Accueil CCFr  >   EADC Reflexions sur l'Opéra de Paris : manuscrit autographe [1974]
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Reflexions sur l'Opéra de Paris : manuscrit autographe [1974]

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Cote I à Q
Titre Lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand, lettres autographes et manuscrits, 2 : I à Q

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", des notices des bases Data Bnf et Wikipédia et de notices de Libraires et de catalogues de ventes
Notes
Présentation du contenu
Titre Lubin, Germaine
Biographie ou histoire Cantatrice frappée d'indignité nationale pour avoir travaillé pendant l'occupation
Index

Cantatrice

Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  Ms 392 Support :  Pages de cahier Importance matérielle :  4 p. Dimensions  in-4 Présentation du contenu : Donne son avis sur différentes représentations. "Je suis allé dernièrement avec un de mes amis entendre Les Contes d'Hoffmann, j'ai été suprise et enchantée. La dimension de la scène ne gêne pas cette pièce faite pour l'Opéra-comique, les chanteurs sont excellents et ... français pour la plupart", elle commente la nomination de Rolf Liebermann comme directeur de l'Opéra "Comme beaucoup de français j'ai été choquée. Je ne comprenais pas que sur cinquante millions de français on ne trouve pas quelqu'un qui puisse diriger le premier théâtre lyrique de France, mais à présent je comprends le choix que l'on a fait. Evidemment on regrette qu'il appelle tant de chanteurs étrangers, mais il a voulu faire de notre Opéra, un théâtre de prestige et il y fait chanter les meilleurs chanteurs du monde. L'Opéra est devenu un théâtre international, pourquoi pas ? Les choeurs sont admirables (et français)... Connait-on un Ritter Ciampi, un Franz, un Rouart, un Journet dont Toscanini m'a dit un jour que ce dernier était la plus belle basse du monde ? Notre troupe était prestigieuse ... mais je comprends qu'aujourd'hui Liebermann soit plus exigeant".. elle souhaite que l'Opéra comique retrouve son répertoire et que "nos beaux chanteurs français reviendront le chanter et chanter en français, beaucoup de gens le souhaitent. On m'a dit que l'Opéra allait reprendre Ariane et Barbe bleue que j'y ai créé, avec des étrangers. Que deviendra notre belle langue française ?" Modalités d’acquisition : Manuscrit 392 acheté aux Autographes en 2016
Cote Ms 392
Titre Reflexions sur l'Opéra de Paris : manuscrit autographe [1974]
Date 1974
Langue français
Support Pages de cahier
Importance matérielle 4 p.
Dimensions in-4
Présentation du contenu Donne son avis sur différentes représentations. "Je suis allé dernièrement avec un de mes amis entendre Les Contes d'Hoffmann, j'ai été suprise et enchantée. La dimension de la scène ne gêne pas cette pièce faite pour l'Opéra-comique, les chanteurs sont excellents et ... français pour la plupart", elle commente la nomination de Rolf Liebermann comme directeur de l'Opéra "Comme beaucoup de français j'ai été choquée. Je ne comprenais pas que sur cinquante millions de français on ne trouve pas quelqu'un qui puisse diriger le premier théâtre lyrique de France, mais à présent je comprends le choix que l'on a fait. Evidemment on regrette qu'il appelle tant de chanteurs étrangers, mais il a voulu faire de notre Opéra, un théâtre de prestige et il y fait chanter les meilleurs chanteurs du monde. L'Opéra est devenu un théâtre international, pourquoi pas ? Les choeurs sont admirables (et français)... Connait-on un Ritter Ciampi, un Franz, un Rouart, un Journet dont Toscanini m'a dit un jour que ce dernier était la plus belle basse du monde ? Notre troupe était prestigieuse ... mais je comprends qu'aujourd'hui Liebermann soit plus exigeant".. elle souhaite que l'Opéra comique retrouve son répertoire et que "nos beaux chanteurs français reviendront le chanter et chanter en français, beaucoup de gens le souhaitent. On m'a dit que l'Opéra allait reprendre Ariane et Barbe bleue que j'y ai créé, avec des étrangers. Que deviendra notre belle langue française ?"
Modalités d’acquisition Manuscrit 392 acheté aux Autographes en 2016
Retour en haut de page