Accueil CCFr  >   EADC Ensemble de 7 lettres et 1 carte autographes signées, adressées à Marcel Lobet, à Paris, entre 1971 et 1974
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Ensemble de 7 lettres et 1 carte autographes signées, adressées à Marcel Lobet, à Paris, entre 1971 et 1974

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque Marguerite Durand. Paris Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Cote A à H
Titre Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque Marguerite Durand. Lettres autographes et manuscrits, 1 : A à H

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Bibliothèque Marguerite Durand
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 2019
    • De nombreuses biographies ont été ajoutées en 2019 pour les personnalités les moins connues, librement inspirées du "Dictionnaire des féministes" dirigé par Christine Bard, des biographies en annexe à la thèse de Christine Bard "Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la Cité, 1914-1940", de notices de libraires et de catalogues de ventes ainsi que de notices des bases Data Bnf et Wikipédia
Présentation du contenu
Titre Beck, Béatrix
Biographie ou histoire Béatrix Beck, écrivaine belge, naturalisée française le 12 janvier 1955, a obtenu le Prix Goncourt en 1952. Elle fut également la dernière secrétaire d'André Gide qui l'avait incitée à écrire sur ses expériences, le suicide de sa mère, la guerre, la pauvreté.
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  091 BEC GF Importance matérielle :  7 lettres (16 p.) + 1 carte de visite (1 p.) Dimensions  Formats divers Présentation du contenu : 

Correspondance intéressante, notamment à propos de son roman Léon Morin, prêtre.

17 novembre 1971 : en vue de la préparation d'un entretien, elle transmet une biographie et une bibliographie "établies sur le modèle de celles d'Albert Thibaudet"

27 décembre 1971 : série de réponses concernant Léon Morin, prêtre, oeuvre pour laquelle elle obtint le Prix Goncourt en 1952 et qui fut adaptée au cinéma en 1961 par Jean-Pierre Melville. "J.P.M., pour que le film ait du succès, et parce que tout cinéaste dépend de son producteur, a consciemment (il est très intelligent) modifié le sens faisant de son film une histoire d'amour entre une femme et un prêtre, et de la religion quelque chose de relativement facile"...

7 janvier 1972 : en remerciement de l'envoi de l'article sur Léon Morin, prêtre.

2 février 1972 : sur l'impossibilité d'écrire sur son père : "parce que je ne l'ai pas connu et ne sais presque rien de lui".

15 mars 1972 : elle commence la rédaction de L'Epouvante et l'émerveillement.

9 juillet 1974 : à propos de deux de ses manuscrits qui ont été réfusés par Gallimard.

6 août 1974 : sur Léopold Levaux.

Modalités d’acquisition : L.A.S 2826, ensemble acheté en 2016 à Traces écrites
Cote 091 BEC GF
Titre Ensemble de 7 lettres et 1 carte autographes signées, adressées à Marcel Lobet, à Paris, entre 1971 et 1974
Date 1971-1974
Langue français
Importance matérielle 7 lettres (16 p.) + 1 carte de visite (1 p.)
Dimensions Formats divers
Présentation du contenu

Correspondance intéressante, notamment à propos de son roman Léon Morin, prêtre.

17 novembre 1971 : en vue de la préparation d'un entretien, elle transmet une biographie et une bibliographie "établies sur le modèle de celles d'Albert Thibaudet"

27 décembre 1971 : série de réponses concernant Léon Morin, prêtre, oeuvre pour laquelle elle obtint le Prix Goncourt en 1952 et qui fut adaptée au cinéma en 1961 par Jean-Pierre Melville. "J.P.M., pour que le film ait du succès, et parce que tout cinéaste dépend de son producteur, a consciemment (il est très intelligent) modifié le sens faisant de son film une histoire d'amour entre une femme et un prêtre, et de la religion quelque chose de relativement facile"...

7 janvier 1972 : en remerciement de l'envoi de l'article sur Léon Morin, prêtre.

2 février 1972 : sur l'impossibilité d'écrire sur son père : "parce que je ne l'ai pas connu et ne sais presque rien de lui".

15 mars 1972 : elle commence la rédaction de L'Epouvante et l'émerveillement.

9 juillet 1974 : à propos de deux de ses manuscrits qui ont été réfusés par Gallimard.

6 août 1974 : sur Léopold Levaux.

Modalités d’acquisition L.A.S 2826, ensemble acheté en 2016 à Traces écrites
Retour en haut de page