Accueil CCFr  >   EADC Lettre de la veuve du vice-amiral Charles Pénaud
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre de la veuve du vice-amiral Charles Pénaud

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Jacques Prévert. Cherbourg-en-Cotentin, Manche Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Manuscrits de la bibliothèque municipale Jacques Prévert de Cherbourg-en-Cotentin. Deuxième supplément
Cote Ms 311 - Ms 684
Titre Manuscrits de la bibliothèque municipale Jacques Prévert de Cherbourg-en-Cotentin. Deuxième supplément
Langue français
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme [Bibliothèque Jacques Prévert]. Ms. X, fol. Y.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Jacques Prévert
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Notes
Présentation du contenu
Cote Ms 686
Titre Correspondances diverses
Date XIXe siècle
Langue français
Support Papier
Importance matérielle 11 pièces
Dimensions Formats divers
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Support :  Papier de deuil, à liseré noir Importance matérielle :  2 feuillets Dimensions  207 x 133 mm Présentation du contenu : Lettre de remerciement de la veuve du vice-amiral Charles Pénaud pour l'intérêt porté à la notice biographique concernant son mari qu'elle a adressé à un destinataire non identifié.
Titre Lettre de la veuve du vice-amiral Charles Pénaud
Date 17 juin 1866
Support Papier de deuil, à liseré noir
Importance matérielle 2 feuillets
Dimensions 207 x 133 mm
Présentation du contenu Lettre de remerciement de la veuve du vice-amiral Charles Pénaud pour l'intérêt porté à la notice biographique concernant son mari qu'elle a adressé à un destinataire non identifié.
Retour en haut de page