Accueil CCFr  >   EADC 3 lettres autographes signées à Marguerite Durand [?]
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

3 lettres autographes signées à Marguerite Durand [?]

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Notes
Présentation du contenu
Titre Labroutil, R
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 LAB Support :  Sur papier à en-tête de La protection des animaux, revue mensuelle de zoophilie et R. Labroutil, Caen Importance matérielle :  3 lettres Dimensions  in 4° Présentation du contenu : 15 octobre 1922 :... "Nos adversaires sont riches et puissant certes mais nous espérons que le bon sens français en aura raison...". Il parle d'un prochain déménagement de son centre de propagande pour la protection des animaux à Marseille. "J'y ai été très fortement encouragé par des amis anglais et par le président de la S.P.A. de Marseille... En effet l'article annoncé par M. Martin Chauffier sur les courses de taureaux ne paraitra pas dans le Figaro... En effet l'influence du cinéma est considérable et nos adversaires le savent bien !...Le Journal... est franchement pour nous grâce à Clément Vautel, l'Eclair, le Gaulois, le Figaro, la Presse, l'Oeuvre, La Croix etc.. sont pour nous Excelsior aussi..".8 février 1923 : "Me voici à Marseille...ce n'est pas une petite affaire que de chercher à réorganiser une société protectrice dont le président toujorus malade, ne sort jamais et ne peut rien faire et dont le vice président a été acheté par les taurins !...C'est le Journal de Marseille qu'il faudrait commencer à réorganiser.... Il nous faut un grand journal quotidien..."5 mai 1923 : "Cette question des corridas italienne est à l'ordre du jour. La S.P.A. romaine... m'a écrit à ce sujet... Mussolini se figure... que les corridas sont des écoles de courage... quand à demander au pape de nouvelles excommunications c'est plus difficile". Il projette la reprise de la fourrière Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : L.A.S. 1388-1389-1390
Cote 091 LAB
Titre 3 lettres autographes signées à Marguerite Durand [?]
Date 1922-1923
Langue français
Support Sur papier à en-tête de La protection des animaux, revue mensuelle de zoophilie et R. Labroutil, Caen
Importance matérielle 3 lettres
Dimensions in 4°
Présentation du contenu 15 octobre 1922 :... "Nos adversaires sont riches et puissant certes mais nous espérons que le bon sens français en aura raison...". Il parle d'un prochain déménagement de son centre de propagande pour la protection des animaux à Marseille. "J'y ai été très fortement encouragé par des amis anglais et par le président de la S.P.A. de Marseille... En effet l'article annoncé par M. Martin Chauffier sur les courses de taureaux ne paraitra pas dans le Figaro... En effet l'influence du cinéma est considérable et nos adversaires le savent bien !...Le Journal... est franchement pour nous grâce à Clément Vautel, l'Eclair, le Gaulois, le Figaro, la Presse, l'Oeuvre, La Croix etc.. sont pour nous Excelsior aussi..".8 février 1923 : "Me voici à Marseille...ce n'est pas une petite affaire que de chercher à réorganiser une société protectrice dont le président toujorus malade, ne sort jamais et ne peut rien faire et dont le vice président a été acheté par les taurins !...C'est le Journal de Marseille qu'il faudrait commencer à réorganiser.... Il nous faut un grand journal quotidien..."5 mai 1923 : "Cette question des corridas italienne est à l'ordre du jour. La S.P.A. romaine... m'a écrit à ce sujet... Mussolini se figure... que les corridas sont des écoles de courage... quand à demander au pape de nouvelles excommunications c'est plus difficile". Il projette la reprise de la fourrière
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition L.A.S. 1388-1389-1390
Retour en haut de page