Accueil CCFr  >   EADC [Recueil. Leçons de ténèbres, motets, stabat mater, élévations et magnificat]
Leçons des ténèbres // par // M.r Bernier
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

[Recueil. Leçons de ténèbres, motets, stabat mater, élévations et magnificat]
Leçons des ténèbres // par // M.r Bernier

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Bibliothèque municipale. Lyon, Rhône Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue de la collection des manuscrits musicaux
Titre Collection des manuscrits musicaux
Date 1600-1870
Importance matérielle 941 entrées dont plusieurs recueils
Présentation du contenu

Une grande partie des documents présents dans cette collection provient de l'Académie de Musique de Lyon créée en 1713. Les musiques française et italienne y dominent. Les manuscrits les plus anciens regroupés dans cet inventaire datent du XVIIe siècle, et les plus récents de la fin du XIXe siècle. Beaucoup ne sont pas précisément datés. Ce fonds est constitué de multiples supports de documents, allant des simples partitions aux psautiers complets.

L'inventaire recense les oeuvres des auteurs de partitions connus et identifiés et les titres des partitions lorsque leur auteur est inconnu.

Certains recueils contiennent des partitions dont les auteurs sont identifiés. Ces partitions seront listées par titre pour garder la cohérence des recueils "anonymes", mais elles seront décrites plus précisément au nom de leur auteur.

Informations sur le traitement

Collection décrite par Corinne Pedrinis (travail achevé en 2008).

Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable. Les documents sont à consulter dans la salle des collections anciennes et spécialisées.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Bibliothèque municipale de Lyon, [cote], f. Y.
Index


Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Corinne Pedrinis
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique Juin 2022
Création Les notices descriptives des manuscrits musicaux de la bibliothèque municipale de Lyon devaient constituer le second tome du Catalogue des fonds musicaux conservés en Région Rhône-Alpes. L'édition de ce volume n'a finalement pas eu lieu.
Instrument de recherche encodé conformément à la DTD EAD 2002 par Antonin Planche
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • Avril-juin 2022
    • Révision de l'encodage par Anne-Cécile Faure et Jérôme Sirdey en vue de la publication de l'instrument de recherche dans le CGM
Notes
Présentation du contenu
Titre Manuscrits anonymes
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  Rés FM 133971 Importance matérielle :  587 p. Dimensions  40 x 26,5 cm Présentation du contenu : 

Ce recueil contient 114 pièces.

No 1, p. 1 :[Bernier], "Première leçon du mercredy saint".

No 2, p. 5 : [Bernier], "Première leçon du jeudi saint".

No 3, p. 9 : [Bernier], "Première leçon du vendredi saint".

No 4, p. 13 : [Bernier], "3me leçon du mercredy saint".

No 5, p. 17 : [Bernier], "3me leçon du jeudy saint".

No 6, p. 24 : [Bernier], "3me leçon du vendredy saint".

No 7, p. 29 : Gouffet, "Première leçon de tenebre pour le 1er jour".

No 8, p. 38 : Gouffet, "2me leçon du 1er jour".

No 9, p. 42 : Gouffet, "3me leçon du 1er jour".

No 10, p. 48 : Gouffet,"Première leçon du second jour de tenebres".

No 11, p. 55 : Gouffet, "2me leçon de tenebre du second jour".

No 12, p. 59 : Gouffet, "Troisième leçon du second jour".

No 13, p. 69 : Gouffet, 1ère leçon de tenebres du 3me jour.

No 14 : p. 80 : Gouffet, "2me leçon du 3me jour".

No 15, p. 84 : Gouffet, "3me leçon du 3me jour".

No 16, p. 94 : Gouffet, "Miserere" à troix voix et basse continue.

No 17, p. 122 : Gouffet, "Hei mihi domine".

No 18, p. 124 : Gouffet, "O fideles miserere mini".

No 19, p. 127 : Gouffet, "Hei mihi domine".

No 20, p. 128 : Gouffet, "Stabat mater dolorosa".

No 21, p. 128 : Gouffet, "Stabat mater Dolorosa" (seconde version).

No 22, p. 129 : Gouffet, "Cuius animam gementem".

