Accueil CCFr  >   EADC Ensemble de lettres à Marguerite Durand, 1899-1909
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ensemble de lettres à Marguerite Durand, 1899-1909

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Cote R à Z
Titre Lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 3 : R à Z

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940" et de notices de libraires, de catalogues de ventes, des bases Data Bnf et Wikipédia également
Notes
Présentation du contenu
Titre Syndicat des ouvrières fleuristes, plumassières, feuillagistes et branches similaires
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 SYN GF Support :  Importance matérielle :  9 lettres Dimensions  formats divers Présentation du contenu : Les premières lettres (1899-1900) donnent des renseignements pour Marie Bonnevial et La Fronde sur les différentes spécialités de ces métiers, les tarifs et les conditions de travail des ouvrières, elles remercient le journal pour sa tribune réservée au travail et détaillent leurs difficultés matérielles (cotisations, besoins pour des secours, oeuvres..), l'histoire de leur syndicat. Elles remercient Marguerite Durand d'avoir présenté le travail de leurs cours professionnels dans les locaux de la Fronde en vue de l'exposition universelle de 1900 et lui proposent la vice présidence d'une Société protectrice des jeunes travailleurs. Elles évoquent leurs projets (Un Cercle pour les ouvrières pour lequel elles demandent un abonnement gratuit à La Fronde..). Une lettre à Ma chère amie semble être un brouillon d'article pour la promotion de ce cercle ouvrier. En 1908 et 1909 les lettres portent sur la création d'une coopérative "La fleur de Paris, fabrique de fleurs copiées sur nature" et les difficultés qu'elle rencontre. Les lettres sont parfois signées (A. et Marguerite Bouvard) Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : L.A.S. 1350-1358
Cote 091 SYN GF
Titre Ensemble de lettres à Marguerite Durand, 1899-1909
Date 1899-1909
Langue français
Support
Importance matérielle 9 lettres
Dimensions formats divers
Présentation du contenu Les premières lettres (1899-1900) donnent des renseignements pour Marie Bonnevial et La Fronde sur les différentes spécialités de ces métiers, les tarifs et les conditions de travail des ouvrières, elles remercient le journal pour sa tribune réservée au travail et détaillent leurs difficultés matérielles (cotisations, besoins pour des secours, oeuvres..), l'histoire de leur syndicat. Elles remercient Marguerite Durand d'avoir présenté le travail de leurs cours professionnels dans les locaux de la Fronde en vue de l'exposition universelle de 1900 et lui proposent la vice présidence d'une Société protectrice des jeunes travailleurs. Elles évoquent leurs projets (Un Cercle pour les ouvrières pour lequel elles demandent un abonnement gratuit à La Fronde..). Une lettre à Ma chère amie semble être un brouillon d'article pour la promotion de ce cercle ouvrier. En 1908 et 1909 les lettres portent sur la création d'une coopérative "La fleur de Paris, fabrique de fleurs copiées sur nature" et les difficultés qu'elle rencontre. Les lettres sont parfois signées (A. et Marguerite Bouvard)
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition L.A.S. 1350-1358
Retour en haut de page