Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée à Madame [Marguerite Durand], Paris, 17 rue des feuillantines le 30 novembre 1902
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée à Madame [Marguerite Durand], Paris, 17 rue des feuillantines le 30 novembre 1902

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Présentation du contenu
Titre Petit, Gabrielle
Biographie ou histoire 1860-1952. Féministe, militante anticléricale et libertaire. Elle collabore à La Fronde puis fonde le journal La femme affranchie. Dans ses articles et dans lors de nombreuses conférences, elle dénonce le traitement policier de la prostitution, les méfaits du militarisme (ce qui lui vaudra des procès) elle prône la limitation des naissances,défend les revendications ouvrières. Elle rejoint dans les années 30 une communauté libertaire dans le Lot.
Présentation du contenu 43 documents : 17 LAS à Marguerite Durand, 1 à Jules Uhry, 1 LAS, 2 tracts, 1 carte lettre, 3 brouillons, 5 télégrammes et 12 lettres reçues dont 11 de Jules Uhry, avocat
Description du contenu
Titre Lettres de Gabrielle Petit à Marguerite Durand et Jules Uhry
Présentation du contenu La transcription respecte l'orthographe des originaux
Catalogue général des manuscrits
Cote :  091 PET m.f. Support :  Importance matérielle :  2 pages Dimensions  Présentation du contenu :  "Madame, ayant assisté à votre conférence de jeudi dernier, je l'ai trouvée si bien d'un bout à l'autre que je prend la libertée de vous féliciter et de vous remercier au nom des absentes retenues à leur travail ou près de leurs enfants et dont vous avez défendu leur droit avec une finesse et un tact délicieux. Ayant été privée des bienfait de l'instruction je ne trouve pas d'expression pour vous dire le plaisir que j'ai éprouvé. Je vous ai bien aplaudie car vous le méritez. Et depuis jeudi j'ai fait part de tout ce que j'ai retenu au personne que je connais et toutes m'ont dit que vous devriez le publier dans une brochure. Je m'ofre pour venir la vendre dans la conférence que vous feriez. Tout ce que vous avez dit et bon a répandre. Et il serait domage d'en priver la masse des hommes, qui pour les motifs donnés plus haut sont empéchés de venir vous entendre. Jetez à profusion la lumière et la vérité et les femmes comprendronts qu'elles ne peuvent être affranchies que part elle-même. Soyez l'étoile qui groupera les gens de coeur, et que la vérité, la justice et le bons sens soit vainqueur des dogmes et des imposteurs. Permetez-moi d'être simple maneuvre dans l'édification de la cité future, et d'apporter ma bonne volonté et mon énergie, afin que ceux qui viendront après nous trouve moins d'injustice. S'il vous était possible de m'accorder une audience de quelques instants, je voudrais vous faire part d'une idée mais je ne me sens pas capable de la déveloper clairement part écrit. Dans l'espoir d'une réponse favorable, je vous prie Madame, d'agréer les salutations d'une simple travailleuse qui aprecie votre talent et votre dévouement à la cause féministe. Gabrielle Mathieu Petit" Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : 
Cote 091 PET m.f.
Titre Lettre autographe signée à Madame [Marguerite Durand], Paris, 17 rue des feuillantines le 30 novembre 1902
Date 30 novembre 1902
Langue français
Support
Importance matérielle 2 pages
Dimensions
Présentation du contenu  "Madame, ayant assisté à votre conférence de jeudi dernier, je l'ai trouvée si bien d'un bout à l'autre que je prend la libertée de vous féliciter et de vous remercier au nom des absentes retenues à leur travail ou près de leurs enfants et dont vous avez défendu leur droit avec une finesse et un tact délicieux. Ayant été privée des bienfait de l'instruction je ne trouve pas d'expression pour vous dire le plaisir que j'ai éprouvé. Je vous ai bien aplaudie car vous le méritez. Et depuis jeudi j'ai fait part de tout ce que j'ai retenu au personne que je connais et toutes m'ont dit que vous devriez le publier dans une brochure. Je m'ofre pour venir la vendre dans la conférence que vous feriez. Tout ce que vous avez dit et bon a répandre. Et il serait domage d'en priver la masse des hommes, qui pour les motifs donnés plus haut sont empéchés de venir vous entendre. Jetez à profusion la lumière et la vérité et les femmes comprendronts qu'elles ne peuvent être affranchies que part elle-même. Soyez l'étoile qui groupera les gens de coeur, et que la vérité, la justice et le bons sens soit vainqueur des dogmes et des imposteurs. Permetez-moi d'être simple maneuvre dans l'édification de la cité future, et d'apporter ma bonne volonté et mon énergie, afin que ceux qui viendront après nous trouve moins d'injustice. S'il vous était possible de m'accorder une audience de quelques instants, je voudrais vous faire part d'une idée mais je ne me sens pas capable de la déveloper clairement part écrit. Dans l'espoir d'une réponse favorable, je vous prie Madame, d'agréer les salutations d'une simple travailleuse qui aprecie votre talent et votre dévouement à la cause féministe. Gabrielle Mathieu Petit"
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition
Retour en haut de page