Accueil CCFr  >   EADC Lettre à Hélène Brion, L'étang la ville ce 20 juillet [1939]
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre à Hélène Brion, L'étang la ville ce 20 juillet [1939]

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Notes
Présentation du contenu
Titre Pelletier, Madeleine
Biographie ou histoire 1874-1939. Première femme interne des asiles. Franc maçonne, socialiste et se définissant comme "féministe intégrale". Elle adhère au parti communiste puis se rapprochera des anarchistes. Pacifiste, elle milite pour l'avortement et la contraception. La plupart de ces lettres ont été adressées à Hélène Brion à qui elle lèguera ses archives
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 PEL M.F. Support :  Importance matérielle :  2 pages Dimensions  Présentation du contenu : Madeleine Pelletier est internée à la clinique Perray Vaucluse. Ses amies se mobilisent. "Ma chère Hélène, suis allée chez Berthon dès mon retour du Midi c'est à dire mardi 18. On ne peut rien faire pour Pel [Madeleine Pelletier] sans intenter une action judiciaire avec avoué, examen d'experts etc. Pour ce : provisions de 3000 f. Impossible de dégager la somme confisquée à V. et probablement consignée à l'asile, mais un certain M. Deville doit à Pell. environs 10.000 f légués par sa femme, morte l'an passé. Peut-être consentirait-il à les verser à l'avocat. C'est ce qu'on va voir. Car ce qui complique tout c'est que Pel ne peut signer aucune procuration. Mme Jankow que j'ai vue et qui m'a l'air très bien n'a pu pour cette raison rien vendre au profit de Pel, de ce qui est rue Monge. Mais elle va rester en contact permanent avec l'avocat d'une part et Pell de l'autre (1). Quant à la campagne de presse, meetings, etc. Berthon n'en est pas partisan. Je ne sais où perche Paul Brulat (2). Quant à Dujardin Beaumetz elle passe l'été dans son bled des Pyrénées orientales. Elle y est depuis mai. J'ai été recalée à la fin de mon examen pour avoir négligé de remettre au point mort à l'arrêt du véhicule. J'attends une nouvelle convocation. Edmée s'entraine tous les soirs, ici, où nous sommes depuis le 14. Je crois que le trio Berlin-Rome-Complot se disloque. Le complot a franchement tourné du côté de mon espace vital ses manoeuvres diplomatiques et giratoires. Amitiées de toutes deux à vous deux. [Notes : en travers de la première page :] j'ai écrit à ce Mr qui doit être allé à P.V. [Perray-Vaucluse] ou qui ira le 30 juillet dit sa lettre. (1) Pour ma part, chaque fois que j'ira à Paris, je passerai chez Jankov et Berthon. (2) Je ne sais d'ailleurs pas si le monsieur se dérangerait". Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : 429
Cote 091 PEL M.F.
Titre Lettre à Hélène Brion, L'étang la ville ce 20 juillet [1939]
Date 20 juillet 1939
Langue français
Support
Importance matérielle 2 pages
Dimensions
Présentation du contenu Madeleine Pelletier est internée à la clinique Perray Vaucluse. Ses amies se mobilisent. "Ma chère Hélène, suis allée chez Berthon dès mon retour du Midi c'est à dire mardi 18. On ne peut rien faire pour Pel [Madeleine Pelletier] sans intenter une action judiciaire avec avoué, examen d'experts etc. Pour ce : provisions de 3000 f. Impossible de dégager la somme confisquée à V. et probablement consignée à l'asile, mais un certain M. Deville doit à Pell. environs 10.000 f légués par sa femme, morte l'an passé. Peut-être consentirait-il à les verser à l'avocat. C'est ce qu'on va voir. Car ce qui complique tout c'est que Pel ne peut signer aucune procuration. Mme Jankow que j'ai vue et qui m'a l'air très bien n'a pu pour cette raison rien vendre au profit de Pel, de ce qui est rue Monge. Mais elle va rester en contact permanent avec l'avocat d'une part et Pell de l'autre (1). Quant à la campagne de presse, meetings, etc. Berthon n'en est pas partisan. Je ne sais où perche Paul Brulat (2). Quant à Dujardin Beaumetz elle passe l'été dans son bled des Pyrénées orientales. Elle y est depuis mai. J'ai été recalée à la fin de mon examen pour avoir négligé de remettre au point mort à l'arrêt du véhicule. J'attends une nouvelle convocation. Edmée s'entraine tous les soirs, ici, où nous sommes depuis le 14. Je crois que le trio Berlin-Rome-Complot se disloque. Le complot a franchement tourné du côté de mon espace vital ses manoeuvres diplomatiques et giratoires. Amitiées de toutes deux à vous deux. [Notes : en travers de la première page :] j'ai écrit à ce Mr qui doit être allé à P.V. [Perray-Vaucluse] ou qui ira le 30 juillet dit sa lettre. (1) Pour ma part, chaque fois que j'ira à Paris, je passerai chez Jankov et Berthon. (2) Je ne sais d'ailleurs pas si le monsieur se dérangerait".
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition 429
Retour en haut de page