No 23, p. 129 : [Gouffet], "O quam tristis".

No 24, p. 130 : Gouffet, "O filii et filia".

No 25, p. 130 : Gouffet, "Alleluya".

No 26, p. 130 : Gouffet, "O dulcis amor o amor cordis".

No 27, p. 134 : Gouffet, "O dulcis Jesu".

No 28, p. 138 : Gouffet, "Memorare dulcissime Jesu".

No 29, p. 141 : Gouffet, "Usquequo mi sponse fidelem".

No 30, p. 144 : Gouffet, "O suspirata Jerusalem".

No 31, p. 148 : Bernier, "Intonuit de Caelo dominus" (motet du St Esprit).

No 32, p. 151 : Bernier, "Venite Exultemus domino" (motet pour tous les temps).

No 33, p. 168 : Bernier, "Exultent Superi laententur" (motet pour St Joseph).

No 34, p. 173 : Bernier, "Ecce nunc benedicte dominum" (motet pour tous les temps).

No 35, p. 183 : Bernier, "Ornate aras"(motet ou élévation à deux pour le très St Sacrement).

No 36, p. 193 : Gouffet, "Egregie pastor".

No 37, p. 195 : Gouffet, "Domine Salvum fac regem".

No 38, p. 196 : Gouffet, "Ubi es Deus meus".

No 39, p. 198 : Gouffet, "Tantum ergo Sacramentum".

No 40, p. 200 : Gouffet, "Tantum ergo Sacramentum".

No 41, p. 201 : Gouffet, "Salve Regina".

No 42, p. 203 : Gouffet, "Huc dies quam fecit".

No 43, p. 204 : Gouffet, "Regina Coeli".

No 44, p. 206 : Gouffet, "Hodie completi Sunt dies".

No 45, p. 208 : Gouffet, "O Sacrum convivium".

No 46, p. 210 : Gouffet, "Te gloriosum".

No 47, p. 212 : Gouffet, "Gloria in excelsis Deo".

No 48, p. 214 : Liverloz, "Respice benignissime".

No 49, p. 216 : Gouffet, "Hodie Maria virgo".

No 50, p. 217 : Bernier, "O Sacrum Convivium".

No 51, p. 220 : Bernier, "Surge propera Soror Sponse".

No 52, p. 224 : Bernier, "O Salutaris hostia".

No 53, p. 227 : Bernier, "Congratulamini con gaudete Consolamini" (motet pour Ste Elisabeth).

No 54, p. 231 : Bernier, "Amote deus meus" (motet pour le St Sacrement).

No 55, p. 238 : Bernier, "O Deus virginum" (motet pour la Ste Vierge).

No 56, p. 246 : Bernier, "Deus miseratur nostri" (motet pour tous les temps).

No 57, p. 252 : Bernier,"Alma Redemptoris mater" (motet pour la Ste Vierge).

No 58, p. 256 : Bernier, "Benedictus qui venit" (motet en manière d’oratoire pour St Benoît).

No 59, p. 264 : Bernier, "Salve Regina" (motet pour la Ste Vierge.

No 60, p. 270 : Bernier, "Domine Salvum fac regem".

No 61, p. 273 : Bernier, "Ecce quam bonum".

No 62, p. 282 : Bernier, "Regina Coeli laetare".

No 63, p. 289 : Bernier, "Cantemus" (motet pout tous les tems [sic] à 2 voix).

No 64, p. 298 : Bernier, "Ave Regina Cœlorum".

No 65, p. 306 : Bernier, "Quam dilecta tabernacula" (motet d’élévation à 3 voix).

No 66, p. 316 : Bernier, "Accurite fideles Anima" (motet ou oratoire pour la Sainte Vierge).

No 67, p. 333 : Bernier, "O Triumphantis Jerusalem" (élévation à 2 voix avec symphonie).

No 68, p. 345 : Bernier, "Tota Cœlo quid Stella mirantes" (motet pour la nativité de notre Seigneur ou élévation à voix seule et symphonie).

No 69, p. 360 : Bernier, "Memorare opiisima" (motet pour la Sainte Vierge).

