Accueil CCFr  >   EADC Histoire du Palais Idéal
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Histoire du Palais Idéal

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Intitulé de l'instrument de recherche Inventaire général des archives du LaM, Lille Métropole Musée d'art moderne, d'art contemprorain et d'art brut. Fonds Claude et Clovis Prévost - Facteur Cheval
Cote FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-APF-01/FC1 ; FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-PI-VI-05/FC33
Titre Inventaire du fonds Claude et Clovis Prévost - Facteur Cheval
Origine M.Clovis Prévost et Mme Claude Prévost
Date 1962-2009
Langue Le fonds contient des documents majoritairement en français.
Support Papier
Importance matérielle 30 boîtes de conservation, 3 albums photographiques
Biographie ou histoire Précédant cet important travail de recherche sur le Facteur Cheval, Claude et Clovis Prévost s’étaient déjà intéressés à des créateurs de l’ombre autodidactes comme Monsieur G. L’idée était alors de mener un travail de recherche comparatif sur plusieurs lieux insolites. En se rendant à Barcelone afin d’étudier l’architecture de Gaudi autour de la Sagrada Familia, l’étape obligée fut le Palais Idéal d’Hauterives. Avec Gaudi à Barcelone, l’intérêt des Prévost se portait sur une architecture très maîtrisée et très savante. Sur leur route, ils rencontrèrent alors cet espace construit et élaboré par un homme simple, autodidacte, n’ayant pas reçu le bagage culturel classique. Avec ce fabuleux Palais Idéal construit par un facteur rural de la Drôme, la question de la création venait se poser avec acuité. C’est par la photographie qu’ils abordèrent, dans un premier temps, le Palais Idéal. Ils commencèrent à l’approcher par des sessions de photographies, plusieurs fois dans le temps, en différentes saisons afin de comprendre plus avant ce lieu et son créateur. Au début, c’était assez intuitif. Dans un second temps, vinrent les questionnements, les recherches plus théoriques et les lectures. Vint se greffer ensuite le projet du film qui, contrairement à la photographie, devait rendre compte du mouvement et du temps propres à l’architecture du Palais. Concernant la répartition du travail de recherche, Claude mena à bien tout l’aspect documentaire. Elle travailla en bibliothèque, consulta les archives, rencontra les notaires. Elle s’intéressa aux racines de la construction, à l’environnement rural drômois, au patois, aux croyances. Clovis s’occupa de l’aspect réalisation. Il élabora la maquette du livre et réfléchit sur la mise en page, le choix des documents et des photographies. Ensemble, ils rencontrèrent des personnes qui avaient connu le Facteur et qui vinrent témoigner et évoquer leurs souvenirs. Ces témoignages apparaissent dans l’émission de France Culture de 1994. Ce travail se fit en étroite collaboration avec Jean-Pierre Jouve, architecte des Monuments Historiques chargé de la restauration du Palais, qui leur demanda de constituer un dossier qui devait répondre au pourquoi et au comment de cette création. Avec l’exposition au CNAP en 1980 et avec l’utilisation de l’hologramme, il s’agissait de restituer l’aspect magique du rêve à l’origine du Palais et, dès lors, de rendre compte de manière sensible et non scientifique de cette création architecturale hors normes.
Ces archives offrent une grande richesse du point de vue historique, architectural, littéraire et artistique. Elles sont intéressantes à un double niveau, comme documentation très fouillée sur un homme et son œuvre et comme plongée dans une méthode personnelle de prospection et de recherche constituée par deux chercheurs. Le fonds offre tout d’abord une documentation exhaustive sur l’homme privé ce qui permet d’emblée de reconstituer sa généalogie et d’avoir connaissance des personnes qu’il fréquentait. Les actes notariés rendent compte de tous les emprunts, partages, achats et diverses transactions jusqu’à l’achat du terrain du Palais et d’avoir ainsi connaissance de la situation financière du Facteur à diverses périodes. L’évocation de la bibliothèque du Facteur nous renseigne largement sur la genèse du Palais et ses sources d’inspiration. Il est très intéressant, dès lors, de voir les nombreux parallèles entre les motifs du Palais avec certaines gravures contenues dans des ouvrages qui lui appartenaient, et avec, également, des œuvres d’art qui l’ont très probablement inspiré pour sa construction. Le fonds offre également quelques pièces exceptionnelles, à commencer par le journal du Facteur photographié et dont l’original a été depuis perdu. L’accompagne aussi le registre des visiteurs du Palais agrémenté de commentaires. La correspondance offre un intérêt particulier car elle permet de voir les liens que le Facteur entretenait avec certains grands directeurs de journaux de l’époque qui lui demandent des informations parfois très précises sur le Palais. Leurs échanges sont d’autant plus éclairants que, pour certaines lettres, figurent les lettres de réponse du Facteur. La correspondance