Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée à Madame Séverine, 10 mars 1894
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée à Madame Séverine, 10 mars 1894

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Notes
Présentation du contenu
Cote
Titre Rousseil, Roselia
Date
Biographie ou histoire 1840-...? Tragédienne. Elle publiera le roman "Fille d'un proscrit" inspiré par sa jeunesse (son père est déporté à Cayenne par Napoléon III)
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 ROU Support :  Importance matérielle :  4 pages Dimensions  in 12° Présentation du contenu : Lettre d'insulte. "Vieille cascadeuse ! la justice se réveille donc encore quelquefois ? Maintenant qu'elle a muselé ta sale gueule d'hemorroïdes et fait entrer dans son fourreau ta plume venimeuse ; maintenant que tu ne peux plus insulter les honnêtes femmes en leur prenant leur pain ni glorifier les filles tes pareilles... " . Elle évoque "Ces pauvres très ignorants et naïfs qui te croient leur soeur, parce que pour les conduire au crime, tu te drapes du divin manteau de la charité... Si je me donne la peine de te parler aujourd'hui c'est que depuis longtemps j'ai compris que personne n'osera le faire : journaliste veut dire lâche...Vieille blagueuse...". Evoque une réunion des Félibres en l'honneur de Florian dix ans plus tôt où elle a croisé Séverine Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : L.A.S. 479
Cote 091 ROU
Titre Lettre autographe signée à Madame Séverine, 10 mars 1894
Date 10 mars. 1894
Langue français
Support
Importance matérielle 4 pages
Dimensions in 12°
Présentation du contenu Lettre d'insulte. "Vieille cascadeuse ! la justice se réveille donc encore quelquefois ? Maintenant qu'elle a muselé ta sale gueule d'hemorroïdes et fait entrer dans son fourreau ta plume venimeuse ; maintenant que tu ne peux plus insulter les honnêtes femmes en leur prenant leur pain ni glorifier les filles tes pareilles... " . Elle évoque "Ces pauvres très ignorants et naïfs qui te croient leur soeur, parce que pour les conduire au crime, tu te drapes du divin manteau de la charité... Si je me donne la peine de te parler aujourd'hui c'est que depuis longtemps j'ai compris que personne n'osera le faire : journaliste veut dire lâche...Vieille blagueuse...". Evoque une réunion des Félibres en l'honneur de Florian dix ans plus tôt où elle a croisé Séverine
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition L.A.S. 479
Retour en haut de page