Accueil CCFr  >   EADC 5 lettres autographes signées à Henri Duvernois, 1920-1922
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

5 lettres autographes signées à Henri Duvernois, 1920-1922

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Cote A à H
Titre Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", de notices de libraires et de catalogues de ventes ainsi que de notices des bases Data Bnf et Wikipédia
Notes
Présentation du contenu
Titre Burnat-Provins, Marguerite
Biographie ou histoire Marguerite Burnat-Provins, née le 26 juin 1872 et morte le 20 novembre 1952, était une écrivaine, peintre et dessinatrice franco-suisse
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 BUR GF Support :  Importance matérielle :  5 lettres Dimensions  Formats divers Présentation du contenu : 

Lettres concernant le manque à gagner causé aux auteurs par les cabinets de lecture . 24 juin 1920 : "J'apprends que l'Intransigeant ouvre un plébiscite au sujet des cabinets de lecture.. ne serait-ce pas le moment pour vous d'exprimer publiquement votre façon de voir très-juste et très intéressante".

2 août 1920 : En l'état actuel un de nos livres peut passer entre 500 mains, en nous laissant 0,75 f. de bénéfice... des hommes d'affaires calés s'étonnent que nous... les gens intelligents, comme dit Mme Rostand, nous ne soyions pas capables de nous défendre, de nous entendre, d'en sortir ! Hélas ! Rachilde m'écrivait dernièrement qu'elle fait partie d'un comité.. et que depuis 5 mois ce comité barbotte, piétine et n'a rien, rien donné ! Je vous ai rappelé je crois ce que Reboux et Muller tentaient, avant la guerre par la Ligue contre l'emprunt des livres... Il faudrait des articles dans les Revues. Mais je suis pour l'action nette, rapide et continue. J'ai fondé, en Suisse, une société qui a maintenant 10 000 membres, et retourne tout le pays en faveur des paysages. On m'a écoutée. Il suffit de nous unir solidement"

Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : L.A.S. 2917-2921
Cote 091 BUR GF
Titre 5 lettres autographes signées à Henri Duvernois, 1920-1922
Date 1920-1922
Langue français
Support
Importance matérielle 5 lettres
Dimensions Formats divers
Présentation du contenu

Lettres concernant le manque à gagner causé aux auteurs par les cabinets de lecture . 24 juin 1920 : "J'apprends que l'Intransigeant ouvre un plébiscite au sujet des cabinets de lecture.. ne serait-ce pas le moment pour vous d'exprimer publiquement votre façon de voir très-juste et très intéressante".

2 août 1920 : En l'état actuel un de nos livres peut passer entre 500 mains, en nous laissant 0,75 f. de bénéfice... des hommes d'affaires calés s'étonnent que nous... les gens intelligents, comme dit Mme Rostand, nous ne soyions pas capables de nous défendre, de nous entendre, d'en sortir ! Hélas ! Rachilde m'écrivait dernièrement qu'elle fait partie d'un comité.. et que depuis 5 mois ce comité barbotte, piétine et n'a rien, rien donné ! Je vous ai rappelé je crois ce que Reboux et Muller tentaient, avant la guerre par la Ligue contre l'emprunt des livres... Il faudrait des articles dans les Revues. Mais je suis pour l'action nette, rapide et continue. J'ai fondé, en Suisse, une société qui a maintenant 10 000 membres, et retourne tout le pays en faveur des paysages. On m'a écoutée. Il suffit de nous unir solidement"

Historique de la conservation
Modalités d’acquisition L.A.S. 2917-2921
Index

Droits d'auteur

Retour en haut de page