avec l’Allemagne, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis permet aussi de mesurer le rayonnement du Palais à l’étranger. La presse couvre une période très large qui s’étend de 1904 jusqu’aux années 2000. Les très nombreux articles parus dans les journaux, revues et magazines aussi bien français qu’étrangers, par leur nombre croissant au fil des années, permettent de mesurer chronologiquement l’intérêt toujours renouvelé porté au Palais. Le fonds photographique, constitué de nombreux tirages vintages, est d'une grande richesse. Le Palais est vu à travers le prisme du photographe. Ces photographies sont déjà une manière d’orienter le regard, de donner à voir le Palais, de se faire œuvres à leur tour. Le fonds rend aussi compte des liens qui unissaient le Facteur Cheval à l’écriture et à la poésie. A cet égard, une place importante est accordée aux inscriptions qui figurent sur le Palais. Les liens avec les écrivains, poètes et personnalités de son époque et leur contribution, pour certains, par leurs vers et leurs textes à l’histoire du Palais viennent corroborer cela. Là encore, ces liens permettent de mesurer la source d’inspiration que constituait déjà le Palais pour nombre d’artistes. C’est aussi, en consultant ce fonds, à une véritable démarche de recherche que l’on se confronte. La démarche est documentaire. La recherche laisse en effet de nombreuses traces, des notes abondantes, des croquis, des calculs, des lettres de demande de documentation à des notaires, des transcriptions manuscrites et tapuscrites de lettres et d’articles. Le fonds rend aussi compte des multiples travaux issus de cette recherche : le livre, le film, l’émission radiophonique, les expositions, la pièce de théâtre,… Ces multiples travaux témoignent de la volonté de sortir d’une recherche strictement documentaire. Il s’agit de rendre compte du Palais de manière sensible et non scientifique. Ce choix va dans le sens de la vision originelle à l’origine de la création. Il s’agit de ne pas dessécher le rêve.
Modalités d'acquisition Achat en 2009
Bibliographie Jouve, Jean-Pierre. Le Palais idéal du facteur Cheval : quand le songe devient la réalité. Jean-Pierre Jouve, Claude Prévost, Clovis Prévost. Paris : Éditions du Moniteur, 1981. 303 p. (Collection Les Bâtisseurs inspirés) Jouve, Jean-Pierre. Le Palais Idéal du facteur Cheval : quand le songe devient réalité. Jean-Pierre Jouve, Claude Prévost, Clovis Prévost. [Nouv. éd.]. Hédouville : ARIE éd., 1994. 360 p.
Conditions d'accès Communication sur rendez-vous
Conditions d'utilisation Reproduction soumise à autorisation
Citer sous la forme [LAM, Bibliothèque Dominique Bozo, Fonds Claude et Clovis Prévost - Facteur Cheval, FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-APF-01/FC1 ; FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-PI-VI-05/FC33]

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) LaM Lille Métropole musée d'art moderne, d'art contemprorain et d'art brut. Bibliothèque Dominique Bozo
Éditeur Bibliothèque Nationale de France
Date de publication Février 2020
Création Encodage effectué selon la DTD EAD-2002 avec le logiciel Oxygen en janvier 2020 par Stéphanie Verdavaine à partir du fonds saisi initialement dans GAAEL de l'INHA par Maelle Fourt en 2013
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • 27 janvier 2020
    • Retroconversion en EAD. Fonds saisi initialement dans GAAEL de l'INHA par Maelle Fourt en 2013
Présentation du contenu
Cote FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-APF
Titre Archives personnelles et familiales
Importance matérielle 4 boîtes de conservation
Présentation du contenu Cette première partie touche à l’homme privé, à l’entourage immédiat du Facteur mais aussi à la genèse du Palais Idéal.
Catalogue général des manuscrits
Description du contenu
Cote :  FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-APF-04/FC4 Support :  papier ; photographie Importance matérielle :  1 boîte de conservation, 47 documents et copies de documents, 21 notes, 1 classeur à spirales, pochettes plastiques de conservation, intercalaires cartonnés ; Nombre de pièces : 68 pièces Présentation du contenu : Ce dossier est constitué de photocopies de documents originaux datés de 1883 à 1983.
- La Bibliothèque de Joseph-Ferdinand Cheval :
1 copie d'extrait d'article du Magasin Pittoresque.
1 copie de la couverture de France Mode.
1 copie d'extrait de l'ouvrage Vieilles histoires de la Patrie.
1 copie d'extrait de texte (anonyme).
Notes : 6 notes de Claude et Clovis Prévost établissant des listes d'ouvrages présents dans la bibliothèque de Joseph-Ferdinand Cheval.
- Le journal de Joseph-Ferdinand Cheval (Le Cahier n°3 de 1914) :
1 cahier soit 34 copies de pages manuscrites.
3 notes manuscrites de Claude et Clovis Prévost relatives à la pagination.
- Photographes du Palais Idéal et Procès intenté par Joseph-Ferdinand Cheval contre le photographe Louis Charvat :
5 copies d'actes notariés relatifs au procès intenté par Joseph-Ferdinand Cheval contre le photographe Louis Charvat.