No 70, p. 369 : Gouffet, "Miserere" à 3 voix et basse continue.

No 71 : p. 393 : Gouffet, "Domine salvum fac regem".

No 72, p. 394 : Gouffet, "Magnificat" du 1er ton.

No 73, p. 398 : Bernier, "Anima fortunata".

No 74, p. 404 : Bernier, "Stellae bellae quae I caelo".

No 75, p. 410 : Gouffet, "O quam metuendus est locus".

No 76, p. 413 : Guido, "Memiserum quaesiui vanitatem".

No 77, p. 419 : Guido, "Descendite de Cœlo".

No 78, p. 430 : Guido, "Languet Cor meum"(3o mottetto a 2 soprani).

No 79, p. 441 : Guido, "Bonus est Dominus" (Quarto mottetto a voce sola).

No 80, p. 447 : Guido, "Quae nona fulget gloria" (Quinto mottetto a 2 voci con violino).

No 81, p. 464 : Guido,"Audite filiae sion nouum doloris" (sesto mottetto a voce sola con violino).

No 82, p. 476 : [Morin], "Festivi martires".

No 83, p. 482 : Morin, "Regina cœli laetare".

No 84, p. 487 : [Morin], "Nisi dominus".

No 85, p. 497 : Valette de Montigny, "Benedicam dominum in omni tempore".

No 86, p. 504 : Gouffet, "Gaudeat africa" (motet de Saint Augustin).

No 87, p. 506 : Gouffet, "Magnificat" [du 2ème ton].

No 88, p. 510 : Gouffet, "Magnificat" [du 5ème ton].

No 89, p. 512 : Gouffet, "Magnificat" [du 1er ton].

No 90, p. 515 : Gouffet, "Magnificat" [du 6ème ton].

No 91, p. 517 : Gouffet, "Ubi es Deus meus".

No 92, p. 519 : Bernier, "Ave Regina cœlorum".

No 93, p. 521 : Gouffet, "Gaude romana".

No 94, p. 524 : Gouffet, "Homo Natus de Muliere".

No 95, p. 526 : Gouffet, "Ad gaudia Cœli".

No 96, p. 530 : Gouffet,"Veni propera".

No 97, p. 533 : Gouffet, "Dixit dominus".

No 98, p. 536 : Gouffet, "Domine Salvum fac Regem".

No 99, p. 538 : Gouffet, "O mi Jesus o mi Salvator" (motet du très Saint Sacrement à trois voix et basse continue).

No 100, p. 541 : Gouffet, "Quae est ista".

No 101, p. 547 : [Bernier], "Haec dies" (Motet de Pâques).

No 102, p. 549 : Anonyme, "O Salutaris Hostia".

No 103, p. 551 : Torner, "Memorare nonissima tua".

No 104, p. 556 : Gouffet, "Memorare dubissimæ".

No 105, p. 558 : Anonyme, "Cantate domino".

No 106, p. 561 : Bernier, "1ère [leçon] du ier jour".

No 107, p. 564 : Bernier, "2e leçon du 1er jour".

No 108 p. 567 : Bernier, "3e leçon du 1er jour".

No 109, p. 571 : Bernier, "Première leçon du 2e jour".

No 110, p. 574 : Bernier, "2e leçon du 2e jour".

No 111, p. 577 : Bernier, "3e leçon du 2e jour".

No 112, p. 579 : Bernier, "Première leçon du 3e jour".

No 113, p. 582 : Bernier, "2e leçon du 3e jour".

No 114, p. 585 : Bernier, "3e leçon du 3me jour".

L'inventaire des œuvres à la fin de l'ouvrage : "Table de ce qui est Contenu dans ce livre. // le jeudy le 13. avril. 1713." s'arrête à la page 546, les pages suivantes ne sont pas mentionnées ; d'autre part le motet de Liverloz p. 214 ("maistre de musique de Besançon") n'a pas été indiqué dans la table des matières, mais le numéro de page est mentionné dans la "Table des pièces qui sont à voix seule Et la Basse continue". L'auteur de chaque motet n'est pas obligatoirement mentionné dans la partition, mais l'est dans la table des matières à la fin de l'ouvrage (les œuvres sont classées par nom d'auteur, suivies de l'œuvre et du no de page).

