Accueil CCFr  >   EADC Musée d'art de Nîmes
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Musée d'art de Nîmes

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Carré d'Art. Nîmes, (Gard) Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue des manuscrits de la bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Cote Ms_870
Titre Fonds Lucien Coutaud
Origine Lucien Coutaud
Date 1927-1989
Langue français AnglaisAllemandItalienJaponaisSuédois
Support Tout papier
Importance matérielle 43 boîtes ; 8 classeurs ; 3180 lettres ; 1809 photographies
Biographie ou histoire

Lucien Coutaud, né à Nîmes en 1904 et mort à Paris en 1977, est un peintre, cartonnier, illustrateur et décorateur-costumier de théâtre. Il étudie les arts plastiques et la peinture à l'Ecole Municipale des Beaux-Arts de Nîmes avec Armand Coussens comme professeur, de 1920 à 1926 environ, puis il est reçu à l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris. Il part en novembre 1926 en Rhénanie pour effectuer son service militaire, et cette expérience marque les oeuvres qu'il produit à cette époque. A la même période, il est chargé par Charles Dullin de réaliser son premier décor de théâtre pour l'adaptation de Bernard Zimmer des Oiseaux d'Aristophane. La pièce, jouée en 1928, est un succès, et lance la carrière de Lucien Coutaud comme décorateur et costumier de théâtre (Comme il vous plaira de Shakespeare, adapté par Copeau en 1938 ; Le Soulier de Satin de Claudel, 1943 et reprises, etc...).

Le succès est croissant durant les années 1930-1940. Il effectue une première exposition personnelle à la galerie des Quatre Chemins en 1931, rapidement suivie par d'autres dans toutes les grandes galeries parisiennes et, plus tard, internationales (Italie, Suède, Allemagne, Japon, Vénézuela, Etats-Unis...). Il se lie d'amitié avec le monde parisien, Marie Cuttoli, Charles Dullin, Man Ray, Rose Adler, Jean-Louis Barrault et Madeleine Renaud, Pierre et Jacques Prévert, Boris Vian, etc. tout en conservant des amitiés nîmoises, littéraires et artistiques, notamment André Fraigneau, l'ami de jeunesse, et Marc Bernard, qui l'accueille à Paris. En 1936, il épouse Denise Bernollin, artiste graveur et illustratrice. Au fil des années, il tisse des liens particulièrement étroits avec le Japon. Il expose à Kamakura pour la première fois en 1953, puis très régulièrement aux Expositions Figuratives, aux Salons de Mai à Tokyo, à la Galerie Nichido, à partir de cette date, tout en entretenant des liens actifs avec divers peintres nippons : Isami Hishida, Takanori Oguiss, Yoshiko Hoshizaki...

Sollicité par le monde de l'édition dès les années 30, il illustre de gravures et dessins de nombreux ouvrages dont les plus marquants sont Ma Civilisation de Gilbert Lély en 1948 (11 eaux-fortes), Une Saison en Enfer édité en 1951 par la Société des Bibliophiles (7 eaux-fortes) et Voyage dans la Lune de Cyrano édité en 1971 par Le Club du Livre (20 eaux-fortes). Lucien Coutaud s'inscrit aussi dans le renouveau de la tapisserie contemporain d'Aubusson aux côtés de Jean Lurçat, avec de nombreuses créations et commandes, notamment pour le paquebot France inauguré en 1962. Pour l'ensemble de son oeuvre et sa diffusion à l'étranger, il reçoit en 1956 la Légion d'Honneur, est nommé l'année suivante dans la première promotion des Chevaliers des Arts et des Lettres et en 1967, il reçoit le Grand Prix des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Alain Resnais réalise un film documentaire sur le peintre en 1948, qui est diffusé à diverses occasions.

Parmi les autres activités en lien avec l'art de Coutaud, il est à noter qu'il fut responsable de l'atelier de gravure à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1964 à 1975.

Présentation du contenu Documents concernant l'oeuvre de Lucien Coutaud : expositions ; journaux et coupures de presse ; carnets de croquis ; agendas ; carnets de notes ; correspondance ; photographies ; photogravures ; diapositives.
Modalités d'acquisition Don de la veuve de L. Coutaud, 1988-1991
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Carré d'art de Nîmes, fonds Lucien Coutaud

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Carré d'art de Nîmes
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Cote Ms_870_1
Titre Peintures
Date 1931-2004
Importance matérielle 5 boîtes
Autres caractéristiques matérielles manuscrit ; tapuscrit ; imprimé ; photocopie
Présentation du contenu

Ensemble des évènements liés aux œuvres peintes, gravées et dessinées de Lucien Coutaud (achats, expositions, reproductions, dons...) classés par ordre chronologique. Les manuscrits et lettres en lien avec la préparation d'ouvrages généraux sur l'histoire de l'art, revues, catalogue des œuvres etc. utilisant des visuels des œuvres de Coutaud sont classées ici (à distinguer de son travail d'illustrateur, au sein duquel il crée des œuvres spécifiques pour des ouvrages).