2 copies de lettres de Joseph-Ferdinand Cheval argumentant contre Charvat.
4 copies de lettres de l'avocat Pize.
1 copie de déclaration des faits par Joseph-Ferdinand Cheval pour son procès contre Charvat.
2 copies d'une carte postale ancienne représentant le Palais-Idéal.
1 copie d'article du journal Photo-Revue relatif au procès contre Charvat et à la jurisprudence photographique.
Notes : 12 notes de Claude et Clovis Prévost relatives aux photographes cotoyés par Joseph-Ferdinand Cheval, à la généalogie de la famille Charvat et citant des extraits de lettres c oncernant des envois de photographies du Palais Idéal.
- Visiteurs :
1 copie de carte postale "Souvenir de Hauterives" réalisée par Louis Charvat.
13 copies du registre des visiteurs du Palais Idéal de 1905 à 1910.
1 copie de facture provenant de l'imprimerie du Palais Idéal.
1 copie de photographie de Gertrude Stein, Francis Rose et Alice Toklas visitant le Palais.
1 copie de document rassemblant des photographies de Dorothea Tannings et de Max Ernst au Palais Idéal et une oeuvre de Max Ernst intitulée "Facteur Cheval".
1 lettre à Claude et Clovis Prévost évoquant les signatures d'illustres visiteurs sur le livre d'or du Palais Idéal.
2 cartons d'invitation pour l'exposition "Le Facteur Cheval, images pour un Palais imaginaire".
Correspondance :
4 copies de lettres de visiteurs du Palais Idéal à Joseph-Ferdinand Cheval, 2 transcriptions tapuscrites de ces lettres par Claude et Clovis Prévost.
1 copie de carte postale à Joseph Ferdinand Cheval.
Cote FR-LAM-ARCH-CCP-CHEV-APF-04/FC4
Titre Histoire du Palais Idéal
Support papier ; photographie
Importance matérielle 1 boîte de conservation, 47 documents et copies de documents, 21 notes, 1 classeur à spirales, pochettes plastiques de conservation, intercalaires cartonnés ; Nombre de pièces : 68 pièces
Présentation du contenu Ce dossier est constitué de photocopies de documents originaux datés de 1883 à 1983.
- La Bibliothèque de Joseph-Ferdinand Cheval :
1 copie d'extrait d'article du Magasin Pittoresque.
1 copie de la couverture de France Mode.
1 copie d'extrait de l'ouvrage Vieilles histoires de la Patrie.
1 copie d'extrait de texte (anonyme).
Notes : 6 notes de Claude et Clovis Prévost établissant des listes d'ouvrages présents dans la bibliothèque de Joseph-Ferdinand Cheval.
- Le journal de Joseph-Ferdinand Cheval (Le Cahier n°3 de 1914) :
1 cahier soit 34 copies de pages manuscrites.
3 notes manuscrites de Claude et Clovis Prévost relatives à la pagination.
- Photographes du Palais Idéal et Procès intenté par Joseph-Ferdinand Cheval contre le photographe Louis Charvat :
5 copies d'actes notariés relatifs au procès intenté par Joseph-Ferdinand Cheval contre le photographe Louis Charvat.
2 copies de lettres de Joseph-Ferdinand Cheval argumentant contre Charvat.
4 copies de lettres de l'avocat Pize.
1 copie de déclaration des faits par Joseph-Ferdinand Cheval pour son procès contre Charvat.
2 copies d'une carte postale ancienne représentant le Palais-Idéal.
1 copie d'article du journal Photo-Revue relatif au procès contre Charvat et à la jurisprudence photographique.
Notes : 12 notes de Claude et Clovis Prévost relatives aux photographes cotoyés par Joseph-Ferdinand Cheval, à la généalogie de la famille Charvat et citant des extraits de lettres c oncernant des envois de photographies du Palais Idéal.
- Visiteurs :
1 copie de carte postale "Souvenir de Hauterives" réalisée par Louis Charvat.
13 copies du registre des visiteurs du Palais Idéal de 1905 à 1910.
1 copie de facture provenant de l'imprimerie du Palais Idéal.
1 copie de photographie de Gertrude Stein, Francis Rose et Alice Toklas visitant le Palais.
1 copie de document rassemblant des photographies de Dorothea Tannings et de Max Ernst au Palais Idéal et une oeuvre de Max Ernst intitulée "Facteur Cheval".
1 lettre à Claude et Clovis Prévost évoquant les signatures d'illustres visiteurs sur le livre d'or du Palais Idéal.
2 cartons d'invitation pour l'exposition "Le Facteur Cheval, images pour un Palais imaginaire".
Correspondance :
4 copies de lettres de visiteurs du Palais Idéal à Joseph-Ferdinand Cheval, 2 transcriptions tapuscrites de ces lettres par Claude et Clovis Prévost.
1 copie de carte postale à Joseph Ferdinand Cheval.
Retour en haut de page