Certaines attributions restent néanmoins douteuses (cf. article de J.-P. Montagnier cité en bibliographie).

Mention de certaines dates très précises de la part du copiste (à la p. 29 : "Première Leçon de Ténèbre [sic] pour le ier Jour à voix // Seule Et Basse continue par le Rd p. Gouffet organiste de St. // Bonaventure Commencée de copier à lafontaine le 14me décembre 1706".

A la fin de la "1ère leçon de ténèbres pour le 1er jour", p. 37 : "369 mesures fait En 1705 // Copié le 15 décembre 1706".

A la fin de la 2ème leçon du 1er jour p. 41 : "148 mesures Copié ce 15me // décembre 1706".

A la fin de la 3ème leçon du 1er jour, p. 48 : "270 mesures. achevé de copier le 16me décembre // 1706. fait En 1705. par le Rd p. Gouffet".

A la fin de la "1ère leçon du 2ème jour", p. 54 : "200 mesures achevé de // copier le 16me décembre // 1706 fait En 1705 par le Rd p. Gouffet".

A la p. 122 : "736. mesures. // achevé de copier à villefranche // ce 26me décembre // 1706. Composé // par le Rd p. // Gouffet organiste // de St. Bonaventure // En 1705. // à Lyon.".

A la p. 129 : "Tous les autres couplets sont semblables prenant du premier au quatrième, du second au cinquième, du troisième au sixième ainsi du reste".

A la p. 393 : "fait par le R.d père // gouffet organiste de St // Bonaventure En 1707 // Copié à ville franche le mois de Juin 1707. // 913. mesures".

A la p. 398, "f gouffet ce 2.me 9bre 1707".

A la p. 410, "Copié à villefranche ce 2me Juillet 1708".

A la p. 412 : "du Rd. p. gouffet Copié à villefranche ce 3me // aoust [sic] 1710.

A la p. 475 : "achevé de copier à ville franche le 29me 9bre 1708.

A la p. 549 : "copié à villefranche ce iime avril. 1713".

A la p. 551 : "Mottet [sic] de Mr Torner. Février 20. 1716".

A la p. 556 : "le 20. février 1716".

A la p. 558 : "le 13e Juillet 1716".

Dans le "Magnificat du 1er ton" de la p. 393, le "Magnificat" de la p. 506 et le "Dixit dominus" de la p. 533, il est mentionné que chaque verset chanté par le soliste doit être suivi par des chœurs ("grégoriens" selon Pierre Guillot).

A la p. 446, il est écrit : "Quinto Mottetto // a due voci Con violino. // Per. S. Teresa".

A la p. 463 : "Sesto Mottetto a voce Sola // Con violino. // affectus animae querentis deum".

P. 560 : "Ce mottet [sic] m'a Esté [sic] Envoyé de paris par la poste. 30 L de port". A la p. 587 : "fin des leçons de ténèbres // de Mr. Bernier.".

Historique de la conservation : 
Cote Rés FM 133971
Titre [Recueil. Leçons de ténèbres, motets, stabat mater, élévations et magnificat]
Leçons des ténèbres // par // M.r Bernier
Date Entre 1705 et 1716
Importance matérielle 587 p.
Dimensions 40 x 26,5 cm
Présentation du contenu

Ce recueil contient 114 pièces.

No 1, p. 1 :[Bernier], "Première leçon du mercredy saint".

No 2, p. 5 : [Bernier], "Première leçon du jeudi saint".

No 3, p. 9 : [Bernier], "Première leçon du vendredi saint".

No 4, p. 13 : [Bernier], "3me leçon du mercredy saint".

No 5, p. 17 : [Bernier], "3me leçon du jeudy saint".

No 6, p. 24 : [Bernier], "3me leçon du vendredy saint".

No 7, p. 29 : Gouffet, "Première leçon de tenebre pour le 1er jour".

No 8, p. 38 : Gouffet, "2me leçon du 1er jour".

No 9, p. 42 : Gouffet, "3me leçon du 1er jour".

