Accueil CCFr  >   EADC Lettre de Madame Cézerac à Louis Charles-Bellet, le 25 juillet 1944
Ajouter aux favoris Imprimer cette page (nouvelle fenêtre)

Lettre de Madame Cézerac à Louis Charles-Bellet, le 25 juillet 1944

Ajouter au panier ExporterFichier PDF de l'instance
Modifié le : 27/08/2022 17:09:13

Présentation globale de la collection

Etablissement de conservation
Médiathèque d'agglomération Pierre Amalric. Albi, Tarn Voir tous les inventaires
Tous les inventaires
Intitulé de l'instrument de recherche Catalogue du fonds Louisa Paulin
Cote 282-291, 397-429
Titre Manuscrits de la médiathèque municipale Pierre Almaric d'Albi. Fonds Louisa Paulin
Date 1888-1944
Langue français
Classement Les documents rassemblés dans cet instrument de recherche proviennent de plusieurs dons. La cohérence de chaque don a été conservé, ainsi quatre fonds sont décrits ici.
Conditions d'accès L'accès aux collections patrimoniales est soumis à une autorisation préalable.
Conditions d'utilisation Toute publication de documents inédits doit être notifiée à l'établissement.
Citer sous la forme Médiathèque municipale Pierre Almaric d'Albi, Ms. X, fol. Y.

Informations sur l'instrument de recherche

Auteur(s) Occitanie Livre et Lecture
Éditeur Bibliothèque nationale de France
Date de la version électronique 2019
Langue(s) de l'instrument de recherche Catalogue rédigé en français
Description des révisions
  • juin-août 2022
    • Complément du signalement : don Gustave Azaïs.
Notes
Présentation du contenu
Cotes 282-291
Titre Fonds Louisa Paulin
Présentation du contenu

La Société des Amis de Louisa Paulin, par l'entremise de René Rouquier, a déposé une partie de ses papiers à la Bibliothèque Municipale d’Albi. Cet ensemble, qui vient enrichir le fonds général des manuscrits de la Bibliothèque, est d’un grand intérêt, non tant peut-être par les autographes qu’il contient à côté de nombreuses copies ou reproductions, que par la variété des points de vue qu’il offre sur la vie et l’œuvre de la poétesse : texte poétiques d’abord, bien entendu, avec quelques inédits, mais aussi œuvre en prose (le Journal, les contes, les nouvelles de la période limousine, entre autres), et surtout correspondance. Celle-ci, encore pour la plus grande part inédite, est un irremplaçable témoignage sur la genèse de certaines de ses œuvres (correspondance avec Antonin Perbosc), sur son rôle d’éveilleuse de talents (lettres à René Rouquier ou à Hervé Quinté), sur son rayonnement dans le Tarn (lettres à Louis Charles-Bellet, à Lucien Naves, à Gustave Azaïs) ou ailleurs (lettres à Théophile Briant), sur ses souffrances aussi.

Le second volet de ce fonds relève de l’activité des admirateurs, des amis de Louisa Paulin au sein des Veillées albigeoises et de la Société des Amis. On trouve là, retracés à travers leur correspondance, les efforts de Louis Charles-Bellet et de Gustave Azaïs pour éditer les premières anthologies, Rythmes et cadences (1) et Quelques poèmes français de Louisa Paulin (2) . Des dossiers de coupures de presses classés et annotés par Gustave Azaïs, archiviste méticuleux de la Société des Amis de Louisa Paulin, apportent un éclairage intéressant sur la réception de l’œuvre. Toutes les initiatives pour entretenir son souvenir et la connaissance de son œuvre se retrouvent dans les documents les plus variés : les cartes éditées pour le centenaire de 1988 sont venues compléter ce fonds toujours ouvert.

Pour inventorier le Fonds Louisa Paulin, nous nous sommes efforcée de suivre les recommandations pour le catalogue des manuscrits modernes de la Direction du Livre en les adaptant aux caractéristiques particulières de ce fonds : aussi avons-nous tenu compte de la grande variété des documents (manuscrits autographes, copies manuscrites ou dactylographiées, photocopies, imprimés même) et de l’éventualité d’apport ultérieurs à ce fonds. Certains partis, comme la cotation en petits ensembles, peuvent peut-être dérouter un instant les lecteurs, ils nous permettront cependant de leur communiquer aisément le Fonds Louisa Paulin en limitant le risque que des pièces soient déclassées ou égarées.

Enfin nous avons eu le souci que cet instrument de travail permette de retrouver facilement tous les textes de Louisa Paulin contenus dans ce fonds ainsi que toutes les personnes ayant correspondu avec elle ou écrit sur elle. Ces éléments peuvent se trouver dans les notices, notamment dans les compléments en petits caractères, ainsi que dans l’index.

1Rythme et cadences , Albi, Ed. du Languedoc, 1947

2Quelques poèmes français de Louisa Paulin , Albi, Les Veillées albigeoises, 1948

Modalités d’acquisition Dépôt de la Société des amis de Louisa Paulin effectué par René Rouquier.
Description du contenu
Titre I - Œuvres de Louisa Paulin
Cote 284
Titre C. Correspondance
Division (1) à (7)
Titre 1 - Lettres
Division (5)
Titre e) Lettres adressées à Antonin Perbosc
Date 15 février 1937
Importance matérielle 16 lettres. 61 feuillets.
Dimensions 275 x 210 mm.
Présentation du contenu Manuscrits autographes accompagnés de copies manuscrites. La lettre du 30 décembre contient Le poème des bonheurs perdus. Sont jointes des lettres de Madame Cézerac à Louis Charles-Bellet, à propos de la publication des lettres de Louisa Paulin à son beau-père, 3 mai-25 juillet 1944, 3 lettres. Manuscrit autographe. 4 feuillet de 213 x 140 mm.
Catalogue général des manuscrits
Division :  20 Importance matérielle :  1 feuillet
Division 20
Titre Lettre de Madame Cézerac à Louis Charles-Bellet, le 25 juillet 1944
Date 25 juillet 1944
Importance matérielle 1 feuillet
Retour en haut de page