Accueil CCFr  >   EADC Lettre autographe signée [à Hélène Brion ] Paris 7 janvier 1912
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre autographe signée [à Hélène Brion ] Paris 7 janvier 1912

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Notes
Présentation du contenu
Titre Pelletier, Madeleine
Biographie ou histoire 1874-1939. Première femme interne des asiles. Franc maçonne, socialiste et se définissant comme "féministe intégrale". Elle adhère au parti communiste puis se rapprochera des anarchistes. Pacifiste, elle milite pour l'avortement et la contraception. La plupart de ces lettres ont été adressées à Hélène Brion à qui elle lèguera ses archives
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 PEL M.F. Importance matérielle :  1 page et demie Dimensions  Autres caractéristiques matérielles :  Sur papier à en tête Docteur Anne Pelletier ex interne des A. de la Seine, 55 rue Damrémont Présentation du contenu : "Madame et chère camarade, j'avais été avisée de la réunion de dimanche mais j'avais ce jour là une conférence fg Saint Antoine... Je crois qu'en effet je pourrais rendre des services au groupe des femmes socialistes en tachant d'y maintenir le féminisme intégral. Mais ce n'est pas vraiment à moi de me mettre sur les rangs pour la commission directrice. Si ces dames ont quelques pudeur, après ce que j'ai fait pour le féminisme et notamment dans le parti, la résolution de Limoges est de moi, celle du Congrès international n'est venue qu'après. Elles m'y mettront d'elles-même. Si d'autres sentiments sont en elles plus forts ; Tant pis, cela ne fera aucune peine, car je n'ai pas besoin de l'appui d'un groupe pour propager nos idées. Je crains que le groupe des femmes ne soit que la petite classe du Parti socialiste et qu'on y laisse de côté le féminisme pour complaire aux femmes du parti qui dans leur majorité sont des adversaires de l'avènement de la femme à la politique. Salut féministe, Dr Pelletier". Madeleine Pelletier qui a porté au Congrès de Limoges de 1906 la motion préconisant le suffrage des femmes est élue à la Commission administrative permanente de la SFIO en 1909 et 1910. Au Congrès de Stuttgart en 1907 elle s'est opposée à Clara Zetkin qui condamne le féminisme comme mouvement bourgeois Historique de la conservation :  Modalités d’acquisition : 429
Cote 091 PEL M.F.
Titre Lettre autographe signée [à Hélène Brion ] Paris 7 janvier 1912
Date 7 janv 1912
Langue français
Importance matérielle 1 page et demie
Dimensions
Autres caractéristiques matérielles Sur papier à en tête Docteur Anne Pelletier ex interne des A. de la Seine, 55 rue Damrémont
Présentation du contenu "Madame et chère camarade, j'avais été avisée de la réunion de dimanche mais j'avais ce jour là une conférence fg Saint Antoine... Je crois qu'en effet je pourrais rendre des services au groupe des femmes socialistes en tachant d'y maintenir le féminisme intégral. Mais ce n'est pas vraiment à moi de me mettre sur les rangs pour la commission directrice. Si ces dames ont quelques pudeur, après ce que j'ai fait pour le féminisme et notamment dans le parti, la résolution de Limoges est de moi, celle du Congrès international n'est venue qu'après. Elles m'y mettront d'elles-même. Si d'autres sentiments sont en elles plus forts ; Tant pis, cela ne fera aucune peine, car je n'ai pas besoin de l'appui d'un groupe pour propager nos idées. Je crains que le groupe des femmes ne soit que la petite classe du Parti socialiste et qu'on y laisse de côté le féminisme pour complaire aux femmes du parti qui dans leur majorité sont des adversaires de l'avènement de la femme à la politique. Salut féministe, Dr Pelletier". Madeleine Pelletier qui a porté au Congrès de Limoges de 1906 la motion préconisant le suffrage des femmes est élue à la Commission administrative permanente de la SFIO en 1909 et 1910. Au Congrès de Stuttgart en 1907 elle s'est opposée à Clara Zetkin qui condamne le féminisme comme mouvement bourgeois
Historique de la conservation
Modalités d’acquisition 429
Retour en haut de page