No 10, p. 48 : Gouffet,"Première leçon du second jour de tenebres".

No 11, p. 55 : Gouffet, "2me leçon de tenebre du second jour".

No 12, p. 59 : Gouffet, "Troisième leçon du second jour".

No 13, p. 69 : Gouffet, 1ère leçon de tenebres du 3me jour.

No 14 : p. 80 : Gouffet, "2me leçon du 3me jour".

No 15, p. 84 : Gouffet, "3me leçon du 3me jour".

No 16, p. 94 : Gouffet, "Miserere" à troix voix et basse continue.

No 17, p. 122 : Gouffet, "Hei mihi domine".

No 18, p. 124 : Gouffet, "O fideles miserere mini".

No 19, p. 127 : Gouffet, "Hei mihi domine".

No 20, p. 128 : Gouffet, "Stabat mater dolorosa".

No 21, p. 128 : Gouffet, "Stabat mater Dolorosa" (seconde version).

No 22, p. 129 : Gouffet, "Cuius animam gementem".

No 23, p. 129 : [Gouffet], "O quam tristis".

No 24, p. 130 : Gouffet, "O filii et filia".

No 25, p. 130 : Gouffet, "Alleluya".

No 26, p. 130 : Gouffet, "O dulcis amor o amor cordis".

No 27, p. 134 : Gouffet, "O dulcis Jesu".

No 28, p. 138 : Gouffet, "Memorare dulcissime Jesu".

No 29, p. 141 : Gouffet, "Usquequo mi sponse fidelem".

No 30, p. 144 : Gouffet, "O suspirata Jerusalem".

No 31, p. 148 : Bernier, "Intonuit de Caelo dominus" (motet du St Esprit).

No 32, p. 151 : Bernier, "Venite Exultemus domino" (motet pour tous les temps).

No 33, p. 168 : Bernier, "Exultent Superi laententur" (motet pour St Joseph).

No 34, p. 173 : Bernier, "Ecce nunc benedicte dominum" (motet pour tous les temps).

No 35, p. 183 : Bernier, "Ornate aras"(motet ou élévation à deux pour le très St Sacrement).

No 36, p. 193 : Gouffet, "Egregie pastor".

No 37, p. 195 : Gouffet, "Domine Salvum fac regem".

No 38, p. 196 : Gouffet, "Ubi es Deus meus".

No 39, p. 198 : Gouffet, "Tantum ergo Sacramentum".

No 40, p. 200 : Gouffet, "Tantum ergo Sacramentum".

No 41, p. 201 : Gouffet, "Salve Regina".

No 42, p. 203 : Gouffet, "Huc dies quam fecit".

No 43, p. 204 : Gouffet, "Regina Coeli".

No 44, p. 206 : Gouffet, "Hodie completi Sunt dies".

No 45, p. 208 : Gouffet, "O Sacrum convivium".

No 46, p. 210 : Gouffet, "Te gloriosum".

No 47, p. 212 : Gouffet, "Gloria in excelsis Deo".

No 48, p. 214 : Liverloz, "Respice benignissime".

No 49, p. 216 : Gouffet, "Hodie Maria virgo".

No 50, p. 217 : Bernier, "O Sacrum Convivium".

No 51, p. 220 : Bernier, "Surge propera Soror Sponse".

No 52, p. 224 : Bernier, "O Salutaris hostia".

No 53, p. 227 : Bernier, "Congratulamini con gaudete Consolamini" (motet pour Ste Elisabeth).

No 54, p. 231 : Bernier, "Amote deus meus" (motet pour le St Sacrement).

No 55, p. 238 : Bernier, "O Deus virginum" (motet pour la Ste Vierge).

No 56, p. 246 : Bernier, "Deus miseratur nostri" (motet pour tous les temps).

No 57, p. 252 : Bernier,"Alma Redemptoris mater" (motet pour la Ste Vierge).

No 58, p. 256 : Bernier, "Benedictus qui venit" (motet en manière d’oratoire pour St Benoît).

No 59, p. 264 : Bernier, "Salve Regina" (motet pour la Ste Vierge.

