Accueil CCFr  >   EADC Manuscrit de publié La Rochelle disparue en 1904 chez Foucher à La Rochelle
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Manuscrit de publié La Rochelle disparue en 1904 chez Foucher à La Rochelle

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque Michel-Crépeau. La Rochelle, Charente-Maritime Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Fonds Couneau
Cote Ms 2324-2430
Titre Fonds Couneau
Origine Emile Couneau (1838-1920)
Date 1768-1920
Langue français
Description physique 109 recueils ou albums
Biographie ou histoire

Emile Couneau est né en 1838 dans l'île de Ré, à Saint-Martin. Après ses années de lycée à La Rochelle, il poursuit des études de droit à Paris. Il y fréquente le café Théodore où il rencontre artistes et intellectuels, tels François Coppée, Jules Barbey d'Aurevilly, Gustave Courbet ou encore Jules Vallès. Diplômé, il devient clerc de notaire à Paris avant d'acheter une charge de greffier au tribunal de La Rochelle.

Une vingtaine d'années s'écoulent avant que les retrouvailles avec un ancien ami de sa jeunesse parisienne décident de sa vocation artistique : il s'agit de Philippe Cattelain qui, avant d'être souffleur au théâtre de la ville, a été dessinateur, un peu aventurier et même chef de la Sûreté pendant la Commune. En remerciement de l'aide que lui procure Couneau, il l'initie à la technique de l'eau-forte. L'habileté de Couneau lui vaut d'être rapidement sollicité pour illustrer des livres et ses gravures enrichissent notamment les ouvrages de Léopold Delayant et de Georges Musset. En 1893, Emile Couneau part au Moyen-Orient avec son ami Emile Delmas, alors évincé de la mairie de La Rochelle. De ce voyage, ils tirent un livre, écrit par Delmas et illustré par Couneau, Egypte et Palestine . Mais l'œuvre majeure de Couneau reste La Rochelle disparue (1904) dont il assure l'écriture et la gravure et qui connaît, localement, un immense succès.

Président de la Société philarmonique de La Rochelle, Couneau est aussi membre de très nombreuses associations et, pour les traditionnels banquets qui leur tenaient lieu d'assemblées générales, il produit un grand nombre d'invitations et de menus. Grand voyageur tout au long de sa vie, Couneau visite l'Europe et l'Afrique du Nord, mais également le Moyen-Orient et l'Inde. Il participe aussi régulièrement aux congrès archéologiques de France ou à ceux organisés par l'Association pour l'avancement des sciences.

C'est à son île natale qu'il consacre son dernier ouvrage, Notice sur Saint-Martin de Ré, qui paraît quelques jours après sa mort, en 1920.

Présentation du contenu Le fonds Couneau est le reflet de la vie de son producteur. De nombreux manuscrits retracent son activité artistique et littéraire. On trouve également des papiers personnels, des cahiers de classe et un recueil de correspondance. Beaucoup de recueils ont été constitués pour servir de documentation utile à son travail d'illustrateur. Ainsi, on peut distinguer des albums de photographies ou de cartes postales et des recueils hétéroclites rassemblant des dessins, des coupures de presse, des collages, des ébauches, etc. Certains dossiers concernent des publications spécifiques, notamment la plus connue, La Rochelle disparue . De ses multiples voyages, il a aussi rapporté des notes agrémentées de croquis et d'illustrations diverses.
Historique de la conservation

L'ensemble des documents du fonds Couneau est entré dans les collections de la Bibliothèque municipale de La Rochelle quelques mois après la mort de ce dernier.

Modalités d'acquisition Fonds entré par legs (5 février 1921, dossier 2 L 29, AMLR)
Documents séparés Outre les manuscrits décrits dans cette notice, un ensemble important de livres a également été versé et est intégré dans les collections imprimées (les livres provenant de la bibliothèque de Couneau sont signalés au catalogue général de la médiathèque avec comme ancien possesseur Emile Couneau).
Bibliographie

Jean-Louis Mahé, La Rochelle retrouvée, Paris, Le Croît vif, 1997

La Rochelle dans l'oeil des photographes : 1840-1920 [exposition, La Rochelle, Médiathèque d'agglomération Michel-Crépeau, 4 novembre 2019-31 janvier 2020] / [catalogue] sous la direction de Sylvie Denis, Muriel Hoareau, Jean-Louis Mahé et Mélanie Moreau, La Crèche, La Geste, 2019

Conditions d'accès Libre, selon le règlement en vigueur à la médiathèque de Michel-Crépeau de La Rochelle
Conditions d'utilisation Selon le règlement en vigueur à la médiathèque de Michel-Crépeau de La Rochelle
Citer sous la forme Médiathèque d'agglomération de La Rochelle, Fonds Couneau, Ms. X, Fol. Y

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque Michel-Crépeau
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Titre Archives liées à l'édition
Date fin XIXe-début XXe siècle
Description physique 12 recueils
Présentation du contenu Rassemble des recueils ou albums ayant servi à l’élaboration de livres dont il a été l’auteur et/ou l’illustrateur. Le carnet de comptes de certaines publications est conservé avec l’ensemble
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  Ms 2344 Importance matérielle :  367 feuillets Dimensions  315 x 220 mm Reliure :  Recueil demi-reliure toile Présentation du contenu : Manuscrit annoté du texte uniquement  Emile Couneau, La Rochelle disparue , La Rochelle, Foucher, 1904. Rééditions : La Rochelle, Pijolet, 1929; La Rochelle, Astoul, 1978; La Rochelle, A. Thomas, 1998 (en 5 vol.)
Cote Ms 2344
Titre Manuscrit de publié La Rochelle disparue en 1904 chez Foucher à La Rochelle
Date début XXe siècle
Importance matérielle 367 feuillets
Dimensions 315 x 220 mm
Reliure Recueil demi-reliure toile
Présentation du contenu Manuscrit annoté du texte uniquement 
Bibliographie Emile Couneau, La Rochelle disparue , La Rochelle, Foucher, 1904. Rééditions : La Rochelle, Pijolet, 1929; La Rochelle, Astoul, 1978; La Rochelle, A. Thomas, 1998 (en 5 vol.)
Retour en haut de page