4
Titre Inventaires archéologiques
Importance matérielle 3 classeurs
Autres caractéristiques matérielles manuscrit, imprimé, photocopie
Présentation du contenu

Inventaires de Jean-Marc Roger dans des classeurs et dont les lieux répertoriés sont toujours classés par ordre alphabétique. Pour chaque notice, J.-M. Roger reprenait en fait des notices existantes en y ajoutant quand il le pouvait des notes, des croquis, des illustrations imprimées ou encore des notes bibliographiques. La longueur des notices varie donc selon la documentation réunie. Un dernier inventaire dans un classeur rouge fin titré « Inventaire thématique » semble inachevé et ne comporte que quelques feuillets (il ne fait donc pas l'objet d'une notice propre).

Les inventaires sont classés par ordre alphabétique de thème.

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Division :  Ms_1153_4_2 Importance matérielle :  143 f. Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit, imprimé, photocopieDocuments séparés : 

Inventaire des sites où de la céramique campaniforme a été trouvée, classés par villages par ordre alphabétique (en parenthèses le nom de la station ou de la grotte) : Aigues-Vives (Clos de la Gazagne), Aiguèze (dolmen d'Aiguèze), Aubussargues (Mas de Juston), Beaucaire (Triple-Levée, grotte des Andrés), Brouzet-les-Alès (La Grande-Combe), Caissargues (Moulin Villard), Calvisson (Largellier, Bois de Calvisson, Maupas), Castillon-du-Gard (grotte d'Embaraude), Caveirac (Cagonson), Chusclan (Dent de Marcoule), Collias (Grotte de l'Eounas, grotte de Pâques), Collorgues (Mas de Cornet), Combas (Les Naïsses), Congénies (Pesquier, Puech de la Fontaine, Font de Lissac, Grange de Jaulmes, Fontanes), Crespian (La Courme), La Capelle-Masmolène (La Capelle), Junas (Frigoulier), Laudun (Coffre du Colombel), Le Garn (Baume d'Oulen), Méjanes-le-Clap (Grotte de Théris, grotte du Gendarme), Montclus (grotte du Travès), Montfaucon, Montpezat (Font-de-Fige), Nages-et-Solorgues (Castels), Navacelles (Rédalet), Redessan (Mas de Broussan), Remoulins (Grotte Férand, grotte des Sables, grotte de la Sartanette), Rochefort-du-Gard (Fontaines), Saint-Bauzely (Graou, Grau), Saint-Bonnet-du-Gard (grotte de Saint-Bonnet), Saint-Chaptes (Roque Penat), Saint-Côme-et-Maruéjols (Bois Sacré), Saint-Dionisy (Roque de Viou), Saint-Génièse-de-Malgoires (Bernirenque), Saint-Gervais (dolmen de Saint-Gervais), Saint-Hippolyte-de-Montaigu (grotte du Grand Concouillet), Saint-Hippolyte-du-Fort (grotte de la basse Fournarié), Saint-Jean-de-Maruéjols (Aven Roger), Saint-Mamert (Robiac), Saint-Privat-de-Champclos (grotte de Lande, parc de Chabrier), Saint-Victor-La-Coste (grotte Canabié), Sainte-Anastasie (Abri du Cheval, grotte Nicolas, grotte Saint-Joseph, grotte des Frères, grotte de Gourtaure, grotte de Campefiel), Sanilhac (baume Raymonde, baume Saint-Vérédème), Sanilhac-et-Sagriès (abri du Ro di Boulo), Sauzet (Rouveirolles), Saze (grotte de Saze), Seynes (grotte des Trois Ours), Tharaux (dolmen de Tharaux, grotte du Hasard, grotte des Fées), Uzès (Carrignargues), Villevieille (Fontbouisse)

Des feuillets volants sont insérés dans le classeur, principalement des photocopies d'illustrations de céramiques.

Division Ms_1153_4_2
Titre Campaniformes (Gard)
Importance matérielle 143 f.
Autres caractéristiques matérielles manuscrit, imprimé, photocopie
Documents séparés

Inventaire des sites où de la céramique campaniforme a été trouvée, classés par villages par ordre alphabétique (en parenthèses le nom de la station ou de la grotte) : Aigues-Vives (Clos de la Gazagne), Aiguèze (dolmen d'Aiguèze), Aubussargues (Mas de Juston), Beaucaire (Triple-Levée, grotte des Andrés), Brouzet-les-Alès (La Grande-Combe), Caissargues (Moulin Villard), Calvisson (Largellier, Bois de Calvisson, Maupas), Castillon-du-Gard (grotte d'Embaraude), Caveirac (Cagonson), Chusclan (Dent de Marcoule), Collias (Grotte de l'Eounas, grotte de Pâques), Collorgues (Mas de Cornet), Combas (Les Naïsses), Congénies (Pesquier, Puech de la Fontaine, Font de Lissac, Grange de Jaulmes, Fontanes), Crespian (La Courme), La Capelle-Masmolène (La Capelle), Junas (Frigoulier), Laudun (Coffre du Colombel), Le Garn (Baume d'Oulen), Méjanes-le-Clap (Grotte de Théris, grotte du Gendarme), Montclus (grotte du Travès), Montfaucon, Montpezat (Font-de-Fige), Nages-et-Solorgues (Castels), Navacelles (Rédalet), Redessan (Mas de Broussan), Remoulins (Grotte Férand, grotte des Sables, grotte de la Sartanette), Rochefort-du-Gard (Fontaines), Saint-Bauzely (Graou, Grau), Saint-Bonnet-du-Gard (grotte de Saint-Bonnet), Saint-Chaptes (Roque Penat), Saint-Côme-et-Maruéjols (Bois Sacré), Saint-Dionisy (Roque de Viou), Saint-Génièse-de-Malgoires (Bernirenque), Saint-Gervais (dolmen de Saint-Gervais), Saint-Hippolyte-de-Montaigu (grotte du Grand Concouillet), Saint-Hippolyte-du-Fort (grotte de la basse Fournarié), Saint-Jean-de-Maruéjols (Aven Roger), Saint-Mamert (Robiac), Saint-Privat-de-Champclos (grotte de Lande, parc de Chabrier), Saint-Victor-La-Coste (grotte Canabié), Sainte-Anastasie (Abri du Cheval, grotte Nicolas, grotte Saint-Joseph, grotte des Frères, grotte de Gourtaure, grotte de Campefiel), Sanilhac (baume Raymonde, baume Saint-Vérédème), Sanilhac-et-Sagriès (abri du Ro di Boulo), Sauzet (Rouveirolles), Saze (grotte de Saze), Seynes (grotte des Trois Ours), Tharaux (dolmen de Tharaux, grotte du Hasard, grotte des Fées), Uzès (Carrignargues), Villevieille (Fontbouisse)

Des feuillets volants sont insérés dans le classeur, principalement des photocopies d'illustrations de céramiques.

Retour en haut de page