No 60, p. 270 : Bernier, "Domine Salvum fac regem".

No 61, p. 273 : Bernier, "Ecce quam bonum".

No 62, p. 282 : Bernier, "Regina Coeli laetare".

No 63, p. 289 : Bernier, "Cantemus" (motet pout tous les tems [sic] à 2 voix).

No 64, p. 298 : Bernier, "Ave Regina Cœlorum".

No 65, p. 306 : Bernier, "Quam dilecta tabernacula" (motet d’élévation à 3 voix).

No 66, p. 316 : Bernier, "Accurite fideles Anima" (motet ou oratoire pour la Sainte Vierge).

No 67, p. 333 : Bernier, "O Triumphantis Jerusalem" (élévation à 2 voix avec symphonie).

No 68, p. 345 : Bernier, "Tota Cœlo quid Stella mirantes" (motet pour la nativité de notre Seigneur ou élévation à voix seule et symphonie).

No 69, p. 360 : Bernier, "Memorare opiisima" (motet pour la Sainte Vierge).

No 70, p. 369 : Gouffet, "Miserere" à 3 voix et basse continue.

No 71 : p. 393 : Gouffet, "Domine salvum fac regem".

No 72, p. 394 : Gouffet, "Magnificat" du 1er ton.

No 73, p. 398 : Bernier, "Anima fortunata".

No 74, p. 404 : Bernier, "Stellae bellae quae I caelo".

No 75, p. 410 : Gouffet, "O quam metuendus est locus".

No 76, p. 413 : Guido, "Memiserum quaesiui vanitatem".

No 77, p. 419 : Guido, "Descendite de Cœlo".

No 78, p. 430 : Guido, "Languet Cor meum"(3o mottetto a 2 soprani).

No 79, p. 441 : Guido, "Bonus est Dominus" (Quarto mottetto a voce sola).

No 80, p. 447 : Guido, "Quae nona fulget gloria" (Quinto mottetto a 2 voci con violino).

No 81, p. 464 : Guido,"Audite filiae sion nouum doloris" (sesto mottetto a voce sola con violino).

No 82, p. 476 : [Morin], "Festivi martires".

No 83, p. 482 : Morin, "Regina cœli laetare".

No 84, p. 487 : [Morin], "Nisi dominus".

No 85, p. 497 : Valette de Montigny, "Benedicam dominum in omni tempore".

No 86, p. 504 : Gouffet, "Gaudeat africa" (motet de Saint Augustin).

No 87, p. 506 : Gouffet, "Magnificat" [du 2ème ton].

No 88, p. 510 : Gouffet, "Magnificat" [du 5ème ton].

No 89, p. 512 : Gouffet, "Magnificat" [du 1er ton].

No 90, p. 515 : Gouffet, "Magnificat" [du 6ème ton].

No 91, p. 517 : Gouffet, "Ubi es Deus meus".

No 92, p. 519 : Bernier, "Ave Regina cœlorum".

No 93, p. 521 : Gouffet, "Gaude romana".

No 94, p. 524 : Gouffet, "Homo Natus de Muliere".

No 95, p. 526 : Gouffet, "Ad gaudia Cœli".

No 96, p. 530 : Gouffet,"Veni propera".

No 97, p. 533 : Gouffet, "Dixit dominus".

No 98, p. 536 : Gouffet, "Domine Salvum fac Regem".

No 99, p. 538 : Gouffet, "O mi Jesus o mi Salvator" (motet du très Saint Sacrement à trois voix et basse continue).

No 100, p. 541 : Gouffet, "Quae est ista".

No 101, p. 547 : [Bernier], "Haec dies" (Motet de Pâques).

No 102, p. 549 : Anonyme, "O Salutaris Hostia".

No 103, p. 551 : Torner, "Memorare nonissima tua".

No 104, p. 556 : Gouffet, "Memorare dubissimæ".

No 105, p. 558 : Anonyme, "Cantate domino".

No 106, p. 561 : Bernier, "1ère [leçon] du ier jour".

No 107, p. 564 : Bernier, "2e leçon du 1er jour".

No 108 p. 567 : Bernier, "3e leçon du 1er jour".