La grande majorité des cartons d'invitations étaient classés séparément dans une même enveloppe. Pour des questions de cohérence et puisque de nombreux cartons d'invitations se trouvait déjà répartis dans les expositions, ils ont été distribués dans leurs expositions respectives. Ceux qui ne se rapportaient pas à un dossier exposition de ce fonds ont été laissés ensembles.

Description du contenu
Division Ms_870_1_1
Titre Expositions individuelles
Date 1931 - 2004
Importance matérielle 1 boîte ; 32 chemises
Autres caractéristiques matérielles manuscrit ; tapuscrit ; imprimé ; photocopie
Présentation du contenu Documents concernant les expositions individuelles de Lucien Coutaud, classés par expositions dans l'ordre chronologique.
Catalogue général des manuscrits
Division :  Ms_870_1_1_30 Support :  Importance matérielle :  33 f. ; 23 lettres Autres caractéristiques matérielles :  manuscrit ; tapuscrit ; imprimé ; photocopie ; photographie Présentation du contenu : 

Correspondance de 1982 à 1984 entre le conservateur du Musée d'Art et d'Histoire de Nîmes, V. Lassalle, et Denise Coutaud, pour le don d'une œuvre « Tauromagie cathare » et éventuellement l'organisation d'une exposition rétrospective, idée qui sera finalement abandonnée en 1984 (d'après une lettre de Danièle Crégut jointe). L'Ecole Française de Tauromachie de Nîmes écrit aussi à Denise Coutaud le 16 avril 1984 pour inclure « Tauromagie cathare » dans une exposition à la galerie des Arènes à Nîmes en juin 1984, ce qu'elle décline, priorisant l'envoi du tableau au Musée d'Art, tout en lui indiquant où il pourrait obtenir malgré tout une reproduction du tableau en couleur pour le Midi Libre (notamment auprès de Jacques Lagarde, effectuant une thèse sur Coutaud). Une photographie, envoyée par Lassalle, est jointe. La photocopie de l'article du Midi Libre avec la reproduction du tableau et une biographie de Coutaud est jointe aussi.

Jean Bousquet (1 lettre), maire de Nîmes, Bernard Durand (2 lettres), conseiller municipal délégué à la Culture, et Camille Lapierre (1 lettre), 3e adjoint, sont aussi des correspondants

Denise Coutaud tente également d'organiser une exposition rétrospective à Paris au Musée Beaubourg, et écrit dans ce but à Madame Béatrice de Andia le 23 mai 1982, mais en vain (la lettre est jointe). Cependant, une exposition rétrospective à la galerie Isy Brachot a lieu en 1985 à Bruxelles, 2 cartons d'invitation sont joints.

En fin de liasse, deux courtes biographies de Lucien Coutaud et une de Jacques Lagarde, qui fait une thèse sur le premier, avec des photocopies de ses notes concernant une étude graphologique sur Lucien Coutaud. Quelques feuillets de notes de Denise Coutaud.

Division Ms_870_1_1_30
Titre Musée d'art de Nîmes
Date 1982-1984
Langue français
Support
Importance matérielle 33 f. ; 23 lettres
Autres caractéristiques matérielles manuscrit ; tapuscrit ; imprimé ; photocopie ; photographie
Présentation du contenu

Correspondance de 1982 à 1984 entre le conservateur du Musée d'Art et d'Histoire de Nîmes, V. Lassalle, et Denise Coutaud, pour le don d'une œuvre « Tauromagie cathare » et éventuellement l'organisation d'une exposition rétrospective, idée qui sera finalement abandonnée en 1984 (d'après une lettre de Danièle Crégut jointe). L'Ecole Française de Tauromachie de Nîmes écrit aussi à Denise Coutaud le 16 avril 1984 pour inclure « Tauromagie cathare » dans une exposition à la galerie des Arènes à Nîmes en juin 1984, ce qu'elle décline, priorisant l'envoi du tableau au Musée d'Art, tout en lui indiquant où il pourrait obtenir malgré tout une reproduction du tableau en couleur pour le Midi Libre (notamment auprès de Jacques Lagarde, effectuant une thèse sur Coutaud). Une photographie, envoyée par Lassalle, est jointe. La photocopie de l'article du Midi Libre avec la reproduction du tableau et une biographie de Coutaud est jointe aussi.

Jean Bousquet (1 lettre), maire de Nîmes, Bernard Durand (2 lettres), conseiller municipal délégué à la Culture, et Camille Lapierre (1 lettre), 3e adjoint, sont aussi des correspondants

Denise Coutaud tente également d'organiser une exposition rétrospective à Paris au Musée Beaubourg, et écrit dans ce but à Madame Béatrice de Andia le 23 mai 1982, mais en vain (la lettre est jointe). Cependant, une exposition rétrospective à la galerie Isy Brachot a lieu en 1985 à Bruxelles, 2 cartons d'invitation sont joints.

En fin de liasse, deux courtes biographies de Lucien Coutaud et une de Jacques Lagarde, qui fait une thèse sur le premier, avec des photocopies de ses notes concernant une étude graphologique sur Lucien Coutaud. Quelques feuillets de notes de Denise Coutaud.

Index

 - Jean Bousquet Jean Bousquet [Auteur] [Auteur]

 - Jean Bousquet Jean Bousquet [Auteur] [Auteur]

Retour en haut de page