Accueil CCFr  >   EADC Discours académiques et affaires touchant l’Académie de Soissons
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Discours académiques et affaires touchant l’Académie de Soissons

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 02/11/2022 12:03:11

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque. Orléans, Loiret Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Bibliothèque de la ville d'Orléans. Suite du deuxième supplément au catalogue des manuscrits
Cote MS 1920-MS 2184
Titre Manuscrits de la bibliothèque d'Orléans (5)
Langue français
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque d'Orléans. Ms. X, fol. Y.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Médiathèque. Orléans, Loiret
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Présentation du contenu
Cote MS 2041-MS 2047 bis ; MS 2051 bis
Titre Guillaume-Germain Guyot. Papiers
Origine Collection Jarry
Date XVIIIe siècle
Biographie ou histoire Né en 1724 et mort en 1800 à Orléans. Jésuite du 27 août 1740 au 7 septembre 1754 ; professa la grammaire à Caen, les humanités et la rhétorique. - Abbé. - Membre de l'Académie Stanislas de Nancy.
Description du contenu
Cote MS 2043
Titre Sermons et allocutions datés, correspondance, poèmes
Date XVIIIe siècle
Support Papier
Importance matérielle 415 folios
Dimensions Formats divers
Catalogue général des manuscrits
Division :  folio 280 à 367 Présentation du contenu : Mémoire raisonné au sujet du projet formé par l’Académie de rétablir les choses dans leur présent état. - Projets de statuts et règlements proposés par M.M. les Comissaires de l’Académie le 20 Juin 1756. - De la nécessité et des avantages de l’esprit de Société. - Discours académiques d’éloquence ou de poésies envoyés à l’Académie française et insérés dans les recueils par l’Académie de Soissons depuis son établissement. - Que la religion et l’équité sont nécessaires aux Juges. - Discours sur la nécessité d’inventer des mots et d’en retrancher pour perfectionner une langue vivants (Discours présenté à l’Académie française pour le tribut de 1728 composé par M. de Louprès). - Discours de la modération dans la dispute. - Discours sur ce qu'il ne peut y avoir ny véritable sagesse dans l’homme ny véritable bonheur pour l’homme sans les réligions. - Lequel est le plus avantageux pour le bonheur de la vie, de l’élévation au de la retraite (Tribut envoyé au nom de l’Académie en 1732 par Coudray). - Brouillon d’une lettre signée G.G. Guyot "à M. d’Alembert, secrétaire perpétuel de l’Académie française en envoyant le tribut de M. de Sevelinge pour la St Louis" 18 août 1775. - "Harangue à M. le maréchal duc de Belleisle, protecteur de l’Académie de Soissons, faite à la teste de cette compagnie le 30 may 1750". - Concours de l’Académie de Soissons (1797, 1741-1742) [Pièces imprimées]. - Discours sur un statut particulier à plusieurs académies (Publié à Paris, Ganeau 1768). - Discours françois - Essai sur le rapport des jeux et des exercices publics avec les moeurs et la politique des nations.
Division folio 280 à 367
Titre Discours académiques et affaires touchant l’Académie de Soissons
Présentation du contenu Mémoire raisonné au sujet du projet formé par l’Académie de rétablir les choses dans leur présent état. - Projets de statuts et règlements proposés par M.M. les Comissaires de l’Académie le 20 Juin 1756. - De la nécessité et des avantages de l’esprit de Société. - Discours académiques d’éloquence ou de poésies envoyés à l’Académie française et insérés dans les recueils par l’Académie de Soissons depuis son établissement. - Que la religion et l’équité sont nécessaires aux Juges. - Discours sur la nécessité d’inventer des mots et d’en retrancher pour perfectionner une langue vivants (Discours présenté à l’Académie française pour le tribut de 1728 composé par M. de Louprès). - Discours de la modération dans la dispute. - Discours sur ce qu'il ne peut y avoir ny véritable sagesse dans l’homme ny véritable bonheur pour l’homme sans les réligions. - Lequel est le plus avantageux pour le bonheur de la vie, de l’élévation au de la retraite (Tribut envoyé au nom de l’Académie en 1732 par Coudray). - Brouillon d’une lettre signée G.G. Guyot "à M. d’Alembert, secrétaire perpétuel de l’Académie française en envoyant le tribut de M. de Sevelinge pour la St Louis" 18 août 1775. - "Harangue à M. le maréchal duc de Belleisle, protecteur de l’Académie de Soissons, faite à la teste de cette compagnie le 30 may 1750". - Concours de l’Académie de Soissons (1797, 1741-1742) [Pièces imprimées]. - Discours sur un statut particulier à plusieurs académies (Publié à Paris, Ganeau 1768). - Discours françois - Essai sur le rapport des jeux et des exercices publics avec les moeurs et la politique des nations.
Retour en haut de page