No 109, p. 571 : Bernier, "Première leçon du 2e jour".

No 110, p. 574 : Bernier, "2e leçon du 2e jour".

No 111, p. 577 : Bernier, "3e leçon du 2e jour".

No 112, p. 579 : Bernier, "Première leçon du 3e jour".

No 113, p. 582 : Bernier, "2e leçon du 3e jour".

No 114, p. 585 : Bernier, "3e leçon du 3me jour".

L'inventaire des œuvres à la fin de l'ouvrage : "Table de ce qui est Contenu dans ce livre. // le jeudy le 13. avril. 1713." s'arrête à la page 546, les pages suivantes ne sont pas mentionnées ; d'autre part le motet de Liverloz p. 214 ("maistre de musique de Besançon") n'a pas été indiqué dans la table des matières, mais le numéro de page est mentionné dans la "Table des pièces qui sont à voix seule Et la Basse continue". L'auteur de chaque motet n'est pas obligatoirement mentionné dans la partition, mais l'est dans la table des matières à la fin de l'ouvrage (les œuvres sont classées par nom d'auteur, suivies de l'œuvre et du no de page).

Certaines attributions restent néanmoins douteuses (cf. article de J.-P. Montagnier cité en bibliographie).

Mention de certaines dates très précises de la part du copiste (à la p. 29 : "Première Leçon de Ténèbre [sic] pour le ier Jour à voix // Seule Et Basse continue par le Rd p. Gouffet organiste de St. // Bonaventure Commencée de copier à lafontaine le 14me décembre 1706".

A la fin de la "1ère leçon de ténèbres pour le 1er jour", p. 37 : "369 mesures fait En 1705 // Copié le 15 décembre 1706".

A la fin de la 2ème leçon du 1er jour p. 41 : "148 mesures Copié ce 15me // décembre 1706".

A la fin de la 3ème leçon du 1er jour, p. 48 : "270 mesures. achevé de copier le 16me décembre // 1706. fait En 1705. par le Rd p. Gouffet".

A la fin de la "1ère leçon du 2ème jour", p. 54 : "200 mesures achevé de // copier le 16me décembre // 1706 fait En 1705 par le Rd p. Gouffet".

A la p. 122 : "736. mesures. // achevé de copier à villefranche // ce 26me décembre // 1706. Composé // par le Rd p. // Gouffet organiste // de St. Bonaventure // En 1705. // à Lyon.".

A la p. 129 : "Tous les autres couplets sont semblables prenant du premier au quatrième, du second au cinquième, du troisième au sixième ainsi du reste".

A la p. 393 : "fait par le R.d père // gouffet organiste de St // Bonaventure En 1707 // Copié à ville franche le mois de Juin 1707. // 913. mesures".

A la p. 398, "f gouffet ce 2.me 9bre 1707".

A la p. 410, "Copié à villefranche ce 2me Juillet 1708".

A la p. 412 : "du Rd. p. gouffet Copié à villefranche ce 3me // aoust [sic] 1710.

A la p. 475 : "achevé de copier à ville franche le 29me 9bre 1708.

A la p. 549 : "copié à villefranche ce iime avril. 1713".

A la p. 551 : "Mottet [sic] de Mr Torner. Février 20. 1716".

A la p. 556 : "le 20. février 1716".

A la p. 558 : "le 13e Juillet 1716".

Dans le "Magnificat du 1er ton" de la p. 393, le "Magnificat" de la p. 506 et le "Dixit dominus" de la p. 533, il est mentionné que chaque verset chanté par le soliste doit être suivi par des chœurs ("grégoriens" selon Pierre Guillot).

A la p. 446, il est écrit : "Quinto Mottetto // a due voci Con violino. // Per. S. Teresa".

A la p. 463 : "Sesto Mottetto a voce Sola // Con violino. // affectus animae querentis deum".

P. 560 : "Ce mottet [sic] m'a Esté [sic] Envoyé de paris par la poste. 30 L de port". A la p. 587 : "fin des leçons de ténèbres // de Mr. Bernier.".

Historique de la conservation Fonds du Palais des Arts
Index

Retour en haut de page